Les traqueurs d’activité ne sont pas efficaces pour maigrir

Mickaël Bazoge |

Les bracelets et les montres équipés de traqueurs d’activité promettent une vie meilleure, plus saine, plus sportive, avec à la clé des kilos en moins sur la balance. Mais est-ce réellement le cas ? Une étude publiée par l’American Medical Association donne une réponse qui ne va pas dans le sens des constructeurs.

471 participants choisis au hasard ont été séparés en deux groupes. Les membres du premier groupe ont documenté manuellement leur activité physique en fin de journée ; ceux du deuxième groupe ont reçu un traqueur d’activité qui gérait seul la mesure des efforts physiques de la journée. L’étude s’est étalée de 2010 à 2014, mais les participants ne s’engageaient que sur une période de deux ans.

Chacun a été mis à la diète, et poussé à mener un style de vie actif sur les conseils du centre de contrôle de l’activité physique et du poids de l’université de Pittsburgh. Les résultats sont étonnants : le groupe avec les traqueurs d’activité a perdu moins de poids que celui où il fallait tout noter à la main.

Les chercheurs expliquent que les traqueurs n’offrent aucun avantage par rapport à une approche plus classique de perte de poids. Il semble que les informations très précises retournées par ces petites merveilles de technologie autorisent leurs utilisateurs à être moins regardant sur la prise de calories (autrement dit, ils mangent un peu plus quand ils savent qu’ils ont atteint leur objectif) ; ceux qui emploient une méthode traditionnelle ont plutôt tendance à faire plus attention à ce qu’ils mangent.

Voilà un argument de moins pour les traqueurs d’activité ! Obtenir des mesures précises sur ses efforts physiques peut être intéressant dans le cadre d’un entraînement sportif, afin d’améliorer ses performances par exemple. Mais pour maigrir, rien ne vaut les bonnes vieilles méthodes…

Source
Tags
avatar DarKOrange | 

Sauf que l'étude passe complètement à côté du sujet. Le trackeur est la pour pousser son propriétaire à bouger ses fesses.
Si dans le protocole tout le monde est poussé à pratiquer une activité physique le résultat est forcément biaisé et totalement.

Bref encore une étude inutile.

avatar YAZombie | 

@DarKOrange: c'est marrant ces gens qui voudraient faire d'autres études… ben allez-y! ;)

"Le traqueur est là pour pousser son propriétaire à bouger ses fesses"
Les méthodes de motivation (ou "pousser une personne à bouger ses fesses"), ça existe depuis bien longtemps, et depuis bien plus longtemps que les traqueurs; elles sont notamment utilisées par certains diététiciens ou coachs avec leurs patients/clients. Ça semble totalement t'échapper (héhéhé) mais la nouveauté dans ce contexte, c'est les traqueurs. La question est donc bien de savoir si les traqueurs sont plus, moins ou similairement efficaces comme méthode de motivation vs les méthodes classiques. La réponse est manifestement moins, et c'est intéressant.
Je suis d'accord que l'étude que tu proposes (une sorte d'étude "absolue") aurait un intérêt, mais pour les gens qui s'engagent dans un processus de perte de poids, celle-ci (une étude plus "relative") est tout à fait pertinente.

avatar lply | 

Moi aussi j'essaie de prendre du poids et j'arrive pas.
Y a-t-il une app pour ça ?

avatar bbtom007 | 

@lply :
Manger beaucoup et faire beaucoup de muscu ! Sinon régime alimentaire à base de pizza et bière

avatar patrick86 | 

"Moi aussi j'essaie de prendre du poids et j'arrive pas."

Êtes-vous sur que votre corps en ait besoin ?

avatar patrick86 | 

Le résultat est logique en fait : quand on fait soi-même ce travail de suivi, notre cerveau consomme plus d'énergie ! ?

avatar lply | 

@patrick86
Je mesure 1m80 et le poids que j'ai toujours eu est 65kg.
Je considère que c'est mon poids normal.
Mais dès que j'ai un problème de santé (bronchite, gros rhume, etc...) mon poids descend à toute vitesse.
Dernièrement j'étais tombé à moins de 50kg, je commençais à ressembler à un squelette.
Depuis je surveille mon poids chaque matin (balance ordinaire, je note à la main) et essaie différents aliments pour grossir.
Je précise que je ne mange pas de pizzas (intolérant au gluten) et ne suis pas amateur de bière, et bois très rarement de l'alcool, je ne le supporte pas.
J'ai aussi horreur de la musculation.
J'aime aussi manger sain.
Difficile, n'est ce pas?

avatar patrick86 | 

@lply :

À 65 kg pour votre taille, rien d'inquiétant en effet, mais 50, oui c'est très bas. ?

Est-ce que vous avez l'impression d'être suffisamment nourri ?

Je ne pourrais vraiment dire quoi manger exactement parce que, d'une part je ne suis pas expert, d'autre part, et c'est le plus important, on ne peut pas tous manger la même chose — ce dont vous avez surement conscience, avec votre intolérance au gluten ?.

Perso, je me maintien autour d'un poids de forme similaire au vôtre (mais un peu moins grand), autour de 65 kg, mais je me pèse très rarement (je m'observe, pour voir si je prend du gras ou en perd), en mangeant 70 à 80% de végétaux, légumes, fruits et quelque oléagineux (avec en majorité des fruits cet été) ; 20 à 30% d'animal composé essentiellement de viande de petits animaux (volaille surtout), poissons et un peu de fruits de mer. Zéro céréale ni légumineuse (je ne suis pas granivore ?), ni alcool, très peu de sucres et graisses raffinés.

