Garmin : la gamme fēnix Chronos pour les sportifs BCBG

Mickaël Bazoge |

Garmin se lance sur le marché des montres connectées luxueuses avec la fēnix Chronos, qui effectivement ne ressemble pas à un ordinateur de poignet. La montre, qui se destine à une clientèle d’amateurs fortunés de sports de plein air, propose un écran circulaire de 1,2 pouce protégé par une couche de saphir synthétique. Un système de rétroéclairage LED offrira un affichage correct même en plein soleil. Et on pourra nager ou plonger en mer avec une étanchéité jusqu’à 100 mètres.

Cliquer pour agrandir

Au rayon des capteurs intégrés, c’est la fête avec un GPS, un GLONASS, un altimètre, un baromètre, ainsi qu’un cardiofréquencemètre. L’autonomie est d’une semaine en mode « montre connectée » (sans les traqueurs et le GPS). Avec le GPS allumé, la fēnix tiendra 13 heures, ou encore 25 heures en mode économie d’énergie. Garmin utilise son propre système d’exploitation ; une app compagnon est disponible.

Trois modèles sont proposés : une version avec un boîtier en acier avec bracelet en cuir pour 999 € ou un bracelet en acier inoxydable pour 100 € de plus. Une déclinaison haut de gamme est aussi disponible avec boîtier et bracelet maillons en titane brossé pour 1 299 €.

Lire les commentaires →

Gear S2 : l’application iOS en bêta

Mickaël Bazoge |

Cela fait depuis le début de l’année que les possesseurs d’une Gear S2 attendent de Samsung la possibilité d’utiliser leur montre avec un iPhone. La rumeur a même annoncé une application iOS pour la fin du mois de mars… mais celle-ci n’est évidemment jamais arrivée. Mais alors, quand ?

Samsung vient en fait de lancer un programme de bêta-test : ouvert hier, il se poursuivra jusqu’au 19 septembre, ce qui laisse espérer une version finale pour la fin de ce mois, ou au pire d’ici la fin de l’automne. Pour y participer, il faut posséder un iPhone 5 ou plus, à partir d’iOS 8.4. Et habiter en Corée du Sud…

Samsung compte évidemment sur les retours des testeurs pour peaufiner son application, qui permettra de contrôler les deux Gear S2 (Classic et Sport), ainsi que le bracelet Gear Fit 2. Les possibilités devraient être plus réduites qu’avec un smartphone Samsung, mais on devrait évidemment pouvoir recevoir et consulter des notifications sur la montre, et surtout installer des apps provenant du Gear Store.

Lire les commentaires →

Pebble OS 4.0 : bientôt la livraison des nouveautés

Mickaël Bazoge |

La rentrée sera chargée pour Pebble, qui doit livrer en septembre leurs nouvelles montres à tous ceux qui ont investi dans les Pebble 2 et Pebble Time 2 (lire : Pebble 2, Pebble Time 2 et Pebble Core sont arrivés sur Kickstarter). Mais ce n’est pas tout. Le constructeur va également mettre en ligne la version 4.0 de Pebble OS, qui sera disponible avant les expéditions des futures montres.

Ce nouveau système d’exploitation destiné aux Pebble Time contient plusieurs petites nouveautés sympathiques. Les développeurs pourront ainsi personnaliser les icônes de leurs apps dans le lanceur. Ce dernier comprendra aussi une ligne supplémentaire qui fera défiler une information sous le nom de l’app :

Les notifications modales n’empièteront plus sur les cadrans (quand cela est possible) :

Avant… après.

Pebble OS 4.0 va aussi permettre aux développeurs de créer des raccourcis (One Click Actions) pour certaines des fonctions les plus populaires de leurs applications, comme par exemple l’appel d’une voiture Uber. Pebble demande aux dévs de soumettre leurs apps compatibles avec cette nouvelle version à partir du 31 août. Une vitrine spéciale sera proposée aux utilisateurs dans l’appstore de la montre.

Lire les commentaires →

Google signe des chèques pour des émissions en VR

Florian Innocente |

Certaines technologies n’ont de chance de décoller qu’avec le renfort de contenus pour les promouvoir, c’est le cas pour la réalité virtuelle (lire aussi Réalité virtuelle, 3D : des points communs pour un même destin funeste ?). Google, qui entend peser sur ce marché naissant, a signé quelques chèques pour donner un coup de pouce et montrer ce qu’il peut faire.

Bloomberg raconte que des YouTubeurs américains (comme iJustine ou les jumeaux Dolan), les chaînes HULU, HBO ou encore des éditeurs de jeux et les ligues nationales de basket et de baseball sont financés par Google pour produire des émissions et des films que l’on pourra apprécier avec un casque VR sur la tête.

iJustine explique comment faire une salade à base de pastèque

Google ne déroule pas des ponts d’or — les sommes ne dépassent pas les 6 chiffres au maximum, il s’agit d’y aller piano piano, pour voir ce qui marche. Mais l’investissement, même modeste à l’échelle du moteur de recherche, demeure notable.

