H. Moser et Cie continue de troller l'Apple Watch

| 26/05/2017 16:40 | 37 commentaires

Certains regrettent encore aujourd’hui qu’Apple ait choisi un format carré pour l’Apple Watch. Un écran rond, à l’instar de certaines montres Android Wear comme le modèle Fossil testé par nos soins, aurait été plus proche de l’image que beaucoup ont des montres traditionnelles, même si les cadrans carrés sont légion dans l’histoire de l’horlogerie traditionnelle, bien sûr.

La Swiss Alp Watch Zzzz — Cliquer pour agrandir

Le manufacturier suisse H. Moser & Cie n’est pas le plus connu sur la place, mais avec la collection Swiss Alp Watch, il a remporté haut la main le trophée du meilleur troll. Cette gamme de montres « Swiss Made » reprend les formes et pratiquement les mêmes dimensions que l’Apple Watch, jusqu’aux anses des bracelets. Mais bien sûr, à l’intérieur du boîtier, on retrouve un système mécanique traditionnel.

La Swiss Alp Watch Brrrr — Cliquer pour agrandir

Cette collection, lancée début janvier 2016, s’enrichit épisodiquement de nouvelles références (lire : Swiss Alp Watch : une Apple Watch mécanique chez H. Moser & Cie). L’horloger vient ainsi de lancer deux modèles supplémentaires aux noms crétins, les Zzzz et Brrrr. Les deux montres conservent évidemment les caractéristiques de la gamme Swiss Alp, mais la première présente un cadran au fond complètement noir, sans logo ni index, avec simplement les deux aiguilles de l’heure. Cela lui donne un petit côté assez classe, tout en la rapprochant encore plus de l’Apple Watch.

Cliquer pour agrandir

La seconde reprend les deux aiguilles toutes simples, mais avec un fond bleuté fumé baptisé « Funky Blue ». La réserve de marche tiendra quatre jours, il faudra ensuite la recharger avec la couronne. Les deux montres sont produites à 20 unités. Pas sûr toutefois que l’on voudra dépenser les 26 900 $ demandés…

> Accéder aux commentaires

L'Apple Watch calcule très bien le rythme cardiaque mais pas les calories brulées

| 25/05/2017 09:30 | 26 commentaires

Les montres et traqueurs d'activité peuvent fournir des résultats fiables sur votre rythme cardiaque mais il leur reste du boulot pour rendre compte avec justesse de votre dépense énergétique. Apple, avec son Apple Watch, se débrouille très bien dans le premier cas, toutefois sa montre souffre des mêmes (sérieuses) limites que les produits concurrents chez Fitbit ou Samsung pour la mesure des calories perdues.

Une étude a été publiée dans le Journal of Personalized Medicine, elle s'intéresse à la fiabilité de ces appareils connectés qui peuvent s'avérer utiles dans la prévention de troubles cardio-vasculaires. En outre, leurs fabricants insistent énormément aujourd'hui sur l'aspect santé de ces produits. Il est important dès lors de savoir quel crédit leur accorder.

Sept traqueurs ont été testés, malheureusement pas tous dans leur dernière version, c'est le cas pour la Samsung Gear S2 (il y a une S3), du Microsoft Band 1 (il y a un 2). Pour les autres, il y avait l'Apple Watch, le Fitbit Surge, le Mio Alpha, le Basis Peak d'Intel et le PulseON.

Fitbit Surge

29 hommes et 31 femmes recrutés sur le campus de Stanford et dans des clubs de gym se sont portés volontaires pour enchaîner des exercices de marche et de course à allures variables sur tapis roulant, ainsi que du vélo de salle. Ils portaient jusqu'à 4 traqueurs simultanément et étaient branchés en même temps à des matériels professionnels, un électrocardiographe notamment, pour obtenir des valeurs de référence. La marge d'erreur acceptable par rapport à ces chiffres étalons a été définie à 5 %.

