AirPods Max : une coque de transport astucieuse et aimantée chez WaterField

Mickaël Bazoge |

WaterField Design est, à notre connaissance, le premier fabricant à proposer une « vraie » coque de transport dédiée aux AirPods Max. Comme les étuis que nous avions repérés il y a quelques jours, la Shield Case protège le précieux casque d'Apple — avec ou sans Smart Case — derrière son cuir.

Mais l'accessoiriste a développé un astucieux « papillon » aimanté à l'intérieur qui non seulement évite aux oreillettes de cogner entre elles quand elles ne sont pas habillées de leur étui, mais qui active aussi immédiatement la veille profonde. Les AirPods Max basculent dans cette veille dès qu'on les place dans leur Smart Case, ou alors au bout de 5 minutes sans bouger (lire : Apple détaille le fonctionnement de la veille sur les AirPods Max). Dès que le casque est en mouvement, il sort de la veille, sauf s'il est dans son étui qui intègre des aimants l'empêchant de se réveiller.

WaterField ne sera pas le dernier à insérer des aimants dans ses coques de transport, mais c'est sans doute le premier. Lorsqu'on balade les AirPods Max équipés de leur Smart Case, le papillon se déplie pour laisser toute la place aux oreillettes protégées. Le Shield Case comprend en outre une poche intérieure pour y glisser un adaptateur secteur, et deux poches extérieures pour des câbles.

Cette coque de transport se décline en quatre coloris (noir, chocolat, bleu et rouge) au prix de 99 $. Il faut ajouter 15 $ de frais de port, et 26 $ en différentes taxes, ce qui nous fait le produit à 140 $. C'est un peu cher, mais on peut penser que d'autres fabricants vont s'emparer du concept assez rapidement.

D'ailleurs, dans un genre beaucoup plus abordable, on trouvera sur Amazon cet étui de protection de Geekria qui lui aussi, intègre une bande anti-friction entre les oreillettes, qui bascule les AirPods Max en veille. En revanche, on ne pourra pas transporter le casque avec sa Smart Case. On ne peut pas tout avoir, mais il sera beaucoup pardonné à cette coque vendue 28 € seulement (+5,61 € de livraison).

Source
Merci Marc
avatar Totoche31 | 

140$ 🙄

avatar TrollMan06 | 

@Totoche31

🥱

avatar Dazoudaz | 

Bientôt la même pour une dizaine d’euros sur AliExpress.

avatar Puff32 | 

@Dazoudaz

Oui de la merde

avatar Dazoudaz | 

@Puff32

Pas forcément, non.
Être un pigeon en mettant 140€ dans une coque ne t’empêchera pas d’avoir de la merde.

avatar Boris 41 | 

@Dazoudaz

Faut vraiment pas connaître Waterfield pour les attaquer sur le tarif et lancer la comparaison avec des produits vendus AliExpress...

Waterfield fabrique des produits à la main avec des matières de qualité et tout ça à San Francisco. Rien à voir avec les daubes qui sortent des usines chinoises.

J’ai une sacoche de chez eux depuis une douzaine d’année qui a été maltraitée comme pas possible et pourtant elle est en parfait état.

avatar Dazoudaz | 

@Boris 41

Si c’est fabriqué à San Francisco, c’est forcément bien...

avatar shaba | 

@Dazoudaz

Ça joue oui. Et la main d’œuvre n’est pas traitée de la même façon non plus.

avatar Dazoudaz | 

@shaba

Les produits Apple sont assemblés en Chine donc bon...

avatar shaba | 

@Dazoudaz

Mais on ne parle pas d’Apple ici :)
Après Apple a les exigences parmi les plus importantes de l’industrie.

avatar DrStax | 

@shaba

Pour leur produit je suis d’accord, pour leurs accessoires par contre... leur coque iPhone sont des grosse blague comparer a leur prix par exemple même quand on est prêt à mettre le prix pour de la qualité, la elle n’est pas présente. Enfin c’est mon avis par rapport à celle que j’ai eu l’occasion d’essayer et voir aussi la dernière coque transparente.

avatar oomu | 

@DrStax

Heureusement ça ne parle pas de coque Apple là.

