macOS 14.4 : QuickTime prend en charge les vidéos spatiales

Félix Cattafesta |

Apple continue d’intégrer les nouveautés du Vision Pro à tout son écosystème, et le lecteur QuickTime Player est désormais compatible avec les vidéos spatiales. Un menu a fait son apparition sous macOS 14.4, permettant de tirer parti des contenus 3D en les affichant de manière complète.

La fonction est à aller chercher dans le menu Présentation de QuickTime, rubrique « Vidéo Spatiale ». Utiliser cette option fait ressortir les deux flux capturés lors de l’enregistrement. Il est possible de choisir de n’afficher que l’œil droit ou l’œil gauche. Le mot « Spatial » apparaît désormais dans l’inspecteur de la vidéo (⌘i) à côté du format. Il n’est malheureusement pas possible d’exporter sa vidéo avec les deux flux côte à côte, par exemple pour la lire dans un autre casque. En attendant d’avoir plus de choix, on pourra se tourner vers l’app Spatialify pour iOS, qui a l’avantage d’être compatible avec les Mac M1.

Seuls les iPhone 15 Pro et le Vision Pro peuvent filmer des vidéos spatiales. Cette possibilité a été ajoutée sur iOS avec la version 17.2. Les vidéos prennent tout leur intérêt une fois consultées dans le Vision Pro, qui retranscrit l’effet 3D. Depuis peu, les casques de Meta peuvent également prendre en charge les vidéos spatiales nativement.

Lire les commentaires →

VLC travaille sur une version pour visionOS

Nicolas Furno |

Le célèbre lecteur vidéo VLC devrait arriver à terme dans une version pour visionOS, adaptée à l’Apple Vision Pro actuel et aux futurs ordinateurs spatiaux concoctés par la pomme. Jean-Baptiste Kempf, le président de Videolan qui chapeaute le développement de VLC, explique dans une interview avec Lowpass que l’app pour visionOS existe déjà en interne. On imagine que c’est la version pour iPad qui a été adaptée au nouveau système d’exploitation, mais on n’a pas de détails supplémentaires. Il ne s’avance pas sur une date de sortie en revanche, principalement parce que la plateforme est encore très confidentielle.

Montage watchGeneration.

VLC devrait malgré tout sortir à terme pour visionOS, c’est dans les projets évoqués par Jean-Baptiste Kempf. La version 4 de l’app devrait aussi enfin arriver : attendue depuis 2019, elle offrira une nouvelle interface et elle pourra surtout indexer tous les contenus dans une bibliothèque. Le patron de Videolan note que le travail de réécriture est plus ambitieux et plus long que prévu, le cœur même de VLC ayant été modifié pour l’occasion. Parmi les plans à venir, on note aussi une version destinée aux navigateurs web et codée en WebAssembly.

Même si le streaming a pris le dessus dans notre société, le succès de VLC reste toujours spectaculaire et le projet a récemment dépassé les 5 milliards de téléchargements. On en était à 3 milliards en 2019 et la dernière version, sortie en novembre dernier, approche déjà des 400 000 téléchargements. Le signe que l’app reste populaire et très utilisée, majoritairement sous Windows. Pas sûr que la version pour visionOS fera aussi bien de sitôt…

Lire les commentaires →

La France pourrait être dans la seconde vague de lancement du Vision Pro

Florian Innocente |

La France et une poignée d'autres pays pourraient faire partie des prochaines destinations du Vision Pro. D'après des indices trouvés par MacRumors dans le code de visionOS, plusieurs nouvelles langues sont maintenant prévues pour le clavier virtuel du casque.

Celui-ci n'est actuellement utilisable qu'en version américaine et les options pour changer la distribution des touches ne sont pas disponibles. Le code de visionOS liste plusieurs nouvelles langues pour le clavier qui deviendrait utilisable en France, Allemagne, Royaume-Uni, Australie, Canada, Japon, Corée du Sud, Chine et Singapour (lire aussi Vision Pro : Apple aurait déjà vendu plus de 200 000 casques).

Apple avait prévenu lors de la commercialisation du casque qu'il arriverait sur de nouveaux marchés dans le courant de l’année. Sans plus de précisions.

