Troisième bêta pour watchOS 3.2

| 20/02/2017 19:12 | 9 commentaires

Bêta 3 à télécharger (lentement comme d'habitude 🙄) pour watchOS 3.2, exclusivement pour les développeurs. Comptez moins de 50 Mo pour un modèle original.

Cliquer pour agrandir

Le système de la montre embarque une maigre poignée de nouveautés visibles pour l'utilisateur. Si vous n'aviez pas assez du mode Avion, du mode Ne pas déranger et du mode Silence il y a maintenant le mode Cinéma qui empêche l'écran de la montre de s'allumer si vous remuez trop le poignet pendant un film (ou durant votre sommeil).

Si le son est actif, il sera coupé, mais l’Apple Watch continuera de notifier l’utilisateur en exploitant le Taptic Engine. Pour utiliser la montre, vous devrez alors tapoter l’écran ou, sur les montres de dernière génération, tourner la couronne digitale. Dans les deux cas, cela allumera l’écran.

Après les américains et les chinois, les français disposent maintenant de la fonction "Griffonner" dans l'app Messages, pour rédiger une réponse rapide du bout du doigt.

> Accéder aux commentaires

Les BeatsX ne sont pas géolocalisables comme les AirPods

| 20/02/2017 17:00 | 4 commentaires

Les nouveaux écouteurs BeatsX ne sont pas compatibles (pour le moment ?) avec la fonction de géolocalisation qui s'applique aux AirPods. Celle-ci permet de visualiser sur une carte le dernier emplacement connu de ses écouteurs. Si on se trouve à proximité on peut même les faire sonner pour remettre la main dessus.

Ces écouteurs de Beats ressemblent beaucoup aux AirPods en cela qu'ils ont la puce W1 d'Apple et qu'ils utilisent iCloud pour partager leurs réglages de connexion avec d'autres appareils iOS ou son Mac.

A priori, on ne voit pas ce qui pourrait empêcher cette géolocalisation de fonctionner avec les BeatsX, sauf la volonté d'Apple de la réserver à ses produits (ou parce qu'il est bien moins aisé de les égarer ?). Les choses peuvent néanmoins encore évoluer puisque cette fonction est apparue dans le cadre de la bêta d'iOS 10.3, avant que les BeatsX ne soient commercialisés.

> Accéder aux commentaires

Les lunettes Spectacles de Snap en vente sur internet (mais uniquement aux états-Unis)

| 20/02/2017 14:21 | 19 commentaires

Il est désormais possible de commander les Spectacles en ligne. Les lunettes connectées de Snap n’étaient jusqu’à présent commercialisées que dans des distributeurs apparaissant au petit bonheur la chance un peu partout aux États-Unis (un distributeur « à demeure » est aussi présent à New York). Le produit, qui se décline en trois coloris (orange, noir et bleu) est vendu 130 $. Hélas, mille fois hélas, ô rage ô désespoir, Snap ne les livre — sous 2 à 4 semaines — qu’aux États-Unis pour le moment.

Les Spectacles sont bien moins ambitieuses que les Google Glass, mais d’après les retours de ceux qui ont testé le dispositif, les lunettes de Snap sont bien plus amusantes à utiliser : elles enregistrent en effet des vidéos rondes de dix secondes, à partager ensuite sur Snapchat bien sûr.

Lors de l’enregistrement, les proches de l’utilisateur sont au courant grâce à un cercle lumineux sur les lunettes. Le boîtier de transport fait aussi usage de recharge. Vivement que Snap étende la commercialisation, le monde a tellement besoin de vidéos rondes.

> Accéder aux commentaires

Nintendo : pour Shigeru Miyamoto, la réalité virtuelle n’est pas prête

| 20/02/2017 11:30 | 11 commentaires

Shigeru Miyamoto, le cocréateur de Mario, Zelda et de la plupart des univers de Nintendo, partage avec Tim Cook une vision similaire de la réalité virtuelle. Dans une interview au Time, le génial producteur de jeux vidéo a fait part de ses réserves concernant cette technologie : « En ce qui concerne le fait d’être connectés et ensemble dans la réalité virtuelle, je pense que beaucoup de problèmes ont trouvé des solutions ou qu'elles sont en passe d’être trouvées ».

