iOS 15.1 corrige un bug de Siri qui ne sait plus contrôler la réduction de bruit des AirPods

Mickaël Bazoge |

iOS 15 apporte de nombreuses nouveautés… mais aussi des bugs. Un d'entre eux casse les pieds, et les oreilles, de pas mal d'utilisateurs d'AirPods Pro. Lorsqu'ils demandent à Siri d'activer ou de désactiver la réduction de bruit, ou encore de lancer le mode Transparence, l'assistant botte en touche, expliquant qu'il est incapable de le faire, alors que c'est dans ses cordes.

Plutôt pénible quand on a pris l'habitude d'utiliser Siri pour ce genre d'action. Rappelons qu'il est toujours possible de passer d'un mode d'écoute à l'autre en maintenant le doigt sur la tige des écouteurs. Courage, Siri revient dans de meilleures dispositions dans la première bêta d'iOS 15.1, comme j'ai pu m'en rendre compte. Il faudra maintenant faire preuve de patience, Apple n'ayant pas annoncé, comme à son habitude, quand la version finale d'iOS 15.1 sortira.

Lire les commentaires →

Un module de transfert de données sans fil caché dans l'Apple Watch Series 7

Mickaël Bazoge |

Si l'Apple Watch Series 7 ressemble pas mal à une Series 6 un peu plus grande, cette nouvelle génération pourrait tout de même avoir un petit quelque chose en plus, potentiellement annonciateur de grands changements pour l'avenir. Un document du FCC, la commission fédérale américaine aux communications, révèle l'existence dans la montre d'un module sans fil capable de transférer des données sur la bande de fréquence 60,5 GHz.

Le port diagnostic de l'Apple Watch. Image : iFixit

Ce module s'active une fois que l'Apple Watch est posée sur un dock propriétaire (qui porte le numéro A2687) capable lui aussi de communiquer sur cette fréquence. Le dock, alimenté via USB-C, serait capable de transférer des données à la vitesse de l'USB 2, soit 480 Mbps. Cet accessoire ne serait pas proposé à la vente auprès du grand public, ni auprès des développeurs qui pourraient pourtant en bénéficier pour tester et optimiser plus rapidement leurs apps watchOS.

Le dock serait en fait destiné aux techniciens des Apple Store. Actuellement, restaurer une Apple Watch depuis son port diagnostic caché nécessite de l'envoyer au dépôt, entraînant une immobilisation pendant plusieurs jours. Pouvoir réaliser une telle opération en boutique accélérerait franchement le processus.

Tout cela demande bien sûr confirmation, d'ailleurs Apple n'a toujours pas annoncé quand la Series 7 sera commercialisée. L'existence de ce module de transfert de données sans fil pour l'Apple Watch pourrait être un nouveau petit caillou sur le chemin qui mènera vers un iPhone sans port… mais tout de même capable d'être restauré en mode de récupération (mode DFU), ce qui nécessite aujourd'hui un branchement filaire à l'ordinateur.

Or ça tombe bien, la Commission européenne a confirmé qu'un port USB-C n'était pas indispensable sur un smartphone s'il pouvait se recharger sans fil. Un mode DFU sans fil pourrait retirer la dernière fonctionnalité qui nécessite encore aujourd'hui un port physique. Mais cela reste encore pure spéculation…

Lire les commentaires →

watchOS 8 : le souffle écouté pour un sommeil sans apnée

Anthony Nelzin-Santos |

Est-ce parce que l’Apple Watch Series 7 sortira plus tard que prévu ? Avec watchOS 8, les « anciennes » montres gagnent de nouvelles fonctions, comme le contrôle des appareils connectés ou la détection automatique des sorties à vélo. Vous portez votre Apple Watch en dormant ? Elle veillera désormais sur votre fréquence respiratoire.

La mesure de la fréquence respiratoire avec watchOS 8.

