Withings : Noël pèse plus sur la balance que les confinements

Anthony Nelzin-Santos |

Avec ses balances et ses montres connectées à l’application Health Mate, Withings est dans une position unique pour observer les effets physiologiques des confinements et des couvre-feux. Après une première étude au printemps, le fabricant français publie une deuxième étude sur l’évolution des courbes de poids et de sommeil des utilisateurs de ses produits. Conclusion : Noël a fait plus de mal que les confinements.

Image Withings.

Pour réaliser cette étude, Withings a compilé les données de plus de cinq-millions d’utilisateurs de ses balances et montres connectées. Les données, récoltées dans le monde entier, « ont été anonymisées et agrégées afin d’éviter toute nouvelle identification ». Premier enseignement : le pourcentage de personnes ayant réussi à maintenir leur poids tout au long de l’année a sérieusement baissé.

Alors qu’une majorité des utilisateurs français de produits Withings (53 %) avait réussi à maintenir leurs poids en 2019, ils ne sont que 44 % à l’avoir fait en 2020. Le chiffre baisse de deux petits points en Allemagne et en Italie, de cinq points en Finlande, et de neuf points en Chine. Mais la tendance n’est pas à la franche prise de poids.

Dans la plupart des pays, le pourcentage de personnes ayant pris du poids en 2020 est sensiblement comparable à celui de l’année précédente. Ainsi en France, 28 % des utilisateurs de balances Withings ont pris plus d’un kilo en 2020 (contre 24 % en 2019), et autant de personnes ont perdu plus d’un kilo (contre 23 % en 2019). L’année a plutôt été marquée par l’effet yoyo.

Les fêtes de Noël ont pesé sur la balance. Depuis plusieurs années, Withings observe un bond d’environ deux kilos à la fin de l’année, que les Français perdent juste à temps pour les chocolats de Pâques. La prise de poids est moindre cette année, 400 grammes en moyenne, mais toujours aussi notable.

Puisqu’ils n’ont plus forcément besoin de sauter dans le métro ou la voiture, les Français dorment une dizaine de minutes supplémentaires chaque nuit. Les Hongrois, champions en la matière, ont gratté 27 minutes de sommeil quotidien supplémentaire. La qualité du sommeil augmente de 5 % à travers le globe, mais reste faible en Chine (23 % de « mauvais dormeurs ») et au Japon (30 %).

Enfin et sans surprise, le niveau d’activité physique a baissé de 10 % en 2020. Si le nombre de pas quotidiens n’a diminué que de 2 à 3 % dans les pays scandinaves, et de 14 % en France, la baisse atteint 20 % en Chine. Les fabricants de produits de santé connectés ont plutôt bien profité de la situation : les stocks du thermomètre Thermo avaient été vidés pendant le premier confinement, et la pratique sportive individuelle a souvent constitué une échappatoire salutaire.

avatar nicob789 | 

Je savais pas que Withings se permettait d’utiliser les données de santé de ses clients et de les afficher comme ça, même anonymisées c’est vraiment abusé

avatar Saussau083 | 

@nicob789

Je trouve ça moyen aussi

avatar flux_capacitor | 

@nicob789

Quel problème exactement vous pose la confidentialité différentielle ? Question sérieuse. Par opposition à la revente de données personnelles et sa conséquence directe, le ciblage publicitaire personnalisé agressif de tiers en retour.

avatar cocotux | 

@nicob789

Et quand Apple affiche ses statistiques durant un keynote ça ne te gêne pas ?
On voit vraiment ce qu’on veut

avatar Bigdidou | 

@nicob789

« Je savais pas que Withings se permettait d’utiliser les données de santé de ses clients et de les afficher comme ça, même anonymisées c’est vraiment abusé »

Tu réalises que ce genre d’exploitation de données est juste absolument généralisé (et on se demande bien quel problème ça pose ici) ou pas du tout ?

avatar victoireviclaux | 

@nicob789

Garmin le fait aussi sur son fonctionnalité Insight, on voit où l'on se situe par rapport aux courbes et aux comparaisons des autres (sur les activités sportives), il faut donner son accord mais les données sont anonymisées.

Mais bon, ça vaut aussi pour les laboratoires pharmaceutiques, les tests ADN, etc... reste à voir ce qu'ils font avec ces données et s'ils les revendent surtout si c'est pas anonymisées, pour justement nous cibler ensuite via des sociétés tiers. Et encore pire si ce n'est pas transparent... mais ça veut pas dire qu'ils sont tous comme ça non plus.

avatar RonDex | 

@nicob789

Il y a plusieurs années Withings avait également publié une étude « publicité » pour indiquer le pourcentage de personnes en surpoids dans les différentes villes de France.

