L'Apple Watch a 2 ans et le vent dans le dos

Florian Innocente | | 15:50 |  25

L'Apple Watch a fêté ses deux ans en cette fin avril. Le scepticisme qui prévalait à son lancement sur la pertinence de ce produit n'a pas forcément disparu des commentaires, mais il se heurte à la réalité des chiffres, ceux d'Apple et de ses concurrents, et des projections pour l'avenir au vu des efforts engagés.

Par l'achat de Beats un an plus tôt, le développement de produits originaux comme les AirPods, la création d'un composant spécialisé comme la puce Bluetooth W1 et des investissements soutenus dans la santé, Apple est en train de créer une véritable plate-forme de produits dit "wearable" ou "portables".

Sauf à ce que l'on assiste à un revirement inattendu dans les ventes, comme en connaît l'iPad, l'Apple Watch a des chances de poursuivre sur sa lancée. Elle n'est pas la seule, c'est toute la catégorie des produits et accessoires "wearable" chez Apple qui peut espérer s'accrocher à cette dynamique.

Depuis deux ans, Apple est restée muette sur les chiffres de ventes de sa montre. Ils sont noyés dans le fourre-tout des "autres produits", qui contient aussi l'Apple TV, l'iPod, les AirPods, les casques Beats et des accessoires.

Nul doute que le boitier TV (malgré sa refonte) et le baladeur MP3 (en voie de disparition) n'y pèsent pas lourd. Durant la présentation des résultats financiers couvrant la période janvier à mars 2017, Tim Cook avait souligné l'importance du trio Apple Watch, AirPods et produits Beats. « En les additionnant, le chiffre d'affaires de nos produits "wearable" sur les quatre derniers trimestres était équivalent à celui d'une entreprise du classement Fortune 500 ».

L'entrée dans ce club de grandes entreprises américaines implique d'avoir réalisé un chiffre d'affaires annuel d'au moins 5 milliards de dollars. Le compte y est puisque la période de 12 mois discutée par Tim Cook a généré 11,45 milliards de dollars de CA. Quels sont les groupes qui ont fait de même ? Pour les plus connus du grand public on peut citer les magasins de jouets Toys "R" Us ou la chaîne hôtelière Hilton. Pas mal pour une catégorie dont les locomotives sont chez Apple depuis trois ans maximum.

Pour établir une comparaison plus proche, on n'est pas loin du tiers de ce que Microsoft a généré comme chiffre d'affaires sur la même durée avec son activité "More Personal Computing" (38,8 milliards). Elle regroupe tout ce qui a trait à Windows, à la Xbox ainsi qu'au moteur de recherche Bing.

Avare en chiffres mais pas en perspectives de développement, Tim Cook ajoutait « Le nombre d'unités pour la montre a plus que doublé sur 6 de nos 10 plus gros marchés, ce qui représente une croissance phénoménale, en particulier sur un trimestre extérieur à celui des fêtes de Noël ». Il y a un an, Apple avait donné un coup de pouce aux ventes en baissant son produit de 50 € pour le rendre un peu plus accessible.

La même semaine que ces résultats, le cabinet d'analyses Strategy Analytics plaçait Apple pour la première fois en tête des vendeurs de montres et de bracelets connectés. Arrivée quasiment dernière dans cette course, Apple aurait enfin doublé Xiaomi qui joue la carte des prix cassés (à peine 35 € pour le Mi Band 2 contre 319 € pour une Apple Watch Series 1). Devant Fitbit aussi, précurseur dans les bracelets fitness. Et l'on ne parle pas de marques comme Motorola qui ont gelé leurs développements sur les montres ou d'Asus qui semble vouloir s'en retirer.

Au premier trimestre de l'année, avec des produits bien plus onéreux, Apple aurait obtenu une part de marché de 15,9 %, juste un pas devant Xiaomi (15,5 %) et plus franchement devant Fitbit (13,2 %). D'après les calculs de Strategy Analytics, ce sont 3,5 millions d'Apple Watch qu'Apple aurait vendu sur ce premier trimestre 2017. De quoi flirter avec le niveau de ventes des Mac (4,2 millions de machines).

L'Apple Watch sur la trace de l'iPhone

Neil Cybart, qui anime le blog d'analyses Above Avalon, a comparé les deux premières années de ventes des Apple Watch et des iPhone. Contre toute attente, l'Apple Watch ne se débrouille pas si mal, même si pour l'iPhone, sa commercialisation n'a pas été aussi large au départ.

Sur ce graphique illustrant les 24 premiers mois de commercialisation, l'Apple Watch totaliserait 25 millions d'unités vendues et l'iPhone (de l'Edge au 3GS) pas beaucoup plus avec 26 millions.

La diffusion de l'iPhone a été plus lente, il n'était disponible qu'aux États-Unis durant les quatre premiers mois et uniquement chez AT&T. Deux ans plus tard, il était présent dans 80 pays, rappelle Neil Cybart. Peut-être aurait-il connu des débuts plus explosifs avec une distribution immédiatement plus large.

Cependant, l'Apple Watch aussi a connu un démarrage progressif. Une distribution dans 9 pays pour commencer et l'obligation d'avoir un iPhone pour s'en servir (ce qui était un obstacle tout relatif au vu du parc déjà installé). Le sentiment de Cybart est que cette tendance pourrait bien continuer, que le segment de "wearables" chez Apple a la capacité d'atteindre les 30 millions d'unités sur la seule année 2017 contre 28 millions sur les 24 derniers mois.

Il faut garder en tête que les AirPods sont toujours difficilement disponibles depuis Noël et qu'ils ne peuvent contribuer à plein régime aux ventes de cette catégorie (lire AirPods, une pénurie partie pour durer).

Forme, santé, bien-être… ce sont aujourd'hui les maître mots qu'Apple utilise pour vanter les mérites de sa montre, bien plus que la disponibilité de centaines d'apps qui ne représentent finalement pas le coeur du produit ou du moins de ses usages au quotidien.

On l'a vu par ses initiatives dans le domaine médical au travers de l'iPhone (HealthKit, CareKit), son partenariat avec Nike, ses acquisitions (lire par exemple Apple s'offre Beddit, un spécialiste du suivi de sommeil), sans parler des rumeurs sur l'évolution du produit, Apple inscrit sa montre dans la thématique universelle de la santé.

Tout le monde ne voudra pas une Apple Watch, mais tout le monde est concerné par ce sujet qui pourrait continuer de porter la croissance des ventes.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur WatchGeneration

Ailleurs sur le Web


25 Commentaires

avatar gfounet mar, 16/05/2017 - 16:00 via iGeneration pour iOS

Il sera intéressant de voir l'évolution de la montre d'Apple. L'iPhone a sans doute connu sa maturité à partir de l'iPhone 4 qui a il me semble marqué un tournant. Peut être que la future version de l'Apple Watch nous montrera son plein potentiel. J'adore ma watch mais on sent que le concept en a encore sous le capot.

avatar misterbrown mar, 16/05/2017 - 16:16 via iGeneration pour iOS

Ça reste quand même super ringard au poignet contrairement à tous les autres produits Apple.

Quand on croise un trentenaire, avec son AppleWatch serrée, pour que ses capteurs biométriques fonctionnent ( à croire qu'il prépare les JO ou qu'il surveille son nombre de pas..) qui a l'air inconfortable.
Je me demande toujours l'intérêt.
Un peu ridicule comme le type avec son oreillette Bluetooth qui parle fort dans les lieux publics.

Si de grandes compagnies ont enlevés leur app de l'Apple Watch c'est peut être pas pour rien.

Ça va peut être faire un flop finalement.

Comme les casques VR ou les télés 3D

avatar belrock mar, 16/05/2017 - 17:45

vous êtes vraiment "marron" misterbrown :-))

avatar jazz678 mar, 16/05/2017 - 17:48 via iGeneration pour iOS

@misterbrown

@misterbrown

2 ans que certains attendent que ça fasse un flop...parce qu'ils n'y voient pas d'intérêt. Drôle d'état d'esprit...

Les casques VR sont un marché de niche.

Les TV 3D n'ont jamais trouvé leur public

avatar Phoenixxu mar, 16/05/2017 - 17:50 via iGeneration pour iOS

@misterbrown

J'ai 30 ans.
J'ai une Apple Watch et j'adore l'utiliser pour le sport.
Je n'en fait pas un garrot pour autant
Je ne sais pas ce que ça donnera pour la suite mais je pense qu'il est maladroit de tirer des conclusions hâtives !

avatar Bruno de Malaisie mar, 16/05/2017 - 18:01 via iGeneration pour iOS

@misterbrown

Si flop il y a, l'avenir nous le dira.
En attendant, j'en ai une depuis presque deux ans et je n'imagine pas porter autre chose au poignet.
J'ai 54 ans.
Cette ⌚️est tellement pratique.
Mais il faut en avoir une et en avoir l'utilité pour s'en rendre compte...

avatar Phoenixxu mar, 16/05/2017 - 18:12 via iGeneration pour iOS

@Bruno de Malaisie

Exactement !
Sans l'avoir testée, je pense qu'il est difficile de se faire un avis réellement objectif !

avatar thebarty mar, 16/05/2017 - 22:20 via iGeneration pour iOS

@Bruno de Malaisie

On est pratiquement dans la même situation.
Au début de mon expérience (je n'ai pas acheté l'AW le jour J), j'alternais avec mon "chronographe Suisse".
Un an et qqs mois plus tard, ma montre Suisse reste dans la boîte à gants de ma voiture au cas où.

Ok, ce n'est pas la plus belle montre du monde mais j'aime bien quand même et, surtout, elle me rend d'innombrables services. Pour donner un exemple simple, je crois que personne n'a entendu la moindre sonnerie de mon iPhone depuis. Il n'a jamais quitté le mode vibreur, au bureau comme à la maison.

avatar alfatech mar, 16/05/2017 - 23:04 via iGeneration pour iOS

@Bruno de Malaisie

"Si flop il y a, l'avenir nous le dira.
En attendant, j'en ai une depuis presque deux ans et je n'imagine pas porter autre chose au poignet.
J'ai 54 ans.
Cette ⌚️est tellement pratique.
Mais il faut en avoir une et en avoir l'utilité pour s'en rendre compte..."

Merci pour ce commentaire plein de bon sens.

avatar misterbrown mar, 16/05/2017 - 16:33 via iGeneration pour iOS

Mais la santé et la mode sont des grands moteurs de croissance, alors tout est possible...

avatar lll mar, 16/05/2017 - 16:38

Deux ans et toujours pas indispensables dans nos vies... Je fais du sport et la montre me fait de l'œil mais en terme de design, la concurrence me fait davantage envie.

avatar LoursonMignon mar, 16/05/2017 - 17:49 via iGeneration pour iOS

Six mois que je file le parfait amour avec mon Apple Watch ⌚️

avatar bbtom007 mar, 16/05/2017 - 18:16 via iGeneration pour iOS

La première année on avait l'impression qu'Apple ne savait pas quoi faire avec sa montre et a voulu en faire des tonnes. Luxe ? Centre de contrôle deporté au pognet ? Mode de communication, force touch ...
Résultat un produit flou sans âme et peu de plus value. La avec watchOS 3, une amélioration du hardware et un recentrage sur la santé l'apple Watch devient cohérente.
Et même si pour certains blasés elle ne sert a rien, elle permet à des personnes de se remettre au sport et être en meilleure santé tant mieux

avatar poulroudou mar, 16/05/2017 - 18:32 via iGeneration pour iOS

Elle me sert pour les notifications, mon sport, payer avec Apple Pay...

J'aurai du mal maintenant à m'en passer 😊

avatar poco mar, 16/05/2017 - 19:01 via iGeneration pour iOS

La comparaison avec l'iPhone est irrelevante.

Le smartphone répondait à non pas un besoin, ou, un type d'utilisateur. Conmuniquer (voix, video, texte), surfer, productivité, achats, jouer, sport (aussi), musique, film, appareil photo, livres, podcasts etc...

Certaines de ces utilisations suffisantes par elle-même à l'acquisition d'un smartphone.

La montre connectée, on le voit, pensait embrasser large, mais a quasiment été recentrée sur la niche des trackers d'activité et éventuellement la Santé.

Les récents abandons éventuels abandons, faillites et le peu de nouveaux acteurs sur le marché de la montre connectée n'en sont-ils pas la preuve la plus flagrante d'un marché de niche?

Combien se sont littéralement engouffrés à la poursuite d'Apple et de son iPhone?

avatar thebarty mar, 16/05/2017 - 22:29 via iGeneration pour iOS

@poco

Pas franchement d'accord.
Oui, elle m'accompagne dans le sport (run, golf,...), pour la santé (Pillow pour le sommeil), mais aussi pour les courses (achats), Les paiements, la musique (avec un casque BT, avec la voiture,...), pour le boulot (meetings, fuseaux horaires, réponses rapides genre "je suis en réunion", se guider dans Panam à pied sans regarder son iPhone,...
Au final, l'iPhone me sert pour qqs jeux, qqs docs avec Pages et Keynote, qqs loisirs pendant les déplacements (Amazon vidéo, iTunes vidéos,...)
Je pourrais probablement m'en passer, mais ce serait tres chiant.