avatar dguillet | 

@shaba

Oui on l’a bien vu en Inde récemment. Ils sont ”très” exigeants. 😇

Plus sérieusement sur le principe on peut s’interroger sur la vrai valeur (prix) d’un produit pour moi elle se résume à son utilité et à ma capacité à me le procurer. Si ces deux conditions sont réunies alors la valeur est bonne sinon bah je passe mon chemin.

avatar shaba | 

@dguillet

Ils le sont bien plus que beaucoup d’autres, ça ne veut pas dire parfaits non plus ;)

avatar Derw | 

@dguillet

« Plus sérieusement sur le principe on peut s’interroger sur la vrai valeur (prix) d’un produit pour moi elle se résume à son utilité et à ma capacité à me le procurer. Si ces deux conditions sont réunies alors la valeur est bonne sinon bah je passe mon chemin. »

Votre 1ère condition, « est-ce utile ? » devrait être un impératif pour tout le mode. Malheureusement, pour la plupart des gens il a été remplacé par « est-ce que j’en ai envie ? ».

Votre 2de condition est pertinente mais limitée. Que faites-vous dans ces 3 cas de figures :
- vous avez la capacité de vous le procurer mais en contredisant vos propres convictions,
- vous avez la capacité de vous le procurer mais en contredisant la morale sociale (mais pas la vôtre)
- vous avez la capacité de vous le procurer pas cher en contredisant la morale sociale ou plus cher (tout en restant dans vos moyens) en étant moins amoral…
?

avatar fte | 

@Derw

"Votre 1ère condition, « est-ce utile ? » devrait être un impératif pour tout le mode."

Pourquoi ?

Certains objets ne servent à rien. N’ont aucune fonction. Ils sont et cela suffit.

avatar Derw | 

@fte

« Pourquoi ? »

Parce que l’achat déraisonné est une des sources de nos problèmes de pollution… Donc, à moins de s’en foutre royalement, cette question devrait toujours être la première. Par contre un achat utile peut très bien être un objet qui ne sert à rien d’autre qu’à rendre heureux son propriétaire. Un achat inutile est un achat qui finit dans un tiroir ou à la poubelle peu de temps après sont achat…

Ainsi, acheter une boule à neige souvenir en vacance peut être utile si pendant longtemps on est heureux en la regardant et acheter un robot pâtissier peut être inutile s’il reste dans un carton sur une étagère pendant toute sa vie…

avatar fte | 

@Derw

"Parce que l’achat déraisonné est une des sources de nos problèmes de pollution…"

Déraisonné ? Mais un objet peut ne pas avoir la moindre utilité en tant que tel et constituer un achat tout à fait raisonné. En quoi utilité et raison sont-ils liés ?!

avatar Derw | 

@fte

« Mais un objet peut ne pas avoir la moindre utilité en tant que tel et constituer un achat tout à fait raisonné. »

Dans quel cas ? Si un objet n’a pas de fonction intrinsèque mais sert à quelque chose à son propriétaire il est utile. Donc quel exemple concret avez-vous d’un objet qui ne servirait strictement à rien à son propriétaire mais dont son a achat serait le fruit d’un acte raisonné ?

« En quoi utilité et raison sont-ils liés ?! »

En ce qu’avant d’acheter un objet le propriétaire s’est posé la question de son utilisation (et a donc utilisé sa raison). Acheter un produit qui ne servira pas est irraisonné économiquement (on perd de l’argent sans raison) et écologiquement (on a pollué pour créer cet objet, pour l’acheminer et on polluera pour s’en débarrasser).

avatar DamienLT | 

@Derw

Merci ! Il reste encore des gens raisonnables, réfléchis et avec un minimum de cerveau !

Je me bats avec ça au quotidien à expliquer pourquoi il vaut mieux investir dans de la qualité plutôt que de la quantité, de réfléchir en amont à ces achats sur ce que va devenir l’objet qu’on remplace, si c’est de l’utilité ou juste de l’envie et si cette envie peut être décalée ou carrément abandonnée.