Comme ça, je dirais que votre corps tire sur ses réserves pour supporter les maladies. ?
Contre le maux d'hiver, le Pr Joyeux conseille, avec succès, les produits de la ruche. ?

avatar lply | 

@patrick86 :
Je mange beaucoup de poisson et c'est vrai que j'oublie le poulet en ce moment.

avatar bbtom007 | 

@lply :
Grippe -3 kilo en 1 semaine. Après c'est une question de bien être moi 1m70 62 kilos je trouve que ca manque de viande et j'aime pas courir. Si tu tu te trouves bien comme tu es s'est l'essentiel :-)

avatar bbtom007 | 

@lply :
Musculation au poids de corps ?

avatar CNNN | 

@lply :
C'est vrai que la musculation fait prendre du poids et rapidement.
3x par semaine pendant 1 mois et tu verras déjà une belle différence

avatar YAZombie | 

@lply: "je ne mange pas de pizzas (intolérant au gluten) et ne suis pas amateur de bière"
Tu es cœliaque?

avatar patrick86 | 

@YAZombie :

La cœliaquie est une allergie grave au gluten, dont la moindre ingestion provoque une réaction immédiate et violente du système immunitaire.

L'intolérance s'apparente plutôt à une allergie de type 3, avec réaction différée (jusqu'à quelques jours), mais des symptômes généralement récurrents et débilitants à la longue.

Après, quelque soit notre sensibilité, le gluten est de toute façon un déchet qui n'a strictement aucune utilité pour notre organisme. C'est une protéine qu'on n'assimile pas. Donc on ne perd rien à l'éviter, au contraire, tout déchet non ingéré étant une économie de travail pour notre système digestif.

avatar Ipader | 

@patrick86 :
Qu'est-ce qu'on entend comme conneries sur le gluten, c'est ton argumentation qui est débilitante :D

avatar patrick86 | 

"Qu'est-ce qu'on entend comme conneries sur le gluten"

Et votre article en est une parfaite démonstration. Il mélange tout et n'importe quoi.

"Aucune protéine végétale n’est mauvaise pour la santé"

Le corps humain n'assimile pas le gluten ; c'est un fait. Il n'en fait rien et, en temps normal, ses molécules ne traversent pas la paroi intestinale, car trop grosses pour passer au travers des villosités, sauf en cas de porosité intestinale.

"Le gluten des blés "modernes", contrairement à ce que disent certains, n’est guère différent de celui des blés "anciens", comme l’ont montré les scientifiques."

C'est faux, et l'article ne cite aucune source.
On a augmenté la concentration en gluten des aliments modernes parce qu'on utilise ses propriétés élastiques. C'est grâce au gluten que le pain blanc d'aujourd'hui a la texture qu'il a. Les pains à base de petit épeautre, par exemple, n'ont pas cette texture moelleuse élastique. De manière générale, c'est le gluten qui rend la farine panifiable, d'où la nécessité d'utiliser toutes sortes d'additifs pour faire des "pains sans gluten".

"Il peut engendrer des déficits nutritionnels"

Les céréales raffinées sont tellement pauvres en nutriments, que vous ne risquez rien à les supprimer de votre alimentation. Puis les quelques nutriments qu'elle contiennent sont très faciles à trouver ailleurs.

"On peut trouver du gluten là où on ne l’attend pas : charcuteries, plats tout préparés, produits panés, levure chimique, épices, semoule, sauce soya, tout produit avec de l’amidon, bière, certains compléments alimentaires, etc."

Fuir les produits industriel transformés et toujours bénéfique à la santé. Il ne devrait pas y avoir de gluten dans un saucisson ou dans les épices. C'est de la connerie d'apprentis chimistes qui manipules des ingrédients s'en se préoccuper de la qualité nutritionnelle de ce qu'ils inventent.

Tous les produits amidonnés contiennent du gluten ? C'est quoi cette ânerie monumentale !?

"De même, les Français ne consomment pas assez de fibres"

C'est vrai. Mais en l'occurrence, manger plus de fibres n'est pas incompatible avec une réduction de la consommation du gluten, bien au contraire, puisque les meilleurs appareils en fibres sont les fruits et légumes frais (bien mastiqués), et, au pire, les céréales complètes, moins concentrées en gluten puisqu'on y laisse les autres constituants.

Le pain blanc, c'est du gluten et du glucide (dont l'indice glycémique est très élevé).

"Il y a d’une part les allergiques au gluten qui sont très peu nombreux (0,4% de la population). Ils ont des troubles cutanés (urticaire) ou pulmonaires (asthme).

D’autre part, il y a les intolérants au gluten (1% de des Français) qui sont atteints de la maladie coeliaque, "

L'allergie au gluten, c'est justement la maladie cœliaque. L'intolérance n'est pas cette maladie.

"Mais lors du bilan complet effectué par un gastro-entérologue, on ne trouve pas les éléments caractéristiques de la maladie coeliaque."

Ben vit. Puisque ce n'est pas la maladie cœliaque, mais une intolérance voir hypersensibilité.

