On se lève tous pour … l’Apple Watch

| 25/03/2017 08:30 | 36 commentaires

Enfermez une bande d’Apple addicts dans une salle de conférence. Que se passe-t-il ? À 50 de chaque heure, on entend une ribambelle de montres se mettre à sonner ou à vibrer pour inciter l’utilisateur à se lever le popotin.

Alors, est-ce qu’à la prochaine WWDC, Apple demandera aux personnes présentes au keynote, outre de couper son téléphone, de mettre en sommeil sa montre ? Nul ne le sait, mais une forte concentration d’Apple Watch peut provoquer à certains moments précis une certaine agitation très coordonnée.

David Chartier, à qui l’on doit le blog Finer Things, est l’auteur de cette anecdote qui a eu lieu il y a un certain temps déjà. C’était en 2015 à Alt Conf, une conférence qui se tient à San Francisco en parallèle de la WWDC. C’est l’un des moments les plus funs qu’il ait connus avec l’Apple Watch. Il faut dire que la montre d’Apple venait juste de sortir et faisait l’objet d’une grande curiosité notamment chez les développeurs.

Quoi qu’il en soit, watchOS 3.2 et son mode spectacle, apportera d’ici quelques jours une réponse à ce petit problème (lire : Le mode cinéma de watchOS 3.2 devient mode spectacle).

> Accéder aux commentaires

Un cordon en cuir pour relier les deux AirPods

| 23/03/2017 18:00 | 15 commentaires

Il y a de fortes chances pour que l’argument « sans fil » fasse partie des raisons pour lesquelles vous avez acheté des AirPods. Des fabricants d’accessoires n’ont toutefois pas perdu espoir de fourguer des cordons pour relier les deux écouteurs et éviter de les perdre — ce qui n’arrive à peu près jamais. On a vu ce que ce genre de produit peut donner avec le Strap de Spigen, qui a au moins pour lui le mérite de coûter moins de dix euros.

Cliquer pour agrandir

Avec le Tapper Strap, on franchit un autre palier tarifaire : ce cordon en cuir d’agneau premium rehaussé de boucles de support en laiton est très joli, mais il peut l’être. Ce produit fabriqué à la main en Suède est en effet vendu par la très chic boutique Colette au prix tout rond (et un peu élevé) de… 50 €. Il ne reste plus qu’à débusquer les AirPods qui vont bien, Apple ne les livrant toujours que sous six semaines.

> Accéder aux commentaires

Samsung déguise ses montres pour Baselworld 2017

| 23/03/2017 15:36 | 8 commentaires

Samsung s'affiche à Baselworld 2017, le rendez-vous de l'horlogerie mondiale, par un grand stand et une collection de montres Gear S qui veulent ostensiblement rendre hommage à leurs illustres aînées mécaniques.

crédit : Ben Wood Cliquer pour agrandir

La stratégie est inverse à celle d'Apple qui ignore cet événement où se retrouve toute la profession et les plus belles marques. Apple laboure consciencieusement son sillon dans la montre connectée, indifférente aux critiques des défenseurs et des amateurs de garde-temps. Samsung de son côté semble venir chercher une forme de bénédiction en essayant de réunir l'ancien et le moderne au sein d'une gamme éphémère de montres.

Cliquer pour agrandir

Le fabricant est venu avec trois concepts basés sur sa gamme de Gear S3, modifiées par Yvan Arpa (ce concepteur de montres avait dessiné la S3 originale). Le premier concept reprend le design familier du boitier mais il s'agit à l'intérieur d'un mouvement mécanique Suisse. Le second utilise le cadran électronique d'origine mais en l'insérant dans un boitier et une lunette aux design revus pour donner un peu plus de cachet. Enfin, le troisième concept est un couple de montres gousset et boussole hybrides.

Concept Watch 1 Cliquer pour agrandir
Concept Watch 2 Cliquer pour agrandir

Dans sa communication, Samsung parle d'une Gear S3 qui est « plus qu'une montre connectée, c'est une montre magnifiquement dessinée qui donne une touche intemporelle à la catégorie des smartwatch, soigneusement fabriquées aussi bien pour les aficionados que pour les amateurs de high-tech ».

