Test du Gear VR de Samsung

Mickaël Bazoge | | 09:32 |  23

La réalité virtuelle n’a plus rien de virtuel. C’est un marché de plus en plus important, qui génère des milliards de dollars et au vu de l’engouement des constructeurs et des éditeurs de solutions VR, le secteur a quelques belles années devant lui. Tout le monde ou presque a mis au point son dispositif, de Facebook avec l’Oculus VR, à HTC avec le Vive, en passant évidemment par Google et son Cardboard qui ont (re)lancé l’intérêt de cette technologie auprès du plus grand nombre.

De son côté, Microsoft a préféré miser sur la réalité augmentée avec son casque HoloLens, tandis qu’Apple joue la défensive, même si le constructeur de Cupertino investit discrètement dans ce secteur. Samsung aussi veut une part de ce gâteau. Pour l’occasion, le fabricant ne s’est pas lancé seul : en faisant appel à Oculus, il s’est assuré non seulement d’une expertise en termes matériel, mais aussi d’une certaine avance au niveau du contenu — le nerf de la guerre, car sans contenus compatibles, un casque VR est aussi pratique qu’une paire de lunettes 3D sans la télé en relief qui va avec.

Cliquer pour agrandir

Le Gear VR est le fruit des intenses cogitations de nos deux larrons. Après deux générations destinées aux développeurs, Samsung a lancé en fin d’année dernière son premier casque auprès du grand public. Le produit est bien moins onéreux que l’Oculus Rift, qui nécessite en plus un PC de bonne composition… mais il faut fournir un smartphone compatible.

Un casque bien réel

Seul, le Gear VR est aussi utile qu’une casserole vide. Il faut en effet lui joindre un des smartphones supportés, tous de marque Samsung évidemment : le Galaxy Note 5 (toujours pas disponible en Europe), le Galaxy S6, le Galaxy S6 Edge et le Galaxy S6 Edge+. Cela limite évidemment fortement le nombre d’utilisateurs qui peuvent tester et apprécier les possibilités offertes par le Gear VR, mais commercialement et d’un point de vue « plateforme », cela peut se comprendre.

De plus, pour profiter des bienfaits de la réalité virtuelle, il faut aussi une certaine puissance de feu que seuls ces terminaux peuvent offrir : processeur Exynos 7420 à huit cœurs (quatre Cortex-A53 à 1,5 GHz et quatre Cortex-A57 à 2,1 GHz), grosses dotations en RAM (de 3 à 4 Go), écrans très définis (1 440 x 2 560). Malgré ces capacités haut de gamme, ce n’est parfois pas suffisant : après plusieurs dizaines de minutes d’utilisation, le smartphone compagnon (un Galaxy S6 dans notre cas) demande aimablement d’arrêter quelques temps histoire d’éviter la surchauffe…

Cliquer pour agrandir

Le casque Gear VR reprend le même concept que le Cardboard et les (nombreux) casques en plastique que l’on peut trouver à vil prix dans les boutiques en ligne. Mais la conception et les finitions sont de bien meilleure qualité chez Samsung, qui a aussi pensé à intégrer une croix tactile et un bouton "retour" pour améliorer les interactions. Le Gear VR est le chaînon manquant entre ces casques en carton et des produits plus haut de gamme comme le Vive ou l’Oculus Rift.

Le casque de Samsung se compose d’un châssis en plastique qui respire la solidité et qui intègre toutes les commandes nécessaires à une bonne immersion : le fameux pavé tactile donc, mais aussi deux boutons pour le volume, une molette pour régler la distance entre les lentilles et l’écran, ainsi qu’un port d’entrée microUSB pour charger la batterie du smartphone. Il aurait presque fallu y ajouter une sortie jack, car brancher un gros casque à même le mobile n’est pas évident (heureusement, il est toujours possible de connecter une paire d’écouteurs ou d’utiliser un adaptateur, non fourni).

Cliquer pour agrandir

Le Gear VR ne se contente pas d’être un morceau de plastique. Il intègre aussi des capteurs comme un accéléromètre, un gyroscope et un capteur de proximité. Ces composants, doublés de ceux du smartphone, participent à une meilleure prise en charge des mouvements de l’utilisateur.

Le téléphone s’insère dans le berceau prévu à cet effet, qui intègre une fiche microUSB mâle. Deux positions sont disponibles pour accommoder au mieux la taille du smartphone : s’il s’agit d’une phablette, la position A est la plus adaptée ; la B se destine aux terminaux de 5 pouces. Samsung a d’ailleurs indiqué que le casque devrait prendre en charge sans trop de soucis ses futurs smartphones (pour peu qu’ils soient toujours microUSB).

Cliquer pour agrandir

Le constructeur livre également une protection en plastique fumé semie transparente, qui ne sert pas à grand chose. Pire encore, elle cache complètement l’appareil photo du téléphone ; or, il est possible d’activer la caméra lorsque l’on porte le casque, ce qui permet de voir son environnement sans avoir à retirer le Gear VR. Mais évidemment, avec cette protection, cette fonction ne sert plus à rien.

Le confort d’utilisation n’a pas été oublié. Le Gear VR comporte deux lanières en nylon : la première se place autour de la tête, la seconde (optionnelle, on peut la retirer) se positionne sur le crâne. Le contour des yeux repose sur une bandelette de mousse détachable ; voilà qui sera idéal pour la remplacer lorsqu’elle sera trop dégradée.

Cliquer pour agrandir

Petit bémol : l’épaisseur de la bandelette est de plus en plus réduite jusqu’à disparaitre au niveau du nez, ce qui n’était pas forcément le meilleur choix. Même si le casque pèse 318 grammes (19% plus léger que son prédécesseur), il faut y ajouter le poids du smartphone : assez rapidement, l’ensemble se fait sentir sur le nez même s’il faut reconnaitre que le casque est le plus agréable à porter de tous ceux que nous avons pu tester jusqu’à maintenant.

Pour éviter les accidents malheureux, on se posera au milieu d’une pièce loin des meubles (pour ne pas buter dedans et risquer de se faire mal), et dans un fauteuil tournant sur lui-même (pour éviter de se briser le cou à regarder derrière soi). Des conditions de confort que tout le monde n’a pas forcément à sa disposition, même s’il est évidemment possible d’utiliser le Gear VR dans un placard à balais (l’expérience sera sans doute moins satisfaisante).

La vidéo ci-dessous (signée Samsung) donne une bonne idée de la mise en place du casque ainsi que de son fonctionnement. Elle a été réalisée avec la déclinaison "Innovator" du casque, mais le principe est identique avec la version grand public.

7
10
Gear VR de Samsung

  • Sensation d’Immersion réussie

  • Pavé tactile très pratique

  • Prix abordable

  • Bonne conception et fabrication



  • Compatibilité limitée à quatre smartphones

  • Dévore la batterie

  • Chauffe très vite le smartphone

  • Écosystème encore maigre



Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


23 Commentaires

avatar Flash lun, 08/02/2016 - 10:34

Je ne suis pas convaincu de la VR sur smartphone..
Par contre la VR sur PC, ça c'est l'avenir!

avatar hautelfe ven, 12/02/2016 - 09:52

L'avantage du smartphone est de pouvoir réutiliser l'écran.

avatar Gagolak lun, 08/02/2016 - 10:47via iGeneration pour iOS

La Réalité virtuelle sur smartphone bof mais la réalité augmentée oui :-)

Vivement une opération mmorpg en groupe dans un parc avec des boss à combattre!

Faudra juste espérer que les potes aient tous un iPhone car perdre quelqu'un en plein combat à cause d'un Samsung qui chauffe ça serait con ^^

avatar walterskinner lun, 08/02/2016 - 11:13via iGeneration pour iOS

@Gagolak :
C'est sur que les iPhone ne chauffent jamais o.O

avatar mac-a-dames lun, 08/02/2016 - 11:17via iGeneration pour iOS

@Gagolak :
Test l'iPhone avec le Google Cardboard, tu va voir si il chauffe pas.

avatar joneskind lun, 08/02/2016 - 13:36

@mac-a-dames

Qu'il chauffe c'est normal. Pas qu'il s'arrête. Ça c'est la faute du <i>throttling</i>. Et l'iPhone est plutôt réputé pour ne pas connaître ce genre de problèmes.

T'as tout plein de tests disponibles à ce sujet.

avatar ibric lun, 08/02/2016 - 11:10

Je pense que la réalité virtuelle a un avenir. Après coller son smartphone à 5cm de son visage : ondes, batterie qui chauffe.. Et puis l'objet a l'air encombrant quand même. J'avais un jeux similaire quand j'étais petit, je ne pouvais pas y jouer plus de 10minutes sans que ça me gêne (encombrant, faisait transpirer bref ^^).

avatar Kimaero lun, 08/02/2016 - 11:17via iGeneration pour iOS

Et de la VR sur Apple TV?

avatar daxr1der lun, 08/02/2016 - 11:17via iGeneration pour iOS

Et puis se foutre ça sur la figure avec les ondes, déjà quand on téléphone il est conseillé de l'éloigner du visage et utiliser les oreillettes

avatar macinoe lun, 08/02/2016 - 11:21

Je ne sais pas si la réalité virtuelle à un avenir, mais en tout cas elle a un passé..

un appareil de 1962 :

http://www.realite-virtuelle.com/wp-content/uploads/2015/08/sensorama1.jpg

avatar iPop lun, 08/02/2016 - 11:50via iGeneration pour iOS

Avenir ou pas cette approche est beaucoup mieux séduisante que celle d'Oculus.

avatar ZANTAR2054 lun, 08/02/2016 - 12:06via iGeneration pour iOS

J'ai un oculus depuis bientôt 3 ans. Je joue parfois pendant 4 heures. Evidement c'est l'avenir!
Le problème, c'est les cables et l'ordi fixe.
Je rêve qu'Apple sorte un casque passif (comme samsung Gear VR)!

avatar Gagolak lun, 08/02/2016 - 12:46via iGeneration pour iOS

@mac-a-dames et Walterskinner:

Vous manquez d'informations...

Les processeurs d'iphone chauffent mais contrairement aux processeurs Samsung, ils ne baissent pas leur puissance pour palier à la chaleur .

Un pote en plein jeu de groupe avec son Samsung qui lui dit d'arrêter ou un jeu qui rame à cause de la chaleur c'est un risque réel non ?

avatar iDuplo lun, 08/02/2016 - 13:33

Pourquoi on peut pas utiliser un autre téléphone qu'un Samsung? C'est les boutons qui marcheront pas? Un Nexus 5 est à peine plus petit qu'un Galaxy s6.

Comme casque de FPV pour un drone (genre parrot avec une appli side by side) ça l'air parfait!

avatar françois bayrou lun, 08/02/2016 - 14:40

Un type a mis un iPhone et ca a fait une Erreur 53.

avatar hautelfe lun, 08/02/2016 - 17:00

Il faut le brancher en microUSB...

avatar hautelfe lun, 08/02/2016 - 16:59

Cela a l'air sympa, mais pourquoi limiter aux quatre Samsung ?
Que se passe-t-il avec un autre smartphone avec port microUSB OTG ?

Il parait que Google va sortir une nouvelle version, améliorée, du cardboard.
Avec un peu de chance, cela sera compatible avec tous les smartphones, y compris les iphone 6 et 6s.

avatar ovea lun, 08/02/2016 - 15:32via iGeneration pour iOS

Incarner Shahrukh Khan dans voltage en réalité augmenté … whouuha !!!

https://fr.wikipedia.org/wiki/Voltage_(film)

avatar Garfield3 lun, 08/02/2016 - 17:43

J'ai testé la VR avec un cardboard c'est carrément génial faut l'essayer pour comprendre. Énorme potentiel la prochaine révolution sans aucun doute pour moi.
J'ai montré la chose à deux personnes ( un gars et une fille) avec une appli qui permettait de plonger au milieu de sites de manhattan et une autre qui simulait un voyage dans le système solaire. Résultat les deux sont restés sur le cul conclusion ils veulent le meme chose surtout quand je leur au dit le prix du support...
Mon smartphone a bien chauffé mais malgré un écran qhd et une utilisation de presque une heure pas de coupure.

avatar martinx lun, 08/02/2016 - 21:38via iGeneration pour iOS

C'est bien pour regarder du porn c'est tout

avatar hautelfe ven, 12/02/2016 - 09:56

Vivement Summer Lessons. :p

avatar Ginger bread mar, 09/02/2016 - 01:54via iGeneration pour iOS

D ici 5 ans au mieu de voir des personnes avec leur portable dans le bus ou train ce sera avec un casque VR ou de Realitee augmentee !

avatar hautelfe ven, 12/02/2016 - 09:55

"Prix abordable"

Par rapport à un casque à une vingtaine d'euros et qui est compatible avec tous les smartphones muni d'écran entre 4" et 6", cela apporte quoi celui-ci ?
Le fait de passer par le microUSB et non le bluetooth ?

Connexion utilisateur