Dans la somme des épreuves de course et de vélo, l'Apple Watch s'en est le mieux sortie pour la mesure du rythme cardiaque, avec une marge d'erreur moyenne de 2 % et une valeur maximale qui restait largement dans les clous (1,2 % – 2,8 %). La Gear S2 fermait la marche avec une valeur moyenne de 6,8 % (4,6 % – 9,0 %). Le Microsoft Band, un produit passablement abandonné aujourd'hui, se rapprochait le plus de la montre d'Apple.

Mesure de la fréquence cardiaque et en dessous, le décompte de la dépense calorique en marche/course et vélo. La marge d'erreur de 5 % est symbolisée par les barres vertes....

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Nouvelle mise à jour du firmware des AirPods

| 24/05/2017 20:36 | 24 commentaires

En toute discrétion, Apple a mis à jour le firmware des AirPods. Le logiciel interne des écouteurs sans fil passe de la version 3.5.1 à la 3.7.2, sans que le constructeur ne précise les modifications apportées (parions sur des correctifs et des améliorations de performance). La première mise à jour du micrologiciel datait du 1er février (lire : Première mise à jour firmware pour les AirPods).

La mise à jour s’applique automatiquement sans qu’il y ait rien de particulier à faire du côté de l’utilisateur. Vous pouvez vérifier le numéro de version du firmware dans Réglages > Informations > AirPods. Si le firmware n’a pas été mis à jour, pas de panique, il finira par arriver.

> Accéder aux commentaires

Apple pourrait expérimenter le Micro-LED, pourquoi pas pour l'Apple Watch

| 24/05/2017 17:30 | 13 commentaires

Avec l’Apple Watch, le constructeur de Cupertino a expérimenté la technologie OLED alors qu’auparavant, il n’y en avait que pour le LCD. La technologie des diodes électroluminescentes organiques a démontré ses talents, au-delà du seul cas de l’Apple Watch d’ailleurs, à tel point que la Pomme devrait équiper son futur iPhone 8 (et les prochains) d’un écran OLED.

Mais Apple prépare déjà l’avenir, qui pourrait passer par le Micro-LED. Ce n’est pas la première fois que l’on tombe sur le nom de cette technologie d’écran : en août dernier, la rumeur évoquait déjà l’intérêt du constructeur pour le Micro-LED qu’il aurait commencé à tester pour ses smartphones (lire : iPhone : le Micro-LED pourrait rapidement prendre le relais de l'OLED).

Mais Apple ayant de gros besoins, il pourrait commencer à exploiter cette technologie avec une future génération de l’Apple Watch. C’est du moins ce que laisse entendre Digitimes, expliquant qu’Apple aurait passé commande d’un « petit volume » d’écrans Micro-LED auprès de PlayNitride, qui va installer une ligne de production pour ce type de dalles d’ici la fin de l’année à Taïwan.

Cette ligne servira précisément pour ce genre de production à petite échelle. Il faudra attendre 2019 pour qu’apparaisse sur le marché les premiers produits grand public équipés d’écrans Micro-LED, mais Apple ne veut pas être prise au dépourvu. PlayNitride intéresse par ailleurs Samsung, qui aurait cherché à acquérir cette entreprise. Foxconn — premier partenaire industriel d’Apple — a aussi en projet d’acheter la start-up eLux, spécialisée dans le Micro-LED. Et n’oublions pas qu’Apple s’est offert il y a trois ans LuxVue, jeune pousse qui développe le Micro-LED.

Une précédente rumeur datant du mois dernier indiquait que l’Apple Watch Series 3 pourrait être le premier produit à utiliser un tel écran, mais même si le volume de production est moindre pour la montre que pour l’iPhone, les fournisseurs ne semblent pas encore prêts à livrer des dalles en quantité pour cette année (ni même l’année prochaine, visiblement).

