Wear OS, une absence remarquée à la Google I/O 2019

Florian Innocente |

La Google I/O 2019 s'est achevée dans une quasi-indifférence de la part de Google pour Wear OS, sa plateforme pour montres connectée. Cette absence de Wear OS dans le keynote d'ouverture ainsi que dans les sessions suivantes n'a pas échappé aux développeurs présents.

Dave Burke (centre), vice-président pour l'ingénierie Android, interrogé sur Wear OS

Lors du Fireside chat, une séance de questions/réponses avec plusieurs responsables techniques des plateformes de Google, l'un des participants a été bien applaudi lorsqu'il a abordé ce point : « Est-ce que cette plate-forme est morte ? Faut-il s'inquiéter ? ». 

Dave Burke, le responsable de l'ingénierie d'Android, a demandé en souriant où était l'équipe Wear OS, absente de l'aréopage présent sur scène. Ces ingénieurs étaient affairés à l'un des espaces de démonstration, lui a-t-on répondu.

Sans avoir quoi que ce soit de concret pour étayer son propos, Dave Burke a assuré que Google restait très intéressé par les wearables, que l'équipe recrutait et que des investissements étaient faits (lire Google s’offre un petit bout de Fossil Group & Cinq ans d’Android Wear/Wear OS : triste anniversaire).

On a vu des déclarations de foi plus passionnées pour une plateforme… Le contraste est saisissant avec le rival watchOS qui, tous les ans, lors de la conférence des développeurs d'Apple, reçoit sa mise à jour majeure et a droit à son quart d'heure de gloire pendant le keynote, et plusieurs sessions de travail ensuite.

L'Apple Watch est devenue un élément important de la communication d'Apple, qui axe beaucoup de son discours sur les nouvelles fonctions santé et n'hésite pas à parler de vies sauvées grâce à elles.

À défaut de perspectives pour les développeurs sur l'évolution technique de la plateforme, les utilisateurs de Wear OS ont tout de même reçu, une semaine avant Google I/O, une friandise avec l'annonce de la fonction Tile.

On peut la comparer au rôle tenu par le cadran Siri. Il s'agit de voir les événements et infos à venir par un geste latéral. Pour le moment on passe en revue jusqu'à six sources d'infos : événement à venir, météo, rythme cardiaque, titres d'actualité, un objectif sportif et il y a un minuteur. Google en prévoit d'autres mais il n'a pas encore ouvert cette fonction aux développeurs Wear OS, décidément oubliés de cette édition 2019.

Tags
avatar Alberto8 | 

D’ailleurs comment s’appelle celui qui s’occupe de Watch Os et de l’Apple Watch en général ? C’est lynch ou quelque chose comme ça non ?

Quoi qu’il en soit Apple devrais le mettre en charge sur Ios et sur l’iPhone/ipad en général, j’aime énormément se qu’il a fait avec l’Apple Watch.

avatar malcolmZ07 | 

@Alberto8

Jaime beaucoup ses présentations , toujours très claire et pédagogique.

avatar Baptiste_nv18 | 

@Alberto8

Pourquoi vouloir le mettre sur iOS alors ? Pour que watch os déçoive ensuite ?

avatar Alberto8 | 

@Baptiste_nv18

Je ne sais pas mais en tout cas faire un remaniement pourrais faire du bien , donné un nouveau souffle .

avatar Florian Innocente | 
David Lynch, à ne pas confondre avec Kevin Lynch, le réalisateur.
avatar ClownWorld 🤡 | 

@innocente

C’est le contraire.
C’est du second degré ? ?

avatar Florian Innocente | 
Va savoir, c'est la beauté d'internet, on ne sais jamais. ?
avatar occam | 

Lacune utile et nécessaire.

CONNEXION UTILISATEUR