--

Le gluten est un "antinutriment", qui permet à la plante d'empêcher la digestion de ses graines par les animaux. parce que pour la plante, le but de la graine n'est pas d'être digéré par un animal, mais de finir dans le sol en suffisamment bon état pour faire pousser une nouvelle plante. Ainsi, dans notre alimentation naturelle, beaucoup de graines sont trop grosses et trop dures pour qu'on puisse les ingérer (noyaux du prunes, pèches, etc.), d'autres sont petites mais insolubles par nos sucs digestifs, et d'autres encore provoquent des réactions qui devraient nous faire dire "à, ça, c'est pô bon pour moi".

Il y a bien sur des graines que l'on peut ingérer sans effet délétère, à condition bien sûr de ne pas manger que ça, tels les oléagineux, notamment, mais aussi les graines de courgette, que l'on ne va pas s'amuser à égrainer…

Au passage, en latin, gluten veut dire colle, parce que c'est ce qu'en faisait les romains : de la colle.

---

Alors maintenant, que le régime "sans gluten" ne soit pas nécessairement plus sain est parfaitement possible et n'a rien d'étonnant. Ce pour deux raisons. La première est que bien peu de régimes sont réellement bénéfiques et il s'agit souvent de diètes précisément prescrites, dans des cas bien identifiés. La deuxième raison est la qualité médiocre, voire catastrophique de bien des produits industriels "sans gluten", à cause de tous les additifs utilisés pour essayer, tant bien que mal, de reproduire les propriétés du gluten — en vain, la plupart du temps —, et souvent tout aussi, voire plus, délétères pour l'organisme que le gluten lui-même.

Un produit industrie ultra-transformé n'est pas plus sain et bénéfique parce qu'il est estampillé "sans gluten". À la rigueur, il est peut-être moins pire s'il est "bio".

--

Je ne fais pas de régime "sans gluten" et ne le préconise à personne. J'ai complètement supprimé les céréales de mon alimentation et ne cherche pas à substituer quoique ce soit au gluten.

Vous n'avez peut-être pas vous-même de problème avec le gluten. Tant mieux pour vous. Mais vous n'avez pas besoin de nier ses effets délétères sur autrui. On ne vous demande pas d'adopter un régime "sans gluten".

--

Quelques sources, non exhaustives, sur le sujet :
http://vitaliseurdemarion.fr/officiel/le-gluten/intolerance-au-gluten/
http://www.lateledelilou.com/LA-MODE-DU-SANS-GLUTEN-Marion-Kaplan_a1752....
http://www.vitaliseurdemarion.fr/officiel/le-gluten/le-regime-sans-glute...
https://www.youtube.com/watch?v=gd_m1FtzJfg
https://www.youtube.com/watch?v=_CEavvmHpoY
https://www.youtube.com/watch?v=AYGki0G8uQs

avatar Ipader | 

@patrick86 :
Merci pour ces précisions.
Je ne nie pas le fait qu'il y ait des personnes ayant une intolérance au gluten, mais cela reste marginal face à l'engouement pour ce type de régime qui ne les fera pas maigrir comme ils le pensent.

Ce n'est pas de savoir si le gluten est bon ou pas pour la santé ou s'il s'assimile ou non.
C'est de savoir qu'en s'en privant, on passe à côté des autres nutriments qui composent l'aliment qui le contient.
Ça permet aussi d'avoir un sentiment de satiété immédiat réduisant les quantités.

S'il y a une céréale que vous ne devriez pas vous priver c'est le "Chia" une petite graine miraculeuse, je vous laisse découvrir si vous ne connaissiez pas déjà ;)

avatar patrick86 | 

@Ipader

Il est exact que les gens qui entament un régime sans gluten pour perdre du poids se fourvoient, surtout s'il remplace l'industriel avec gluten par de l'autant industriel sans gluten.

L'estimation de nombre de personnes réellement intolérantes ou sensibles au gluten est compliquée, d'une parce que le diagnostique est difficile, et deux parce que les symptômes sont assez variés et rarement associés au gluten. La fourchette d'estimation va de moins de 10 à jusque 30% des individus. Les gens qui affirment que c'est "très marginal" postulent sans élément factuel.

"Ce n'est pas de savoir si le gluten est bon ou pas pour la santé ou s'il s'assimile ou non."

Ben c'est un peu une question importante, non ?

"C'est de savoir qu'en s'en privant, on passe à côté des autres nutriments qui composent l'aliment qui le contient."

Comme je le disais au-dessus, la farine blanche (très raffinée donc) et ses produits dérivés sont très pauvres en nutriments. C'est essentiellement du gluten et de l'amidon (glucide).

Donc cet argument est un peu vrai si vous parlez de blé complet, sauf que la majorité des gens le mangent raffiné.

Et puis surtout, l'argument ne tient pas du fait que, quand on arrête de manger du blé, on met généralement autre chose à la place, dans notre assiette. Or, le blé ne contenant pas de nutriment spécifique qu'il serait difficile de trouver ailleurs, ce n'est pas un problème et si vous mangez une vérité suffisante de végétaux, vous aurez sans problème les quelques nutriments de votre pain blanc, et même bien davantage !

"Ça permet aussi d'avoir un sentiment de satiété immédiat réduisant les quantités."

À quoi bon provoquer la satiété avec un truc qui nous est inutile ?
Manger donc des fibres. Ça régulera bien mieux votre faim et aidera sensiblement votre transit.
Accessoirement, le blé contient des composés chimiques qui tendent à inhiber la satiété.

