Nintendo ne se lancera pas sur le marché du suivi du sommeil

Mickaël Bazoge |

Nintendo ne se lancera finalement pas sur le marché du bien-être et de la santé. En 2014, le constructeur japonais, fort de l’expérience engrangée par le carton de la balance Wii Fit, avait lancé le développement d’une plateforme « Qualify of Life » (QOL) composée de plusieurs capteurs pour surveiller l’état de forme et de santé de l’utilisateur. Un capteur de sommeil était visiblement dans les tuyaux (lire : Nintendo ne reste pas immobile).

Le capteur de sommeil QOL présenté à l’époque aux actionnaires de Nintendo par Satoru Iwata.

Après cette annonce, Nintendo n’a plus rien dit sur le sujet, jusqu’en 2016. Tatsumi Kimishima, qui avait succédé à Satoru Iwata après son décès survenu l’année précédente, mettait le capteur… en sommeil. Ce n’est qu’en décembre dernier que Nintendo prévenait des sous-traitants de son retrait complet du marché de la santé, rapporte Nikkei. Visiblement, le constructeur nourrissait encore quelque espoir de se faire une place au soleil dans ce domaine, mais c’est maintenant terminé.

Bien sûr, Nintendo n’est (n’était) pas le seul constructeur à s’intéresser de très près au secteur du bien-être et du suivi du sommeil. Au printemps 2017, Apple s’offrait Beddit, qui a depuis lancé une nouvelle version de son capteur (lire : Le nouveau capteur de sommeil Beddit d'Apple est un cauchemar selon un premier test). Et puis il y a cette rumeur d’une Apple Watch capable de surveiller nos nuits en natif l’année prochaine.

Les sources de Nikkei évoquent également le lancement, cet automne, d’une version plus petite et moins chère de la Switch, qui conserverait de sa grande sœur la faculté de se connecter à la télévision. Nintendo plancherait aussi sur un modèle plus puissant dont le développement prendrait plus de temps que prévu.

Lire les commentaires →

La réalité augmentée audio de Bose dégrade les performances de certains QC35 II

Nicolas Furno |

Depuis plus d’un an, Bose travaille sur Bose AR, une nouvelle plateforme de réalité augmentée basée sur l’audio plutôt que l’image. L’idée est toujours d’augmenter la réalité, mais cette fois avec du son, plutôt qu’un affichage. De quoi créer un audioguide qui s’ajuste automatiquement en fonction du contexte et de ce que vous regardez, par exemple. Le fabricant veut créer un écosystème complet, avec des apps qui prennent en charge Bose AR, mais aussi du matériel compatible.

L’an dernier, la firme a présenté des lunettes de soleil dédiées à Bose AR. Les Bose Frames intègrent des haut-parleurs pour diffuser le contenu sonore qui doit augmenter la réalité, mais ce n’est pas le seul produit compatible avec ce nouveau système. Le constructeur a aussi légèrement modifié le casque Bluetooth QC35 II pour le rendre compatible avec Bose AR. Plusieurs composants ont été ajoutés au casque et notamment des capteurs de mouvement qui permettent au système d’avoir une idée du positionnement précis du porteur.

Pour gérer ces nouveaux composants et cette nouvelle fonction, Bose a publié des mises à jour du firmware du casque. Problème, ces nouvelles versions ajoutent un souffle permanent quand l’isolation active du son est activée d’après de multiples témoignages d’utilisateurs. Ce souffle semble disparaître quand de la musique est en cours de lecture, mais plusieurs utilisateurs qui utilisaient le casque seul se plaignent du nouveau firmware. D’autres utilisateurs notent aussi que la portée du Bluetooth est bien inférieure après l’installation de la mise à jour, et qu’il y a régulièrement des coupures audio.

Pour ne rien arranger, le problème ne concerne pas que les casques modifiés pour Bose AR, mais aussi d’anciens modèles du QC35 II sont aussi touchés d’après des témoignages. C’est la double peine pour eux, ils ne gagnent rien avec la mise à jour du micro-logiciel, mais leur qualité est dégradée. Malheureusement, Bose ne propose aucune solution pour revenir à une ancienne version du firmware et une fois la mise à jour effectuée, il ne reste plus qu’à attendre un correctif de la part du constructeur.