Le Micro-LED est plus économe encore que l’OLED (et 300% de plus que le LCD), la technologie permet aussi aux écrans d’afficher une plus grande définition, un gamut de couleurs plus élevé, ainsi qu’une luminosité plus importante (de deux à trois fois plus que l’OLED).

> Accéder aux commentaires

Promo : un câble de recharge pour Apple Watch à 29 €

| 24/05/2017 08:53 | 6 commentaires

Le câble de recharge magnétique nécessaire pour alimenter toutes les Apple Watch est vendu 45 € dans sa version de base de 2 mètres. Depuis quelques mois, Apple n’a plus le monopole sur ce chargeur par induction propriétaire et des accessoiristes peuvent obtenir une licence pour le réutiliser. Normalement, cela sert pour des stations de recharge, mais voici un câble concurrent de l’officiel et avec la licence MFI.

Cliquer pour agrandir

La principale différence entre ce câble et l’officiel est la taille de la base magnétique. Le pavé est légèrement plus grand (33 mm contre 28 chez Apple) et surtout plus épais (11,4 mm contre 8,3). Résultat, vous ne pourrez pas utiliser ce câble dans un dock de recharge conçu pour le câble officiel, ça ne rentrera pas.

Pourquoi cette épaisseur supplémentaire ? Le constructeur met en avant un aimant plus fort que sur le modèle d’Apple, et il est vrai que la montre peut facilement tomber avec le câble officiel. Ici, on imagine qu’elle reste fermement attachée, ce qui sera bien pratique dans certains cas.

Cliquer pour agrandir

L’autre différence bien entendu, c’est le prix. Vendu 34 € en temps normal, le câble est proposé à 29 € pour quelques heures. Un bien meilleur prix que le câble de 2 mètres d’Apple, même si le constructeur commercialise aussi une déclinaison d’un mètre vendue 35 €.

> Accéder aux commentaires

Nouveaux bracelets Nike pour l'Apple Watch

| 22/05/2017 16:51 | 14 commentaires

Après l’édition limitée de l’Apple Watch et les coques pour iPhone, Nike poursuit son fructueux partenariat avec Apple. L’équipementier a ainsi dévoilé de nouveaux bracelets pour la montre connectée d’Apple. La collection, baptisée « Day to Night », compte quatre bracelets à trous dont les teintes correspondent aux variations de la journée, de l’aube jusqu’au crépuscule. En réalité, il s’agit surtout de coller aux couleurs de quatre paires de baskets Nike Air VaporMax Flyknit (vendues séparément).

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Ces bracelets seront disponibles à partir du 1er juin au prix de 49 $ pièce (59 € sans doute par chez nous), sur le site de Nike ainsi que dans les Apple Store (les boutiques physiques et en ligne).

> Accéder aux commentaires

Tim Cook ferait le cobaye pour le capteur de glycémie de l’Apple Watch

| 18/05/2017 22:04 | 37 commentaires

La mesure de la glycémie pourrait bien être un des principaux arguments de vente de la future Apple Watch. Le faisceau de rumeurs sur le sujet ne cesse de s’amplifier. Le dernier bruit de couloir provient de CNBC, qui explique ainsi que Tim Cook a été vu sur le campus d’Apple, portant le prototype d’un « traqueur de glucose » sur son Apple Watch. Une précision : il s'agissait d'un appareil séparé qui n'était pas intégré à la montre, si l'on comprend bien.

Le site rapporte également des propos que Tim Cook a tenu devant des étudiants de l’Université de Glasgow, un voyage écossais accompli en février pour recevoir un diplôme honorifique. « Je porte un moniteur de glycémie en continu depuis quelques semaines », a-t-il indiqué sans préciser toutefois s’il s’agissait d’un produit tiers ou d’un prototype d’Apple. « Je l’ai enlevé avant ce voyage », a poursuivi le CEO. Les informations obtenues grâce à ce capteur lui ont permis de modifier sa routine alimentaire afin de conserver un taux de sucre plus constant, écrit encore CNBC.

