Heart Analyzer met du cœur à l'ouvrage sur l'Apple Watch

Mickaël Bazoge |

Apple fait grand cas du cardiofréquencemètre de sa montre connectée, et il est vrai que bon nombre de fonctions de suivi de l’activité physique reposent sur ce capteur essentiel. Mais le constructeur a un peu loupé le coche au niveau de la complication de l’app Rythme cardiaque, qui se révèle n’être qu’un simple raccourci. La complication de l’application Heart Analyzer est autrement plus complète, puisqu’elle affiche le pouls relevé par l’app ainsi que les fréquences minimum et le maximum.

Capture de gauche : la complication grand format sur le cadran Infographie modulaire affiche un graphique des derniers relevés. Capture de droite : la complication Rythme cardiaque (en bas à droite) ne contient aucune information. Ce n’est pas le cas des complications d’Heart Analyzer, en bas à gauche et au milieu à droite.

Heart Analyzer mesure le pouls en continu quand l’app est affichée sur l’Apple Watch (une fonction qui peut être désactivée d’un appui Force Touch).

L’app watchOS permet également de consulter l’activité cardiaque mesurée pendant les activités sportives. Sur l’Apple Watch, Heart Analyzer ne manque pas d’atouts, surtout si on consulte en plus l’app iOS et sa myriade de graphiques et d’informations (hélas, tout est en anglais). On a tout de même repéré quelques bugs, des crashs ou encore un affichage à l’envers du sens choisi sur la montre.

L’application étant gratuite, rien n’empêche de la tester. Les fonctions de base ne coûtent rien, mais on peut aller plus loin en débloquant des fonctionnalités supplémentaires via des achats intégrés (à partir de 2,29 €).

avatar padeca | 

Excellente appli. Dommage que Apple ne débloque toujours pas l ECG

avatar Moumou92 | 

@padeca

Ce n’est pas Apple qui bloque la fonction en France mais la réglementation française...

avatar Bigdidou | 

@Moumou92

« Ce n’est pas Apple qui bloque la fonction en France mais la réglementation française... »

C’est bien Apple qui fait le choix de ne pas mettre la fonction à disposition en France et en Europe.
La réglementation française ne bloque rien du tout.

avatar RedMak | 

@Bigdidou

nn vous avez tord, il faut une autorisation préalable des autorités compétentes française, comme ce fut le cas au usa où Apple a eu l’autorisation de la FDA pour que ca soit activée sur la watch.

avatar Bigdidou | 

@RedMak

« nn vous avez tord, il faut une autorisation préalable des autorités compétentes française »

Non, je n’ai pas tort.
Je dis ça gentiment, mais suis toujours assez surpris des « avis » à propos de sujets dont on ne connait manifestement rien.
Mais peut-être pourrez vous nous en dire plus : quelle autorisation préalable ? De quelle « autorité compétente » ?
La seule démarche à faire pour ce matériel de classe 1 est de la responsabilité d’Apple : une auto certification CE qui prend à peu près autant de temps et d’énergie que pour une poire à lavement.

Le reste, c’est vos fantasmes ;)

avatar RedMak | 

@Bigdidou

Moi je suis pas un expert :) je me base sur les articles qui disent que à priori c’est un peu plus compliqué que ce que vous décrivez :), comme cet article de macG

https://www.watchgeneration.fr/apple-watch/2018/12/lapplication-ecg-de-l...

avatar Bigdidou | 

@RedMak

Moi je suis pas un expert :)
J’en suis devenu un (enfin, expert amateur) après 25 ans de vie commune avec quelqu’un dont le métier est de certifier (de gros) dispositifs médicaux ;)

« à priori c’est un peu plus compliqué que ce que vous décrivez :) »
Non.

« https://www.watchgeneration.fr/apple-watch/2018/12/lapplication-ecg-de-l... »
MacG raconte une bêtise.
A leur décharge, c’est un sujet complexe, très peu documenté sur le web.

avatar Lestat1886 | 

@Bigdidou

Je be suis pas un expert non plus :)
Mais je veux bien lire l’article qui dit que c’est une auto-certification et que c’est du seul ressort d’Apple

https://www.mac4ever.com/actu/136478_l-apple-watch-series-4-ecg-a-obtenu...

