Apple passerait un accord avec Epic, mais pas celui que vous croyez

Stéphane Moussie |

Après quelques années de friction, Apple et Epic auraient enfin trouvé un accord. Mais ne vous attendez pas à voir revenir Fortnite dans l'App Store : il ne s'agit pas d'Epic Games, mais Epic Systems, le principal éditeur de dossiers médicaux électroniques aux États-Unis.

Axios rapporte qu'Epic Systems va développer une bonne version macOS de sa solution de dossiers médicaux. Son service est déjà accessible sur Mac, mais dans une version peu pratique actuellement. La nouvelle solution devrait faciliter la vie du personnel soignant qui se sert de ce système sur Mac.

PowerChart, un concurrent d'Epic déjà partenaire d'Apple

Les deux entreprises s'étaient opposées sur un projet de règles gouvernementales visant à faciliter le partage de dossiers médicaux. Apple était pour, Epic Systems était contre.

L'année dernière, Apple a mis en place aux États-Unis un système pour faciliter le partage de données médicales avec les hôpitaux. Six éditeurs de dossiers médicaux électroniques font partie des partenaires, mais pas Epic, qui supervise les données d'environ la moitié de la population américaine. Au vu du réchauffement de la relation, cela pourrait changer. Apple veut jouer un rôle de plus en plus important dans le secteur de la santé, en servant notamment de lien entre les patients et les médecins.


avatar MarcMame | 

Apple Banque & Assurance voudrait avoir accès à nos dossiers médicaux ? 🤔

(J’imagine déjà les réactions premier degré…)

avatar MGA | 

@MarcMame

Peut-être pas mais c’est bien la direction qui semble se profiler (pas nécessairement venant d’Apple). Le tout pour un bénéfice qui reste à quantifier, prouver et surtout en mettant la même énergie à déterminer les conséquences potentiellement délétères et les risques. 👍

avatar Gravoche67 | 

@MarcMame

Ca fait des années que multinationales font cela au japon. Notamment, Mitsubishi.

avatar MarcMame | 

@Gravoche67

"Ca fait des années que multinationales font cela au japon. Notamment, Mitsubishi."

———
Et ??

avatar UraniumB | 

Ah ouais je ne savais pas qu’Epic a un domaine de santé. Étonnant 🧐

avatar bouh | 

@UraniumB
Ce n’est pas la même société, c’était une blagounette.

avatar koko256 | 

Gnagnagna. Mais on s'en fiche de cet Epic là 🤪🤪🤪

avatar UraniumB | 

@koko256

Vive Fortnite.

avatar damien.thg | 

Elle n’est pas épique cette news du coup… 😅

avatar noooty | 

Quelle époque, quelle époque Epic…

avatar UraniumB | 

@noooty

épique*

avatar CorbeilleNews | 

@noooty

Epi quoi encore

avatar noooty | 

@CorbeilleNews

🤪

avatar doc76 | 

En france, le dossier medical patient n’existe quasi pas, cela s’ameliorera je l’espere
Je suis urgentiste et voici qqls exemples

Le patient est adressé aux urgences par le medecin pour anemie a 18h30. Mais impossible de recuperer les resultats seul le medecin les a, et si vous pensez que le patient de 90 ans va regarder sur son compte internet……donc on refait la prise de sang!
Le patient est opéré dans un etablissement medical et vous voulez des infos le we car il vient a votre cabinet … aucune centralisation des actes donc vous devinez.
Un patient peut voir trois medecin en 48h qui prescrivent chacun une prise de sang , et le patient aura 3 prises de sang.
Vous avez passé des radio et vous voulez un deuxieme avis medical sans dire que vous avez eu des radios . Et bien le deuxieme medecin n’en sera rien.
Donc je ne sais pas si des societes privés doivent s’impliquer dans l’efficience de l’information medicale des patients mais en tout cas on y met un pognon de dingue !!
Aujourd’hui aucun medecin qui utilise une plateforme comme doctolib and co
N’envisagerait de supprimer le confort que cela apporte ( rappel des patients 48h avant la consultation,gestion des annulations, organisation de son planning à volonté , gestion des blacklistés…)
Donc etre vigilant oui croire que l’on fera sans les sociétés privées, cela me parait difficile