Mais « quand je vois les gens jouer avec la VR, ça m’inquiète, par exemple quand un parent voit ses enfants jouer en réalité virtuelle, ça doit certainement l’inquiéter ». Un discours qui reflète parfaitement celui tenu par Tim Cook, qui en septembre dernier disait : « La réalité virtuelle qui enferme et immerge la personne dans une expérience peut être vraiment cool, mais elle a probablement un interêt commercial moindre ».

La VR plonge en effet l’utilisateur dans un monde sans lien avec son environnement, même si Facebook tente de développer des activités sociales en réalité virtuelle. Du côté d’Apple, il est de notoriété que la Pomme met ses billes plutôt sur la réalité augmentée (lire : Tim Cook : « la réalité augmentée sera aussi importante que le smartphone »).

Pour en revenir à Shigeru Miyamoto, il pointe un autre problème qui a été soulevé tout récemment par Gabe Newell, le patron de Valve : celui du contenu. « Un autre défi auquel tout le monde, je pense, fait face, c’est de créer une expérience VR qui soit à la fois courte tout en étant suffisamment étoffée». Ces déclarations ne signifient pas pour autant que Nintendo ferme définitivement la porte sur la VR, mais les joueurs qui attendent un casque pour la Switch ou un autre dispositif du même genre vont prendre leur mal en patience. Mario Kart en réalité virtuelle, ce n’est donc pas pour tout de suite.

> Accéder aux commentaires

La prochaine Tag Heuer Connected serait modulaire jusque dans son boîtier

| 19/02/2017 18:52 | 18 commentaires

La nouvelle génération de montres connectées TAG Heuer arriverait le 17 mars, affirme AndroidCentral, avec une option qui ménagerait l'offre traditionnelle de la marque.

Comme sur le modèle électronique actuel, cette TAG Heuer permettra de changer son bracelet (ainsi que les cornes qui le maintiennent au boîtier). Mais l'horloger aurait prévu de pouvoir remplacer aussi tout le cadran, pour en clipser un autre, basé sur un mouvement mécanique.

TAG Heuer Connected, via @alonbenjoseph

De manière à alterner entre deux styles de montres selon le lieu et le contexte où on les utilise. Son nom, "Tag Connected Modular", va dans le sens de cette rumeur. Aujourd'hui, TAG Heuer a une offre différente qui consiste à vous vendre la version mécanique originale qui a inspiré la Connected lorsque la garantie de celle-ci a expiré.

Dans un cas comme dans l'autre, l'horloger continue d'embrasser les smartwatches sans pour autant mettre au placard les mouvements traditionnels.

Est-ce que ce boîtier mécanique sera tout de même doté d'un peu d'électronique et de capteurs — à l'image par exemple des montres Withings — pour continuer d'engranger des données santé pendant un cocktail mondain (ne serait-ce que le nombre de pas) ? Le site n'en dit rien.

Le mois dernier Jean-Claude Biver parlait d'un lancement en mai pour ce modèle (mais peut-être faut-il distinguer la date de l'annonce et sa commercialisation effective).

Il disait aussi qu'une version plus petite serait ajoutée pour la clientèle asiatique et féminine, qu'il y aurait d'autres matériaux et couleurs et qu'il fallait s'attendre à des améliorations techniques : GPS plus précis, connexion sans-fil plus robuste, amélioration dans l'autonomie, fonction de paiement et un écran plus lumineux (le signe peut-être de l'adoption d'une mouture OLED).

Sur 2016, Tag Heuer aura écoulé un peu moins de 60 000 unités de ce premier modèle Android Wear : trois fois plus qu'escompté au départ. Le cap fixé pour l'année à venir est à la mesure de ce succès inattendu : 150 000 montres.