Bref ça fait plaisir de lire ça ici, être minimaliste en 2020 (bientôt en 2021) c’est compliqué et on passe pour des cinglés pourtant je pense que c’est l’une des clés pour certains problèmes de sociétés.

avatar Derw | 

@DamienLT

« pourtant je pense que c’est l’une des clés pour certains problèmes de sociétés. »

Toutafé !

avatar fte | 

@DamienLT

"être minimaliste en 2020 (bientôt en 2021) c’est compliqué et on passe pour des cinglés pourtant je pense que c’est l’une des clés pour certains problèmes de sociétés."

C’est compliqué pour de nombreuses raisons, et je pense que tu sous-entendais la pression sociale. C’est compliqué aussi parce qu’il devient de plus en plus nécessaire d’avoir des équipements de toutes sortes pour simplement avoir une activité sociale ou professionnelle. Et au fil du temps, même minimaliste, on accumule des quantités de choses...

Ne changer de voiture que lorsque c’est incontournable ou lorsqu’il y a un vrai bénéfice écologique, ne changer de téléphone que lorsque les applications nécessaires n’y tournent plus, etc. Essayer de donner une deuxième vie aux choses...

Nous n’avons pas toujours les réponses permettant de faire des choix informés hélas.

avatar Pobla Picossa | 

@Derw

Une œuvre d’art.

avatar Derw | 

@Pobla Picossa

J’ai fait des études d’art, je suis donc bien placé pour dire qu’une œuvre d’art PEUT être utile (à embellir, à faire réfléchir, à changer d’état émotionnel…)

avatar fte | 

@Derw

"Donc quel exemple concret avez-vous d’un objet qui ne servirait strictement à rien à son propriétaire mais dont son a achat serait le fruit d’un acte raisonné ?"

Il m’est arrivé d’acheter une connerie à 2 balles juste pour dépasser le seuil nécessaire aux frais de ports offerts, me permettant de payer 2 balles de port plutôt que 20 balles.

Objet sans utilité en soi, mais achat raisonné.

Mais j’avais plus à l’esprit certains objets d’artisanat ou d’art, voire de collection, qui ne seront jamais utilisés. Mais dont l’achat peut néanmoins être parfaitement raisonné, pour soutenir un artisan par exemple, ou pour augmenter une collection... il y a tellement de choses inutiles et pourtant absolument indispensables.

avatar Derw | 

@fte

« Il m’est arrivé d’acheter une connerie à 2 balles juste pour dépasser le seuil nécessaire aux frais de ports offerts, me permettant de payer 2 balles de port plutôt que 20 balles. 

Objet sans utilité en soi, mais achat raisonné. »

Achat utile (il permet de faire des économies) d’un objet qui sera sans-doute inutile… Après, c’est à chacun d’évaluer le rapport utilité / pollution (pour peu que l’écologie soit un argument valable pour soi…).

« Mais j’avais plus à l’esprit certains objets d’artisanat ou d’art, voire de collection, qui ne seront jamais utilisés. Mais dont l’achat peut néanmoins être parfaitement raisonné, pour soutenir un artisan par exemple, ou pour augmenter une collection... il y a tellement de choses inutiles et pourtant absolument indispensables. »

Ok. J’ai donné plus haut ma définition de l’utilité qui englobe l’art… Après, soutenir un artisan peut se faire sans prendre sa production pour la jetée à la poubelle. On peut même se poser la question : est-ce utile de soutenir un artisan en lui achetant un produit ? Si sa survit professionnelle dépend de cet achat, ce n’est qu’un léger gain de temps… mais bon, pourquoi pas, soutenir l’artisanat est utile.
Quant à l’esprit de collection, accumuler des possessions qui ne servent pas pour satisfaire un besoin irrationnel…

avatar fte | 

@Derw

Je crois que le noeud du problème réside dans la notion d’utilité, propre à chacun. Il est vain d’essayer de trouver une définition commune, il n’y en a aucune.

Ce qui est essentiel pour quelqu’un sera inutile et irrationnel pour quelqu’un d’autre. Et c’est tant mieux, c’est la diversité des humains...

avatar Derw | 

@fte

« Je crois que le noeud du problème réside dans la notion d’utilité, propre à chacun. Il est vain d’essayer de trouver une définition commune, il n’y en a aucune. »

Oui. Même pour un individu unique, la définition peut changer en fonction du contexte. C’est pourquoi j’ai donné ma définition dans le cadre de cette remarque.