Par contre, c’est de leur ressort de demander l’autorisation, à voir s’ils l’ont déjà lancé ou pas

avatar Bigdidou | 

@Lestat1886

« Mais je veux bien lire l’article qui dit que c’est une auto-certification »
Ce n’est pas un article, c’est la réglementation à propos des dispositifs médicaux en France et en Europe.
Sujet très technique.
Elle n’a rien n’a voir avec la réglementation étasunienne : ce n’est pas pour rien si l’Europe sert de terrain d’expérimentation grandeur nature aux fabriquants et à la FDA.

avatar gboissie | 

@Bigdidou

Non en France selon la classe du dispositif médical (et donc des revendications que souhaite avoir le fabriquant) il ya auto certification ou certification par un tiers

L’ANSM reste l’autorité compétente et peut demander des audits et obtenir des sanctions

Quand on est une petite structure il y a sans doute moins de risque d’avoir un audit... quand on est un géant américain c’est moins sur.

Il y a une véritable et très complexe législation à suivre (FR, EU, US,...) contrairement à ce que vous laissez entendre. On ne peut pas faire n’importe quoi et s’auto certifier

Les dispositifs médicaux de faible risque (classe I) : le fabricant fait une auto certification.

les dispositifs médicaux de classe IIa, IIb, III : l’évaluation de la conformité est réalisée par un tiers appelé « organisme notifié », placé sous le contrôle de l’autorité compétente (en France l’ANSM) et strictement indépendant du fabricant.

avatar Bigdidou | 

@gboissie
« Non en France selon la classe du dispositif médical (et donc des revendications que souhaite avoir le fabriquant) il ya auto certification ou certification par un tiers
L’ANSM reste l’autorité compétente et peut demander des audits et obtenir des sanctions »

Quoi, non ?
Où avez vous vu que j’ai écrit autre chose ?
On parle de cette montre, il ne s’agit pas de commencer à donner un cours de réglementation concernant les autres classes de dispositifs et matériels.
Concernant cette montre, c’est une auto-certification, point.
Du niveau de la poire à lavement. Point.

avatar gboissie | 

@Bigdidou

Pas forcément auto certification. Si la montre vous dit d’aller voir votre médecin, il a de l’électronique et des algorithmes une recommandation... donc un peu plus que la poire à lavement.

avatar gboissie | 

@Bigdidou

Un tensiomètre c’est déjà Un IIa soumis à réglementation par un tiers... alors un ECG ...

avatar Bigdidou | 

@gboissie

Oui, tu as raison, cette montre c’est plutôt IIa, puisqu’il s’agit quand même du contrôle d’un processus physiologique.
Mais ça va pas au delà, puisque c’est pas un outil diagnostic, et qu’il y a pas de danger immédiat.
Donc, ça change pas trop le problème, auto-certify ou certif par un tiers, ça reste la responsabilité d’Apple seule.
Et un choix à priori marketing de pas proposer la fonction en Europe et de la réserver au US.

avatar gboissie | 

@Bigdidou

Si la montre te dit d’aller aux urgences on peut dire que c’est un IIb cela dépend de ce que veut revendiquer le fabriquant.

IIa ou IIb ou III c’est une certification par un tiers et non une auto certification.

Je ne suis pas sur que ce soit uniquement marketing. Ça peut être le cas mais c’est loin d’être aussi simple

avatar Bigdidou | 

@gboissie

« IIa ou IIb ou III c’est une certification par un tiers et non une auto certification. »

Oui, oui, je suis d’accord. Ça reste une procédure de certification relativement simple, rien à voir avec un processus d’AMM.

avatar gboissie | 

@Bigdidou

Oui c’est sur.

La question pour moi est plus lié aux audit imposés pour vérifier la bonne gestion de la conception au support sur l’ensemble du cycle de vie du produit. Et j’imagine qu’il y a un certain nombre d’agences gouvernementales (ou déléguées) qui se feront un plaisir d’aller auditer Apple ... et personne n’a envie de passer sa vie à être auditer

avatar Bigdidou | 

@gboissie

« La question pour moi est plus lié aux audit imposés pour vérifier la bonne gestion de la conception au support sur l’ensemble du cycle de vie du produit. Et j’imagine qu’il y a un certain nombre d’agences gouvernementales (ou déléguées) qui se feront un plaisir d’aller auditer Apple ... et personne n’a envie de passer sa vie à être auditer »

Il y a surtout qu’Apple ne nous a pas démontré un goût effréné pour l’analyse des risques et la surveillance post-production, bref la gestion de la qualité. Les dernières failles de sécurité en série dont certaines assez basiques en témoignent.