Ces producteurs utilisent le système Jump de Google, un support circulaire capable de recevoir 16 caméras dont les flux sont ensuite fusionnés en un seul film, grâce à un “assembleur Jump” (un logiciel maison).

Le résultat de ces efforts devrait être visible sur les écrans dans les toutes prochaines semaines. En même temps, probablement, que l’arrivée des prochains Nexus et de nouveaux équipements spécialisés pour la réalité virtuelle. Android Nougat, pour sa part, est doté d’un mode de lecture VR.

La VR sur smartphone

Google s’y prend différemment des autres promoteurs de systèmes de réalité virtuelle. Il a défini une plateforme de référence — Daydream — qui repose sur l’emploi de smartphones comme vecteurs de diffusion de ces images, et non de gros PC ou de consoles de jeux comme c’est le cas chez Oculus Rift par exemple, ou Sony et HTC.

N’importe quel fabricant de téléphones, de casques ou de manettes de direction pourra obtenir le label “Daydream” s’il suit à la lettre les spécifications de Google.

Cette approche, qui place le mobile au centre de l’expérience, peut rendre l’accès à la VR beaucoup plus abordable financièrement et l’ouvrir immédiatement à un bien plus large public, avec la mobilité en sus. Reste à avoir quelque chose d’intéressant à regarder pour que la sauce prenne…

Lire les commentaires →

Kanex : un socle de recharge original pour Apple Watch

Mickaël Bazoge |

Les socles de recharge avec batterie intégrée pour Apple Watch ne manquent pas, et on peut en trouver de qualité à l’instar de Nomad Pod Pro (lire notre test). Mais Kanex pousse le bouchon plus loin que la concurrence en lançant un boîtier équipé d’un dock magnétique de recharge certifié par Apple. Le GoPower Charge est le premier du genre, alors que des produits comme ceux de Nomad nécessitent d’utiliser son propre galet de charge.

Cliquer pour agrandir

Le dock de Kanex comprend une batterie d’une capacité de 4 000 mAh, largement suffisante donc pour recharger une Apple Watch sur le pouce ainsi qu’un iPhone : un port USB est disponible pour y connecter un câble Lightning ou micro USB pour tout smartphone Android. Le produit a l’air particulièrement intéressant et il affiche fièrement son macaron « Made for Apple Watch ». Malheureusement, il coûte aussi un peu cher : comptez 99,95 $, sans oublier les frais de port.

Lire les commentaires →

Un petit tour en Hyperloop à grande vitesse et en VR

Mickaël Bazoge |

Depuis la présentation d’Hyperloop en 2013, le concept d’Elon Musk a fait des petits. Plusieurs sociétés se sont formées pour donner corps à cette idée d’un mode de transport très rapide, capable de relier San Francisco à Los Angeles en 30 minutes seulement. 551 km avalés en un rien de temps grâce à des capsules sur coussin d’air filant à plus de 1 100 km/h dans des tubes sous basse pression. Il faut avoir la foi.

Cliquer pour agrandir

Ce qui ressemble à de la science-fiction pourrait bien voir le jour plus rapidement que prévu. Des projets à Dubaï ou en Slovaquie commencent à bien avancer, il y a même eu un premier essai en mai, à Las Vegas (mais sans personne à bord, et à 185 km/h). Histoire de donner un avant-goût de ce train futuriste, IDNG propose une application mobile, Hyperloop VR (aussi sur Android), à utiliser avec un casque VR de type Cardboard. On y sera plongé dans une capsule filant entre Paris et Amsterdam à la vitesse de 1 200 km/h : un voyage qui demande 30 minutes, au lieu de 3 heures en train.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Durant le voyage (un peu ennuyeux, reconnaissons-le), on peut utiliser le pointeur pour activer différentes « expériences », afin d’obtenir la comparaison de vitesse de l’Hyperloop avec un train ou un avion, ou encore visionner un éclaté de la capsule imaginée par TU Delft. Les claustrophobes s’abstiendront !

Lire les commentaires →

Meizu Mix : une montre classique avec un traqueur d’activité

Mickaël Bazoge |

Meizu se lance à l’assaut des traqueurs d’activité sous forme de montres traditionnelles, à l’image de l’Activité de Withings. La Mix cache sous son mécanisme classique un accéléromètre, un gyromètre ainsi qu’une connexion Bluetooth (une app mobile accompagne l’appareil). La montre de 42 mm sera étanche jusqu’à 30 mètres, et proposée en deux couleurs de boîtier (blanc ou noir). Trois types de bracelets seront disponibles : nylon, cuir ou acier type maillons.

Le tout se complète d’une batterie d’une capacité de 270 mAh, ce qui devrait faire l’affaire pendant plusieurs jours étant donné l’absence d’un écran tactile. Les prix s’échelonnent entre 999 et 1 499 yuans (132 et 199 € environ), si toutefois Meizu parvient à amasser 500 000 yuans (66 000 €) sur une plateforme de financement collaborative chinoise.

Lire les commentaires →

Pages