> Accéder aux commentaires

Voilà un étui de transport pour AirPods qui, effectivement, transporte des AirPods

| 17/02/2017 21:00 | 27 commentaires

Quelqu’un s’est-il dit, un jour, « tiens, il me manque un étui de transport pour mes AirPods » ? Évidemment personne, puisque les écouteurs sans fil d’Apple sont fournis avec leur boîtier indispensable : non seulement il recharge les batteries des AirPods, mais il permet aussi de les transporter facilement. Alors, à quoi bon se casser la nénette avec un second étui ?

Cliquer pour agrandir

Les Marseillais de VeaDigital ont pourtant eu cette idée d’un étui pour AirPods. L’objet est un morceau de silicone dans lequel vient se glisser la paire d’écouteurs. Ils tiennent plutôt bien, ce qui est une bonne nouvelle, on ne risque pas de les perdre. L’objet comprend aussi une dragonne qui permet de transporter le tout, heu… à la ceinture, autour du cou ou dans une boucle à l’intérieur d’un sac, pourquoi pas.

Cliquer pour agrandir

La question qui se pose en fait, c’est pourquoi ? Car il est tout de même plus simple d’avoir toujours avec soi le boîtier de recharge, à moins que j’aie raté un truc. L’objet est proposé à 9,99 € sur Amazon.

> Accéder aux commentaires

Malgré SteamVR, Gabe Newell de Valve n'est pas si chaud sur la réalité virtuelle

| 17/02/2017 14:54 | 16 commentaires

La réalité virtuelle, ça n’a pas vraiment payé, et peut-être que ça ne paiera jamais. Facebook a sérieusement réduit la voilure des espaces de démonstration de son casque Oculus Rift dans les Best Buy, un signe assez clair de l’intérêt tout relatif porté à cette technologie par le grand public.

La douche froide du jour provient d’un autre grand nom du secteur. Gabe Newell est le patron de Valve, dont une des activités est de développer des technologies de réalité virtuelle, que ce soit via SteamVR ou Vive, la plateforme mise au point avec HTC.

Au vu de son implication et des ressources investies dans la VR, on pourrait penser que Newell se montrerait très enthousiaste sur le sujet, mais en fait pas tellement. Dans une interview relevée par Polygon, il se dit évidemment « optimiste » et il pense que la VR, « c’est super ». Mais « nous n’avons aucun problème avec l’idée que ça pourrait complètement échouer ». Il ne pense pas, contrairement à d’autres, que les constructeurs vont vendre des « millions » de casques VR — cela avait été le cas de l’ancien CEO d’Oculus qui, en 2014, s’était avancé en promettant « des millions de ventes ».

L’heure est à la prudence donc, car la réalité virtuelle fait face à deux écueils : le prix de l’équipement d’une part (pour utiliser le Vive à 800 $, il faut aussi un PC puissant), et le contenu d’autre part. « Je suis incapable de dire que tel contenu est susceptible de pousser des millions de personnes à changer leur équipement informatique », admet Newell.

Concernant le prix, il met en garde contre la tentation de baisser les tarifs : « Prenez les systèmes VR actuels et faites-les 80% moins chers, cela ne représente toujours pas un gros marché. Il n’existe toujours pas de raisons impérieuses de passer 20 heures par jour avec un casque sur la tête… Il y a une vieille blague qui dit que réduire prématurément les prix est la cause de tous les maux ».

Techniquement, tout n’est pas non plus au point. La technologie actuelle est « à peine capable de faire le boulot correctement pour offrir une bonne expérience VR ». Les choses devraient s’arranger dans les années à venir, que ce soit en termes de poids, d’encombrement, et surtout d’amélioration de la définition des écrans. D’ici 2018 ou 2019, estime Gabe Newell, les ca...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Les montres connectées grignotent les marges de Fossil

| 17/02/2017 10:58 | 13 commentaires

Les montres connectées peuvent-elles sauver les horlogers traditionnels ? Pas encore, à en croire la situation du groupe Fossil, qui s’est lancé plein pot sur le marché de la smartwatch en 2015 avec des gammes comme Fossil Q, Skagen Connected ou encore Michael Kors Access. Ces produits n’ont pas démérité, mieux encore ils ont compensé les ventes en recul des montres classiques du fabricant.