avatar Insomnia | 

@doc76

Le dmp est pas censé le faire ? J’avoue ne pas l’avoir activé pour ma part

avatar Gravoche67 | 

@Insomnia

Je crois qu’il est activé par défaut 🙀

avatar Insomnia | 

@Gravoche67

Je sais pas vu que le mail que jai reçu c’est pliure justement l’activer

avatar Tomtomrider | 

@Insomnia

C’est « mon espace santé » maintenant. Et. Pour la première fois j’ai eu, d’une pharmacie me semble-t-il, un télé versement automatique de documents dedans. L’équipe en charge du projet à l’air, enfin au début, assez motivée avec une bonne liste d’amélioration à venir. Peut-être le début de quelque chose.

avatar Insomnia | 

@Tomtomrider

Merci pour ce retour, j’irais voir ce que ça donne pour le coup.

avatar Paquito06 | 

@doc76

“Donc etre vigilant oui croire que l’on fera sans les sociétés privées, cela me parait difficile”

Merci pour ce retour, concret, reel, tres interessant.

Pourquoi ne pouvons nous pas imaginer que l’assurance maladie/amelie, centralise toutes les infos relatives aux patients, que l’entree (de l’info) provienne d’un organisme public et/ou privé? (Que ca soit un urgentiste, un generaliste, une clinique privee ou un anesthesiste en hopital). Ceci afin d’eviter qu’une entreprise privee se retrouve avec toutes les infos des patients et (re)vende a des tiers, certes privés, comme assureurs, etc.

avatar Kimaero | 

@Paquito06

Une société privée peut monétiser ce genre de plateforme, avec réflexion autour de l’efficience des coûts, il peut aussi y avoir concurrence entre plusieurs et course à l’innovation et à l’intégration.

Au niveau publique par contre…
Rappel : TousAntiCovid a couté 15 millions d’euros pour une app qui pourrait être codée par un étudiant en un weekend.
SNCF Connect a couté 50 millions pour en faire moins que l’app précédente.

avatar Paquito06 | 

@Kimaero

“Une société privée peut monétiser ce genre de plateforme, avec réflexion autour de l’efficience des coûts, il peut aussi y avoir concurrence entre plusieurs et course à l’innovation et à l’intégration.”

C’est ca le probleme, c’est que le privé veut faire de l’argent, ce qui n’est pas le but du public, surtout par l’intermediaire de la santé. Quand une boite privee va recuperer tes infos pour revendre ca a un assureur qui va te sortir un plan santé au tarif exhorbitant a cause de ton profil, ca sera deja moins amusant.

“Au niveau publique par contre…
Rappel : TousAntiCovid a couté 15 millions d’euros pour une app qui pourrait être codée par un étudiant en un weekend.
SNCF Connect a couté 50 millions pour en faire moins que l’app précédente.”

Il y a eu qq deboires avec la creation numerique (desktop web app/mobile app), oui, mais faut pas croire que c’est donné dans le privé non plus. J’ai qq chiffres sympa rien qu’en coût hebdomadaire pour QA des apps de ce genre chez les GAFA qui se chiffrent en millions de $.

avatar iPop | 

Je ne sais pas vous mais quand je regarde le visuel de Powerchart, ça me fait penser à un pangolin; un mélange entre SAP et Musique. 😑

avatar Tech | 

Le petit épicier a joué a perdu

avatar ⚜Dan | 

Une très bonne chose puisque présentement ont as 0 accès à rien lol

avatar bubu16 | 

Ohhh le titre piège à clic ! Oh que c’est pas bien MacG ! Oh la la 🤣🤣

CONNEXION UTILISATEUR