Chez l’adulte en bonne santé, la fréquence respiratoire varie généralement entre 12 à 20 cycles par minute, c’est-à-dire que l’inspiration puis l’expiration prend entre trois et cinq secondes. La fréquence respiratoire des enfants est légèrement plus rapide, et les bornes tendent à s’écarter chez les personnes âgées.

Quoique sa valeur soit discutée, la fréquence respiratoire est considérée comme un signe vital, au même titre que la fréquence cardiaque ou la pression artérielle. Son augmentation peut être symptomatique d’une pneumopathie, d’une insuffisance cardiaque, d’une intoxication par le monoxyde de carbone, de l’usage de drogues… ou d’une séance de sport.

Apple se contente toutefois de l’observer pendant le sommeil des personnes de plus de 18 ans. La firme de Cupertino précise que les chiffres « ne sont pas destinées à un usage médical, y compris à des fins d’auto-diagnostic ou dans le cadre d’une consultation médicale, et ne visent que des objectifs de forme et de bien‑être général. »

Bref, comme souvent, Apple collecte des données pour affiner ses algorithmes avant de révéler ses véritables intentions. La mesure de la fréquence respiratoire nocturne pourrait être un premier pas vers la détection des perturbations respiratoires, notamment l’apnée du sommeil.

Comme elle augmente pendant le sommeil paradoxal et diminue pendant le sommeil lent, elle pourrait aussi être utilisée pour distinguer les phases du sommeil, un exercice auquel Apple ne s’est jamais risqué. Au-delà, les ponts avec l’application Pleine conscience et le suivi des exercices sont évidents.

Lire les commentaires →

Promo : l'AirPods Max à 439 € (bleu, argent et gris sidéral) chez Amazon Allemagne 🆕

Florian Innocente |

Mise à jour le 22 septembre : le tarif de la promo n'a qu'a peine augmenté sur le site allemand d'Amazon et plus de coloris sont concernés. Les modèles bleu, gris sidéral et argent sont tous les trois à 439 €. Contre 520 € sur Amazon France.


Article du 17 septembre

On verra peut-être un jour des AirPods Max passer un écouteur en dessous des 400 €, en attendant les promos s'en approchent tout doucement. C'est Amazon Allemagne qui est de nouveau le mieux placé avec 436,64 € sur le coloris argent (les autres oscillent entre 445 et 469 €). Comptez 6,65 € de frais de port pour une livraison dans le courant de la semaine prochaine.

Le mieux qu'on a vu sur le site d'outre-Rhin c'était 459 € fin août et 448 € en France. Chez nous actuellement, l'AirPods Max est remonté à 489/520 €.

Lire les commentaires →

Les grandes nouveautés de watchOS 8

Florian Innocente |

Qu'on s'intéresse plutôt aux fonctions santé de son Apple Watch, ou davantage au contrôle de sa domotique ou que l'on aime jeter un œil rapide à des photos, pour toutes ces choses et d'autres il y aura de quoi faire dans watchOS 8.

Le nouveau système ne recale personne, on en profite toujours à partir d'une Series 3, avec évidemment quelques fonctions ici ou là qui sont exonérées de cette compatibilité avec ce modèle de 2017.

watchOS 8 va simplifier l’installation des mises à jour sur les Series 3

watchOS 8 va simplifier l’installation des mises à jour sur les Series 3

Cadrans : exposition de portraits

La première chose qu'on voit sur son Apple Watch c'est le cadran. Les photos prises avec le mode Portrait sur l'iPhone ont un nouveau cadre pour s'exprimer avec le cadran "Portraits". On peut en choisir jusqu'à 24 et chaque activation de l'écran de la montre affichera une photo différente. Un tapotement suffit également à les passer en revue.

L'heure dans ce cadran a trois styles d'affichage — elle pourra être placée devant ou derrière le sujet de la photo — et on peut la compléter de deux complications. Enfin, par un mouvement de la couronne digitale on zoome de quelques paliers dans l'image tandis que l'heure s'estompe légèrement.