La Fossil Q.

Mais Fossil, qui a également acheté Misfit, est loin d’être sorti de l’auberge. Car l’entreprise a prévenu que ses smartwatchs allaient peser sur les marges, dans un contexte où le chiffre d’affaires est en recul (33 millions de moins au troisième trimestre). De fait, l’action n’est pas à la fête : elle a dévissé de 34% depuis mai dernier. Tout cela n’empêche pas le groupe de miser encore plus sur les montres connectées : Kosta Kartsotis le PDG de la société a confirmé le lancement de nombreux autres appareils connectés.

La centaine de références déjà au catalogue de Fossil — ou en passe de l’être — va gonfler démesurément pour atteindre les 300 références, a promis Kartsotis. « Nous allons lancer nos marques sur de nouvelles plateformes, et activer des fonctionnalités supplémentaires dans des boîtiers plus élégants et plus fins », poursuit-il. Les trois marques connectées citées plus haut vont de fait bénéficier d’une forte expansion.

Tout cela s’accomplit sur un marché des bracelets et des montres connectées de plus en plus ardu. Au troisième trimestre de 2016, la croissance s’est limitée à 3,1% alors qu’elle avait été explosive l’année précédente durant ces mêmes trois mois (près de 220% !), selon les chiffres d’IDC. Il n’est donc pas étonnant de voir certains grands noms rencontrer des difficultés et trébucher. C’est le cas de Fitbit, pourtant numéro un du traqueur d’activité, qui a annoncé des coupes claires dans ses effectifs (lire : Fitbit taille dans ses effectifs à cause d'un mauvais trimestre).

> Accéder aux commentaires

Les bonnes résolutions (sportives) du Nouvel an encouragées par l'Apple Watch

| 16/02/2017 14:25 | 7 commentaires

Les bonnes résolutions pour 2017, de pratiquer plus d'exercices physiques, peuvent survivre au réveillon. Pour peu qu'elles soient aidées par un peu de technologie, comme une Apple Watch et une app de santé.

Brandon Ballinger, co-fondateur de l'éditeur Cardiogram, qui réalise l'app du même nom [2.5 — Gratuite] a publié ses observations, basées sur un échantillon de 34 369 utilisateurs entre le début décembre et la fin janvier. Elles s'appuient sur les chiffres de son app ainsi que ceux d'apps tierces qui ont alimenté l'app Santé d'Apple.

Cardiogram

Il en résulte qu'un peu plus de la moitié (52 %) a augmenté de manière significative l'intensité de ses entraînements au moment du franchissement de la nouvelle année. Les activités les plus populaires ont été la marche, le vélo, la course, le développement musculaire et le vélo elliptique.

L'app de Cardiogram se focalise en premier lieu sur la mesure du rythme cardiaque et propose également des objectifs à tenir au quotidien , elle permet d'observer des tendances et de détecter des pics. Ces statistiques sont intéressantes en cela qu'habituellement la proportion de gens qui renoncent plus ou moins rapidement à leur bonnes résolution est écrasante.

Dans les statiques récoltées par Cardiogram, on constate qu'au fil du mois de janvier et selon l'activité physique, le rythme cardiaque au repos a suivi une tendance à la baisse plus ou moins importante chez ces utilisateurs. Un signe positif.

Si l'on met de côté les personnes qui affrontent des problèmes de santé et qui seront naturellement plus enclines à s'astreindre à un exercice régulier, des accessoires comme une Apple Watch ou tout autre produit équivalent sont intéressants pour leur fonction d'encouragement et de motivation. Cette anecdote autour du jour de l'an en est une illustration et Apple (ainsi que Nike avec son modèle) joue à fond cette carte.

On constate l'évolution de ses efforts, ses progrès et ses échecs dans un contexte plus global. On peut adapter ses exercices et leur pratique presque au jour le jour.