« Ce qui est essentiel pour quelqu’un sera inutile et irrationnel pour quelqu’un d’autre. Et c’est tant mieux, c’est la diversité des humains... »

Oui, mais mon propos était au départ pour remettre en perspective l’acte d’achat par rapport à sa futilité ou son inutilité potentielle. L’industrialisation a permis à l’Homme de rentrer dans le consumérisme. Doucement d’abord, puis de plus en plus vite et profondément. Ce consumérisme est en grande partie responsable des problèmes écologiques actuels et futurs. Donc un des leviers de correction est donc la remise en cause de la fuite en avant consumériste, notamment en se posant la question de l’utilité d’un achat avant de le faire. Or, je constate très souvent des achats inutiles, c’est à dire des achats qui n’apportent rien à l’acheteur (selon les propres critères de l’acheteur et non les miens). Si on pouvait déjà supprimer ces achats ou les diminuer fortement, on commencerait à aller dans le bon sens…

avatar Derw | 

@fte

Bonsoir.

Je sais que cette conversation sur le principe de la consommation utile est terminée, mais je suis en train d’écouter sur France Inter une émission dont les 2 invités, Sébastien Bohler et Jean-Marc Potdevin, semblent avoir un discours qui va dans mon sens de façon générale. En particulier S. Bohler, polytechnicien, journaliste et conférencier spécialiste en neurosciences, qui a écrit plusieurs livres dans ses domaines de compétences, notamment « Le Bug humain » et « Où est le sens ? » qui permettent de comprendre comment on peut parfois être « abusé » par notre propre cerveau pour devenir un sûr-consommateur qui achète sans sens. Je n’ai pas lu ces livres et ne peut donc en parler en particulier, mais ce qu’il dit dans l’émission semble augurer des lectures intéressantes…

avatar fte | 

@Derw

"pour devenir un sûr-consommateur"

Je n’ai aucun doute que la sur-consommation existe. C’est tentant lorsqu’on s’ennuie ou que la frustration nous pousse à chercher des plaisirs faciles commandables par correspondance...

Mais ce n’est pas lié à l’utilité (ou non) des objets achetés de trop. Ils sont peut-être redondants, inappropriés, ou que sais-je... mais pas nécessairement inutiles.

Consommation raisonnée (à défaut d’être raisonnable), je vote pour.

avatar Derw | 

@fte

« Mais ce n’est pas lié à l’utilité (ou non) des objets achetés de trop. Ils sont peut-être redondants, inappropriés, ou que sais-je... mais pas nécessairement inutiles. »

🤔
Je n’ai pas tout compris là. Si l’objet fini jeté, inutilisé, parce que « redondants, inappropriés… » en quoi aura-t-il été utile ?

Par contre des achats « inutiles » selon moi, je peux vous en citer pleins :
- Les cadeaux de Noël (anniversaire…) qui n’existent que pour faire plaisir à celui qui offre, mais pas à celui qui reçoit (spécialité de ma mère).
- Les achats de produits parce qu’ils sont en promo et « qu’on ne sait jamais » (spécialité de mon beau-père dont je ne compte plus les visseuses, scie-circulaires et autres rabots-intergalactique-à-roulement-à-billes… qui encombraient ses placards alors qu’il ne bricolait jamais !).
- Les achats d’un appareil dont on a pas besoin parce qu’on a été « bonimenté » par la pub ou le vendeur (j’en ai jeté qqs-uns qd j’étais plus jeune…).
- Les achats d’objets utiles, mais inutilisables dans notre propre environnement parce qu’on n’y a pas réfléchi en amont (ce qui a faillit être mon cas en domotique)
- …

« Consommation raisonnée (à défaut d’être raisonnable), je vote pour. »

👍

avatar oomu | 

@Derw

« Votre 1ère condition, « est-ce utile ? » devrait être un impératif pour tout le mode. Malheureusement, pour la plupart des gens il a été remplacé par « est-ce que j’en ai envie ? ».

Ha ces fameux gens dégueulasses.

Perso est de que j’ai envie d’un truc qui me serait utile ? Bof, ptet que non. J’ai déjà assez.

« 
- vous avez la capacité de vous le procurer mais en contredisant vos propres convictions, »

Les convictions n’ont pas de rapport avec ce qui m’arrive.

