Au-delà de la Ionic, Fitbit prévoit plusieurs montres connectées

Mickaël Bazoge

Fitbit a bien l'intention de creuser le sillon des montres connectées. James Park, le CEO de l'entreprise, l'a confirmé durant la conférence audio des résultats trimestriels du constructeur. « Nous allons proposer une gamme plus complète de montres connectées, plusieurs vont cohabiter entre elles, il n'y aura pas que des renouvellements », assure-t-il.

Fitbit a d'ores et déjà un premier modèle de smartwatch avec la Ionic, et même deux si l'on compte la version Adidas attendue dans les prochaines semaines. Il faut donc s'attendre à du neuf dans cette gamme à laquelle le constructeur a ajouté la Blaze, qui est plus un traqueur d'activité connecté de luxe.

Cliquer pour agrandir

Le fabricant va tout de même devoir rehausser sérieusement son niveau de jeu s'il veut vraiment peser face à l'Apple Watch. La Ionic est un traqueur d'activité efficace, mais une bien piètre montre connectée. Avec un prix qui la positionne frontalement contre la montre d'Apple…

Fitbit est en tout cas en train de muscler l'écosystème logiciel de son produit : 1 400 développeurs se sont inscrits pour concevoir des apps. La boutique d'applications devrait être lancée rapidement, avant les fêtes en tout cas. En revanche, il n'est toujours pas question d'un accord avec un service de streaming pour l'Europe alors que les utilisateurs américains bénéficient d'un accès à Pandora.

Pour le reste, Fitbit a annoncé des bénéfices de 392,5 millions de dollars, c'est plus qu'attendu mais moins qu'au même trimestre 2016 (504 millions). Le constructeur a vendu 3,6 millions de traqueurs en tout genre, soit 7% de plus qu'au deuxième trimestre, mais toujours 32% de moins que l'an dernier.

Pour Aller plus loin: 
Source: 
avatar

Thegoldfinger

L'essentiel est d'y croire...

CONNEXION UTILISATEUR