Ce n’est pas la première fois qu’une mise à jour du firmware proposée par Bose modifie les performances des QC35. Comme à chaque fois, tout le monde n’identifie pas le problème et il y a inévitablement une part de perception qui entre en jeu. Bose a souvent tendance à ne pas communiquer du tout, mais le constructeur a déjà proposé des mises à jour correctives dans un deuxième temps. Espérons que ce sera aussi le cas ici…

Pour vérifier votre modèle de QC35 II et de firmware, vous devez utiliser l’app Bose Connect, sur un appareil iOS ou Android. La dernière version du firmware, celle qui pose problème, est numérotée 4.3.6. Si vous avez une version 4.1.3, il est conseillé de ne pas mettre à jour le casque pour le moment. Vous pourrez aussi y vérifier si votre exemplaire est un modèle compatible avec Bose AR ou une ancienne version1.


  1. Tous les QC35 II produits à partir de fin octobre 2018 et qui portent un numéro de série se terminant par AZ sont compatibles avec Bose AR. Vous verrez aussi un logo spécifique dans l’app Bose Connect. ↩︎

Lire les commentaires →

Réductions sur de nombreuses Apple Watch Series 3 et Series 4

Stéphane Moussie |

L'Apple Premium Reseller iConcept organise un déstockage sur 25 modèles d'Apple Watch Series 3 ainsi que Series 4. L'économie est de plusieurs dizaines d'euros sur chaque unité. Il y a par exemple la Series 3 Cellular 38 mm avec boîtier argent et bracelet Sport à 366 € au lieu de 399 €. Dans le cas présent, c'est même moins cher que chez Amazon, qui vend ce modèle 13 € de plus.

Amazon propose sur certains exemplaires des tarifs un peu plus attractifs, en revanche on y trouve aucune montre Nike+. iConcept propose pour sa part des réductions sur plusieurs Series 4 Nike+, comme la 40 mm gris sidéral avec bracelet Sport à 486 € au lieu de 529 €.

Les frais de port sont gratuits et l'offre est valable jusqu'à épuisement des stocks.

Lire les commentaires →

Après Amazon, c’est Microsoft qui aurait en projet un concurrent aux AirPods

Mickaël Bazoge |

Les AirPods — et leur succès — donnent des idées à la concurrence. Samsung, Huawei et quelques autres constructeurs se sont lancés sur le marché des écouteurs sans fil, et ils devraient être rejoints par de nouveaux grands noms : Amazon aurait ainsi l’intention de se lancer d’ici la fin de l’année. Et il se murmure aujourd’hui que Microsoft aurait un projet similaire dans ses cartons.

Concept des Surface Buds.

Selon Brad Sams de Thurrott, Microsoft travaille en effet sur ses propres écouteurs sans fil. Ce projet, baptisé en interne « Morrison », capitaliserait sur l’expérience acquise lors du développement du casque Surface, disponible depuis début mars en France.

Au niveau des fonctionnalités, difficile de dire de quoi seront capables ces écouteurs, en dehors du fait qu’ils seront sans fil évidemment. On peut penser au support de Cortana, voire à l’annulation du bruit ambiant — après tout, c’est une des principales caractéristiques du casque Surface.

L’éditeur de Windows a de la suite dans les idées : son casque Surface était appelé en interne « Joplin », comme Janis Joplin évidemment. Quant aux écouteurs, son nom de projet évoque immanquablement Jim Morrison des Doors. Le produit pourrait s’appeler plus simplement Surface Buds, mais rien n’est acté encore, tout comme le lancement (2019 est semble-t-il possible).

Lire les commentaires →

La fonction de détection des chutes au secours d'une utilisatrice de 80 ans

Mickaël Bazoge |

L’Apple Watch qui sauve des vies, ce n’est pas spécialement original : chaque semaine qui passe ou presque, un nouvel exemple apparait dans l’actualité. On ne les relaie pas forcément tous car cela deviendrait vite répétitif, mais au moins cela prouve que les montres connectées peuvent être autre chose que de simples gadgets.