C'est un avantage de ces montres et bracelets. Même lorsqu'on n'est pas un fou furieux de l'exercice physique, la collecte automatique et transparente d'informations sur votre activité permet de composer un tableau journalier… sans aucun effort. Lorsqu'on décidera d'en faire quelque ch...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

BeatsX : trois mois offerts à Apple Music... ou 30 € de crédit sur l'App Store et iTunes

| 16/02/2017 11:16 | 10 commentaires

Si vous avez acheté les BeatsX, ne jetez pas tout de suite les papiers qui sont dans la boîte. L’un d’entre eux contient un code pour bénéficier de trois mois gratuits à Apple Music, comme c’est écrit en anglais… ou 30 € de crédit sur l’App Store et iTunes. Cette seconde possibilité est aussi mentionnée, mais en plus petit.

Après avoir enregistré vos BeatsX sur cette page (c’est une étape indispensable) en entrant le code inscrit sur le document, vous recevrez un second code à saisir dans iTunes. C’est à cette étape que vous pouvez décider de vous abonner pendant trois mois à Apple Music (si vous l’êtes déjà, votre abonnement sera prolongé) ou bien de créditer votre cagnotte iTunes de 30 € (29,97 € pour être précis).

Cliquer pour agrandir

Les 30 € sont valables dans toutes les boutiques dématérialisées, c’est-à-dire l’iTunes Store, l’iBooks Store, l’App Store et le Mac App Store.

> Accéder aux commentaires

Test des BeatsX

| 16/02/2017 10:42 | 54 commentaires

Enfin ! Cinq mois après leur annonce, les BeatsX sont en vente à 149 €. Comme les AirPods, ce sont des écouteurs sans fil qui bénéficient de la puce W1 d’Apple, mais les similitudes entre les deux produits s’arrêtent à peu près là.

Intra-auriculaires, unis par un câble et équipés d’une télécommande, les BeatsX sont une proposition bien différente… et meilleure ? Réponse dans notre test.

Cliquer pour agrandir

Conception et fabrication

La première et principale différence entre les AirPods et les BeatsX tient dans la présence d’un câble sur les seconds, qui relie les deux écouteurs. Un câble singulier, qui plus est.

Alors que la plupart des écouteurs sans fil (enfin, des écouteurs Bluetooth, mais vous me comprenez) ont un câble court qui pend derrière le cou — c’est le cas des Powerbeats du même fabricant —, celui des BeatsX entoure le cou (ou le col).

Cliquer pour agrandir

Cette partie en silicone qui borde le cou est nommée Flex Form et, comme son nom l’indique, est flexible. Elle peut être pliée (c’est même nécessaire pour ranger les BeatsX dans leur petit étui), mais elle finit toujours par reprendre sa forme arrondie. Elle est terminée par deux boudins plats qui contiennent la majeure partie de l’électronique, à savoir la batterie, la puce W1, la prise Lightning et le bouton d’alimentation.

Le design fait penser à celui de la Smart Battery Case, qui ne dissimule pas la batterie mais la fait ressortir. Les BeatsX sont en fait aux LG Tone ce que la Smart Battery Case est aux coques-batteries tierces pour iPhone.

La partie Flex Form est continuée des deux côtés par un câble plat souple (la télécommande se trouve sur celui de gauche) qui raccorde chacun des écouteurs à proprement parler. L’ensemble forme donc un cordage assez long… et une apparence assez singulière quand on les porte.

...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Brevet : tourner la couronne digitale pour recharger la batterie de l'Apple Watch

| 16/02/2017 10:00 | 32 commentaires

Recharger une Apple Watch ou un iPhone à l’huile de coude : c’est la proposition d’Apple dans un brevet dévoilé par AppleInsider. L’idée s’inspire de l’horlogerie traditionnelle, où l’on remonte une montre mécanique à la main. En tournant le chargeur mécanique externe imaginé par Apple, l’utilisateur crée une charge électrique qui peut être utilisée de suite ou stockée dans la batterie interne du produit.

Sur l’Apple Watch, on peut imaginer tourner la couronne digitale de la montre pour générer de l’énergie. Pas besoin d’apporter avec soi le galet de recharge de l’appareil : en cas de batterie à plat, il suffit de jouer quelques minutes de la couronne pour regagner un peu de jus.

