Oculus : le premier partenaire de Facebook pour inclure de la pub se rétracte

Florian Innocente |

Le premier éditeur de jeux à avoir accepté de participer à un projet pilote de Facebook pour intégrer des publicités dans son casque de VR Oculus Quest a fait machine arrière. Les joueurs n'ont pas apprécié l'idée de devoir se coltiner de la publicité dans un titre par ailleurs payant.

Il y a une semaine, Facebook annonçait le démarrage d'un test d'inclusion d'encarts publicitaires dans trois applications de réalité virtuelle utilisées avec le casque de sa filiale Oculus. Sur les trois partenaires, un seul nom avait été révélé, celui de Resolution Games, spécialisé dans les titres de réalité virtuelle et augmentée.

C'est l'un de ses jeux, Blaston, qui devait contenir ces premières pubs proposées par Facebook. Dans l'exemple donné, une affiche publicitaire apparaissait dans l'arène de jeu, comme on en voit sur les abords des terrains de sport. On aurait pu la toucher pour en voir le contenu ou la mettre de côté pour plus tard.

Initialement des joueurs ont commencé à laisser quelques mauvaises notes — sur Steam et sur le store d'Oculus — à ce titre vendu autour de 10 €. Puis la controverse a pris suffisamment d'ampleur pour que l'éditeur suédois rebrousse chemin et déclare que ce test temporaire dans Blaston était annulé et qu'il étudiait plutôt sa faisabilité dans l'un de ses autres titres Bait!, gratuit cette fois.

La pub intégrée dans le jeu (l'affiche verte)

Resolution Games explique toutefois que si la publicité s'avère inévitable à l'avenir dans les applications VR, il entend être prêt et faire les choses correctement vis-à-vis des joueurs.

Pour Facebook, la question n'est pas tant de savoir si la publicité va entrer dans les mondes virtuels mais quand et comment. La plateforme entend bien défricher ce domaine et avoir tous les outils en place au moment utile. L'argument est le même que celui déjà entendu à l'encontre d'Apple lorsqu'il y eut ces débats sur l'encadrement du suivi publicitaire sur iOS l'année dernière. Pour Facebook la publicité est nécessaire afin de rendre les équipements et applications de réalité virtuelle accessibles au plus grand nombre. Dans ce test elle prend la forme de panneaux mais d'autres formats sont à l'étude.

Ce qui pose la question des données collectées, surtout s'agissant de ce réseau social. Dans une déclaration à The Verge, Facebook indique qu'il récupèrerait les informations sur les achats faits, les apps installées, les pubs cliquées, les contenus vus. Mais pas les données physiques comme la taille et le poids de l'utilisateur (collectées par l'app de fitness du casque) ni les images brutes filmées par les caméras du casque, ni les données enregistrées par son assistant vocal ou les mouvements de l'utilisateur.

Reste que depuis l'année dernière, Facebook impose désormais la création et l'utilisation d'un compte de sa plateforme lorsqu'on veut se servir de son casque Oculus. Si on aime le principe du casque mais pas Facebook, on est coincé.

À n'en pas douter, lorsqu'Apple entrera à son tour sur ce secteur, les questions autour de la publicité et du suivi des actions de l'utilisateurs vont à nouveau se poser et s'opposer…


avatar CorbeilleNews | 

Le meilleur jeu du monde même gratuit si FB est derrière : JA-MAIS !!!

avatar jujulec | 

perso j'ai une identité bidon sur mon oculus, totalement étanche et sans lien avec ma vie numerique et ça marche très bien ! !

avatar Aardohan | 

@jujulec

Oui enfin ça n’évite pas les futurs spams, ça évite juste la fuite des données perso, cela ne résous pas le problème, ça le contourne.

avatar MGA | 

@jujulec

N’y a t’il pas moyen de recouper les informations grâce à votre adresse IP ?
Ed : Désolé pour le doublon.

avatar Tenas | 

Franchement Facebook ils sont ouf je comprends pas leur délire à l’encontre de tout le monde.

avatar xDave | 

Minority Report Alert

La pub direct dans l’Occulus!
😳

Ta pupille se dilate
Mais ouf ils se rétractent

avatar Clément34000 | 

Vraiment une plaie cette publicité envahissante

avatar Sindanárië | 

@Clément34000

Carrément. Bon après il y’a pire que la pub : la collecte des données personnelles. Il est temps de tuer définitivement ce genre de système

avatar iDanny | 

La vignette de l’article m’a fait penser à des cyber-boobs… c’est grave docteur ? 🤔😂

avatar Malik.H | 

@iDanny

Oui.

avatar Sindanárië | 

@iDanny

"La vignette de l’article m’a fait penser à des cyber-boobs"

Ah oui tiens maintenant que tu le dis 🤔🧐

avatar iDanny | 

@Sindanárië

Ah ! Merci 😬

avatar MarcMame | 

@iDanny

"La vignette de l’article m’a fait penser à des cyber-boobs… c’est grave docteur ? "

———
Et en plus tu peux mettre la tête dedans.

avatar kafy28 | 

Marcouille Zukerbeurk m’écœure de plus en plus.
Malgré tous les coups de semons de ces dernières années, il persiste à vouloir espionner toujours plus la vie des autres pour plus de fric.
Il est irrécupérable.

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

« Pour Facebook, la question n'est pas tant de savoir si la publicité va entrer dans les mondes virtuels mais quand et comment. « 

Les gens ont bien compris qu’Oculus = pub, du coup ils vont boycotter ce produit et Facebook n’aura plus que les yeux pour pleurer quand d’autres grands acteurs s’accapareront le marché du virtuel sans eux

Zucky ne sait plus quoi faire pour faire prospérer FB. Son seul modèle économique repose uniquement sur la publicité et dieu sait qu’on en a raz le cul de la publicité… 🙄

avatar Ensearque | 

@laraigneegypsymontealagouttiere

Le problème est que très peu de joueurs VR (principalement des joueurs PC donc) ne veulent pas payer plus chères, alors que développer sur ces plateformes a un coût non négligeable. Et si les jeux continuent d’être aussi peu cher ou sans achat in-app, alors les dev et éditeurs n’auront pas d’autres choix que de se tourner vers la pub.

avatar FlodeLibourne | 

A ceux qui ont un compte « étanche », imaginez que l’IP de votre appareil est probablement celle de votre box, (oui il doit bien se connecter au réseau). Vos comptes « non étanches » font le reste 😅

Vous pouvez aussi vous dire que vous êtes cachés parmi les membres de votre famille mais il est assez aisé de savoir quel est le proprio du portable qui vient de rentrer quand le gadget se met à être utilisé 😉

Merci Google et Facebook pour la revente de notre vie privée

avatar Link1993 | 

@FlodeLibourne
Ca dépends. On peut aussi etre derriere un load balancer chez son FAI. C'est typiquement ce qu'il se passe d'ailleurs quand on passe par un forfait 4G ! ^^
C'est aussi le cas si on est chez Starlink btw... :p
Mais si on a un compte FB, qu'on ne s'y connecte jamais, et qu'on est sur une IP dynamique, le compte vide devrait pas mal aider en effet.

avatar marenostrum | 

votre nom est autant anonyme que votre pseudo. bref ils s'en foutent de ça. ce qui veulent savoir, c'est juste combien peuvent en tirer de vous (vos ressources approximatives) et quel genre d'activité vous occupe, pour vous proposer des trucs qui peuvent vous être utiles. si vous êtes un type économe ou bidouilleur (qui faites tout vous-même) ils vous rejetteront un moment, vous serez à ce moment là exclu, parce que ils peuvent en tirer rien de vous, alors ils vous donneraient rien en retour (des services gratuits, etc) parce que vous leur faite perdre de l'argent. une série de Apple + parle justement de ça. une famille parti en cavale.

CONNEXION UTILISATEUR