La fonction de détection des chutes apparue avec l’Apple Watch Series 4 a sans doute permis à une utilisatrice allemande de 80 ans d’avoir la vie sauve. Après avoir détecté une chute, la montre a alerté les pompiers de Munich avec un message audio ainsi que les coordonnées de la personne.

L’Apple Watch a également prévenu le fils de l’utilisatrice, qui était noté comme contact d’urgence (dans la fonction Appels d’urgence de l’app Watch sur l’iPhone). La bonne nouvelle dans cette histoire, c’est qu’il y a eu plus de peur que de mal, l’utilisatrice n’ayant pas été blessée par sa chute.

La fonction de détection des chutes est activée par défaut chez les utilisateurs de plus de 65 ans (sinon, rendez-vous dans le panneau Appels d’urgence pour l’activer). Dès que l’Apple Watch détecte une chute, elle émet une vibration et une sonnerie, et elle affiche un message demandant si tout va bien. En cas d’absence de réponse et si la montre ne détecte aucun mouvement pendant une minute, elle contacte les services d’urgence (consultez la fiche technique d’Apple).

Lire les commentaires →

Apple Watch : qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?

Christophe Laporte |

Tim Cook dirait certainement que l’Apple Watch est l’objet électronique le plus intime qui soit. Et c’est sans doute assez vrai. C’est aussi un objet que l’on peut personnaliser à volonté ou presque. Il y a la finition de la montre à l’achat, puis le bracelet que l’on peut changer à tout moment, le cadran, les complications…

Alors, on vous propose que vous nous montriez votre Apple Watch. Prenez une photo de votre setup préféré, publiez-la sur les forums, et expliquez vos choix ! Nous avons ouvert ce sujet pour l’occasion. Plusieurs membres se sont déjà prêtés au jeu et c’est très instructif !

Rappelons au passage que les forums peuvent également être consultés depuis une application dédiée laquelle est disponible sur iOS et Android !

Lire les commentaires →

L’Apple Watch Series 5 conserverait un écran OLED

Mickaël Bazoge |

La future génération d’Apple Watch (la Series 5 ?) sera sans doute sertie d’un écran OLED. Comme toutes les versions précédentes finalement, puisque c’est le cas depuis la toute première mouture de la montre connectée, en 2015. L’information est apparue au détour d’un article du Wall Street Journal sur la déconfiture de Japan Display.

Le sous-traitant est en effet en passe de changer de main. L’entreprise a été mise sur pied en partie en 2012 par le gouvernement japonais, en fusionnant les activités LCD de Hitachi, Toshiba et Sony. Il s’agissait à l’époque de souligner la puissance de l’industrie nationale de production d’écrans.

Après plusieurs années à perdre de l’argent, le groupe va basculer dans l’escarcelle d’investisseurs chinois et taïwanais. Cela aidera Japan Display à construire et consolider des nouvelles lignes de production au Japon et en Chine, d’après le directeur des opérations Yoshiyuki Tsukizaki. Et à fabriquer davantage de dalles OLED, notamment pour son gros client Apple, qui représente plus de la moitié du chiffre d’affaires du fournisseur.

D’après le WSJ, Japan Display devrait donc fournir les écrans OLED de l’Apple Watch, dont la nouvelle Series est prévue pour cette année. Toujours pas de Micro-LED comme la rumeur en prête l’intention à Apple depuis… 2016 ! L’Apple Watch Series 4 inaugurait la technologie LTPO pour son écran, qui pourrait se généraliser à d’autres produits.

Le constructeur californien investit beaucoup sur le front du Micro-LED, mais pour le moment rien ne semble vouloir en sortir (lire : Plus lumineux, plus fins, moins gourmands : Apple veut le contrôle total sur ses écrans MicroLED). Apple aurait de grandes ambitions avec ce type d’écran, qui pourrait se retrouver non seulement dans sa montre, mais aussi dans ses ordinateurs.

Lire les commentaires →

Pages