"S'il y a une céréale que vous ne devriez pas vous priver c'est le "Chia" une petite graine miraculeuse, je vous laisse découvrir si vous ne connaissiez pas déjà ;)"

J'en ai entendu parler, mais, comme je le disais plus haut, je ne suis pas granivore. ?
Certaines graines ont des propriétés intéressantes, mais soyez vigilant à ce qu'une consommation trop importante ne devienne pas délétère. Idéalement, les légumineuses ne devraient être qu'un accompagnement, après avoir été prégermées pour réduire leur concentration en antinutriment (c'est la raison du trempage des lentilles ou poids chiches plusieurs dans l'eau avant de les faire cuire).

avatar YAZombie | 

"Les gens qui affirment que c'est "très marginal" postulent sans élément factuel."
Alors que dire que c'est entre 20 et 30% sans source, c'est postuler avec des éléments factuels???
Décidément des problèmes avec la notion de "fait" hein…

"Idéalement, les légumineuses ne devraient être qu'un accompagnement, après avoir été prégermées pour réduire leur concentration en antinutriment"
Ah bon? Et ça sort d'où ça?

avatar patrick86 | 

"Ah bon? Et ça sort d'où ça?"

Wikipédia vous aidera. https://en.wikipedia.org/wiki/Antinutrient

avatar YAZombie | 

@patrick86: "Wikipédia vous aidera"
Réflexion amusante venant de toi… Belle ironie.

1/ J'avais déjà lu cet article, qui donne une définition des antinutriments qui n'a strictement rien à voir avec ce que tu en dis.
2/ Et je ne vois toujours pas d'où viennent tes affirmations sur les légumineuses, qui n'ont strictement rien à voir avec l'article Wikipédia dont tu as donné le lien.

Bref, tu n'as répondu à strictement rien du tout. L'absence de rigueur c'est acquis, pas inné. Ça veut dire que ça peut s'arranger, avec un chouïa d'efforts.

avatar patrick86 | 

@YAZombie :

"Réflexion amusante venant de toi… Belle ironie.

[…]

Bref, tu n'as répondu à strictement rien du tout. L'absence de rigueur c'est acquis, pas inné. Ça veut dire que ça peut s'arranger, avec un chouïa d'efforts."

Je vous laisse trouver la raison de la forme de ma réponse.

--

La prégermination réduit la teneur en certains antinutriments d'une part, mais sur les légumineuses notamment, la trempage va aussi ramollir la coque de la graine, qui facilitera l'absorption des sucres, évitant leur fermentation dans l'intestin.

--

Mon point est : on ne peut pas tous manger la même chose. (indices : HLA et flore microbienne).

avatar YAZombie | 

@patrick86:

"Je vous laisse trouver la raison de la forme de ma réponse"
Oh, j'ai bien compris!
Et justement, j'ai suivi ce lien, j'y ai trouvé un article très éclairant qui indiquait clairement que ce que tu disais sur les antinutriments n'avait rien à voir avec ce qu'ils sont. Case in point, they say on the other side of the Channel.

"La prégermination réduit la teneur en certains antinutriments d'une part, mais sur les légumineuses notamment, la trempage va aussi ramollir la coque de la graine, qui facilitera l'absorption des sucres, évitant leur fermentation dans l'intestin."
1/ Il semble tout de même que le trempage soit bien suffisant pour tout ça, sans aller jusqu'à la prégermination ou germination. Bref, convictions personnelles présentées comme des faits.
2/ Il manque la question de savoir pourquoi "les légumineuses ne devraient être qu'un accompagnement". Mystère mystère.

"Mon point est : on ne peut pas tous manger la même chose. (indices : HLA et flore microbienne)."
C'est sûr qu'on ne peut pas tous manger la même chose, notamment les cœliaques ne peuvent pas manger de gluten… Pour le reste, s'il y a beaucoup de travaux en cours sur la flore intestinale aucune conclusion ne peut être tirée à ce jour. Pour le HLA… j'avouerai (mais tu t'en fous, enfin j'espère) un scepticisme de bon aloi…

avatar patrick86 | 

"1/ Il semble tout de même que le trempage soit bien suffisant pour tout ça, sans aller jusqu'à la prégermination ou germination."

Vous lisez en diagonale les quelques sources que j'ai cité, pour répondre rapidement en restant campé sur vos dogme et avoir raison. C'est stérile.

Alors je vous cite une phrase de l'article Wikipédia "Many traditional methods of food preparation such as fermentation, cooking, and malting increase the nutritive quality of plant foods through reducing certain antinutrients such as phytic acid, polyphenols, and oxalic acid."

"/ Il manque la question de savoir pourquoi "les légumineuses ne devraient être qu'un accompagnement"."

parce que ce n'est pas les aliments les plus digestes pour bien des personnes.

" Pour le reste, s'il y a beaucoup de travaux en cours sur la flore intestinale aucune conclusion ne peut être tirée à ce jour."

parce que vous attendez une conclusion générale qui serait applicable massivement.

Seulement les constats et observations sur des milliers ou millions de patients permettent déjà de comprendre bien des choses. Mais vous êtes dogmatique et prenez la théorie scientifique pour seule vérité, quitte à nier des observations pratiques et faits constatés dans la réalité très concrète et quotidienne.