avatar pariscanal mar, 16/05/2017 - 20:26 via iGeneration pour iOS

Ca va mûrir , surtout ils n ont pas de concurrences ... pendant encore 10 ans , les milliards vont à accumuler

avatar Moumou92 mar, 16/05/2017 - 20:39 via iGeneration pour iOS

J'ai la mienne depuis 2 ans à mon poignet, je ne peut pas imaginer une journée sans... elle m'est indispensable aujourd'hui, que ce soit au boulot ou à la maison...

avatar jeanCloud mar, 16/05/2017 - 20:50 via iGeneration pour iOS

@ misterbrown. J'adore ton commentaire car je m'y retrouve c'est ça aussi l'autodérision

avatar globeman mar, 16/05/2017 - 21:55 via iGeneration pour iOS

J'ai l'Apple watch 2 depuis octobre
Franchement à part les fonctions sport, elle n'est vraiment pas indispensable
Elle n'a pas réussi à remplacer mes montres classiques qui sont beaucoup plus classe au poignet.
Je vais sûrement la revendre pour la remplacer par un bracelet Fitbit qui fera très bien l'affaire pour le sport

avatar kitetrip mer, 17/05/2017 - 11:05

Apple aurait dû présenter la Watch comme une montre qui fait + qu'une simple montre.
Au lieu de la présenter comme un wearable qui essaie de tout faire.

avatar Thegoldfinger jeu, 18/05/2017 - 15:50 (edité)

Vous êtes fou de faire un tel article C1rc3@0r va nous faire une attaque 😂🤣😹

Depuis 1 ans que j'ai mon AppleWatch Acier j'ai mit au placard mes 8 Skeletons.

Elle est tellement pratique, c'est comme avoir goûté à un smartphone et vouloir revenir au Nokia 3310.

avatar bonnepoire jeu, 18/05/2017 - 20:17

J'étais sceptique sur le côté fonctionnel et finalement je ne pourrais plus m'en passer.

avatar webHAL1 ven, 19/05/2017 - 10:38 (edité)

Personnellement, je ne suis pas convaincu par le succès à long terme de l'Apple Watch, à moins que la Pomme ne procède à des changements importants sur les prochaines générations de cet appareil. Je la vois plutôt avoir un parcours à la iPad : un départ moyen, une augmentation des ventes les premiers mois (l'aspect "nouveauté" et le marketing aidant fortement) et, une fois les technophiles et les personnes curieuses équipés, une diminution progressive du nombre d'exemplaires vendus par trimestre.
Comme pour la tablette d'Apple, je suis étonné par le manque d'enthousiasme des possesseurs d'Apple Watch avec qui je discute (étant consultant dans le monde de l'informatique, j'en croise de temps à autres). La plupart me dise que c'est un appareil sympathique, mais aucun ne m'a jamais recommandé de me jeter dessus en disant que ça avait changé sa vie (contrairement à l'iPhone, par exemple). Je suis également assez surpris par le nombre de réponse du type "ah, on me l'a offerte" que j'entends. Il n'y a que sur le Net que je lis des témoignages comme quoi cette montre était devenue indispensable à certaines personnes, mais malheureusement ils sont rarement accompagnés d'exemples concrets.
Peut-être que le domaine de la santé ouvrira de nouveaux horizons à l'Apple Watch. On sait que la Pomme planche là-dessus de manière assez intensive.

Cordialement,

HAL1

avatar deb76 dim, 21/05/2017 - 10:08

J'ai 70 ans, et cela faisait des années que je ne portais plus de montre dans ma vie quotidienne, saif quand je sortais avec au choix une de mes trois belles montres - dont une montre Lip achetée sur le site lors de leur grève en 1973 - mais depuis un an je porte tous les jours mon Apple Watch et j'en suis pleinement satisfait. Elle m'apporte des petits "plus" que j'apprécie, ses notifications, ses rappels de mon calendrier, bref, je ne pourrais plus m'en passer. Mais bon, j'en conviens je suis "numérique", je fais de l'informatique musicale depuis l'été 1981 (PDP11 et autres Vax) et depuis décembre 1981 j'utilise du matériel Apple (Apple IIe 64k et système Alpha Syntauri pour la musique). J'ai toujours rêvé de ces interconnexions entre mon Iphone, Ipad Pro et mini, Imac 27 5k 32 Go, et aujourd'hui c'est possible.