Deux autres cadrans (sans compter un nouveau aussi pour les montres Hermès) ont été ajoutés en toute fin du cycle des bêtas. L'un est un hommage à un classique de l'horlogerie, l'autre est réservé aux montres Nike : lire Horloge mondiale et Rebond, les cadrans surprise de watchOS 8.

Chaque année apportant son lot de nouveaux cadrans, plutôt que de se laisser déborder par leur nombre, watchOS 8 propose une liste plus compacte lorsqu'on veut en activer un. Et quand plusieurs cadrans appartiennent à une même famille — la catégorie Pride qui en compte 12 en est le parfait exemple — ils sont regroupés en une sous-catégorie au lieu d'être mélangés au milieu de tous les autres.

Mise en avant des nouveautés annuelles
Les nombreux cadrans Pride/Fierté sont rassemblés dans un sous-groupe

Enfin, pour chaque cadran il y a un petit texte explicatif. C'est bienvenu car quelques-uns méritent 2 ou 3 précisions sur leur fonctionnement, comme Chronométrie ou GMT qui ne sont pas d'une compréhension aisée au départ.

Il y a la même volonté de désengorger l'interface dans la partie où l'on choisit une couleur générale pour son cadran. La palette des couleurs possibles a explosé au fil des saisons et des nouveaux bracelets qu'elle devait accompagner. Il y a maintenant moyen de supprimer des couleurs dont on s'est lassé et celles qu'on n'aime pas.

On coche les couleurs et combinaisons à garder parmi ses choix. On peut le faire aussi depuis l'app Watch sur l'iPhone

Depuis la Series 5 il y a cette fonction d'écran toujours allumé qui dispense en permanence quelques informations à l'écran. Sauf que peu d'applications pouvaient l'utiliser, la majorité sont floutées derrière l'affichage de l'heure. Apple a relâché la bride, à la fois en permettant à davantage de ses applications de se montrer dans cet état de semi-veille (Minuteurs, Plans, Chronomètre en font partie) et en autorisant les développeurs tiers à faire de même avec leurs apps.

watchOS 8 : personnalisez le sélecteur de couleur des cadrans

watchOS 8 : personnalisez le sélecteur de couleur des cadrans

watchOS 8 : les apps tierces vont pouvoir utiliser l

watchOS 8 : les apps tierces vont pouvoir utiliser l'écran toujours allumé de l'Apple Watch

Il faut enfin citer des cadrans qui vont profiter des écrans plus grands sur les Series 7 de 41 et 45 mm. Les montres n'étant pas encore disponibles, il n'a pas encore été possible de les essayer. Comme le tout nouveau Contour qui étale ses chiffres et les anime sur les bords intérieurs du nouvel écran ou Modulaire duo et ses deux larges complications au centre.

Contour sur les Series 7
Modular duo

Photos : souvenirs partagés

L'écran de l'Apple Watch reste étroit pour profiter de ses photos mais son affichage n'est pas mauvais du tout, ça s'équilibre. Dans l'app Photos, les compilations de Souvenirs créés automatiquement par iOS et les images qu'ils vous recommande de revoir sur l'iPhone peuvent être synchronisées avec la montre. Ces clichés s'affichent en grille avec un zoom opéré depuis la couronne digitale.

Liste des Souvenirs photo. Photo : Apple

Si une photo vaut d'être partagée, un bouton est prévu à cet effet dans l'interface pour l'envoyer par mail ou par Messages. C'est une version basse qualité qui part, pas l'originale stockée sur l'iPhone.

Partage d'une image depuis un album sur l'Apple Watch

Partage : partout et plus vite

Plusieurs améliorations sont dévolues au partage de contenus — comme on l'a vu juste au-dessus — pour le rendre plus commode depuis la montre. Ce qui vaut pour les photos vaut pour la musique. Depuis l'app audio d'Apple sur son Apple Watch on enverra les références d'un morceau, d'un album ou d'une playlist.

Lorsqu'on veut ajouter un commentaire, mais aussi répondre à un message, watchOS 8 facilite un peu les choses. Les trois modes d'entrée : griffonage d'un texte sur l'écran avec le doigt, dictée vocale et ajout d'un emoji sont utilisables indifféremment, en fonction de celui qui est le plus pratique sur le moment, jusqu'à ce que le message soit terminé.