"Pour le HLA… j'avouerai (mais tu t'en fous, enfin j'espère) un scepticisme de bon aloi…"

Je n'ai pas de croyance dans le système HLA, ni dans aucune autre découverte scientifique. Je le considère comme un élément intéressant à explorer davantage pour voir s'il est pertinent ou non. Mais je sais aussi que notre génétique n'est pas figée.

--

Des gens digèrent très mal des aliments que d'autres digèrent sans difficulté. Vous avez besoin d'une étude publiée dans une revue à comité de lecture, pour admettre cette réalité ?

avatar YAZombie | 

"Many traditional methods of food preparation such as fermentation, cooking, and malting increase the nutritive quality of plant foods through reducing certain antinutrients such as phytic acid, polyphenols, and oxalic acid."
Marrant, rien sur la (pré)-germination… Et encore moins sur le gluten comme antinutriment comme tu l'affirmais plus haut.

"parce que ce n'est pas les aliments les plus digestes pour bien des personnes"
Ah donc convenance personnelle. Rien à voir avec une vérité générale comme tu l'as présenté.

"vous attendez une conclusion générale qui serait applicable massivement"
Non non, j'attends juste un cadre théorique soutenu par des expérimentations contrôlées. Je n'aime pas trop le n'importe quoi raconté par qui veut comme il veut.

"Seulement les constats et observations sur des milliers ou millions de patients permettent déjà de comprendre bien des choses"
Ils permettent éventuellement de soupçonner, de se fabriquer un cadre théorique possible. Mais sans expérimentation contrôlée, ces soupçons ne peuvent rester qu'à cet état de soupçons, et ne sauraient être affirmés comme vérités.

"Mais vous êtes dogmatique et prenez la théorie scientifique pour seule vérité"
C'est drôle de voir quelqu'un qui croit sans discernement parler de dogme à propos de l'exigence scientifique.
La science c'est l'exact inverse du dogme: c'est questionner les évidences et même les impressions, les mettre à l'épreuve, au travers d'une méthode universellement reconnue.

"quitte à nier des observations pratiques et faits constatés dans la réalité très concrète et quotidienne"
Personne ne nie l'existence d'observations. En revanche les conclusions non vérifiées scientifiquement, absolument, et heureusement. L'attitude inverse c'est croire encore que la Terre est au centre de l'Univers.

"Je n'ai pas de croyance": ah si. Ou en tout cas c'est comme ça que tu présentes toutes tes affirmations.

"Mais je sais aussi que notre génétique n'est pas figée": huh? Pas de croyances donc hein?…

"Des gens digèrent très mal des aliments que d'autres digèrent sans difficulté. Vous avez besoin d'une étude publiée dans une revue à comité de lecture, pour admettre cette réalité?"
Je ne vois nulle part où j'ai fait une déclaration contraire - la seule personne ici qui fasse des grandes déclarations d'ordre général c'est toi. En revanche sur le détail de tes affirmations, oui, clairement, ce n'est soutenu par rien, hormis des cas extrêmes comme les cœliaques. Quand tu dis "les légumineuses ne devraient être qu'un accompagnement", je ne vois nulle part dans cette phrase "certaines personnes, parce qu'elles les digèrent mal", qui serait la seule déclaration sensée… et totalement dénuée d'intérêt (comme si elles ne le savaient pas elles-mêmes!). Ce n'est pas moi qui ai affirmé que les dites légumineuses devaient être prégerméées. Ce n'est pas moi qui ai affirmé que "10 à jusque 30% des individus" étaient intolérants au gluten. Je n'ai fait aucune déclaration générale présentée comme une vérité. Toi seul l'a fait.

avatar patrick86 | 

@YAZombie :

Le constat s'impose : nous sommes nullement dans un échange intelligent et constructif, mais dans une querelle de "qui veut avoir raison", l'un comme l'autre. Inutile donc d'aller plus loin. Je perds mon temps, probablement vous aussi, alors je cesse ici.

avatar YAZombie | 

@patrick86: je ne risque pas de vouloir avoir raison, puisque je n'affirme rien. C'est toi qui affirmes. Depuis le début. Et c'est exactement ça que je mets en cause.

avatar patrick86 | 

@YAZombie :

"C'est toi qui affirmes."

N'est-ce pas là une affirmation ?

Vous êtes de mauvaise fois. (oui, c'est une affirmation).

avatar YAZombie | 

@patrick86: comme il est manifeste que tu as décidé de te ridiculiser tout seul sans l'aide de personne, je suis allé chercher du popcorn (sans gluten!) pour mieux profiter du spectacle.
Continue, on admire.

avatar YAZombie | 

@patrick86:

Quel pavé! Dommage que le cœur en soit n'importe quoi dès le premier paragraphe (récidiviste d'ailleurs, même sottise dite plus haut).