Notre test complet du Vision Pro est disponible !

Notre test complet du Vision Pro est disponible !

Lire les commentaires →

Mark Zuckerberg n’en démord pas : le Quest 3 est un meilleur produit que le Vision Pro

Félix Cattafesta |

Mark Zuckerberg continue de défendre ardemment son Quest 3. Le CEO de Meta a pris la parole sur Threads pour répondre au journaliste spécialisé Benedict Evans, qui a estimé dans un post qu’Apple vendait « à peu près l'appareil que Meta vise à atteindre dans 3 à 5 ans ». Une critique face à laquelle Zuckerberg est resté sur sa ligne habituelle : le Quest 3 est un meilleur produit au meilleur rapport qualité prix.

Le Quest 3. Image : Meta.

« Si nos appareils pèsent autant que [ceux d’Apple] dans 3 à 5 ans, s'ils ont le flou de mouvement qu'ils ont, le manque de précision des gestes, etc, cela signifie que nous aurons régressé de manière significative », a déclaré le CEO. Il concède que le Vision Pro a une excellente résolution, mais estime que cela se paye par de nouveaux compromis « qui desservent leur produit dans la plupart des cas ».

Le patron de Meta a également soutenu que son casque n’était pas qu’une simple machine de jeux. « En fait, 3 des 7 premières apps Quest sont déjà des applications sociales : Horizon, VR Chat et Rec Room », précise-t-il, avant de rappeler que les Quest disposent de lecteurs vidéo et de navigateurs.

Je pense que l'idée selon laquelle ces casques ne sont destinés qu'aux jeux n'est plus d'actualité. Et oui, une meilleure résolution est préférable - mais sacrifier l'ergonomie et ajouter du flou de mouvement n’est pas forcément une victoire, surtout lorsque la résolution du Quest est également très bonne.

Ce n’est pas la première fois que Mark Zuckerberg se montre critique vis-à-vis du Vision Pro. Peu après la WWDC, il déclarait qu’Apple n’avait pas trouvé « la formule magique » pour résoudre les problèmes sur lesquels ses équipes butent depuis longtemps. Le CEO a par la suite publié un retour en vidéo sur son expérience avec le produit, avançant que son dernier Quest est plus confortable avec un meilleur champ de vision.

Lire les commentaires →

Un fournisseur d'écrans micro-LED annonce l'abandon d'un « Projet W », imputé à Apple

Florian Innocente |

Le brouillard autour d'une hypothétique Apple Watch à écran micro-LED ne se lève pas. Un spécialiste du secteur a vu l'un de ses importants clients abandonner son projet et le contrat qui va avec. D'aucuns estiment que c'est Apple qui a posé ce lapin.

Kulicke and Soffa Industries, une entreprise de Singapour dont l'une des spécialités est la fabrication d'écrans de pointe, a déclaré avoir mis un terme aux travaux engagés sur un développement baptisé « Projet W », à destination de l'un de ses clients « stratégiques ». Kulicke and Soffa l'accompagnait dans la mise au point de technologies destinées à un écran à la technologie avancée, visant une future production en grand volume.

Malheureusement pour ce fournisseur, le client en question a annulé son projet, Kulicke and Soffa s'attend à ce que ce changement de pied, qu'il n'a pas vu venir, lui coûte entre 110 et 130 millions de dollars.

Pour Ross Young, analyste spécialisé dans le marché des écrans, l'identité du client en question ne fait guère de doute : il s'agit d'Apple.

Cette annonce a un air de déjà-vu puisqu’il y a 10 jours, c'est un autre spécialiste du domaine, l'Autrichien AMS-Osram, qui révélait aux investisseurs être contraint de remettre à plat sa stratégie micro-LED. Après qu'un projet de grande importance a été inopinément interrompu par son commanditaire. Là aussi, le fournisseur s'est montré pris de court par la nouvelle.