Si cette rumeur dit vrai, elle ne ferait que confirmer ce que le même site décrivait il y a quelques semaines : des tests de cet appareil seraient en cours dans la Bay Area. Apple aurait mis le paquet pour développer un capteur sachant mesurer le taux de sucre dans le sang de manière non invasive, c’est à dire sans piqûre (lire : Apple testerait un capteur médical de mesure de la glycémie pour l'Apple Watch).

Un autre bruit de couloir fait état de bracelets intelligents dans lesquels un capteur de glucose pourrait prendre place. Cela permettrait à l’Apple Watch de conserver un prix abordable, notamment pour ceux qui ne souffrent pas de diabète ou qui n’ont pas besoin d’un tel capteur.

> Accéder aux commentaires

Daydream : les premiers casques VR autonomes de Google avant la fin de l'année

| 18/05/2017 21:00 | 3 commentaires

Les réalités virtuelle et augmentée ont été évoquées hier durant la conférence inaugurale de Google I/O ; le moteur de recherche profite de la seconde journée de ses conférences développeurs pour approfondir ces deux sujets importants. Google a ainsi donné quelques précisions concernant son casque Daydream entièrement autonome, qui fonctionne sans PC ni smartphone (lire : Google I/O : un casque autonome pour Daydream, la plateforme VR de Google).

On sait déjà que Google met au point un design de référence sur lequel les partenaires pourront appuyer le développement de leurs propres casques. Vive (HTC) et Lenovo sont déjà sur le pont et leurs premiers produits sortiront avant la fin de l’année. Le casque de référence fonctionnera avec une puce Snapdragon 835 ; Google a intégré des technologies provenant du projet Tango pour suivre les mouvements de l’utilisateur : grâce à WorldSense, il pourra bouger la tête évidemment, mais également se mouvoir dans l’espace (sur de petites distances).

Pas besoin d’un ordinateur à côté donc, ni de capteurs de mouvements comme avec le Vive de HTC : tout est intégré à même le casque. Le tout s’annonce donc plutôt intéressant, reste à connaitre le tarif. La réalité virtuelle est un passe-temps qui coûte cher (en dehors des casques en carton Cardboard) et le contenu n’est pas spécialement riche.

C’est pourquoi Google continue de mettre des outils entre les mains des développeurs, à l’image de Seurat, un environnement de conception graphique pour imaginer des mondes virtuels plus réalistes (voir la vidéo Star Wars ci-dessus). Google est aussi en pointe pour fournir du contenu : le logiciel Daydream — utilisable sur la poignée de smartphones compatibles — va passer en version 2.0 “Euphrates” avec plusieurs nouveautés.

Il devient plus facile d’enregistrer ce qui se passe dans le monde dans lequel l’utilisateur évolue, et de le diffuser sur un téléviseur via Cast. Ce n’est pas une mauvaise idée, puisque tout le foyer va profi...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Google I/O : un casque autonome pour Daydream, la plateforme VR de Google

| 17/05/2017 21:21 | 3 commentaires

Lors de sa conférence inaugurale de Google I/O, le moteur de recherche n’a pas oublié d’annoncer plusieurs nouveautés en lien avec la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Après tout, Google a aidé à la relance de ces technologies grâce au Cardboard, ce casque VR en carton à monter soi-même.

Cliquer pour agrandir

Google étend la compatibilité de sa plateforme Daydream, lancée l’an dernier, à plusieurs partenaires et appareils supplémentaires : les Galaxy S8 et S8 Plus, ainsi que le prochain smartphone vedette de LG vont prendre en charge les fonctionnalités et surtout, les applications développées pour Daydream. Pour ce qui concerne Samsung, c’est une corde à l’arc supplémentaire en matière de réalité virtuelle, le constructeur ayant sa propre plateforme (Gear VR).