"Le corps humain n'assimile pas le gluten ; c'est un fait"
Normalement, un fait est vérifiable et vérifié. Normalement un fait n'est pas démontré comme faux par un strict minimum (vraiment strict minimum…) de recherches.
Le gluten est parfaitement assimilé par le corps humain.
Je vais même révéler un grand secret: il existe des enzymes, sécrétées par le corps humain, destinées - comme le sont souvent les enzymes… digestives - à la digestion des constituants du gluten: gluténine et gliadine. Si la gliadine est un peu plus difficile à digérer - elle nécessite plusieurs étapes, mais ce n'est pas si rare pour la digestion -, elle l'est notamment par des enzymes dont le nom devrait pourtant faire tinter la sonnette d'alarme vs les sottises sur la non-digestibilité du gluten: les transglutaminases… Pour info, c'est elles qui posent des soucis aux cœliaques (qui, eux, ont une vraie maladie). Ces enzymes servent à "casser" les constituants du gluten - c'est comme ça que se fait la digestion de toutes les protéines au moins, rien d'exceptionnel - en acides aminés, qui sont ensuite absorbés par le corps.

On le répètera donc une fois de plus: le gluten est *parfaitement* assimilé par le corps d'une personne non-cœliaque.

C'est dommage, la base de ton "argumentaire" est démontré comme faux, ça en dit long sur l'édifice. Ce que tu dis après, bof, c'est opinion, pourquoi pas.

"C'est faux, et l'article ne cite aucune source"
Vu ce que tu appelles "sources" et ton idée manifeste de la rigueur, l'article devrait pourtant te suffire. Bon, sauf que je ne vois pas d'article, alors je me demande de quoi tu parles.
Pour info, voilà une source. Une source c'est une étude publiée dans un journal scientifique à comité de lecture: http://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/jf305122s

"Le gluten est un "antinutriment""
Joli n'importe quoi totalement dépourvu de sens, et qui arrive même à faire du mot "antinutriment" un contresens (non, un antinutriment, ce n'est pas ça…).
Je vais te dire un autre secret: la nature n'a pas de direction.

"Au passage, en latin, gluten veut dire colle, parce que c'est ce qu'en faisait les romains : de la colle"
Et? C'est supposé vouloir dire quoi? L'amidon était utilisé pour faire tenir les vêtements, on fait de la colle de poisson… alors ce genre d'anecdote, c'est vide de sens.

"Mais vous n'avez pas besoin de nier ses effets délétères sur autrui"
Quand ils existent, sont renseignés, et ne sont pas un effet de mode, un biais de confirmation ou autre billevesées, non en effet, pas besoin. Mais quand ils n'existent pas, dans la mesure où ça devient pratiquement un fait de société, avec des enjeux économiques voire de santé publique - il y a quand même des imbéciles qui mettent leurs enfants à des régimes de ce type, sans la moindre justification -, il n'y a aucune raison non plus de laisser passer.
Accessoirement, la liberté d'adopter un régime qui nous plaît parce qu'on est conventionnel ou qu'on est sensible à l'anti-modernisme, a aussi un corollaire: la liberté pour les autres de critiquer, aussi abondamment qu'ils en ont envie, la bêtise dudit régime.
C'est la raison qui nous fait avance, pas la croyance aveugle ni son acceptation sociale.

"Quelques sources"
Ce ne sont pas des sources ça. Ça c'est M. et Mme Michu qui ont décidé que leurs opinions avaient valeur objective. Or elles n'en ont aucune. C'est l'équivalent du comptoir du Café du Commerce. On voit bien le résultat de faire confiance à ce genre de "sources" avec le début de ton commentaire sur la digestibilité du gluten. Si tu veux des sources fiables, tu commences par Wikipédia, parce que même si tu ne fais pas confiance (ce qui est sot et très paresseux) ils citent leurs sources, souvent abondantes, et tu peux facilement vérifier l'exactitude scientifique des informations de l'article.

avatar patrick86 | 

@YAZombie :

"Ce ne sont pas des sources ça. Ça c'est M. et Mme Michu qui ont décidé que leurs opinions avaient valeur objective. Or elles n'en ont aucune. C'est l'équivalent du comptoir du Café du Commerce."

Citer une revue à comité de lecture et ne pas être foutu de vous renseigner sur les personnes que j'ai cité avant de les qualifier de "Mme Michu" ? J'appelle se moquer du monde.

--

Je suis capable d'admettre mes erreurs, mais commencez par être à la hauteur de vos prétentions. Vous me reprochez de citer des sources peu fiables — que vous n'avez même pas vérifier sérieusement avant de les balayer —, mais vous contentez de me citer une source uniquement et de me renvoyer vers Wikipédia.

Qualifier des gens comme le Pr Joyeux ou le Dr Donatini, Jean Seignalet et j'en passe de "Mme Michu"… Bien qu'ils puissent eux aussi faire des erreurs, comme tout le monde, vous êtes qui, vous ?

--

Ceci étant dit, je vous remercie quand même pour l'étude que je ne manquerai pas de lire.

avatar YAZombie | 

"Citer une revue à comité de lecture et ne pas être foutu de vous renseigner sur les personnes que j'ai cité avant de les qualifier de "Mme Michu" ? J'appelle se moquer du monde"
Oui, bien sûr, et Marion Kaplan, 4 liens, on passe sous silence. Pourtant clairement une Mme Michu. Henri Joyeux? Triste sire indéniablement, mais pas M. Michu, évidemment; en revanche ses positions ne sont pas établies ni soutenues par des études scientifiques, et sont extrêmement critiquées pour cette raison, car *même un scientifique ne peut faire passer ses convictions pour des faits*. Ce qu'il dit sur les blés anciens est tout simplement faux, et d'ailleurs soutenu par strictement rien, du tout. Les autres ont soit le même problème - affirmer leurs convictions sans l'ombre d'un soutien scientifique -, soit un problème voisin qui est la déformation de leurs dires par des médias biaisés (genre "nature" ou autres sottises du même genre) ou incompétents (c'est malheureusement souvent le cas pour les sciences dans les journaux grand public).
Tu sais, Jacques Benvéniste était un scientifique hein…

"vous contentez de me citer une source uniquement"
Une source qui répond à la question de la nature du gluten entre hier et aujourd'hui, d'une revue scientifique à comité de lecture. Ça vaut plus que toutes les vidéos des Marion Kaplan du monde, passées et à venir. Ça vaut aussi plus que les affirmations de Joyeux, Seignalet et autres quand elles sont sans fondement.