Concept Watch 3...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Fossil et ses 14 marques préparent 300 styles de montres connectées

| 23/03/2017 13:00 | 1 commentaire

Le groupe Fossil va porter à 300 le nombre de variantes de ses montres connectées dans son catalogue 2017, c'est le double de ce qu'il propose aujourd'hui. Avec 14 marques telles que Marc Jacobs, Diesel, Emporio Armani, Kate Spade New York, Tory Burch, Skagen, Michele ou Misfit, l'éventail des possibles est large. Des styles variés mais aussi deux grandes catégories : les hybrides et les écrans tactiles. Les lancements vont s'étaler entre cet été et la fin de l'année, chaque marque ayant un planning spécifique.

La Fossil Q Activist et la Skagan Connected Hald, deux montres hybrides Cliquer pour agrandir

Il y aura d'un côté de grosses montres sur puces Qualcomm, à écrans AMOLED tactiles, avec Android Wear 2. De l'autre côté, pour les amateurs de véritables aiguilles, Fossil et 13 filiales proposeront des modèles hybrides plus fins, avec une plus grande autonomie. Ceux-ci seront néanmoins capables de vous avertir de l'arrivée d'une notification sur le téléphone, d'analyser votre sommeil, de compter vos pas, de surveiller votre activité ou encore de faire sonner votre téléphone s'il est égaré, de contrôler la lecture de la musique ou de prendre une photo à distance.

L'Access hybrid de Michael Kors, une autre montre mécanique avec quelques fonctions électroniques

S'agissant plus particulièrement des montres basées sur Android Wear 2, cinq marques sont concernées : Diesel avec la promesse de gros boitiers bien imposant via la gamme "Diesel On" (à partir de 325 $ vers Noël), Emporio Armani qui disposera pour la première fois d'une gamme "Connected" (septembre), Fossil qui va jouer la carte de la finesse avec les Q Venture et Q Explorist (automne), Michael Kors avec les "Access Sofie" et "Access Grayson" pour les femmes et les hommes (automne).

Diesel ON
Les Access Grayson et Access Sofie de Michael Kors Cliquer pour agrandir

Il y a enfin Misfit dont les montres "Vapor" (199 $, fin de l'été) vont intégrer un cardiofréquencemètre, un GPS et une étanchéité jusqu'à 50 mètres. Misfit officialise par cette annonce l...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Appel à témoins : quelle est l'Apple Watch que vous conseillez ?

| 23/03/2017 12:15 | 0 commentaire

Des finitions variées, des cadrans exclusifs, des poids différents, des bracelets en pagaille… choisir une Apple Watch n'est pas une mince affaire. Apple a une galerie interactive pour aider mais ce n'est pas suffisant.

Dès lors, quel modèle pourriez-vous conseiller ou déconseiller au vu de votre expérience ? C'est le sujet de notre nouvel appel à témoins.

On peut envisager la question sous différents angles et peut-être aurez-vous d'autres idées :

  • est-ce que vous trouvez certaines finitions (acier, aluminium et leurs coloris respectifs…) plus faciles à accorder avec différentes sortes de bracelets ?
  • êtes-vous satisfait de la fonction GPS que l'on ne trouve que sur les Series 2 ?
  • est-ce que vous trouvez la dépense supplémentaire pour les modèles Hermès et Edition justifiée en termes de qualité ?

Nous avons ouvert un fil de discussion dans nos forums et nous ferons une synthèse de vos réponses dans les prochains jours. Merci par avance !

> Accéder aux commentaires

Coup d'œil sur les nouveaux bracelet d'Apple "à durée limitée"

| 22/03/2017 17:00 | 32 commentaires

La nouvelle collection de bracelets Apple Watch n'est pas là pour durer, c'est ce qu'indique en toutes lettres Apple dans les fiches produit de chacune des nouvelles versions de ces accessoires.

Cliquer pour agrandir

Dans toutes les familles existantes, la plupart des bracelets ajoutés au catalogue hier sont accompagnés du message « Cette couleur n’est disponible que pour une durée limitée. ». C'est le cas pour tous les nouveaux nylons ; pour les Sport "Camélia", "Galet" et "Azur" et chez Hermès pour les coloris "Fruits rouges", "Saphir", "Bleu Zéphir", "Lime" et "Colvert".