Sur le front Daydream, il y a mieux encore. Google a dévoilé un design de référence pour un casque autonome comme peuvent l’être l’Oculus Rift et le Vive (pas besoin d’un smartphone ni d’un PC). Ce casque, développé avec l’aide de Qualcomm, intègre des capteurs issus du projet Tango.

Cliquer pour agrandir

Deux constructeurs, à savoir Lenovo et HTC (déjà à l’origine du Vive), vont développer et produire des casques autonomes avec cette technologie. Il faudra s’attendre à des tarifs assez élevés, plusieurs centaines de dollars.

Cliquer pour agrandir

Concernant la réalité augmentée, un nouveau smartphone équipé de la technologie Tango va être lancé d’ici la fin de l’année. Ce n’est pas tellement pour chasser le Pokémon, mais plus pour se repérer à l’intérieur de bâtiments. D’ailleurs, Google Maps va bénéficier d’une version qui va intégrer la cartographie intérieure, par exemple dans une boutique : l’application saura vous indiquer où se trouve un rayon particulier et vous y emmener.

> Accéder aux commentaires

Dash Pro : de nouveaux écouteurs sans fil encore plus malins

| 17/05/2017 06:52 | 26 commentaires

Le constructeur Bragi a été un des pionniers dans les écouteurs sans fil mais depuis le lancement des AirPods, force est de constater qu’il est un petit peu passé sous le radar. Bragi entend bien se faire entendre de nouveau avec deux nouvelles paires d’écouteurs, les Dash Pro et Dash Pro tailored by Starkey. Ces derniers sont des écouteurs moulés selon le canal auditif ; l’empreinte sera prise dans une des 5 000 boutiques de ce spécialiste de l’audition.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Techniquement parlant, le constructeur a revu les performances du Bluetooth. Les deux écouteurs devraient moins (ou plus du tout) présenter de problème de rupture de lecture ou de connexion. Par ailleurs, le jumelage du produit se veut beaucoup plus facile qu’auparavant : exit le numéro de confirmation à 6 chiffres. Le tout en maintenant une connexion sécurisée avec un appareil iOS, Android et Windows.

L’autonomie annoncée est de cinq heures, ce qui est en phase avec ce que peuvent proposer les AirPods (c’est toutefois une heure de moins par rapport aux Headphone disponibles depuis le début de l’année). En revanche, en utilisant le boîtier de recharge, les Dash Pro peuvent offrir jusqu’à 30 heures d’autonomie (c’est 24 heures pour les AirPods). On y trouve 4 Go de stockage, un micro pour les appels, et les écouteurs sont étanches jusqu’à 90 cm dans l’eau.

Dash Pro comporte aussi des traqueurs d’activité dont on surveillera les mesures sur son smartphone. Le contrôle des différentes fonctions passent par ce que Bragi appelle un Virtual 4D Menu, et on espère simplement que ce sera moins compliqué que les...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

L'Apple Watch a 2 ans et le vent dans le dos

| 16/05/2017 15:50 | 25 commentaires

L'Apple Watch a fêté ses deux ans en cette fin avril. Le scepticisme qui prévalait à son lancement sur la pertinence de ce produit n'a pas forcément disparu des commentaires, mais il se heurte à la réalité des chiffres, ceux d'Apple et de ses concurrents, et des projections pour l'avenir au vu des efforts engagés.

Par l'achat de Beats un an plus tôt, le développement de produits originaux comme les AirPods, la création d'un composant spécialisé comme la puce Bluetooth W1 et des investissements soutenus dans la santé, Apple est en train de créer une véritable plate-forme de produits dit "wearable" ou "portables".

Sauf à ce que l'on assiste à un revirement inattendu dans les ventes, comme en connaît l'iPad, l'Apple Watch a des chances de poursuivre sur sa lancée. Elle n'est pas la seule, c'est toute la catégorie des produits et accessoires "wearable" chez Apple qui peut espérer s'accrocher à cette dynamique.

Depuis deux ans, Apple est restée muette sur les chiffres de ventes de sa montre. Ils sont noyés dans le fourre-tout des "autres produits", qui contient aussi l'Apple TV, l'iPod, les AirPods, les casques Beats et des accessoires.

Nul doute que le boitier TV (malgré sa refonte) et le baladeur MP3 (en voie de disparition) n'y pèsent pas lourd. Durant la présentation des résultats financiers couvrant la période janvier à mars 2017, Tim Cook avait souligné l'importance du trio Apple Watch, AirPods et produits Beats. « En les additionnant, le chiffre d'affaires de nos produits "wearable" sur les quatre derniers trimestres était équivalent à celui d'une entreprise du classement Fortune 500 ».

L'entrée dans ce club de grandes entreprises américaines implique d'avoir réalisé un chiffre d'affaires annuel d'au moins 5 milliards de dollars. Le compte y est puisque la période de 12 mois discutée par Tim Cook a généré 11,45 milliards de dollars de CA. Quels sont les groupes qui ont fait de même ? Pour les plus connus du grand public on peut citer les magasins de jouets Toys "R" Us ou la chaîne hôtelière Hilton. Pas mal pour une catégorie dont les locomotives sont chez Apple depuis trois ans maximum.

Pour établir une comparaison plus proche, on n'est pas loin du tiers de ce que Microsoft a généré comme chiffre d'affaires sur la même durée avec son activité "More Personal Computing" (38,8 milliards). Elle regroupe tout ce qui a trait à Windows, à la Xbox ainsi qu'au moteur de recherche Bing.

Avare en chiffres mais pas en perspectives de développement, Tim Cook ajoutait « L...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Apple Watch : des bracelets intelligents pour mesurer la glycémie ou prendre des photos ?

| 15/05/2017 21:41 | 39 commentaires

On prendra cette rumeur avec les précautions d’usage puisqu’elle vient de BGR, un site qui a eu par le passé de bonnes sources mais qui désormais navigue un peu à vue dans ce domaine. Néanmoins, les bruits de couloir que relaient le site concernant l’Apple Watch sont intéressants, et ils correspondent en partie à ce qu’on a pu entendre ailleurs.

Une des prochaines générations de l’Apple Watch (et peut-être la prochaine ?) pourrait inaugurer le fameux capteur médical de mesure du taux de glucose dans le sang. Ce composant, qui saurait indiquer la glycémie sans avoir besoin de piquer la peau, est en gestation depuis quelques années à Cupertino (lire : Apple testerait un capteur médical de mesure de la glycémie pour l'Apple Watch). Pour mettre au point ce qui est considéré comme le Graal par les chercheurs engagés dans le combat contre le diabète, Apple aurait embauché 200 doctorants l’an dernier.

Plus intéressant encore, la source du site évoque que ce composant pourrait s'intégrer non pas dans le boîtier de la montre, mais dans un « smart watch band », un « bracelet intelligent » donc, qu’Apple pourrait décliner de plusieurs manières. Il y aurait un modèle pour mesurer le taux de sucre de manière non invasive, mais aussi un bracelet avec un appareil photo intégré (ce qui ne sera pas sans rappeler la verrue que portait la première Galaxy Gear de Samsung…), une batterie externe…

La Gear de Samsung avec son appareil photo intégré. Gloups.

Avantage de ce système : les prix des montres n’augmenteraient pas forcément, puisque ce sont les bracelets qui contiendraient les innovations et les composants qui coûtent cher. Cette idée de bracelets intelligents n’est pas nouvelle ; Pebble avait tenté de l’expérimenter, sans vraiment y parvenir. Apple n’est pas étrangère au concept, au contraire même : la Pomme y a consacré de nombreux brevets...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Asus rangerait ses montres

| 15/05/2017 16:20 | 9 commentaires

Asus pourrait laisser tomber sa collection de montres connectées, les ZenWatch. D'après Digitimes, le fabricant aurait été échaudé par les faibles niveaux de ventes de ses modèles.