Le brevet va plus loin que l’Apple Watch, puisque le constructeur imagine une solution similaire pour recharger smartphones et tablettes. Au vu de la taille des batteries de ces produits, on risque de se faire mal aux doigts à force de tourner la molette de recharge !

> Accéder aux commentaires

HTC prépare un casque VR plus abordable que le Vive

| 16/02/2017 08:21 | 5 commentaires

HTC ne construit pas que des smartphones au succès confidentiel. L’entreprise est aussi très impliquée dans la réalité virtuelle avec le Vive, un casque « à la Oculus » conçu avec Valve, mais avec une orientation plus productive que purement joueuse. HTC compte bien ne pas s’arrêter en si bon chemin et développerait un nouveau produit en ligne avec la VR, mais en plus abordable.

Ce casque fonctionnerait avec l’U Ultra, nouveau smartphone de la marque lancé début janvier, mais ce ne serait pas qu’un clone du Gear VR de Samsung ou du Daydream View de Google. Vive représente le haut du panier : ce casque très haut de gamme à 899 € nécessite un PC, de longs câbles et il vaut mieux avoir une pièce dédiée pour en profiter. On ne sait pas trop de quelle manière ce nouveau produit est censé fonctionner, Chia-lin Chang le président des ventes du constructeur assurant qu’il ne s’agit pas un « téléphone accroché à un casque ».

On en saura plus d’ici la fin de l’année, le dispositif devant être présenté et lancé en 2017. La présidente du groupe, Cher Wang, a aussi déclaré que HTC avait « beaucoup appris depuis l’entrée [de l’entreprise] dans le monde de la réalité virtuelle ». L’objectif est désormais de bâtir un écosystème qui tienne la route. Car c’est encore une fois le contenu qui manque pour faire passer la VR d’aimable expérience amusante à un business profitable.

> Accéder aux commentaires

Vous possédez rarement plus de deux bracelets Apple Watch

| 15/02/2017 17:14 | 28 commentaires

L’un des points forts de l’Apple Watch, en tout cas l’un des arguments mis en avant par Apple depuis sa sortie, c’est la possibilité de changer rapidement et facilement de bracelet. Le constructeur propose plusieurs modèles très différents et les accessoiristes tiers peuvent commercialiser leurs propres bracelets en utilisant l’attache imaginée par Apple.

D’où cette question pour notre précédent sondage : combien de bracelets Apple Watch possédez-vous ? Sur les 365 réponses, la majorité ne possède qu’un seul bracelet (la configuration par défaut) ou bien deux exemplaires. Pour le reste, vous êtes quelques-uns à disposer de plusieurs bracelets et la réponse « Encore plus » a eu un certain succès avec 11 % des votes.

Apparemment, nous avons quelques collectionneurs parmi nos lecteurs. Avec, en guise de record absolu (à notre connaissance), ce lecteur qui a acheté pas moins de 18 bracelets pour Apple Watch. Et uniquement des modèles vendus par Apple !

Si vous avez tendance à collectionner les bracelets vous aussi, vous aurez peut-être de quoi compléter votre collection prochainement. Plusieurs modèles sont actuellement indisponibles, ce qui laisse entrevoir la possibilité d’un renouvellement printanier.

Il n’y a pas que sur l’Apple Store en ligne que les stocks de bracelets sont au plus bas. Dans les boutiques physiques, ce n’est guère mieux… Cliquer pour agrandir

Notre nouveau sondage s’intéresse au type de casque ou d’écouteurs que vous utilisez. Écouteurs classiques ou intra-auriculaires, casque circum aural ou supra aural ? Vous pouvez répondre à cette adresse !

> Accéder aux commentaires

Bracelets en rupture : de nouveaux modèles à prévoir ?

| 14/02/2017 21:01 | 11 commentaires

Est-ce qu’Apple va dévoiler une nouvelle collection de bracelets pour Apple Watch au printemps ? Depuis la sortie de la montre, on a toujours eu deux moments dans l’année pour des nouveaux produits : le printemps et l’automne. Or, comme l’a noté MacRumors, de nombreux modèles de montre ou de bracelets sont actuellement en rupture de stock sur l’Apple Store.

Exemple de modèle qui n’est pas en stock et que l’on ne peut même plus commander. Cliquer pour agrandir

Sur certains modèles, comme la Series 2 en or avec bracelet nylon Latte/Caramel, l’Apple Store en ligne se contente d’indiquer que le produit est « actuellement indisponible ». Vous ne pourrez même pas les commander et les recevoir dans quelques semaines, le bouton qui mène à un achat est bloqué et Apple n’indique rien d’autre sur son site.

C’est une situation que l’on avait déjà croisée l’été dernier, avant la mise à jour de l’automne. Cette fois, il ne faut pas s’attendre à de nouvelles montres, mais une nouvelle gamme de bracelets, de nouvelles couleurs et pourquoi pas de nouveaux matériaux. Réponse dans les prochains mois !

> Accéder aux commentaires

Pour les collectionneurs, la Pebble Time à seulement 69,90 €

| 14/02/2017 11:48 | 7 commentaires

La Pebble Time est en vente flash sur Amazon à 69,90 € au lieu de 99,99 € jusqu'à 19 heures. Elle valait même 199 $ à son lancement en 2015. Mais attention, cette montre connectée a beau être sympathique, nous ne conseillons pas son achat à tout le monde.

À la suite de l’acquisition de Pebble par Fitbit en décembre dernier, des fonctionnalités pourraient disparaître. Pebble travaille à réduire le lien avec les services dans le nuage afin d’éviter les interruptions, mais on ne sait pas encore quelles fonctionnalités seront préservées.

Pour cette raison, la Pebble Time est plutôt réservée aujourd’hui aux collectionneurs ou aux fans de la marque qui savent à quoi s’attendre. Cette montre a un écran couleur, une autonomie de plusieurs jours, un écosystème assez riche et elle est étanche.

> Accéder aux commentaires

Holo : une application de réalité augmentée qui fait de l'œil

| 14/02/2017 09:35 | 2 commentaires

Et si la réalité augmentée tant vantée par Tim Cook ressemblait à celle développée par 8i ? Cette start-up a mis au point une application baptisée Holo qui intègre dans l’environnement de l’utilisateur des objets et des personnages pré-programmés. La démonstration date de l’an dernier, mais la vidéo reste impressionnante :

Les « hologrammes » de Holo ne sont malheureusement disponibles que pour un smartphone bien particulier, le Phab Pro 2 de Lenovo, qui fonctionne avec la technologie Tango de Google. Avec l’aide des capteurs de cet appareil, l’application cartographie l’environnement immédiat entourant le smartphone, ce qui lui permet de placer des personnages aux mouvements pré-enregistrés.

Holo sert principalement de démonstration pour la technologie de 8i. L’entreprise a levé de nouveaux fonds (27 millions de dollars) pour poursuivre sa route et continuer à produire des animations. Tout cela coûte cher : non seulement il faut un studio à fond vert, mais aussi 41 caméras et un gros travail de post-prod. Mais le résultat en vaut la peine et surtout, c’est un point de départ intéressant pour les constructeurs et les studios.

> Accéder aux commentaires

Le bureau du Mac en réalité virtuelle avec VR Desktop

| 13/02/2017 19:40 | 7 commentaires

La réalité virtuelle se vit chichement sur nos plateformes. On trouve bien des casques pour iPhone, mais les applications offrant une bonne expérience VR sur iOS sont encore un peu limitées en termes d'interactivité (lire : Test de trois casques VR : une technologie très virtuelle sur iOS). Quant au Mac, pas la peine d'y brancher un de ces casques haut de gamme : aucun n'est compatible, ce que Palmer Luckey, le fondateur d'Oculus, avait regretté en rejetant la faute sur Apple et ses choix technologiques.

Cliquer pour agrandir

Est-ce à dire que les utilisateurs de Mac seront privés à tout jamais des joies de la réalité virtuelle ? Bien sûr que non. D'une part, SteamVR est censé être en développement sur macOS. Et puis des initiatives issues de développeurs tiers donnent un peu d'espoir. C'est le cas de Cindori, qui a mis au point VR Desktop, une application permettant d'expérimenter le bureau du Mac en réalité virtuelle !