Et pour corriger une lettre ou insérer un mot, la couronne digitale devient le moyen le plus simple de positionner le curseur au bon endroit dans la portion de texte.

On déplace le curseur avec la couronne pour aller supprimer un mot et ensuite en griffoner un autre

Les Series 7 auront droit au mode de saisie dit QuickPath que l'on a déjà sur l'iPhone, où il suffit de glisser et zigzager avec le doigt sur les petites lettres et chiffres du clavier virtuel pour que le système devine le mot que vous voulez obtenir.

QuickPath sur les Series 7 uniquement

Enfin, les gif animés font leur apparition, avec un moteur de recherche pour en choisir un sur Giphy ou laisser watchOS vous en proposer qu'il juge adaptés au contexte de votre message.

Un tap sur l'icône des apps affiche, parmi elles, l'accès à Giphy comme sur l'iPhone

Maison : la domotique au poignet

La domotique se muscle dans watchOS 8 où l'app Maison devient une véritable tour de contrôle des appareils de son foyer. Apple a tassé dans l'écran de la montre les boutons vers les appareils pilotables et la partie supérieure aligne les témoins d'activité de certains.

On verra le niveau des piles devenu critique pour un produit, ou si certains rencontrent un problème de connexion ou encore les ampoules allumées et le fonctionnement d'un climatiseur. Il s'agit d'une reprise des informations d'état déjà affichées dans l'app Maison sur l'iPhone.

Lorsque vous utilisez des scènes pour programmer le comportement de vos appareils, Maison sur l'Apple Watch va s'efforcer de placer en tête de liste celles qui sont les plus pertinentes sur le moment. Plutôt que de se contenter de les lister dans l'ordre.

Toujours dans l'optique d'anticiper un besoin, Maison pourra suggérer un appareil en fonction de celui que vous venez d'utiliser. Nous n'avons pu vérifier la bonne tenue de cette fonction mais Apple donne l'exemple d'une suggestion faite à l'utilisateur d'allumer son hall d'entrée si une personne sonne à sa porte (dotée d'une sonnette HomeKit).

On peut également citer l'amélioration de l'affichage des caméras de surveillance. L'app Maison de watchOS 8 devrait mieux gérer les différents ratios (certaines caméras envoient une image verticale, d'autres plus panoramique). On pourra utiliser aussi le haut-parleur qu'elles contiennent ,en plus de leur micro pour discuter avec quelqu'un. Notre caméra de test pourtant convenablement équipée n'a pas su faire afficher ce bouton de micro.

Image : Apple

Santé : à fond sur la pédale

Il n'y a pas de profonds changements dans les parties santé et sport de watchOS 8, plutôt une série d'améliorations et de compléments. Par exemple, dans la liste des activités d'exercices le Tai chi et le Pilates ont été appelés en renfort cette année.

Les cyclistes ont été choyés. D'abord, la montre peut détecter que vous avez entamé une activité de vélo en extérieur et vous proposer de lancer l'activité correspondante (ce que fait déjà l'Apple Watch depuis longtemps pour la marche ou la course). On a pu constater avec la release candidate de watchOS 8 que cela fonctionnait bien (il faudra au moins une Series 6 ou une SE pour cette fonction en particulier). Ensuite, si vous faites une pause, la montre stoppera l'enregistrement de l'exercice jusqu'au prochain coup de pédale.

Pour les cyclistes qui carburent à l'électrique, Apple dit avoir optimisé son algorithme de calcul d'effort — en se basant sur le GPS et votre rythme cardiaque. Il s'agit de mieux distinguer les sorties à vélo faites avec ou sans assistance électrique.

Autre progrès avancé par Apple : la détection des chutes à vélo. La montre devrait être plus à même de comprendre que vous venez de tomber de votre engin et d'enclencher l'alerte qui vous demande de confirmer si tout va bien.

Image : Apple

Précédemment il y avait à redire de cette détection dans ce cadre précis. On a pu le constater dans la douleur en étant aux premières loges… Avec une Series 5 et watchOS 7, après une lourde chute d'un vélo, la montre avait bien enregistré que l'on était passé par dessus le guidon et qu'on s'était écrasé comme une masse — en témoignent les tracés bizarroïdes obtenus dans Forme et Strava — mais aucune alerte n'était apparue à l'écran, alors même qu'on avait lancé un Exercice de vélo.

Les tracés d'une bonne chute à vélo enregistrés par Forme et Strava. Malgré cela, l'Apple Watch n'avait détecté aucun incident de parcours…

La révision de cette fonction sera disponible pour toutes les apps qui en ont l'utilité mais elle ne sera proposée qu'avec une mise à jour de watchOS 8 en fin d'année. Elle aura besoin d'une Series 4 minimum.

Dans l'app "Pleine conscience", la fonction Respirer est rejointe par Réflexion. Elle propose de se vider le cerveau ou de prendre du recul sur des événements en distillant des suggestions et conseils de choses auxquelles penser le temps qu'une animation relaxante s'écoule à l'écran.

Quant à Respirer, elle s'offre une animation redessinée tandis que le résumé affiché à la fin de la séance contient votre rythme cardiaque moyen ainsi que le temps total de ces pauses effectuées dans la journée.

Vous êtes curieux de savoir si vous n'écoutez pas votre musique un peu trop fort avec vos écouteurs ? Tapez sur l'icône d'oreille dans le Centre de contrôle de l'Apple Watch pour voir, en temps réel, le niveau de décibels envoyé dans vos oreilles, et ajuster immédiatement le volume en conséquence.

Lorsque vous lancez une activité de course ou de marche, la montre vous préviendra à haute voix de chaque kilomètre effectué et de votre rythme. Vous saurez ainsi dans quelle mesure moduler votre vitesse. L'information sera donnée par le haut-parleur de l'Apple Watch si vous ne portez pas d'écouteurs.

Et puis ceux qui gardent leur montre la nuit, et qui ont activé une surveillance du sommeil, pourront obtenir un compte rendu journalier de leur fréquence respiratoire dont l'évolution est consignée dans l'app Santé sur l'iPhone.

Minuteur, Contacts, Localiser…

L'app Localiser est maintenant au complet sur l'Apple Watch, pour situer géographiquement ses appareils Apple ou Beats, pour savoir où sont vos proches ou pour retrouver un objet à qui on a associé un AirTag.

Dans Contacts on ne se contente plus de consulter les fiches de personnes, on peut en modifier ou en créer de nouvelles sans l'aide de son iPhone. On utilise pour cela les différents modes d'entrée de texte de watchOS.

Minuteur, certainement l'une des apps les plus utilisées sur la montre, sait se démultiplier. Un amateurs de fourneaux peut enfin lancer plusieurs décomptes à la fois pour la cuisson de tous ses plats (au moins une douzaine après essai, mais certainement plus) et surveiller leur progression à tous dans une liste générale.

Enfin, certaines choses devront attendre que les développeurs s'en saisissent. Comme AssistiveTouch pour naviguer une interface uniquement au moyen de mouvements du poignets et de la main. Il y a aussi les fonctions de clé numérique pour ouvrir les serrures connectées de la maison ou sa voiture (avec une Series 6 minimum) qui ne seront pas adoptées dans l'immédiat. Les fabricants ne sont pas tous au taquet, mais surtout Apple a repoussé leur arrivée, ce ne sera pas pour la première version de watchOS 8.

Les nouveautés qui seront absentes de la version finale d

Les nouveautés qui seront absentes de la version finale d'iOS 15

watchOS 8 : les apps de sport pourraient bien profiter d

watchOS 8 : les apps de sport pourraient bien profiter d'AssistiveTouch

La fonction Clés de maison d’iOS 15 n’attire pas les fabricants de serrures connectées

La fonction Clés de maison d’iOS 15 n’attire pas les fabricants de serrures connectées

Lire les commentaires →

Apple travaille sur la détection de la dépression, des déficiences cognitives et de l'autisme chez l'enfant

Mickaël Bazoge |

Même si les nouvelles provenant des équipes en charge des développements Santé ne sont pas spécialement bonnes avec de nombreux départs, Apple continue de creuser ce sillon avec intérêt, en s'alliant avec des universités et des partenaires privés pour mesurer certains signes vitaux.

Crédit : Apple.

Le Wall Street Journal rapporte trois nouvelles études sur le stress, l'anxiété et la dépression avec l'aide de UCLA, l'université de Californie à Los Angeles (projet « Seabreeze ») ; sur les déficiences cognitives légères avec le labo pharmaceutique Biogen (projet « Pi ») ; et sur la détection de l'autisme chez les enfants avec l'université Duke.

Dans les trois cas, il s'agit d'exploiter les capteurs de l'iPhone et de l'Apple Watch pour recueillir des informations sur le comportement de l'utilisateur. Le projet Seabreeze a débuté à l'automne dernier avec un test pilote mené auprès de 150 cobayes, avec une seconde phase plus importante qui impliquera 3 000 individus. Les chercheurs de UCLA vont exploiter les données provenant de l'appareil photo de l'iPhone, le clavier et les capteurs audio.

L'étude vise à analyser les expressions du visage des participants, leur manière de s'exprimer, la fréquence et le rythme de leurs marches, la qualité de leur sommeil, ainsi que le rythme cardiaque et de respiration. La vitesse de frappe sur le clavier virtuel et les erreurs seront aussi utilisées pour déterminer les émotions, le niveau de concentration et d'énergie, l'état d'esprit et d'autres informations utiles qui pourraient permettre de détecter l'anxiété.

Dans le cas de cette étude sur les signaux avant-coureurs de la dépression, l'idée serait de développer une application ou une fonction qui servirait à prévenir l'utilisateur qu'ils sont à risque et qu'ils devraient chercher de l'aide.

Le projet Pi, mené avec Biogen, vise à collecter des données en lien avec les fonctions cognitives afin d'identifier les déficiences cognitives légères, une condition qui peut se développer en Alzheimer. L'étude va demander deux années de travail de recherche et impliquer 20 000 participants qui utiliseront l'iPhone et l'Apple Watch. Le labo espère aider Apple à mettre au point une fonction de détection de ces signaux, ce qui permettrait le cas échéant d'encourager l'utilisateur à prévoir l'avenir et se renseigner sur les soins possibles.

Enfin, la dernière étude avec Duke cherche à utiliser l'appareil photo de l'iPhone pour observer la manière dont les jeunes enfants se concentrent, combien de fois ils se balancent d'avant en arrière, et d'autres mesures. On a encore peu d'informations sur ce dernier projet.

Ces efforts n'aboutiront pas immédiatement (et pas forcément) sur de nouvelles fonctionnalités pour l'iPhone ou pour l'Apple Watch. Mais d'après le WSJ, Jeff Williams serait enthousiaste. Le patron des opérations et grand manitou de la montre connectée aurait évoqué auprès de ses troupes le potentiel d'Apple pour lutter contre la hausse des dépressions et de l'anxiété, ainsi que d'autres troubles cérébraux.

Lire les commentaires →

Promo : AirPods Pro à 172 € chez Amazon Allemagne

Florian Innocente |

Alors qu'en France les meilleurs prix pour les AirPods Pro sont remontés au dessus des 200 € (208 € chez Amazon et CDiscount), Amazon Allemagne fait plonger le sien à 172,23 €. C'est le meilleur prix pratiqué par ce vendeur sur ces écouteurs, précédemment il s'était arrêté à 182 €.

Le produit est en stock, vendu et expédié par Amazon, il faut compter entre 4 et 6 € de frais de ports pour une livraison cette semaine.

Lire les commentaires →

Pages