Selon les chiffres des sous-traitants interrogés par le site, il sortirait des usines de Pegatron une moyenne de 5 000 à 6 000 montres Asus par mois. En face de cela, un acteur comme Apple en aurait fait produire environ 3,5 millions sur le dernier trimestre.

Asus avait lancé son premier modèle en septembre 2014, il avait été suivi par deux autres générations jusqu'en novembre dernier.

Sa collection comprend aujourd'hui trois ZenWatch 2 entre 180 et 280 € et autant de ZenWatch 3 à 250 €. Toutes fonctionnent sur Android Wear, qui perdrait là un soutien après Samsung (qui a opté pour son système Tizen) et Motorola (qui a mis ses projets de montres au frigo). Google peut toutefois compter sur d'autres partenaires tels que Fossil qui met le paquet dans ce domaine avec une pléthore de modèles et TAG Heuer pour le segment haut de gamme.

> Accéder aux commentaires

Derrière watchOS, Android Wear laisse sa place à Tizen

| 12/05/2017 17:00 | 12 commentaires

L’Apple Watch a gagné son hochet de premier produit connecté à porter sur soi, devant les bracelets et traqueurs d’activité de la concurrence (lire : Avec sa montre connectée, Apple dépasse Fitbit et Xiaomi). En termes de systèmes d’exploitation pour les montres connectées, watchOS est également à la première place avec une part de marché de 57% au premier trimestre, selon l’estimation au doigt mouillé de Strategy Analytics (via).

C’est derrière que les choses sont plus intéressantes. On aurait pu penser que les montres équipées d’Android Wear auraient permis à la plateforme de Google de s’imposer à la deuxième place, eh bien pas du tout. L’OS se contente de la troisième position avec 18% du marché. Devant, c’est Samsung qui signe un joli coup puisque Tizen a capté 19% du secteur.

Tizen est le système d’exploitation de référence pour les montres de Samsung comme les Gear S2 et S3, mais aussi pour les bracelets Gear Fit (et aussi des frigos et des smartphones). La version 3.0 est d’ailleurs dans les tuyaux. Cette deuxième place est aussi un signal d’alarme pour la plateforme Android Wear dont les ventes n’ont pas su rebondir ; le lancement de la version 2.0 et de nouvelles tocantes fin mars devrait toutefois permettre au système de retrouver de l’allant.

> Accéder aux commentaires

Apple Watch : comment faire apparaitre le trophée de la fête des mères ?

| 12/05/2017 15:42 | 14 commentaires

À en croire Apple, la fête des mères n’aura lieu qu’aux États-Unis ce dimanche. Certes, on fêtera les mamans ce 14 mai au pays de l’oncle Sam, mais également au Canada et dans plusieurs autres contrées de par le vaste monde (attention, pour la France c’est le 28 mai). Mais il n’y a que les utilisateurs américains d’Apple Watch qui ont le droit de décrocher le trophée spécial fête des mères 😞 Heureusement, il existe une astuce pour le débloquer aussi chez nous 😄 !

Cliquer pour agrandir

Pour décrocher le trophée en forme de rose et son sticker Messages, rendez-vous dans l’application Watch de l’iPhone, puis Langue et région > Format régional. Dans la liste, choisissez « États-Unis », puis patientez quelques instants que la montre redémarre.

Le trophée devrait alors apparaitre dans l’application Activité de votre iPhone. Si ce n’est pas le cas, « tuez » l’app puis relancez-la. Attention, si vous basculez à nouveau la montre au format « France », vous perdrez le trophée.

Pour obtenir cette récompense, il faudra réaliser une activité ce dimanche (marche, course à pied, exercice en fauteuil) d’un mile, soit environ 1,6 km avec l’app Exercice de l’Apple Watch ou toute autre application tierce compatible Santé.

> Accéder aux commentaires

L'Apple Watch et un algorithme peuvent détecter une arythmie avec une précision de 97%

| 11/05/2017 21:49 | 13 commentaires

L’Apple Watch pourrait aider à identifier et surtout, à prévenir les crises cardiaques. Une étude, menée par l’application Cardiogram et l’université de Californie, montre que le cardiofréquencemètre de la montre d’Apple peut détecter les anomalies les plus courantes du rythme cardiaque avec une précision de 97%, lorsque le capteur est couplé à un algorithme d’apprentissage automatique.

L’étude, qui a débuté l’an dernier, a été menée auprès de 6 158 volontaires utilisateurs de l’application. Le cœur de la plupart des cobayes est normal, mais 200 d’entre eux ont été diagnostiqués avec une fibrillation auriculaire paroxystique, une forme d’arythmie (battements irréguliers du cœur).

Le graphique d’une fibrillation auriculaire — Cliquer pour agrandir

Les ingénieurs de l’université et de Cardiogram ont travaillé sur un réseau neuronal afin d’identifier ces rythmes irréguliers, l’idée étant de faire en sorte que l’Apple Watch puisse détecter une crise cardiaque en avance, en sachant que le quart d’entre elles provient d’une arythmie.

Ce réseau neuronal a ensuite été testé durant 51 défibrillations opérées dans des hôpitaux à des fins de validation. Ce réseau a pu détecter une activité irrégulière du cœur avec une précision de 97%. C’est un bon début pour cet algorithme encore balbutiant, mais prometteur dans le dépistage précoce de l’arythmie. Il faut évidemment finaliser le développement de ce réseau neuronal puis le coupler d’une manière ou d’une autre avec l’Apple Watch pour que tout un chacun puisse bénéficier de cette détection, ce qui ne sera sans doute pas réalisable du jour au lendemain.

> Accéder aux commentaires

AirPods, une pénurie partie pour durer

| 11/05/2017 12:45 | 62 commentaires

Le 2 mai, durant la présentation des derniers résultats trimestriels d'Apple, Tim Cook a déclaré que les délais d'attente pour les AirPods n'allaient pas se normaliser de sitôt. Dévoilés avec l'iPhone 7, mais véritablement commercialisés depuis Noël avec parcimonie, ils affichent toujours 6 semaines d'attente sur l'Apple Store :

La demande pour les AirPods dépasse de très loin l'offre […] comme vous le savez, c'est le premier trimestre où ils ont été véritablement disponibles. Ils sont toujours en phase de lancement et nous sommes encore loin du moment où nous pourrons satisfaire la demande.

Cette demande est-elle à ce point forte qu'elle essouffle les lignes de production ? Tout le monde n'a pas accroché avec ces écouteurs mais plusieurs commentaires à un précédent article montrent que ce produit a ses fans.

Crédit :

> Lire la suite et accéder aux commentaires

La communauté des sportifs Apple Watch Nike+ sur notre forum

| 11/05/2017 11:23 | 0 commentaire

Apple et Nike, c’est une affaire qui roule. Le partenariat entre les deux marques a donné naissance à de bons produits pour les sportifs : le Nike + iPod Sport Kit du temps du baladeur, et l’Apple Watch Nike+ aujourd’hui, accompagnée de l’application Nike+ Run Club.

Si l’Apple Watch et l’application de Nike sont vos compagnons indispensables pour le sport, vous trouverez plusieurs fils de discussion dignes d’intérêt sur notre forum. Yo83 a eu la bonne idée d’ouvrir une discussion où vous pouvez échanger vos pseudos Nike+ (en public ou en privé) afin d’agrandir votre cercle de compétiteurs.

Voici d’autres topics pertinents :

> Accéder aux commentaires

Pages