Les réglages de l'application — Cliquer pour agrandir

Le logiciel crée jusqu'à deux bureaux virtuels (en plus du bureau standard), qui entoureront la vision de l'utilisateur. On peut travailler sur ses applications habituelles afin de « maximiser sa productivité », ce qui semble plutôt enthousiaste comme message : on imagine mal travailler plusieurs heures d'affilée avec un casque sur la tête.

En revanche, pour tout ce qui est consommation de contenus (vidéo en particulier) et pour les jeux vidéo, on devrait y trouver son compte effectivement. Le logiciel, qui coûte 20 $, fonctionne avec les Mac équipés d'une carte graphique dédiée (sous macOS 10.11 au mieux), et pour le moment avec le casque Oculus Rift DK2. Le support du Vive (HTC) est prévu pour cette année, celui de l'Oculus Rift CV1 est aussi dans les tuyaux.

> Accéder aux commentaires

Prise en main de Snowy, un client Spotify pour Apple Watch

| 13/02/2017 11:10 | 14 commentaires

Snowy va tenter de combler l'absence sur l'Apple Watch d'un compagnon pour Spotify. Le service de musique ignore en effet totalement watchOS (au même titre d'ailleurs que tvOS) et ne propose aucune assistance techniques aux développeurs tentés de proposer quelque chose de leur cru.

Cliquer pour agrandir

Cette app est réalisée par Andrew Chang, un étudiant. Elle est encore en bêta et la date de sa sortie n'est pas arrêtée (c'était prévu début février). Initialement baptisée "Spotty" elle s'appelle maintenant Snowy, Spotify ayant pris ombrage de ce choix il y a quelques jours.

Snowy permet principalement deux choses : télécommander la lecture de sa musique Spotify sur son iPhone depuis son Apple Watch ou se passer du téléphone et jouer les morceaux stockés en local sur sa montre grâce au mode "offline". Snowy propose en sus une option Workout pour prendre en compte votre activité physique pendant que vous l'utilisez, par exemple en courant. Dans ce cas de figure, on peut activer deux gestes — rotation ou mouvement vertical du poignet — pour changer de mode de lecture ou passer au morceau suivant.

L'interface comprend 4 écrans que l'on balaye latéralement : les playlists et albums synchronisés sur la montre, l'écran de contrôle de lecture, les titres de la liste ou de l'album en lecture et l'écran des statistiques d'activité. Sans oublier la complication de rigueur avec le titre du morceau joué.

Sur l'iPhone, une app fait l'interface avec Spotify avec lequel il faut avoir souscrit un abonnement payant Premium. Snowy affiche alors les listes que vous avez créées, celles auxquelles vous êtes abonné et les albums sauvegardés. Chacun a un bouton pour lancer une synchronisation de ses morceaux vers la montre.

Autant le dire tout de suite, le transfert est (très) long. Même en choisissant la plus basse des trois qualités possibles (96 Kbps) le transfert peut prendre une bonn...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

De deux à trois semaines d'attente pour les BeatsX

| 13/02/2017 07:52 | 11 commentaires

Comme pour tous les produits lancés par Apple ces derniers mois, il ne fallait pas traîner si l’on voulait s’équiper de la paire d’intras BeatsX. Lancés vendredi, ces écouteurs équipés de la puce W1 — la même que dans les AirPods — sont désormais livrés sous deux à trois semaines et ce, quel qu’en soit le coloris (il y avait un peu des stock de blanc et noir en fin de semaine).

Dans les boutiques d’Apple elles-même, les stocks seront de retour le 7 mars. Du côté des AirPods, l’attente est encore plus longue puisqu’il faut patienter 6 semaines, un délai qui n’a pas évolué depuis très longtemps. Pour ce produit en revanche, il est parfois possible d’aller se fournir directement en boutiques au gré des arrivages.

> Accéder aux commentaires

Pages