C’est vraiment inadmissible. Ce sont des données médicales. Des données vraiment sensible.
J’ai une balance Withings. C’est pratique. Mais je ne supporte plus qu’on exploite nos données personnelles.

Il n’y a pas que Google, toutes les entreprises exploite nos données.

J’ai un NAS. J’essaie au maximum de l’utiliser comme un cloud personnel. D’utiliser au maximum des applications open source, notamment avec le Docker. Ainsi que les applis du constructeur.

Le problème, c’est que ces applications ne sont pas toujours aussi performante que des applications ont des services open source. Tous les services de Google (& co.): Google recherche, Gmail, Google Maps, Evernote, etc. sont largement plus performant que d’autres services qui respectent les données personnelles.

avatar Bigdidou | 

@RonDex

« Des données vraiment sensible. »

C’est pour ça qu’elles sont anonymisees.
Juste traitées pour une exploitation statistiques globale.
Comme absolument toutes tes données médicales. Rien n’échappe à la statistique publique ou privée.
Je peux comprendre que ça dérange, mais suis toujours un peu surpris quand les gens découvrent ça....
Comment imaginent-ils que les indicateurs démographiques, épidémiologique et plus globalement de santé sont construits ?

avatar Yo83 | 

@Bigdidou

👍🏻

avatar Liena1 | 

La data, si elle n’est pas utilisée , ca sert à quoi alors ?? Juste à être revendue non agrégée pour que nous ayons des pubs personnalisées ? Et cela serait un meilleur usage ? Vraie question 🤔

avatar pelipa91 | 

@Liena1

Ça sert au propriétaire de la balance uniquement
Je me joins aux autres posts précédent et trouve ça moyen.
Comme la balance (offert pour Noël) de cette marque.. pas terrible

avatar flux_capacitor | 

@pelipa91

Mais vous trouvez ça tous "moyen"… ok c'est votre avis, mais POURQUOI ?

avatar victoireviclaux | 

@pelipa91

Ça manque d'arguments...

avatar pelipa91 | 

@victoireviclaux

Hein?
Pour répondre au precedent commentaire, quand j’achète et que je paye un produit c’est pas pour qu’ensuite mes données servent à faire de la pub.
De plus, on ne peux pas refuser de partager ses données.
Et c’est également pour le principe.
De plus en plus d’entreprise font de l’argent avec les données des gens. Franchement ce business me file des boutons.
Ou alors il faut la vendre 10-20€ moins cher et indiquer que vos données vont être réutilisées.
Bref si vous voyez pas le problème c’est que vous faites partie de se monde de jeunes qui balancent toutes leurs infos sur internet, et là on peux plus rien pour vous..

avatar victoireviclaux | 

@pelipa91

Déjà il faut se calmer.
Et puis qui êtes-vous pour me juger ? Je dois bien faire plus attention que vous. Si vous achetez et accepter les conditions d'utilisation du produit et des données, c'est de votre faute car vous soutenez indirectement l'entreprise qui collectent des données (mais bon ça ce n'est pas le plus important vu que tout le monde le fait, le plus important c'est ce qui en fait, s'il les revend, la quantité, et sa politique sur la conversation de ces données). Donc renseignez-vous un peu plus.

avatar pelipa91 | 

@victoireviclaux

Déjà je ne vous ai pas agressé (j’ai juste donné des arguments)
Qui plus est ce retour n’était pas pour vous mais pour l’autre personne.
Pour les règles je suis tout à fait d’accord avec vous.

avatar Calamos | 

@pelipa91

C’est indiqué dans les CGU, que cela peut être utilisé.

avatar pelipa91 | 

@Calamos

Je suis d’accord avec cela également
Mais toutes les sociétés savent que 99% des gens ne lisent pas les CGU.
J’avoue également ne pas le faire systématiquement.
Et les CGU font volontairement 50 pages pour que justement les gens soient décourager de les lire.
Après il existe aussi des sociétés qui les violent (lues ou non)
Bref Withings ne m’a déjà pas plu sur un de ses produits, et cette politique ne me plait gère plus.
Je n’achèterai donc plus cette marque.

avatar flux_capacitor | 

@pelipa91

1) Où est-ce que Withings fait de l'argent avec ça puisqu'ils ne revendent pas ces données ?
2) Je ne suis pas "jeune" et en effet la revente de mes données à des tiers me file des boutons, mais en aucun cas l'utilisation anonymisée de ces données agrégées en un ensemble macrostatistique, par et pour la structure-même qui a collecté ces données, principe de la confidentialité différentielle — mais savez-vous ce que recouvre ce terme ?
3) Bigdidou a très bien explicité la situation plus haut.

avatar jeff78 | 

Ce genre de produit s’adresse à une catégorie de la population qui n’est pas forcément la plus touchée par les effets délétères de la maltraitance d’état.
Sans compter qu’ils se permettent d’exposer le fait qu’ils exploitent les données de leurs chers clients.

avatar Ajioss | 

Ce sont des statistiques je ne vois pas le soucis . Au contraire je les instructives.

avatar Totoche31 | 

Tous ceux qui trouvent ça « moyen » sont sans doute les mêmes qui doivent être ultra satisfaits de la gestion de la vie privée par Apple 🙄🤣

avatar victoireviclaux | 

@Totoche31

Apple n'a rien à voir avec ça. Déjà ils ne revendent pas les données, et il n'y a pas de stats effectuées avec ça. Il s'en serve en interne pour améliorer les produits. Rien à voir avec ce que fait Google par exemple...

Et je fais plus confiance en Apple que d'autres sociétés tiers... qui sont très connues pour leur ""bonne gestion""" des données d'ailleurs...

avatar Calamos | 

@victoireviclaux

... euh... Apple, comme Google, a fait des mesures de réduction du trafic voiture, du trafic des gens en boutique... durant le Covid.

Ils n’ont pas utilisés leur boule de cristal, mais bien les données anonymisées des gens.

avatar victoireviclaux | 

@Calamos

Comme toutes entreprises qui utilisent les données de diagnostic pour améliorer les produits. Et encore une fois je préfère faire confiance à Apple plutôt qu'une autre entreprise tiers qui vends les données à des fins commerciales/publicitaires comme Google, Waze, etc.

avatar John McClane | 

Je confirme ma prise de poids : 6kgs au premier confinement... C’est ça d’amuser les enfants avec des ateliers cuisine, crêpes, gaufres, gâteau au yaourt... Oui je sais, j’aurais pas dû manger avec eux, mais bon voilà.

avatar raoolito | 

@John McClane

MERCI
merci de vous intéresser à ce que Withings raconte plutôt qu’exclusivement à cette histoire de données !
Bref, j’ai pas du prendre plus que d’hab en ce qui me concerne, faut qu’il qu’au vrai milieu de la campagne et avec surtout du velo pour aller à mon bureau dans un petit village, le « confinement » c’est ma journée normale depuis que je suis freelance :P

avatar Slaine | 

@John McClane

L'important c'est de se faire plaisir 6 kgs c'est rien si ils sont perdu par la suite.

Pour moi c'est l'inverse suite à une maladie qui n'a rien avoir avec le covid mais qui a failli m'avoir et des médicaments qui font grossir j'ai perdu 20 kgs et encore 10 kgs à perdre tout en prenant de la masse musculaire un vrai entraînement à la Rocky si le covid veut un combat il va prendre cher 😂

avatar Kriskool | 

Withings devrait PAYER ses utilisateurs pour utiliser leurs données ! On est vraiment des pigeons !

Comme la station météo Netatmo qui revend ses données collectées par ses millions se utilisateurs dans le monde pour faire de jolies cartes météo.....

avatar Sindanárië | 

Arrêtez avec Withings.
Vos petites crises sur l’utilisation de vos données (alors que c’est précisé dans les CGV) c’est juste pour masquer votre frustration sur les kilos de viande en plus sur l'estomac, qui ne doivent pas vous rendre très actif dans une chambre à coucher.
Ça doit ronfler à faire craquer le joint des murs.
Le confinement à bon dos !
Vous devez être du genre à considérer qu’un lit n’est pas un lit s'il n’y a pas de quoi manger une semaine dedans sans en sortir.
😬

avatar Biking Dutch Man | 

La question concerne le consentement éclairé. Le possesseur des données doit pouvoir décider de partager ses données ou non, sans avoir à se justifier. Or le système est complètement opaque et les utilisateurs se sentent de plus en plus comme des rats de laboratoire, avec sur le long terme des risques de rejet total d’une part de plus en plus grande de la population.

CONNEXION UTILISATEUR