Bose accusé d'avoir un peu trop écouté Doppler pour ses Hearphone

Mickaël Bazoge | | 14:00 |  13

Bose se serait-il rendu coupable de pratiques fallacieuses pour voler des technologies à un concurrent ? C’est en tout cas le sentiment de Doppler Labs, qui a porté plainte contre le géant des produits audio pour, entre autres, des « pratiques commerciales déloyales et frauduleuses ». Doppler est une start-up qui a lancé les Here One, des écouteurs sans fil à réduction de bruit active qui sont plus proche de la prothèse auditive que des AirPods (lire : Here, des écouteurs qui augmentent l'audition).

Les Here One — Cliquer pour agrandir

Ce produit a fait l’objet d’une demande de financement participative sur Kickstarter, qui a rencontré un gros succès. Les investisseurs ont été servis en mars 2016, et ces écouteurs sont depuis en vente sur le site du fabricant. Or, mi-décembre, Bose annonçait des Hearphone qui reprennent plusieurs des fonctionnalités des Here One (lire : Bose : des Hearphone pour mieux entendre). Voilà qui a mis la puce à l’oreille de Doppler, ce d’autant que l’entreprise a eu des contacts assez poussés avec Bose par le passé.

En août dernier, Bose s’était en effet présenté à Doppler avec dans ses cartons un « partenariat stratégique ». Peu après, durant la seconde réunion avec le constructeur, Doppler a dévoilé une bonne partie de ses informations concernant sa technologie et sa feuille de route. Plus intrigant encore, un des premiers backers n’a été autre que Chris Miller, directeur marketing de Bose, qui a placé sa commande dans les minutes suivant le lancement du projet Kickstarter. Celui-ci a même passé un coup de fil à la start-up pour s’assurer qu’il serait parmi les premiers à recevoir ses exemplaires.

Les Hearphone de Bose.

Miller n’était pas, selon l’intuition de Doppler, qu’un investisseur plus enthousiaste que les autres. Mais d’une tactique pour « obtenir un accès privilégié à la technologie d’un concurrent », selon la plainte. À la décharge de Bose, l’isolation active pour les écouteurs est depuis quelques temps dans l’air du temps, il n’est donc pas si farfelu que le constructeur ait voulu se lancer — ce d’autant qu’il est un des leaders du secteur avec le casque QuietComfort 35, sans oublier que Bose est tout simplement l'inventeur de cette technologie de réduction du bruit.

Source : TechCrunch

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur WatchGeneration

Ailleurs sur le Web


13 Commentaires

avatar Couscous78 mer, 08/03/2017 - 14:21 via iGeneration pour iOS

Un "petit" chèque et ils seront de nouveau les meilleurs amis du monde

avatar ovea mer, 08/03/2017 - 14:23 via iGeneration pour iOS

Silicon Valley - la série

avatar SIMOMAX1512 mer, 08/03/2017 - 23:20 via iGeneration pour iOS

@ovea

+1000 , se sont fait avoir comme des enfants , techniquement ce n'est pas du vol si Doppler a eu la bêtise de montrer sa technologie a Bose même si Bose a pu laisser penser qu'ils étaient intéressés pour acheter la société . Après ce n'est pas très classe de la part de bose d'avoir fait ça , un juge dira si ça mérite ou pas des dommages et intérêts mais j'y crois pas trop.

avatar Le docteur mer, 08/03/2017 - 14:28 via iGeneration pour iOS (edité)

Ayant un nerf auditif apparemment abîmé (et ce depuis sans doute ma tendre enfance) et détestant les bruits de fond. Ceci expliquant cela, entendu qu'ils me brouillent très vite l'écoute, mais aussi plus bêtement parce que j'ai besoin de pouvoir me concentrer et que je suis monotâche comme un vieux DOS , ca ressemble à des produits faits pour moi.
Entendre une personne qui vous parle dans un café !couper les ponts entre soi et les collègues qui se la racontent quand tu essaie de bosser!
Le pied!
Bref tout ça étant, donc,entendu, j'en suis à saliver devant une prothèse auditive moi qui ne suit techniquement pas sourd.

avatar Shew mer, 08/03/2017 - 14:42 via iGeneration pour iOS

@Le docteur

Je travaille dans un labo avec une turbine, une grosse pompe et plein de bruits ambiants. Ajoute à cela 3 collègues qui s'entraident en parlant assez fort et tu as l'impossibilité d'écrire ta maîtrise correctement.
J'ai acheté les Bose QC20 (reduction active du bruit), c'est juste magique, ça réduit vraiment très très bien le bruit ambiant et tu peux mettre le son de ta musique au minimum, tu l'entendras bien mieux. Je les ai acheté y a 1 mois, j'ai déjà 2 amis qui les ont acheté aussi !

avatar SugarWater mer, 08/03/2017 - 14:33 via iGeneration pour iOS

Bientôt un test ?

avatar ovea mer, 08/03/2017 - 14:43 via iGeneration pour iOS

C'est pas juste le problème du détournement entre société, mais plus prosaïquement celui de l'accaparement de la mise en œuvre de solutions venues de la psychologie cognitive.

Encore un débat de fond à lancer pour trancher ce genre 🙄 d'accords/non ententes 👂

Où de prouver que le «savoir faire» n'est pas au dessus de l'application d'un savoir scientifique.

avatar Clement_H mer, 08/03/2017 - 15:12 via iGeneration pour iOS

Si ça intéresse, moi je vends les QC30 🤗

avatar Novezan mer, 08/03/2017 - 15:26 via iGeneration pour iOS

@Clement_H

Pas satisfait ?

avatar Clement_H mer, 08/03/2017 - 19:43 via iGeneration pour iOS

@Novezan

Je suis plus casque qu'intras finalement mais ils sont top, isolation et son c'est du très bon Bose

avatar Dr. Kifelkloun mer, 08/03/2017 - 16:39

Il ne faut pas oublier que la réduction "active" du bruit dans les produits Bose et les autres se fait en ajoutant du bruit au bruit... Même si ce qui est perçu est plus agréable que le bruit, ça stimule pas mal les oreilles et le cerveau. Les effets à long terme de ces système actifs sont assez mal connus. Certaines personnes attrapent des maux de tête assez rapidement avec ces casques. Il n'y a probablement aucun danger significatif mais c'est pas l'idéal pour tout le monde. Quand c'est possible, une bonne isolation passive est bien plus agréable et altère moins les sons.

avatar Malum mer, 08/03/2017 - 20:43

A priori la réduction active ne produit pas au global du bruit. Elle analyse la fréquence du son entrant et en fait une copie symétrique, une vibration contraire qui annihile le son entrant. L'addition des deux donne du silence. En d'autres termes le son n'est qu'une compression suivi d'une dilatation de l'air et donc si à une compression on oppose une dilatation de même ampleur ou inversement à une dilatation on oppose une compression on annule le mouvement de la pression d'air proche de l'oreille et on obtient un arrêt du mouvement de l'air et donc on obtient du silence. Il n'y a pas ajout de bruit mais opposition au bruit par un « contre » bruit. Dire qu'on ajoute du bruit au bruit est faux. On retranche par un bruit opposé du bruit au bruit pour le faire disparaître.

avatar ovea jeu, 09/03/2017 - 08:11 via iGeneration pour iOS

@Malum

À priori, cet «convolution»* ne s'appliquera jamais en temps réel … il lui faut le temps d'analyse de la fréquence gênante et surtout de sa puissance de nuisance.

Ce décalage pourrait ne pas valoir pour un bruit qui dure, si la compensation se voulait prédictive … du coup on ne pourrait pas compenser un bruit inattendu.

*soustraire la pression acoustique du bruit extérieur en y opposant une force opposée.