L’Apple Watch micro-LED ne sera définitivement pas à l’heure

L’Apple Watch micro-LED ne sera définitivement pas à l’heure

Est-ce qu'Apple — s'il s'agit bien d'elle — a tiré un trait sur une Apple Watch à écran micro-LED à court terme ? Devant un coût élevé et la rentabilité insuffisante de cette technologie. Ou est-elle en train de redistribuer ses commandes vers d'autres fournisseurs ? Les deux théories s'affrontent et aucune ne se dégage clairement.

Lire les commentaires →

Deux Apple Watch Edition en vente, dès 7 500 €

Pierre Dandumont |

Au lancement de l'Apple Watch en 2015, Apple avait proposé un produit de luxe, une version en or 18 carats de la montre. Cette version Edition, vendue avec divers accessoires (dont un boîtier qui faisait office de chargeur), valait aux alentours de 10 000 € (en fonction du bracelet) mais elle est devenue obsolète en même temps que toutes les Apple Watch de la première génération. Chose rare, deux modèles sont en vente actuellement sur eBay.

A 7 500 €, le vendeur pourrait soigner les photos.

La première — en vente depuis plusieurs semaines — est proposé pour un prix de départ de 7 500 €, avec 600 € de frais de port depuis l'Allemagne. Le vendeur n'a pas vraiment soigné les photos, mais il s'agit donc d'un modèle de 42 mm avec une boîte bleue et un bracelet sport noir, doté d'un clou en or.

Une version avec un bracelet boucle moderne.

La seconde est un peu plus onéreuse : 19 200 dollars australiens (soit environ 11 600 €) mais avec des frais de port plus faibles (environ 55 €). Elle est équipée d'un bracelet boucle moderne rouge, avec des pièces en or, et la boîte de chargement est beige. Les photos sont un peu plus flatteuses pour un des produits les plus chers du catalogue d'Apple.

Le chargeur est intégré dans le boîtier, qui se connecte en Lightning.

Il faut rappeler que si iOS peut encore se connecter à une montre de cette génération, il s'agit d'un modèle notoirement lent, bloqué sur une ancienne version de watchOS et dont l'autonomie n'est pas fameuse (surtout après plus de huit ans).

Lire les commentaires →

Samsung pourrait revenir à des Galaxy Watch carrées

Pierre Dandumont |

Quand les premières montres connectées modernes ont débarqué, la norme était de proposer des écrans carrés et des boîtiers plus ou moins dans le même format, comme les Apple Watch depuis les débuts1. C'était le format choisi par Samsung avec ses premiers modèles (Galaxy Gear en 2013, Gear 2 et Gear S en 2014) mais il a été abandonné en 2015 avec la Gear S2, probablement pour se différencier d'Apple mais aussi pour s'approcher des montres plus classiques, souvent dotées d'un cadran circulaire. Depuis, toutes les montres de Samsung (jusqu'à la récente Galaxy Watch 6) sont dotées d'un écran et d'un cadran circulaire.

La première Galaxy Gear et son écran carré (Kārlis Dambrāns, CC BY 2.0)

Mais ce choix est visiblement discuté en interne, selon SamMobile : la marque coréenne pourrait proposer une version avec un écran carré dans le futur. Nos confrères ne savent pas si Samsung effectuera ce changement important dès la Galaxy Watch 7 ou s'il faudra attendre l'itération suivante, mais ils semblent confiants sur la possibilité de cette modification importante.

La Gear S2n, premier modèle avec un écran circulaire (CC BY 2.0)

Il s'agit évidemment d'un changement majeur, mais qui a un côté logique : en une dizaine d'années, les montres connectées carrées sont devenues courantes et mieux acceptées esthétiquement. Et d'un point de vue pratique, les écrans carrés ont l'avantage d'afficher plus d'informations à diagonale identique et de simplifier la structure des interfaces pour certains usages. Il reste bien évidemment possible que Samsung suive la même voie que Garmin : vendre à la fois une version avec un écran circulaire et une variante avec un écran carré. C'est le cas par exemple dans la gamme Venu, qui propose essentiellement des modèles ronds, avec tout de même une variante plus carrée, la Venu Sq 2.


  1. Même si les versions actuelles ont des courbes de plus en plus prononcées dans les coins.  ↩︎

Lire les commentaires →

Pages