Après tu penses vraiment vraiment qu’empétrés comme ils sont dans des problèmes bien plus graves et urgents concernant les DM (on est en train de vivre une petite catastrophe sanitaire, quand même) l’ANSM va perdre son temps avec une cet ECG, certes utile, mais à l’intérêt et aux risques limités ?

avatar Malouin | 

@Bigdidou

Il est expert de tout le garçon !

avatar Bigdidou | 

@Malouin

« Il est expert de tout le garçon ! »

J’admire le courage, la promptitude et l’apport de votre réaction au débat.
Tout ça en une phrase.
On sent qu’il y a une solide expérience là dessous et je reconnais bien là une certaine pâte.

avatar Linker | 

@RedMak

tu as juste tort il faut bien l’autorisation de la ANSM ( l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé )
sans l’autorisation Apple n’a pas le droit d’utiliser la fonction.

Sinon pour faire bouger les choses plus vite la EMA (l'Agence européenne des médicaments ) pourrait donner son accord.

Renseigne toi avant de lancer des conneries...

avatar RedMak | 

@Linker

C’est ce que j’ai dis nn ?🤔

avatar Linker | 

@RedMak

a excuse-moi je parlais de l’autre personne.

🥺

avatar RedMak | 

@Linker

Ok 👍 😊

avatar Bigdidou | 

@Linker

« tu as juste tort il faut bien l’autorisation de la ANSM ( l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé ) »
Encore une fois, non, pas pour ce type de matériel.
Il faut juste une certification soit auto-certification, soit, effectivement certification par un prestataire externe agréé.
La mise en service du dispositif doit être signalée à l’ANSM, mais la certification fait office d’autorisation.

« Renseigne toi avant de lancer des conneries... »
C’est une bonne idée.
Tout est sur le site de l’ANSM.

Ce qui retarde Apple dans cette histoire, c’est Apple.
Mais évidemment, un dispositif médical, ça veut dire analyse préalable de risque, système de vigilance et de gestion des incidents, surveillance post mise sur le marché, bref démarche globale de qualité.
Toutes ces choses que les failles de sécurité ahurissantes qu’on a vu apparaître récemment sur les produits de la pomme montrent qu’elle ne sait plus faire.

avatar gboissie | 

@Bigdidou

Ils ont l’accord de la FDA et ils regardent ce genre de choses avec des conséquences bien plus importante que ce que peut faire l’ANSM. Donc je ne suis pas d’accord avec toi

avatar Bigdidou | 

@gboissie

« Ils ont l’accord de la FDA et ils regardent ce genre de choses avec des conséquences bien plus importante que ce que peut faire l’ANSM. »

Précisément. A partir du moment ou leur tru est FDA compatible, zéro crainte à avoir concernant l’ANSM bien plus permissive ou débordée, je ne sais pas.
Ce n’est pas pour rien que bien des DM sont lancés d’abord en Europe qui sert de labo in vivo à la FDA.

avatar leyann | 

Le beau graph n’est pas dispo sur ma series 2 malheureusement.

avatar Zefram | 

Il y a aussi HeartWatch dans le style.
Payant mais excellent.
La complication Apple Watch n’est pas terrible mais l’app iPhone pour consulter son historique cardiaque est vraiment très bien.

avatar demus | 

Laquelle vous recommendez entre HeartWatch et HeartAnalyzer?

avatar Jacalbert | 

Impossible d’installer 😡

avatar Djlz | 

Appli pas géniale pour moi. Si c’est juste en anglais c’est un signe qu’on limite le marché et que ça pourrait manquer d’élégance et de cohérence. Dans mes mouvements au gym, l’appli se présente souvent à l’envers. Led verte allumée en permanence même après avoir retiré la montre dans un premier temps et supprimé l’appli dans un second temps. J’ai du redémarrer la montre.

avatar Sucrier | 

Je préfère Heartwatch en français et facile à utiliser même si les graphismes sont un peu moins beaux.

avatar Olejik | 

Hello. Thank you for the interesting post. I want to say that I read with great interest. Also, relatively recently, I read here https://anderbot.com/windows/apps/?id=9wzdncrfj27n a publication about Adobe Photoshop Express. In my opinion, Adobe Photoshop Express is the best program in the world. I recommend to read. I think you will be interested. Thank.

avatar misterjad | 

Dans les « analyses profondes » il signale que mon cœur a battu au plus bas à 30 bpm.
Impossible de retrouver cette mesure dans deux autres applis d’analyse cardiaque (dont Santé d’Apple)...

Une appli qui invente ou extrapole un peu trop des données c’est poubelle direct !! 🗑

avatar misterjad | 

Eh d’ailleurs MacG : deux articles sur cette app en moins de 6 mois c’est un hasard ou un intérêt mutuel se cache quelquepart ?

CONNEXION UTILISATEUR