Les bracelets Hermès sont en vente sur l'Apple Store

Florian Innocente |

Les bracelets Hermès pour Apple Watch sont maintenant en vente sur l’Apple Store. Après un lancement l’année dernière où ils étaient obligatoirement associés avec une édition spéciale de la montre (avec des cadrans exclusifs), on peut maintenant acheter ces accessoires séparément pour les attacher à une Apple Watch standard.

Manchette, Double Tour et Simple Tour

Trois gammes sont proposées : les bracelets Double Tour 500 € (8 coloris de taille 38 mm) ; le Simple Tour à 350 € (7 coloris en 38 mm et 4 coloris en 42 mm) et le Manchette à 750 € (fauve et 42 mm uniquement).

[MàJ à 17h35] : Apple a mis en place les liens pour passer commande.

Lire les commentaires →

Reserve Strap ne rechargera pas tout de suite l’Apple Watch

Nicolas Furno |

Reserve Strap, c’est le nom d’un bracelet pour Apple Watch plutôt malin. Il ne se contente pas de maintenir la montre autour du poignet, il intègre une batterie capable d’améliorer l’autonomie de l’appareil. Comment ? En exploitant le port diagnostic caché par Apple, mais relativement simple d’accès.

Un bracelet Reserve Strap, très discret malgré la présence d’une batterie intégrée.
Un bracelet Reserve Strap, très discret malgré la présence d’une batterie intégrée.

Tout allait bien, même si le projet a accumulé les retards, jusqu’à la mise à jour watchOS 2.0.1. D’apparence mineure, elle ne s’est pas contentée de corriger des bugs toutefois, comme l’a constaté le concepteur de ce bracelet. Avec cette nouvelle version, on ne peut plus utiliser le port diagnostic de l’Apple Watch pour la recharge. En l’état, le Reserve Strap n’a plus de sens…

Pour autant, les créateurs de ce bracelet restent optimistes et semblent indiquer qu’il s’agit d’un retrait temporaire. On peut comprendre qu’Apple souhaite proposer un programme MFI en bonne et due forme pour exploiter ce port. Peut-être que Reserve Strap pourra alors proposer son produit, mais en attendant, il faudra oublier cette solution plutôt élégante sur le papier.

Bizarrement, on peut toujours précommander un exemplaire sur le site officiel du produit. Alors certes, une Apple Watch restée à watchOS 2.0 fonctionnera très bien avec le bracelet, mais ce n’est pas un achat que l’on recommandera. L’accessoire était vendu 250 $.

Lire les commentaires →

L'Apple Watch est aussi un guide de musée

Mickaël Bazoge |

Les guides audio des musées sont bien sympathiques, mais on passe plus de temps à chercher le numéro à côté des œuvres d'art, plutôt que les œuvres d'art elles-même. Le musée de Young, à San Francisco, tente une expérience intéressante pour permettre aux visiteurs de profiter pleinement de l'exposition et des explications audio : l'Apple Watch.

Cliquer pour agrandir

Le visiteur, Apple Watch au poignet, recevra des vibrations provenant de la montre à chaque fois qu'une explication est disponible devant telle œuvre. Il lui suffit de tapoter sur la toquante pour lancer la lecture du fichier audio correspondant. Le tout est lié à l'application du musée, que l'amateur d'art pourra tranquillement télécharger et installer sur son iPhone et son Apple Watch.

Cliquer pour agrandir

C'est épatant, mais le système souffre des latences inhérentes à la montre : il arrive que les fichiers audio mettent trop de temps à se charger. Mais le musée se félicite d'être aussi un laboratoire pour tester de nouvelles idées en matière de muséographie.

Lire les commentaires →

Des traces de réalité virtuelle dans Android N

Mickaël Bazoge |

Avec son casque Cardboard bon marché, Google s'est rapidement hissé au rang de promoteur important de la réalité virtuelle. L'affaire est même devenue d'un intérêt stratégique pour le moteur de recherche, à qui l'on prête la volonté de lancer de nouveaux casques plus durables, voire totalement autonomes (lire : Google : un casque de réalité virtuelle complètement autonome ?).

Et sur le plan logiciel, le nerf de la guerre quand on parle de réalité virtuelle, Google avance aussi ses pions, avec tout récemment un kit de développement pour iOS. Mais c'est avec Android N que Google pourrait enfoncer définitivement le clou. Le second aperçu, disponible depuis la semaine dernière, comprend de nouveaux émojis (c'est important !), le support de Vulkan, ou encore des raccourcis de type 3D Touch. Ça n'est pas tout. Ars Technica rapporte la présence d'un panneau de préférences VR Helper ou VR Listener.

Les applications tierces pourront s'y enregistrer, et les utilisateurs devraient avoir la possibilité d'autoriser ou pas l'activation de la fonction. Mais de quelle fonction parle-t-on ? C'est encore un mystère, mais il pourrait s'agir de lancer l'affichage d'une version "VR" de l'application, comprendre : avec une interface adaptée. Un « mode réalité virtuelle » en quelque sorte, qui s'activerait lorsque l'on chausse un casque.

Android N cache aussi un mode « performance soutenue » qui pourrait lui aussi être lié à l'usage de la réalité virtuelle. Le calcul VR nécessite de grosses performances de la part des processeurs et des cartes graphiques des smartphones ; lors de longues sessions de VR, les téléphones ont tendance à chauffer et même à demander grâce : c'est le cas avec le Gear VR et les Galaxy S6, qu'il faut reposer de temps en temps (ou sinon, ils arrêtent de fonctionner de leur propre chef).

Ce nouveau mode d'Android N pourrait améliorer les choses à ce niveau et permettre des expériences de VR plus longues.

Lire les commentaires →

Huawei aussi a son casque de réalité virtuelle

Mickaël Bazoge |

Tout feu tout flamme après la présentation des remarqués P9 et P9 Plus, Huawei n’allait pas laisser le terrain de la réalité virtuelle à la concurrence. Le constructeur chinois a lancé aujourd’hui à Shanghai son propre casque, le sobrement nommé Huawei VR. L’appareil n’a rien de technologiquement très avancé, puisqu’il faudra y glisser un des trois smartphones compatibles de la marque : les deux P9 donc, ou le Mate 8.

Cliquer pour agrandir

Le constructeur n’a pas cherché l’originalité à tout crin : son casque ressemble en effet beaucoup au Gear VR de Samsung ; on y retrouve le même système d’attache du smartphone, la zone tactile sur le côté et le bouton de retour au dessus, et évidemment une molette pour ajuster les lentilles. Le design n’a lui non plus rien de très original.

Avec la définition 1080p des smartphones, la qualité des images ne devrait pas être exceptionnelle, mais c’est le cas pour beaucoup de ces solutions où il faut glisser un smartphone. La latence est de 20 ms et le champ visuel de 95° (un degré de moins que le Gear VR). À noter la présence d’un filtre derrière les lentilles qui réduit l’intensité de la lumière bleue.

Cliquer pour agrandir

Huawei a surtout mis le paquet sur le contenu : pour le lancement du casque, le constructeur propose un catalogue de 4 000 films (mais seulement une poignée en VR totale), 40 jeux, 350 panoramas et 150 vidéos panoramiques — tout ce contenu est gratuit. Huawei n’a malheureusement pas annoncé de disponibilité, ni de prix.

Lire les commentaires →

AirJamz : l'Air Guitar au poignet

Mickaël Bazoge |

Que celui qui ne s’est jamais pris pour une rock-star en esquissant deux ou trois mouvements de guitare sans guitare sorte de scène ! Tout le monde s’est déjà adonné au plaisir de l’Air Guitar, une discipline qui ne nécessite aucun équipement, et même… aucun talent particulier de musicien. AirJamz se propose d’aider à faire du bruit en plus : ce bracelet, secondé par une application mobile, permet en effet de réaliser les riffs et les solos les plus improbables rien qu’en agitant le poignet !

Le module, que l’on active simplement à l’aide d’un bouton, peut être personnalisé en changeant de bracelet. Mais ce n’est pas pour habiller son poignet que l’on portera l’AirJamz, évidemment : c’est pour sortir du gros son en battant l’air comme un forcené ! Deux applications sont prévues dans un premier temps : AirJamz Music pour taper le bœuf avec trois autres joueurs, et AirJamz Guitar pour les utilisateurs plus « sérieux ».

Zivix, créateur du concept et déjà à l’origine de la guitare connectée jamstik+, a aussi mis au point un haut-parleur Bluetooth, le MiniJamz (mais on peut utiliser l’AirJamz avec n’importe quelle enceinte ou des écouteurs). L’objet est proposé en précommande à partir de 39 $ sur Kickstarter ; pour 59 $, on recevra le MiniJamz en plus. La livraison est prévue pour le mois d’août.

Lire les commentaires →

Apple Watch 2 : Apple aurait choisi ses fournisseurs

Mickaël Bazoge |

Les fournisseurs de l’Apple Watch sont sur les dents : le constructeur de Cupertino aurait en effet passé ses commandes de composants pour la seconde génération de la toquante connectée. L’Apple Watch 2 devant — sans doute — être présentée au troisième trimestre de l’année, il est temps pour la Pomme de s’assurer de recevoir suffisamment de SiP (system-in-package), le « moteur » de la montre.

D’après Digitimes, c’est ASE (Advanced Semiconductor Engineering) qui fournirait le gros des commandes ; pas de surprise ici, puisque ASE livrait déjà à Apple tous les SiP S1 de la première génération de l’Apple Watch. Les sources du site ne précisent pas si la future version fonctionnera avec un S2. Mais la rumeur veut que cette prochaine montre soit plus puissante que la précédente, sans forcément en changer le design (lire : En 2016, l'Apple Watch refait son intérieur (mais ne change pas de design)).

Les autres sous-traitants choisis par Apple, qui a donc décidé de diversifier ses fournisseurs pour le SiP, sont Amkor Technology et STATS ChipPAC. Le system-in-package contient un processeur — fabriqué par Samsung pour la première et la deuxième génération de l’Apple Watch —, la RAM, le stockage et d’autres puces. La rumeur annonçait précédemment que Quanta restait l’assembleur de l’Apple Watch 2, avec une production de test qui aurait débuté dès le mois de janvier.

Lire les commentaires →

Pages