« - vous avez la capacité de vous le procurer mais en contredisant la morale sociale (mais pas la vôtre) »

Rien à fiche de la morale d’autrui.

« - vous avez la capacité de vous le procurer pas cher en contredisant la morale sociale ou plus cher (tout en restant dans vos moyens) en étant moins amoral… »

Je prends la voie qui ne dérange pas mes convictions.

avatar oomu | 

@dguillet

Si,les matériaux et la solidité sont meilleurs, c’est tout ce qui compte.

avatar Sindanárië | 
avatar oomu | 

@Dazoudaz

Ha, « assemblés », donc pas fabriqués ? Le chinois ne serait bon qu’à mettre dans l’ordre des pièces éparses tel un vulgaire gamin qui remonte un réveil ? Bah c’est ballot ça.

avatar oomu | 

@Dazoudaz

Ben pourquoi po ?

avatar Yves SG | 

@Boris 41

Merci pour ce témoignage.
En tout cas leurs housses de transport sont magnifiques !

avatar Malouin | 

@Boris 41

Te fatigue pas ! Tu as à faire à un sachant...
... Tu sais, le genre de type qui t’explique que les copies de bracelets Apple à 10€ sur Amazon au lieu de 90 sur l’Apple Store sont d’aussi bonne qualité. Et que c’est normal de copier si c’est moins cher...

avatar Malouin | 

@Dazoudaz

Voilà la leçon hebdomadaire sur les pigeons ! Ça manquait...

avatar oomu | 

@Malouin

Rouroouuuu

Et attention la semaine prochaine ça sera à mon tour de vous prendre la tête sur les moutons

Béhéhhhééééé béhéhééé
ho pardon,je voulais dire : « combien coûte ce MacBook m1 avec Big Sur ? »

avatar Malouin | 

@oomu

Non non... pas les moutons ! Les Moujons : une pierre, deux coups !

https://www.journaldulapin.com/2016/09/12/iphone-troll-android/

avatar oomu | 

@Dazoudaz

Pourquoi ?

avatar Malouin | 

@Dazoudaz

Ahhhhh ! Et revoilà la fable du pigeon...

avatar Sgt. Pepper | 

Autant prendre la Geekria a 28€ et détacher / découdre le séparateur magnétique afin de pouvoir l’utiliser avec l’étui Apple

avatar sjp2005 | 

Quand tu penses que la pomme ne fourni pas une vraie case pour son casque !

avatar justlikeheaven | 

@sjp2005

+1000

avatar MacAdams | 

Je pense que le case semble être de bonne qualité et je pendrai certainement un modèle de ce type, mais je n’arrive toujours pas à comprendre comment Apple ne l’a pas fait elle même...!

avatar JackIsBack | 

@MacAdams

Je pense tout simplement qu’Apple voulait faire un truc minimaliste car comme le montre la photo de WaterField, 95% des utilisateurs le transporteront dans un sac plus grand. Personne ne se ballade avec un tel casque à la main sans rien d’autre.

La protection d’Apple (moche) met le casque en veille et évite les oreillettes de se toucher. Sans prendre de la place inutile. Objectif atteint.

J’ai un sac bandoulière Freitag et le casque avec sa protection d’Apple y sera protégé sans se prendre la tête.

avatar Dazoudaz | 

Les mecs qui pensent que plus c’est cher, plus c’est de la qualité... les bonnes victimes du commerce.

avatar demenla971 | 

@Dazoudaz

Pas nécessairement mais dans certains cas cela se vérifie. Un t shirt à 400€ c’est du pur luxe qui ne définira pas la qualité du produit, mais une bonne veste en cuir fabriquée à la main avec du cuir de premier choix sera nécessairement de meilleure qualité que du made in bangladesh avec des ouvriers payés au lance pierre et travaillant de dans mauvaises conditions. Il en est de même dans à peu près tous les domaines mais libre à chacun d’acheter ce qu’il veut au prix ou il le souhaite. Pour ma part un casque a 700€ me rebute un fauteuil design a 9000€ non une belle toquante à 5000€ ne se refuse pas. Certains objets sont faits pour traverser le temps d’autres pour être consommés.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR