L'Apple Watch se vendra toujours bien en 2020

Mickaël Bazoge |

Dans quelques années, nous percevrons peut-être l’Apple Watch comme ayant été un succès « instantané », à l’instar de l’iPod et de l’iPhone qui ont pourtant, eux aussi, connu des débuts difficiles, malgré la perception que nous avons aujourd’hui de ces produits. C’est du moins le discours que Tim Cook a servi cette nuit durant une interview à la télé américaine (lire : Résultats, services, innovation, Apple Watch : Tim Cook voit le verre à moitié plein).

Une enquête de Business Insider, relayée par 9to5Mac, montre que l’Apple Watch a l’avenir devant elle. D’après ce sondage, à l’horizon 2020 la toquante de la Pomme représentera 40% des ventes du marché du "luxe" (les montres coûtant plus de 350 $). Strategy Analytics donne l’Apple Watch à 52,4% au premier trimestre.

Le résultat de BI s’appuie sur différentes statistiques : 27% des consommateurs interrogés portant une montre classique indiquent que les fonctions de l’Apple Watch les intéressent. Quant aux porteurs de bracelets capteurs d’activité, ils pourraient eux aussi sauter le pas vers les montres connectées : la part de ces bracelets fitness passerait de 53% en 2014, à 48% en 2016, et 42% en 2020.

Parmi ceux susceptibles de troquer un traqueur contre une montre, ils sont trois fois plus nombreux à préférer une Apple Watch qu’un produit Android Wear. Des résultats transmis à Fitbit qui a donc intérêt à accélérer la transition vers la montre connectée (lire : Fitbit pense du mal de l'Apple Watch, mais s'inspire d'Apple tout de même).

Lire les commentaires →

Fitbit pense du mal de l'Apple Watch, mais s'inspire d'Apple tout de même

Mickaël Bazoge |

Avec 21,3 millions de capteurs d’activité en tout genre vendus l’an dernier, Fitbit est le leader du fitness connecté, et un des concurrents d’Apple. La comparaison est difficile pour ce constructeur, et même s’il enchaîne les hausses continues de ses ventes (elles ont doublé entre 2014 et 2015), il doit aussi faire face à la machine de Cupertino. D’ailleurs, le cours de Bourse de Fitbit a dévissé de 10% depuis son introduction en juin dernier.

Cliquer pour agrandir

Mais « cela ne me chagrine pas du tout » d’être fréquemment comparé à Apple, explique James Park au New York Times. Car les deux entreprises ne courent pas le même lièvre, assure le fondateur et PDG du fabricant. Il est vrai que Fitbit propose une gamme de produits qui vont de 60 $ à 250 $ — avec la baisse de prix du mois de mars, l’Apple Watch Sport à 299 $ n’est plus si loin.

L’approche de Fitbit est de proposer des produits plus simples qui se concentrent sur une poignée de fonctions. L’Apple Watch est « une plateforme informatique, mais c’est vraiment la mauvaise manière d’aborder cette catégorie, depuis le départ », assène-t-il.

Cela n’empêche pas Fitbit de s’inspirer d’Apple quand il le faut. Cela a été le cas en 2011, lors du lancement de l’iPhone 4S. Grâce à une connexion Bluetooth, le smartphone pouvait synchroniser des données avec des appareils sans fil compatibles. À l’époque, les traqueurs d’activité du fabricant ne proposait pas la synchro en temps réel. Une révélation pour James Park, qui a décidé de revoir toute sa gamme de produits pour y introduire le Bluetooth… même s’il a fallu un délai de six mois pour le lancement des nouveaux produits, qui sont devenus des best-sellers par la suite.

Fitbit Blaze contre Apple Watch — Cliquer pour agrandir

Fitbit a beau brocarder l’aspect « couteau suisse » de l’Apple Watch, le dernier-né du constructeur y ressemble beaucoup : la Blaze est plus proche d’une montre connectée que d’un traqueur d’activité lambda. D’ailleurs, lors de sa présentation en janvier, beaucoup l’ont comparé assez défavorablement avec l’Apple Watch.

Pour attirer toujours plus de nouveaux clients, Fitbit s’intéresse d’ailleurs à des fonctionnalités supplémentaires comme le paiement sans contact ou la domotique ; « Nous allons être très prudents dans l’intégration de ces fonctions », nuance le PDG. « Je pense qu’un des problèmes des montres connectées est que les gens ne savent pas à quoi elles servent, alors [les constructeurs] mettent tout dedans ».

Lire les commentaires →

Les bracelets Coach, finalement pour cet automne avec l'Apple Watch 2 ?

Mickaël Bazoge |

La maison new yorkaise Coach a toute une gamme de bracelets pour Apple Watch dans ses cartons. Savoir si ces bracelets feront partie d’une collection spéciale comme peuvent l’être les bracelets Hermès, c’est encore un peu tôt pour le dire ; David Boglin De Bautista, qui a découvert l’existence de ces produits, en remet une petite couche aujourd’hui avec des informations supplémentaires (via).

