Test du Band 2 de Microsoft

Mickaël Bazoge | | 15:00 |  24

Il est bien difficile de comprendre quelque chose à la stratégie matérielle de Microsoft. Les produits que l’éditeur de Windows peut construire ne sont pas dénués d’intérêt, mais ils sont bien mal, voire pas, distribués de ce côté-ci de l’Atlantique.

Sans remonter jusqu’au Zune (jamais sorti en Europe continentale), pourquoi diable Microsoft ne profite pas de l’engouement suscité par la présentation des Surface Pro et Book pour lancer immédiatement la commercialisation de ces produits sur le vieux continent ? Au lieu de ça, il faut attendre des mois pour mettre la main sur les appareils… en prenant le risque que le soufflé soit retombé.

Cliquer pour agrandir

Il en va ainsi de la gamme "Band". Les deux générations de ce bracelet traqueur d’activités ont bien connu les honneurs d’un lancement au Royaume-Uni, mais la Manche demeure un obstacle infranchissable pour Microsoft. C’est bien malheureux, car ce produit a quelques arguments à faire valoir.

Autour du bracelet

Le Band 2 reprend beaucoup du design de son prédécesseur, en l’affinant toutefois. Le bloc de l’écran épouse le contour du poignet, ce qui rend le bracelet bien plus agréable à porter. Pour le reste, les différences de design sont minimes, mais il est indéniable que ce nouveau Band a bénéficié du retour d’expérience de son prédécesseur : il est mieux fini, mieux pensé, et on peut (presque) prendre un certain plaisir à le porter.

Cliquer pour agrandir

L’écran est un peu plus grand que son prédécesseur, il est aussi un peu mieux défini : 320 x 128, contre 320 x 106. Très lumineux, il retourne des couleurs pimpantes sur un fond très noir, quoi de plus normal pour une dalle AMOLED. Le bracelet est en élastomère de silicone de très bonne qualité, la matière n’accroche pas la peau et surtout, elle n’attire pas les poussières. L’imposant fermoir en métal est ingénieux : on glisse le picot dans le rail, puis on ajuste la longueur du bracelet jusqu’à ce que le poignet soit confortable.

Au poignet

Toutes choses étant égales par ailleurs, il n’est pas interdit de trouver à ce produit un certain charme, même si on reste dans le domaine du traqueur d’activités : Microsoft n’a pas conçu une montre connectée que l’on peut porter sans y penser toute la journée. Plutôt qu’à l’Apple Watch ou aux montres Android Wear, le Band 2 s’attaque aux bracelets de Fitbit ou Garmin. Après tout, pourquoi pas, ce marché est toujours très porteur et les sportifs peuvent préférer aux montres connectées ce type de produit spécialisé.

Cliquer pour agrandir

Les adeptes du quantified self seront aux anges, Microsoft n’ayant pas été avare en matière de capteurs. Le Band 2 contient à peu près tout ce que l’on peut espérer à ce niveau : un cardiofréquencemètre optique, les habituels accéléromètre et gyromètre, mais aussi un GPS, un capteur UV, un capteur de température cutanée, un capteur de réflexe psychogalvanique (GSR), et un baromètre ! On a rarement vu un traqueur d’activités aussi complet.

L’un des aspects les plus frappants du Band 2, c’est ce fermoir imposant. Il faut dire que Microsoft y a intégré bon nombre de fonctions, en plus de celle de… fermer le bracelet, évidemment. On y trouve le port de recharge pour la batterie (avec un socle qui vient s’aimanter sur les cinq points de contact), mais également le capteur UV, qui mesure le niveau des rayons ultraviolet, ainsi que les deux diodes du capteur GSR.

Ce dernier capteur mesure la conductivité de la peau, une information qui sert à déterminer si on porte ou non le bracelet. Il est aussi utilisé pour ajuster le suivi des activités. Pour tout dire, la place prise par ce composant est inversement proportionnelle à son intérêt sur le papier. Il parait en effet bien imposant, même si autour du poignet, cela se remarque moins.

À l’envers, à l’endroit

Le bracelet peut se porter de deux manières : l’écran sur le plat du poignet, ou à l’arrière. Cette position semble étonnante au premier abord, mais une fois essayée, on comprend mieux pourquoi : en retournant la main, il est ainsi plus facile de consulter les informations à l’écran et de manipuler l’interface de l’appareil. Dans l’autre sens, le bras doit se contorsionner pour que l’écran soit bien positionné au niveau des yeux.

Cliquer pour agrandir

Mais qu’on l’utilise dans une position ou dans une autre, le problème du Band 2 est son épaisseur, des deux côtés : lorsque l’on tape sur son clavier, la base vient immanquablement frotter et taper sur le bureau. On en arrive à retirer le bracelet… et à oublier de le remettre avant de partir du travail. Le Band 2 ne se vit vraiment pas comme une montre !

7
10
Microsoft Band 2

  • Superbe écran

  • Ergonomie bien pensée

  • Interface efficace

  • Nombreux capteurs et GPS

  • Application complète et portail web

  • Entraînements




  • Encombrement

  • Catalogue d’apps limité

  • Pas disponible en France




Les derniers dossiers

24 Commentaires

avatar bbtom007 ven, 26/02/2016 - 15:28

Je trouve que microsoft fait du bon matos en général ! maintenant devoir enlever dans la journée pour un tracker d'activité c'est pas terrible ! Le soir je veux bien mais pour le suivi c'est moyen !

avatar umrk ven, 26/02/2016 - 15:49

Pas de CTRL+ALT+SUPP ?

avatar scanmb ven, 26/02/2016 - 15:55via iGeneration pour iOS

Et "l'écran de la mort " ?

avatar r e m y ven, 26/02/2016 - 15:59via iGeneration pour iOS

C'est généralement autour de la cheville qu'on place ce genre de bracelets électroniques....

avatar r e m y ven, 26/02/2016 - 16:00via iGeneration pour iOS

Quand j'ai vu le fermoir, je le suis demandé s'il l'avait conçu et testé à Guantanamo!

avatar Pancrasse ven, 26/02/2016 - 16:13

Le problème de ce genre de sociétés c'est qu'elles s'occupent de tout et n'importe quoi… on dirait selon l'humeur du moment… Des sociétés sportives conçoivent des bracelets sportifs : rien de plus normal…
Mais je n'ai pas encore compris qu'est-ce que Microsoft fait dans ce secteur-là ?

avatar Ginger bread ven, 26/02/2016 - 16:22via iGeneration pour iOS

@Pancrasse :
Lol idem pr Apple

avatar Hertzfield sam, 27/02/2016 - 00:35via iGeneration pour iOS

@Ginger bread :
Lol mdr ptdr xd lol kikoo !

Au moins Apple fait les choses bien.
Pas un bracelet inspirer de celui du jeune malandrin qui sort de prison sous contrôle judiciaire.
Deja que le surface Book est une grosse blague.

avatar Ginger bread sam, 27/02/2016 - 16:55via iGeneration pour iOS

@Hertzfield :
Qu est ce que tu en sais tu ne l as meme pas essayé. Réfléchis donc avant de parler ça t evitera de te rendre ridicule.

avatar Ebelh ven, 26/02/2016 - 16:24via iGeneration pour iOS

@Pancrasse :
Écoute Apple, créateurs d'ordinateurs à la base, s'est bien implanté dans les téléphones, les télévisions, les montres, et a priori les véhicules....

avatar ovea ven, 26/02/2016 - 16:30via iGeneration pour iOS

Avec balise Argos ?

avatar adixya ven, 26/02/2016 - 16:56

J'aurais bien aimé qu'Apple sorte un bracelet geek plutôt qu'une montre mi-fashion mi-sportive mi-santé...
En tout ca ce produit est pas mal, mais ce qui est rédhibitoire pour moi c'est la photo en page une du test avec le fermoir qui a une épaisseur de dingue.

Déjà que je trouve la charnière du surface book vraiment archi moche, mais alors là, avec le bracelet, y a vraiment un problème de design chez microssoft, même si ils font des efforts, indéniablement.

avatar mkef71 ven, 26/02/2016 - 17:33via iGeneration pour iOS

Il font la chier la France merde

avatar Androshit ven, 26/02/2016 - 19:34via iGeneration pour iOS

@mkef71 :
Et en français, ça dit quoi ?

avatar phgerin ven, 26/02/2016 - 18:37via iGeneration pour iOS

Le band 2 est vraiment très bien, c'est l'application Health qui pose problème.
Les graphiques ne permettent pas de voir en détail les mesures effectuées: on a un point haut, un point bas, mais impossible de connaître précisément les mesures intermédiaires.
On gagnerait à pouvoir passer son doigt sur la courbe pour connaître ces mesures.

A noter aussi que les mesures du rythme cardiaque tout au long de la journée semblent bien trop espacées. Du moins le graphique ne montre des mesures que toutes les heures.

avatar f3nr1l ven, 26/02/2016 - 18:56via iGeneration pour iOS

Ce poignet potelé, cette pilosité luxuriante...c'est bien toi?

Bon, les poils de Mickaël c'est fait.
Reste à trouver une excuse pour sortir les running gags de la batterie, des accusés de réception, de safari plus rapide, et de l'écran avec usb3 et j'aurai complété une grille de macg bingo.

avatar bbtom007 ven, 26/02/2016 - 21:37via iGeneration pour iOS

@f3nr1l :
Allez je t'aide : iFart est disponible sur la band ? Si oui je switch direct !

avatar 0MiguelAnge0 ven, 26/02/2016 - 19:42via iGeneration pour iOS

Ecran vers le bas, il a une durée de vie de combien de jours avant d'être explosé en heurtant les tables et Cie?!

avatar babgond sam, 27/02/2016 - 00:06via iGeneration pour iOS

Ca communique avec L'apps "Santé" ?

avatar Thib-76 sam, 27/02/2016 - 09:53via iGeneration pour iOS

Défauts "Pas dispo en France" Sérieux ? ^^ c'est pas un défaut ça. Sinon j'ai bien aimé lire le test bien que ce produit m'intéresse pas trop .

avatar diegue sam, 27/02/2016 - 21:00

Merci pour ce test car justement allant bientôt aux US j'envisage d'en acheter un (dernièrement il y avait des réductions intéressantes chez Best Buy). J'en vois 2 avantages :
- le remplacement de mes Smartwatch 2 et SmartBand 2 Sony en un seul bracelet
- la possibilité de garder une vraie montre à gauche !
Je n'ai pas compris si l'on pouvait aussi agir sur la musique.
J'hésite à prendre uns Applewatch qui non content d'être cher est trop petite pour moi et n'a pas de GPS !

avatar Mickaël Bazoge macG dim, 28/02/2016 - 00:28

C'est dans le test pourtant ;) Il y a un lecteur pour la musique de l'iPhone dans le Band 2.

avatar hautelfe lun, 29/02/2016 - 09:42

ça rappelle les premières Samsung Gear Fit et Sony Smartband... Enfin... des bracelets connectés classiques, quoi...

avatar marc_os ven, 04/03/2016 - 11:59

« 13 tuiles » ?
La tuile.
Et faut pas être superstitieux.
:P

Connexion utilisateur