"de me renvoyer vers Wikipédia"
Oui, avec une explication sur ce que j'estime être la valeur de Wikipédia: les sources scientifiques sur lesquelles les articles s'appuient. Comme toujours en sciences, c'est un point de départ, pas une autorité, et je ne l'ai pas du tout présentée comme telle.

"Bien qu'ils puissent eux aussi faire des erreurs, comme tout le monde"
Ça s'appelle un argument d'autorité, et en sciences c'est un argument invalide. Or nous parlons bien d'une question scientifique.
Le problème n'est pas qu'ils fassent des erreurs, c'est qu'ils fassent passer leurs opinions pour des faits scientifiquement établis quand ils ne le sont pas.

"vous êtes qui, vous?"
Quelqu'un qui ne fait jamais confiance aux croyances. Même pas aux miennes.

avatar patrick86 | 

@YAZombie :

Écoutez, ce qui m'intéresse, c'est comprendre les choses et en l'occurrence, le fonctionnement de l'être humain. Votre ton polémique et méprisant à l'égard de tout ce que vous étiquetez de manière simpliste comme "pas sérieux" ne m'intéresse pas. Vous critiquez des sources sans en emmener davantage.

Les querelles ne m'intéressent pas.

"Quelqu'un qui ne fait jamais confiance aux croyances."

Sauf aux vôtres. Vous voyez la science comme une religion et les journaux à comité de lecture sont vos "bibles". Cette attitude n'est pas plus saine que son opposé. Le discernement et l'esprit critique sont valables partout.

Le comité des lecture, c'est très bien et très intéressant mais, vérifiez-vous l'intégrité et l'honnêteté de chaque membre de ces comités, avant de prendre un article pour argent comptant ? Qu'est-ce qui vous garanti qu'il n'y a aucune corruption dans ces milieux ?

La science est excellente pour mettre en lumière les phénomènes, pour comprendre le monde, le vivant, la nature, nous… lorsqu'elle n'est pas dogmatique. Seulement, il arrive parfois que la pratique "dépasse" la théorie et là, on a deux grandes catégories de scientifiques : les "vrais", si je puis dire, qui vont chercher à comprendre pourquoi la théorie et la pratique ne collent pas, sans préjugé ; et les dogmatiques, qui restent campés sur leurs postulats.

Des gens comme Marion Kaplan et le Pr Joyeux aident quantités de gens à être en meilleure santé. Vous pouvez chercher à comprendre comment ils y parviennent, ou rester campé sur vos dogmes. Mais comme c'est vous que ça regarde, je ne vais pas me battre pour ça.

avatar YAZombie | 

"Écoutez, ce qui m'intéresse, c'est comprendre les choses et en l'occurrence, le fonctionnement de l'être humain"
Oui, et la méthode scientifique est parfaite pour ça!

"Le comité des lecture, c'est très bien et très intéressant mais, vérifiez-vous l'intégrité et l'honnêteté de chaque membre de ces comités, avant de prendre un article pour argent comptant"
Voyons voir. D'un côté, nous avons des gens qui conduisent des expériences, en tirent des conclusions, les soumettent à des pairs pour validation quitte à voir leurs travaux retoqués pour diverses insuffisances, et voient éventuellement leurs travaux publiés et ainsi soumis à la critique de l'ensemble de la communauté scientifique. Ces gens - de ceux qui soumettent leurs travaux à ceux qui en jugent la validité - sont soumis à une exigence éthique de déclaration de leurs intérêts potentiels; ils peuvent mentir bien sûr car ils restent humains, mais c'est tout de même à leur risques et périls puisqu'ils sont de facto des personnages publics.
De l'autre côté, nous avons des gens qui au mieux disposent - ce n'est même pas nécessaire - d'anecdotes non contrôlées et non vérifiées et dont la validité statistique n'est soumise qu'à leur propre appréciation, en tirent des conclusions, se passent de toute tentative de validation par leurs pairs - quand ils sont même des scientifiques, ce n'est même pas toujours le cas non plus -, et soumettent sans le moindre contrôle leurs conclusions directement au grand public (livres, sites, etc.). Ces gens bien entendu ne sont soumis à aucune exigence éthique de déclaration de leurs intérêts potentiels et peuvent donc raconter n'importe quoi impunément.

Ah non c'est sûr, ces scientifiques, on ne peut pas leur faire plus confiance qu'aux M. et Mme Michu!

"Cette attitude n'est pas plus saine que son opposé"
L'exigence de contrôle est toujours plus saine que son absence.