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

La mauvaise nouvelle, c’est que cette gamme pourrait bien finalement n’être disponible que cet automne… en même temps que l’Apple Watch 2 ? Le blogueur du site Haute Écriture a également entendu qu’il y aurait neuf bracelets (un de plus que la semaine dernière), dans les coloris noir, blanc, marron et rouge. Le prix ne change pas : 150 $ pièce.

Il a par ailleurs obtenu quelques nouvelles images de ces bracelets, dont deux que l’on ne peut pas louper avec leurs petites fleurs cousues sur le cuir.

La gamme au complet dans une photo « pas très bonne parce qu’elle a été prise avec un iPad », explique De Bautista — Cliquer pour agrandir

Lire les commentaires →

Xiaomi prépare une smartwatch pour adultes

Florian Innocente |

Xiaomi va lancer sa (presque) première montre connectée au second semestre 2016, a annoncé Liu De, le cofondateur du groupe. Cette Mi smartwatch n’est pas à confondre avec la Mi Bunny, un gadget à porter aussi au poignet mais destiné exclusivement à ceux des enfants (lire Xiaomi lance sa première montre connectée).

Liu De n’a pas donné de détails sur ce prochain accessoire, mais on peut tabler sur un tarif abordable comme sait en pratiquer cette marque. Xiaomi a également prévu de lancer le 10 mai prochain la deuxième génération de son bracelet Mi Band.

Mi Band 2 avec son écran LCD et un gros rond bouton en façade

On l’a déjà vu au poignet de l’autre fondateur, Lei Jun. Il se distingue par l’ajout d’un écran qui remplacera les maigres petites diodes du premier modèle. Un écran que l’on pourra ôter de son bracelet en caoutchouc.

via GizmoChina

Lire les commentaires →

Ventes flash Withings (balance, montre, traqueur) à partir de 75 €

Christophe Laporte |

Windows 95 démarre en une heure sur l'Apple Watch

Florian Innocente |

Après avoir fait fonctionner Mac OS 7.5.5 sur une Apple Watch, le développeur Nick Lee s’est attaqué à Windows 95. Succès sur toute la ligne à l’exception d’une prodigieuse lenteur d’exécution.

Pour ceux qui désirent tenter l’aventure, il a mis à disposition sur GitHub le code source de son assemblage — à vous de trouver une copie de Windows. Essentiellement, il s’agit de faire tourner l’OS de Microsoft à l’intérieur d’une app WatchOS qui utilise l’émulateur open source Bochs.

Sur le papier le pari était réaliste, Nick Lee rappelle que les 520 MHz de l’Apple Watch, ses 512 Mo de RAM et ses 8 Go de stockage dépassent très largement ce que contenaient les PC de l’époque.

Il a fallu toutefois ruser puisque le kit de développement de watchOS bride l’usage des zones tactiles à l’écran. Lee a procédé à quelques modifications dans les fichiers d’Apple pour accommoder l’utilisation de Windows une fois lancé.

Le tout a fonctionné mais à une allure d’escargot. Windows est émulé et cela se sent. Une bonne heure est nécessaire au démarrage du système (au moins on voit que l’Apple Watch est décidément lente en toutes occasions…). Il a donc installé une paille montée sur un petit moteur qui sollicite la couronne digitale pour éviter que la montre ne se mette en veille et interrompe le boot.

La lenteur de l’émulation se ressent également durant la manipulation à l’écran. Elle a du mal à suivre la rapidité des mouvements exécutés par l’utilisateur. Il faut balayer plusieurs fois l’écran pour se déplacer de quelques pixels seulement dans un menu. Mais si l’on est adroit il est possible d’enchaîner plusieurs de ces mouvements en attendant que l’émulateur fasse son office.

Lire les commentaires →

Après Hermès, Coach lancerait une gamme de bracelets pour l'Apple Watch

Mickaël Bazoge |

Avant le special event du 21 mars, la rumeur voulait qu’Apple lance de nouveaux bracelets provenant d’un fabricant tiers, à l’image du partenariat entre le créateur de l’Apple Watch et Hermès. Rien n’est finalement venu, si ce n’est d’excellents bracelets en nylon griffés Apple… mais l’affaire est loin d’être terminée, puisque ce nouveau partenaire venu de l’univers du luxe ne serait autre que Coach.

Cliquer pour agrandir

Coach, moins connu sous nos latitudes qu’Hermès, est une maison new-yorkaise fondée en 1941 et connue pour ses accessoires pour hommes et femmes, en particulier des articles de cuir. Lors d’une visite dans une boutique de l’enseigne, David Boglin De Bautista a eu la surprise d’être invité à jeter un œil sur cette nouvelle collection, de manière tout à fait officieuse (voyant qu’il avait une Apple Watch au poignet, les vendeurs lui ont simplement montré des images des futurs bracelets…).

Cliquer pour agrandir

Huit bracelets lui ont été présentés, dont des modèles blancs, noirs et marrons. Certains présentaient une petite breloque supplémentaire, comme une étoile accrochée au bracelet par une languette de cuir, ou encore décorés de fleurs. Chaque bracelet sera proposé environ 150 $, avec une disponibilité qui coïnciderait avec la collection printemps/été de Coach, en juin. La rumeur ne dit pas si Coach a mis au point cette gamme en partenariat avec Apple, ou indépendamment.

Lire les commentaires →

Pages