Qualcomm : un processeur spécialement adapté pour Android Wear

Mickaël Bazoge | | 14:30 |  1

Qualcomm est le fondeur de choix pour les constructeurs de smartphones haut de gamme. Mais l’entreprise américaine veut aussi s’imposer définitivement sur le marché de l’informatique vestimentaire. Elle annonce aujourd’hui le lancement d’une nouvelle plateforme pour la « prochaine génération d’appareils à porter », dont le Snapdragon Wear 2100 est le premier représentant.

Ce système-sur-puce veut succéder au Snapdragon 400, un processeur qui équipe la plupart des montres Android Wear. Le 2100 est 30% plus petit que le Snapdragon 400, consomme 25% d’énergie en moins, intègre un « hub » de capteurs pour une plus grande précision des mesures ainsi qu’un modem combinant Wi-Fi/Bluetooth et LTE. Le Snapdragon Wear 2100 devrait donc permettre de concevoir des boîtiers plus fins pour des montres plus autonomes.

Le Snapdragon Wear 2100 se destine aussi bien aux produits Android Wear qu’Android tout court. LG sera parmi les premiers constructeurs à exploiter ce nouveau SoC. Le fabricant commence à avoir une certaine expérience dans le domaine, après tout il s’est lancé en pionnier avec la G Watch à l’été 2014 — la préhistoire des montres connectées Android Wear. Le SoC est disponible dès aujourd’hui.


Les derniers dossiers sur WatchGeneration

1 Commentaire

avatar bta_bloquant jeu, 11/02/2016 - 14:35via iGeneration pour iOS

A quand une prise en charge optimale de iOS par Android wear?
Je ronge mon frein là...

Connexion utilisateur