ARM : des nouveautés pour la réalité virtuelle

Mickaël Bazoge |

ARM veut faciliter la vie des constructeurs de produits mobiles qui veulent se lancer dans la réalité virtuelle et la réalité augmentée. À l’occasion du Computex, l’entreprise anglaise a présenté deux nouveautés censées améliorer les performances des smartphones dans ces domaines très à la mode.

Le Cortex-A73 (Artemis), qui prend logiquement la place de l’A72 au rang des micro-architectures CPU les plus performantes d’ARM, se veut 30% plus puissant et 30% plus économe que son prédécesseur ; c’est aussi le premier processeur ARMv8-A gravé selon le procédé 10 nm FinFet (chaque cœur occupe 0,65 mm carré). Petit, efficace et économe : c’est exactement ce dont les smartphones ont besoin pour prendre en charge les lourds calculs pour la VR et l’AR en évitant de chauffer ou de faire fondre la batterie à vitesse grand V.

Cliquer pour agrandir

ARM ajoute un nouveau processeur graphique, le Mali-G71, qui promet une réduction de sa consommation d’énergie de 20%. Pour accommoder les constructeurs, il est possible de le coupler à un GPU basse consommation pour n’être utilisé que quand le besoin s’en fait sentir. Le G71 a ceci de particulier qu’avec son gain de performances de 50% sur la génération précédente (le Mali-T880), il peut accélérer le rendu des images avec une latence de 4 ms. Or, la latence est l’ennemi mortel de la réalité virtuelle, c’est d’elle en effet que provient la cinétose, alias le « mal de mer » de la VR si désagréable.

Pour savoir ce que ces nouveautés ont réellement dans le ventre, il faudra attendre les premiers smartphones équipés (ce qui devrait arriver dans les prochains mois) pour en profiter.

Source
Tags
avatar ovea | 

J'ai pas trop compris l'histoire du processeur spécial VR … y'a rien dans l'architecture qui ressemblerait de près ou de loin à quelque chose de nouveau, ça reste de la bête 3D !?!?

avatar redchou | 

- Ce n'est pas l'architecture du Cortex-A73 qui est plus adaptée à la VR.
- Bien que celui-ci n'ait pas rien de nouveau :
Son pipeline d'exécution dans le désordre passe de 15+ à 12 étages, ce qui permet de traiter un évènement plus rapidement; comme une information, l'utilisateur tourne sa tête par exemple..
- Le Mali-G71 est lui, plus adapté à la VR, parce qu'avec un temps de latence de 4ms, le support de la 4K et un taux de rafraichissement de 120Hz natif, il permet d'afficher plus rapidement les images sur le casque..
Pour son casque Morpheus, Sony calcule des images intermédiaires à l'aide d'un boitier pour convertir le signal 60Hz de la PS4 en 120Hz sur le casque...
L'Oculus Rift et le HTC Vive ont un taux de rafraichissement de 90Hz.. Taux de rafraichissement que le PC doit pouvoir suivre..

CONNEXION UTILISATEUR