Limité pour combien de temps ? Bonne question. Chez Apple, en interne, le message qui circulerait en ce moment est qu'il faut s'attendre à des renouvellements très réguliers dans l'année. Il y a les bracelets de base et d'autres avec des coloris qui vont tourner. Jusque-là Apple avait rafraîchi sa collection pour le printemps (il y un an avec les premiers nylons et de nouveaux cuirs) et à l'approche de l'automne (arrivée d'autres coloris pour les Hermès ainsi que la série Nike).

Cette nouvelle collection étant estampillée "Spring 2017" faut-il s'attendre à voir du nouveau arriver pour les quatre saisons ? Tous ceux qui aiment changer régulièrement de bracelets ne diraient certainement pas non et c'est un bon business pour Apple entre deux révisions de ses montres.

Coup d'œil sur les nouveautés

Nous avons reçu ce matin deux des nouveaux bracelets nylons ainsi que l'un des modèles Nike désormais vendus séparément. S'agissant du plus sportif du trio (vendu 59 €), rien de neuf, ses perforations lui donnent toujours un petit côté dynamique. On regrette juste un peu que sa couleur noire ne soit pas plus prononcée, comme le noir des Sport, de manière à s'accorder davantage avec les boitiers acier en noir sidéral. Mais c'est la nouvelle palette choisie par Apple, l'intérieur des perforations est devenue noir au lieu d'un gris clair comme la première version et l'extérieur est anthracite.

...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Le choix en Apple Watch diminue, celui des bracelets en option augmente

| 21/03/2017 16:00 | 20 commentaires

Apple a drastiquement réduit le choix d'Apple Watch vendues équipées d'un bracelet. Ou dit autrement, il faut se contenter d'un choix plus restreint qui obligera peut-être à une dépense supplémentaire pour avoir le bracelet de son choix.

Vous vouliez une Apple Watch aluminium avec un bracelet jaune ? Ce n'est plus possible, il faudra prendre la version avec un bracelet noir ou blanc par exemple et ajouter 59 € pour acheter le bracelet jaune seul.

Exemple le plus frappant, toute l'offre munie en standard d'un bracelet nylon a disparu. Cette matière reste au catalogue, elle reçoit même de nouvelles combinaisons de couleurs mais ces bracelets ne sont plus vendus que séparément.

Une collection de base plus resserrée sur une quinzaine de déclinaisons

Autres exemples, le bracelet à maillons disparaît également des modèles complets et se retrouve comme accessoire, tout comme le modèle Nike avec le bracelet Noir/Volt. Tous les cuirs sautent également, sauf à choisir une montre griffée Hermès mais c'est tout de suite 1 349 € minimum.

Il n'y a plus d'Apple Watch vendues avec un bracelet à maillons

La collection de départ est maintenant constituée de 17 modèles aluminium, acier et céramique avec un assortiment de bracelets Sport, Milanais, Nike et cuir avec boitier Hermès.

C'est deux fois moins de choix au minimum qu'auparavant. Le temps passant, Apple a certainement pu mesurer plus finement où se portait la demande à l'achat. Elle aura extrait du lot les modèles les plus appréciés, renvoyant les bracelets les moins populaires dans le catalogue des accessoires séparés. Dans ce deuxième catalogue il y a eu du ménage aussi, la collection Sport est passée de 22 coloris à 12. Les cuirs avec la nouvelle boucle classique, plus carrée, sont 7 au lieu de 9 auparavant.

Une rationalisation de la production, des stocks plus simples à gérer, tout cela n'est que bénéfices pour la Pomme mais un peu moins pour les clients qui veulent sortir du moule.

Au vu des Apple Watch qui forment la liste des modèles de base, cela voudrait dire aussi que la grande majorité des clients va surtout vers des combinaisons de couleurs somme toute classiques : bracelets noir, blanc, bleu foncé, rose et des cuirs onéreux. Ce n'est pas la fantaisie qui domine.

> Accéder aux commentaires

AirPods et casques Bluetooth : remise de 15 % chez Darty sous conditions

| 21/03/2017 15:31 | 13 commentaires

Darty fait actuellement une remise de 15 % sur les écouteurs et casques Bluetooth. Cela permet par exemple de faire baisser le prix des AirPods à 152 € et des BeatsX à 126 €.

Cette promotion est soumise à deux conditions : il faut retirer le produit dans un magasin et déposer son « ancien appareil ». Darty ne précise pas quel type d’appareil il faut rapporter, mais on imagine qu’il s’agit de se séparer d'anciens écouteurs ou casque Bluetooth (nous sommes dans l’attente d’une réponse de Darty).

[Mise à jour à 15 h 55 : Darty nous a précisé qu'il fallait effectivement rapporter un casque du même type que celui commandé.]

Les AirPods peuvent être retirés quelques jours après la commande, ce qui est bien plus rapide que sur l'Apple Store où il faut toujours attendre 6 semaines.

L’offre est valable jusqu’au 26 mars. Il faut saisir le code CCREPRISEEGP15 dans le panier. Ci-dessous, les conditions générales complètes :

Offre valable dans la limite des stocks disponibles du 01/03/17 au 26/03/17 sur darty.com dans le cadre d’un achat avec retrait en magasin Darty (Click&Collect), hors marketplace, avec reprise simultanée de votre ancien produit. Pour bénéficier de la remise immédiate, vous devrez déposer votre ancien appareil en magasin Darty lors du retrait de votre achat. Une seule utilisation de code avantage par panier. Pour commander plusieurs produits, passez plusieurs commandes.

> Accéder aux commentaires

La collection de bracelets Apple Watch s’enrichit

| 21/03/2017 13:55 | 21 commentaires

Apple a mis à jour la collection de bracelets pour Apple Watch. Il n’y a pas de nouveau bracelet à proprement parler, mais des coloris dans les différentes collections proposées. La plus grosse nouveauté, c’est que les bracelets Nike sont désormais vendus séparément à 59 €.

Pour le reste, voici les nouveautés côté bracelets Apple Watch :

  • Trois nouveaux coloris pour le bracelet Sport : un Camelia rose, un Galet beige et un Azur bleu ;
  • Six nouvelles couleurs pour le bracelet Nylon : orange et bleu, « fruits rouges » (plusieurs variantes de rouge), rouge gris et jaune, « pollen » (vert, bleu et jaune) et bleu Tahoe.
  • Nouvelle boucle et nouveaux coloris pour le bracelet Boucle classique : fruits rouges (rouge), saphir (bleu) et taupe.
Ancienne boucle classique à gauche, nouvelle boucle à droite. Ici, dans le coloris taupe.Cliquer pour agrandir

La collection de bracelets Hermès s’agrandit elle aussi, avec deux coloris de plus (Fauve et Zéphyr) pour le double tour en cuir, trois coloris (Lime, Colvert et Fauve) pour le simple tour et une nouvelle couleur (Fauve) pour le double boucle. Les tarifs commencent à 349 €.

Vous pouvez tester les combinaisons de ces nouveaux bracelets avec les montres sur la galerie interactive des Apple Watch.

...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Pokémon Jaune presque sur Apple Watch avec l’émulateur Giovanni

| 21/03/2017 11:45 | 1 commentaire

Les jeux sur Apple Watch ne courent pas les rues, il est vrai que la montre n’est pas forcément la plateforme idéale pour les plaisirs vidéo-ludiques. Cela n’empêche pas évidemment les développeurs de s’atteler à cette tâche, et ces derniers temps la mode est aux émulateurs ! Si les intentions sont plus que louables, elles sont vouées à n’être que des expérimentations, Apple n’autorisant pas ce type d’applications sur l’App Store. Et puis il faut bien dire que l’expérience n’est pas géniale non plus.

On en a eu un exemple récent avec un émulateur de NES sur lequel nous avons tenté, tant bien que mal, de jouer à Megaman. Peine perdue, c’est une catastrophe en termes non seulement de performances, mais aussi de jouabilité (lire : On a tenté de jouer à Megaman sur l’Apple Watch). La tentative de Gabriel O'Flaherty-Chan a elle aussi le mérite d’exister, mais Giovanni, le nom de l’émulateur en question, rencontre les mêmes soucis.

Cette application, dont le nom s’inspire directement d’un des méchants de la Team Rocket, s’appuie sur l’émulateur Gambatte. Le développeur l’a adapté aux contrôles de la Game Boy Color avec des boutons tactiles reprenant ceux de la petite console, la couronne digitale servant à sélectionner une option dans les listes.

Gabriel O'Flaherty-Chan a développé Giovanni dans un but en particulier, pouvoir jouer à Pokémon Jaune. Sur son blog, il donne quelques explications techniques, notamment les limitations graphiques de l’Apple Watch. De fait, le jeu n’est pas aussi fluide que sur Game Boy Color, malgré la puissance des entrailles de la montre.

Cliquer pour agrandir

Si le développeur parvient à jouer au jeu sur son Apple Watch (une Series 2 est préférable), nous ne sommes arrivés à rien après l’installation du projet...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Simband, le bracelet de Samsung qui voulait impressionner l'Apple Watch

| 20/03/2017 17:00 | 11 commentaires

Intéressante histoire que raconte Fast Company sur la manière dont Samsung s'est activé dans le développement d'une plateforme santé en vue d'en découdre avec Apple mais en surestimant ce qu'allait finalement proposer la première Apple Watch.

Simband, crédit : CNET

La montre d'Apple fut commercialisée en avril 2015 et c'est en septembre 2014 que Tim Cook la dévoila, mettant fin à une longue période de rumeurs. Samsung, qui avait déjà des montres et produits connectés en vente, redoutait qu'Apple ne fasse sa grande annonce début juin, lors de la WWDC 2014. Alors, le 28 mai, le géant sud-coréen organisa un rendez-vous presse à San Francisco avec l'espoir peut-être de couper l'herbe sous le pied de son concurrent (manque de chance, Apple avait bien une grosse actualité sous le coude pour le même jour : l'acquisition de Beats pour 3 milliards de dollars).

Ce qui fut présenté lors de l'événement "The Voice of you Body" n'était un produit fini mais un aperçu de ce qui se tramait chez Samsung : un prototype de bracelet électronique, le "Simband", ainsi que "SAMI" (pour Samsung Architecture for Multimodal Interactions), un service dans le nuage où seraient stockées les données physiologiques des utilisateurs du Simband.

Ce Simband est une plateforme matérielle de référence, un design de bracelet dont les développeurs et fabricants peuvent s'emparer pour le doter en capteurs de toutes sortes et tout particulièrement à visées médicales.

Lors de la présentation de Samsung, le premier bracelet développé était attaché à une grosse montre type Gear. Ses capteurs étaient particulièrement pointus, capables de mesurer par exemple les variations de la circulation sanguine (photopléthysmogramme), de réaliser un électrocardiogramme, de vérifier la pression sanguine. Des mesures suffisamment fines pour que le produit puisse être utilisé dans un contexte clinique.

Une source de Fast Company explique que durant les années qui précédèrent la présentation de l'Apple Watch, la direction de Samsung s'inquiétait de ce qu'Apple préparait dans son coin.

Ces dirigeants craignaient qu'Apple puisse d'emblée prendre le large dans la course aux montres connectées en sortant un dispositif équipé de capteurs suffisamment performants pour un usage en clinique. Les capteurs de la montre d'Apple, pensaient ces responsables, pourraient prendre des mesures de santé bien plus po...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Des centaines de personnes sur la réalité augmentée chez Apple

| 20/03/2017 13:43 | 6 commentaires

Mark Gurman a publié un nouvel article sur le futur d’Apple et le journaliste de Bloomberg se penche cette fois sur la réalité augmentée. On sait que c’est un sujet d’intérêt pour Apple et tout particulièrement pour son dirigeant. Tim Cook n’a pas arrêté de répéter à qui veut l’entendre que la réalité augmentée est très intéressante et même aussi importante que le smartphone. Ce nouvel article n’ajoute rien de fondamental, mais glisse quelques informations sur les ambitions d’Apple.

Pokémon Go, l’une des utilisations les plus populaires de réalité augmentée. Cliquer pour agrandir

Le constructeur verrait les choses en grand, avec une équipe dédiée à la réalité augmentée qui compterait plusieurs centaines de membres. Dans les rangs, on compte autant des ingénieurs Apple, notamment des membres de l’équipe iPhone spécialisés dans les caméras, l’optique ou encore le verre. L’équipe serait similaire à celle qui avait été créée pour l’Apple Watch, multi-disciplinaire.

Apple aurait ainsi recruté des profils très variés. À la tête de l’équipe, Mike Rockwell, un ancien de chez Dolby qui travaille désormais sous les ordres de Dan Riccio, le SVP ingénierie matérielle de Cupertino. D’après Mark Gurman, l’équipe compte aussi parmi ses membres Fletcher Rothkopf qui fut parmi les principaux designers pour l’Apple Watch. Ou encore Tomlinson Holman, le créateur du THX, la norme audio de LucasFilm.

L’équipe aurait aussi pioché dans le domaine même, avec des anciens membres des équipes qui ont créé l’Oculus et l’HoloLens. Ajoutez à ces embauches quelques acquisitions clés, en premier lieu Metaio en 2015, une start-up spécialisée dans la réalité augmentée, précisément.

L’entreprise aurait son équipe et plusieurs idées pour exploiter la technologie. Certains travailleraient directement sur des lunettes dans l’esprit des Google Glass. D’autres se concentreraient plutôt sur l’intégration de la réalité augmentée à l’iPhone et à son appareil photo. Bloomberg évoque quelques pistes : la possibilité de modifier la profondeur de champ après avoir pris une photo, ou bien une fonction qui permettrait d’isoler un objet dans une image pour l’incliner différemment. Autre idée, reprendre des fonctions de Snapchat pour caler des effets ou des dessins sur un objet en déplacemen...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Android Wear : des montres plus petites sont possibles

| 17/03/2017 12:30 | 18 commentaires

Le point commun des montres connectées sous Android Wear 2.0 sorties récemment ? Elles fonctionnent sous la dernière version du système d’exploitation vestimentaire de Google évidemment, mais elles prennent surtout beaucoup de place au poignet.

Connected Modular 45 de TAG Heuer, boîtier de 45 mm, 13,2 mm d’épaisseur — Cliquer pour agrandir
Watch 2 de Huawei, boîtier de 45 mm, 12,6 mm d’épaisseur — Cliquer pour agrandir
Watch Sport de LG, boîtier de 46 mm, 14,2 mm d’épaisseur — Cliquer pour agrandir
Summit de Montblanc, boîtier de 46 mm, épaisseur de 12,5 mm — Cliquer pour agrandir

Certes, il n’y a aucun mal à aimer les grosses montres. Mais comment se fait-il que depuis toujours, Apple puisse offrir des déclinaisons de l’Apple Watch aux dimensions moins imposantes (38 et 42 mm, 11,4 mm d’épaisseur) que ces montres sous Android Wear 2.0 ? Patience, cela va arriver, rassure Jerry Bautista d’Intel.

Le fondeur, partenaire de TAG Heuer pour la gamme Carrera connectée, a affirmé à Android Central que des montres plus petites (comprendre : moins de 45 mm de diamètre) vont sortir à l’avenir. « D’autres designs sont à l’étude », déclare-t-il sans donner plus de détails. De quoi attirer des utilisateurs qui ne veulent pas d’une brique à le...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Montblanc présente une montre Android Wear bien quelconque

| 16/03/2017 23:45 | 18 commentaires

« Nos produits devraient avoir de longs cycles de vie », disait Alexander Schmiedt, en convoquant le temps long de l’horlogerie pour faire la leçon aux fabricants de montres connectées. À l’époque, le directeur de la division horlogère de Montblanc voulait croire en la pertinence d’un module électronique attaché au bracelet d’une montre mécanique. Deux ans plus tard, il présente pourtant une montre connectée, la Montblanc Summit.

Montblanc Summit. Image Montblanc.
Montblanc Summit. Image Montblanc.

Montblanc n’est certes pas la première manufacture suisse à investir ce marché : le groupe Swatch a fait connaitre son intention de proposer une montre connectée « Swiss Made », MMT et Soprod propose toute une gamme de mouvements connectés, et Tag Heuer vient déjà de présenter la deuxième génération de sa Carrera connectée. Mais là où Tag Heuer joue crânement la carte du « bijou de technologie », et met l’accent sur l’apparence et la personnalisation, Montblanc fait preuve d’une timidité qui confine à l’ennui.

Pas que la Summit manque totalement d’intérêt : son boitier est imposant, à 46 mm de diamètre et 12,5 mm d’épaisseur, mais reprend les lignes élégantes de la collection 1858, elle-même inspirée des modèles historiques de Minerva. Montblanc le décline en quatre finitions (acier satiné, titane satiné, acier PVD noir, acier naturel avec lunette PVD noir), sur huit bracelets (caoutchouc fini façon nylon noir, bleu, rouge ou vert ; cuir de veau noir, bleu ma...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

watchOS 3.2 : l'heure de la bêta 6

| 14/03/2017 18:02 | 2 commentaires

watchOS 3.2 est désormais disponible dans sa une sixième bêta. Numérotée 14V5245a, cette version n'apportera sans doute pas beaucoup de nouveautés par rapport aux moutures précédentes, même si on n'est jamais à l'abri d'un petit quelque chose en plus.

Le nouveau mode Spectacle.

watchOS 3.2 comprend trois nouveautés visibles : l'ajout du mode Spectacle qui empêche l'allumage de l'écran (utile au cinéma ou la nuit dans le lit), la fonction Griffonner en français, ainsi qu'un comportement plus discret au moment de déverrouiller un Mac.

> Accéder aux commentaires

TAG Heuer Connected Modular 45, une montre suisse à composer soi-même

| 14/03/2017 13:39 | 18 commentaires

« Modulaire » , « géniale » , « innovation », c'est un Jean-Claude Biver enthousiaste — au point d'oublier parfois son micro et de rendre sa présentation quasiment inaudible sur YouTube malgré ses hurlements — qui a fait le show pour le lancement de la nouvelle TAG Heuer Connected Modular 45.

Le patron de Hublot, Zenith et TAG Heuer, toujours aussi truculent et complètement décomplexé (« elle va se vendre ou peut-être pas, on verra, ça dépendra des clients, de notre marketing, de l'économie »), a rappelé qu'il y a deux ans la Suisse n'avait pas de montre connectée moderne à offrir. Depuis, au travers d'un partenariat avec Intel et Google ainsi qu'un transfert de compétences et la mise en place d'une petite ligne d'assemblage dans le pays, TAG Heuer peut s'enorgueillir d'avoir une montre connectée estampillée Swiss Made.

Contrairement à la première "Connected" qui n'était qu'une montre Android Wear emballée par Tag Heuer, la Connected Modular 45 permet de substituer le cadran électronique par un cadran mécanique à aiguilles basé sur le style Carrera. Ce boitier classique est vendu séparément à 1 600 €. Il n'est point besoin d'avoir un petit outillage avec soi, le cadran se détache facilement du boitier et on peut aller plus loin encore en changeant de boitier et bien sûr de bracelet, sans oublier la boucle. Il ne s'agit plus de viser une cible étroite de clientèle avec un modèle dont on ne changerait essentiellement que les bracelets, mais de répondre à plusieurs aspirations : faire sport, faire chic (voire tape à l'œil) et pour les plus fortunés, de vendre le nécessaire pour être tout cela à la fois.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

TAG Heuer va dévoiler sa "Connected Modular 45" sur Android Wear 2

| 14/03/2017 10:30 | 3 commentaires

TAG Heuer dévoile aujourd'hui la nouvelle version de sa montre connectée basée sur Android Wear. La présentation se fera en direct à midi. Cependant, le site web a livré plusieurs informations avant que la page ne soit bloquée. Droid-Life a eu le temps de rassembler ces précisions qui donnent un premier aperçu sur les prix et caractéristiques.

La montre s'appelle "TAG Heuer Connected Modular 45", elle est annoncée à 1 650 $ aux États-Unis. Elle utilisera Android Wear 2 dans un boîtier de 45 mm. Comme l'avait annoncé Jean-Claude Biver, elle sera modulaire en cela que l'on pourra utiliser tantôt un cadran électronique, tantôt un mécanique à trois aiguilles.

Apparement il ne s'agit pas d'avoir les deux en même temps sur la montre, comme cela peut exister dans le monde de l'horlogerie, mais de substituer un cadran par l'autre en fonction de son envie. Par ce biais TAG Heuer va pouvoir apposer le label "Swiss Made" sur ce modèle, la précédente Connected en était dépourvue.

La personnalisation sera présente également au travers d'un choix de bracelets, de coloris et de matériaux plus ou moins luxueux. Il y a aura des bracelets en cuir de veau, caoutchouc perforé, titane ou céramique. Les cornes entre lesquelles se fixent les bracelets pourront avoir des finitions en carbure de titane, titane avec diamants, titane et or rose 18 carats, titane avec de la céramique noir mat. Les boucles pourront être en titane ou avec un placage. Ce principe de personnalisation des différents constituants de la montre est déjà appliqué à la Carrera 01.

Le module électronique utilisera une puce Intel, il aura du Wi-Fi, un GPS, de la NFC pour Android Pay, un écran AMOLED, 4 Go de stockage, une batterie capable de tenir au moins une journée et une résistance à l'eau jusqu'à 50 mètres.

> Accéder aux commentaires

En faire trop ou pas assez, la difficulté du contrôle des écouteurs sans fil

| 13/03/2017 12:00 | 9 commentaires

Pour contrôler les AirPods, vous avez tous les choix possibles… du moment que cela passe par Siri. L'assistant vocal, que l'on convoque en tapotant deux fois sur un des écouteurs, permet de passer au morceau suivant, de monter le volume, de lancer une liste de lecture… Il faut simplement accepter de parler à ses écouteurs, ce qui peut être malaisé dans la rue ou dans les transports en commun. La seule alternative, c'est de dégainer l'iPhone mais c'est vrai qu'on perd en mobilité.

Apple propose néanmoins dans les réglages Bluetooth des AirPods la possibilité de changer ce comportement : le tapotement double peut servir à mettre la lecture sur pause (on peut aussi choisir de désactiver cette fonction). Des développeurs planchent sur des solutions officieuses, et peut-être qu’Apple va améliorer ces fonctions à l’avenir (lire : Siliqua, un tweak pour avoir plus d'actions avec les AirPods).

En attendant, on peut se tourner vers la concurrence pour voir comment elle s’est débrouillée avec cette problématique. Si Apple a choisi la simplicité, voire l’ascèse, les constructeurs comme Samsung ou Dash ont préféré donner aux utilisateurs de leurs écouteurs sans fil le maximum d’interactions possibles. Quitte à s’emmêler les doigts !

Pour les Gear IconX, Samsung propose de piloter pratiquement toutes les fonctions depuis le pavé tactile présent sur chacun des écouteurs. Voilà ce que ça donne :

Les écouteurs Dash de Bragi sont encore plus complets : ils se partagent les fonctions de traqueur d’activité (écouteur de gauche) et de communication/lecteur musical (écouteur de droite). Cela multiplie les possibilités d’interaction, à tel point qu’on se demande qui peut bien toutes les retenir…

Au cas où, Bragi fournit aussi une vidéo explicative :

Du côté du constructeur français PKParis et de ses écouteurs K’asq, il est possible de moduler clics avec appui long sur le bouton (...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Des bracelets en cuir pour Apple Watch chez Noreve

| 13/03/2017 09:07 | 21 commentaires

Noreve, fabricant français bien connu pour ses étuis en cuir, se lance sur le marché des bracelets pour Apple Watch — un créneau somme toute logique pour cette entreprise qui a bâti sa réputation sur les étuis pour iPhone. Ces bracelets (en cuir, évidemment) se déclinent en dix coloris tous assez élégants au premier coup d’œil.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Ils comprennent une boucle ardillon en inox, tandis que les inserts sont proposés en coloris argent ou noir, ce qui n’est pas si fréquent. Le matériau, du cuir naturel, offre une simple surpiqûre ton sur ton. Le prix est de 155 €, quel quel soit la taille du boîtier (38 ou 42 mm) ; c’est grosso-modo le prix du bracelet boucle classique en cuir d’Apple.

> Accéder aux commentaires

Pages