"Des gens comme Marion Kaplan et le Pr Joyeux aident quantités de gens à être en meilleure santé"
Si l'on écoute les tenants de l'homéopathie, elle aide aussi des gens à être en meilleure santé. Pourtant toutes les études scientifiques conduites en double aveugle montrent une efficacité intrinsèque nulle. Les preuves anecdotiques ne servent à rien, et c'est bien la démonstration de l'intérêt de la méthode scientifique rigoureuse.

avatar patrick86 | 

"De l'autre côté, nous avons des gens qui au mieux disposent - ce n'est même pas nécessaire - d'anecdotes non contrôlées et non vérifiées et dont la validité statistique n'est soumise qu'à leur propre appréciation…"

Billevesées que vous assénez sans même avoir vérifié quelles pouvaient être leurs sources, sur simple font de préjugés parce que ces gens ne sont pas vos sources habituelles.

avatar YAZombie | 

"Billevesées que vous assénez sans même avoir vérifié quelles pouvaient être leurs sources, sur simple font de préjugés parce que ces gens ne sont pas vos sources habituelles."
Oh, j'attends avec impatience des sources de ces gens, contrôlées bien sûr! Bon courage… Bien évidemment tu vas disparaître en prétendant que c'est lassitude.

avatar patrick86 | 

@YAZombie

Vous n'êtes pas capable de chercher par vous-même ?

D'accord… Et ça se prétend scientifique.

avatar YAZombie | 

Crunch crunch crunch…
Ouh, il se fait du mal là quand même!
Crunch crunch crunch…

avatar Ipader | 

@patrick86 :
Je ne voudrais pas entrer dans la polémique mais c'est pourtant ce que vous fêtes vous même.

Mes sources étaient pourtant à l'origine du Dr Karla Shelnutt dont l'étude a été publié dans le journal de Nutrition Education and Behavior.
Voici son pédigrée:
http://fycs.ifas.ufl.edu/faculty/karla-shelnutt/

Relayé ensuite par un autre Dr Robert dans l'OBS.

Je pense que ces gens en savent un peu plus que vous, désolé.

Donc arrêtez de dire que le gluten est inutile car il est associé à d'autres nutriments.
Et comme le dit l'article, les gens ne sont pas assez pointu pour les retrouver ailleurs en s'en privant alors qu'ils n'ont aucune raison de s'en priver.
C'est dangereux car risque de carences.

Bon appétit ;)

PS : le Chia, pas plus de 2 cuillères à café par jour.
Oui tout ce qui est raffiné n'est pas bon pour la santé, mais c'est un autre débat...

avatar Ipader | 
avatar YAZombie | 

@Ipader: +1 (à propos des conneries)

avatar ecosmeri | 

@lply :
En sport il n'y a pas que la muscu. Un sport d'extérieur et si possible collectif est beaucoup plus motivant et interressant que de soulever de la fonte dans une salle.

avatar YAZombie | 

@ecosmeri: drôle de façon de faire passer une opinion personnelle comme un fait général. Personnellement je nage (beaucoup) en plus de la muscu, je déteste vraiment les sports collectifs, je ne vois pas pourquoi ils seraient "beaucoup plus motivants et intéressants"…

avatar bbtom007 | 

@YAZombie :
Si tu fais un sport collectif de manière un peu sérieuse tu as droit a tes séance de renforcement musculaire!

avatar Kikool | 

Les traqueurs sont des compléments moraux pour les régimes, mais effectivement rien ne vaut "les bonnes vieilles méthodes…"

avatar lply | 

@CNN
OK, peut être j'essaierai un mois. Mais ce serait bien la 1ère fois.

avatar CNNN | 

@lply :
Cest pas très passionnant mais en complément d'un autre sport c'est pas mal.
Perso je sens une belle montée de puissance au squash depuis que je fais de la musculation

avatar capy | 

Il y a aussi l'interaction traqueur avec les réseaux sociaux dont on ne parle pas.
Moi cela m'a beaucoup motivé pour mes début de courses à pied.
J'ai suivi un programme "perdre du poids" de Runtastic qui apprend à courir tout simplement. Il est possible de faire un suivi en directe de votre course, ce que je faisais. je ne sais pas si jamais quelqu'un regardait, mais ça me stimulais en tout cas à ne pas arrêter et à poursuivre mes efforts si jamais c'était le cas. Bref une bonne interaction sociale qui pousse le moral.

Pour revenir à l'alimentation, oui bcp de viande blanche et bcp moins de rouge. éviter frites, pâtes etc. Si on les consomme, les préférer à midi pour avoir le temps de les bruler. Manger bcp de fruits et légumes, de céréales complètes, de riz. Une règle d'or, éviter de manger après 20h 21H et boire bcp d'eau. Souvent, l'organisme réclame à manger alors que c'est de l'hydratation qu'il a besoin. Le fait de boire bcp d'eau calme la satiété.

Le sport devient une drogue, en pratiquant son sport de façon très intensive, on devient accro aux hormones et autres neuromédiateurs naturels produits par son organisme. Dopamine, adrénaline ou encore endorphines… Autant de substances auxquelles le sportif devient dépendant à son insu.

Mais quel résultat et quelle satisfaction personnelle d'avancer et de relever ses défits. Les traqueurs nous poussent tjrs plus et de temps a autre, il faut aussi vivre, craquer et se faire un super geuleton, une bière ou un super petit vin. Récompense de nos efforts ;)

avatar YAZombie | 

+1
Et j'ajouterais quand même par pure vanité: et ressembler à quelque chose!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR