Test des Rayz Plus, les écouteurs Lightning de Pioneer

Mickaël Bazoge |

Le port jack, courageusement mis à la retraite par Apple avec l’iPhone 7, ne reviendra pas, du moins pas dans les smartphones à venir du constructeur. On peut râler, le regretter, maudire Apple jusqu’à la septième génération, il faut maintenant passer à autre chose.

Il est toujours possible d’utiliser l’adaptateur jack/Lightning que la Pomme offre généreusement avec chaque iPhone 7, ou embrasser l’ère du sans-fil à pleine bouche. Entre les deux, il y a le port Lightning. Non seulement ce port sait transporter du son, mais aussi des données et de l’énergie. Pourquoi ne pas exploiter son plein potentiel ? Ce n’est pas Apple qui s’en chargera — les EarPods Lightning ne font rien de plus que leurs prédécesseurs avec jack —, alors mieux vaut se tourner vers les constructeurs tiers.

Avec sa gamme Rayz, Pioneer est l’un des très rares fabricants de produits audio à tirer le plus grand profit de la connexion numérique du Lightning. Le Rayz Plus, modèle testé ci-dessous, en fait beaucoup… et peut-être même un peu trop. Voyons — et écoutons — cela.

Pioneer commercialise ce produit à 180 €, on peut le commander sur l’Apple Store en ligne ou l’acheter dans les boutiques Apple.

Seul au monde

Pioneer livre neuf paires d’embouts afin d’accommoder la plupart des oreilles. On y trouve six paires en silicone de toutes tailles, plus trois paires en mousse à mémoire de forme Comply Foam. Le design sans aspérité du produit le rend assez discret et bien adapté à la vie de tous les jours. Les écouteurs présentent une finition métallique déclinée en quatre coloris (le rose offre évidemment moins de discrétion…). Le reste des composants, comme la télécommande et le module de recharge, font un peu « plastique ».

Cliquer pour agrandir

L’une des fonctions les plus intéressantes de ces écouteurs, c’est évidemment la réduction active du bruit ambiant sans batterie supplémentaire. Les Rayz Plus tirent leur jus de la batterie de l’iPhone, tout simplement. Cette isolation active fonctionne du mieux possible, grâce aux six microphones répartis entre les écouteurs (deux pour chacun d’entre eux) et sur la télécommande (deux également). Il est plus agréable de profiter de sa musique avec le minimum d’interférences de la rue, même si la qualité de l’isolation n’est pas aussi bonne qu’avec le QC35 de Bose, par exemple.

Un bruit de fond un peu important — le climatiseur du bureau, le moteur d’un bus pendant un trajet — sera certes atténué, mais toujours présent dans l’oreille. Il serait toutefois injuste de comparer un très confortable casque circum-aural qui entoure les oreilles, à des écouteurs intra-auriculaires. Ce, d’autant que les prix ne sont pas non plus les mêmes : le QC35 tutoie les 400 €.

On peut activer et désactiver cette fonction au besoin, en touchant l’option dans l’application compagnon ou mieux encore, en cliquant sur le bouton “intelligent” de la télécommande. La voix synthétique des écouteurs prendra alors la parole pour signifier le statut de la fonction.

En bas de la télécommande, le « bouton intelligent » — Cliquer pour agrandir

L’isolation active fonctionne sur un principe popularisé par Bose : enregistrer le son ambiant et l’inverser en temps réel pour créer du bruit « blanc » qui va isoler l’auditeur. Des intra-auriculaires classiques, munis des bons embouts, opposent naturellement une isolation passive aux bruits environnants. Des modèles d’intras à isolation active existent évidemment, chez Bose encore avec les QC 20 et 30, ou Audio-Technica avec ses ATH-ANC40BT, chacun avec leurs qualités et leurs défauts mais les modèles de Pioneer sont les seuls à exploiter le Lightning.

Les Rayz Plus ont pour eux de s’alimenter directement auprès de la batterie de l’iPhone, évitant ainsi de devoir recharger une deuxième batterie pour les écouteurs. Il est difficile d’estimer précisément la consommation des écouteurs, mais cela ne change visiblement pas grand chose : l’iPhone qui tient la journée ne devra pas être rechargé à 16 h si ces écouteurs sont branchés sur son port Lightning.

Cliquer pour agrandir

Avec HearThru, Pioneer a mis au point une fonction intéressante qui permet à l’utilisateur de rester conscient de son environnement, y compris en conservant la réduction du bruit. Une fois activée via l’application, cette fonction laisse effectivement passer — via les microphones externes placés sur les écouteurs — les « gros » sons du type passage d’une voiture. Ce sera pratique pour les cyclistes et les piétons tête en l’air ; par contre pour entendre une conversation, il faudra retirer les écouteurs.

Le constructeur exploite aussi les micros de son produit dans le cadre des appels téléphoniques ou vidéo. La Sourdine intelligente bloque les bruits environnants lorsque l’utilisateur arrête de parler, permettant ainsi à son interlocuteur de ne pas subir le roulis du camion qui passe juste à côté. Après quelques tests, force est de constater que ça ne change pas fondamentalement les choses, mais c’est une bonne idée. La qualité de reproduction audio de la voix n’a pas non plus été d’un excellent niveau dans nos essais, mais dans ce domaine il faut aussi prendre en compte la qualité du réseau cellulaire.

Cliquer pour agrandir

La fonction de pause automatique (AutoPause) s’inspire de celle des AirPods : on retire les écouteurs de ses oreilles pour couper la lecture de la musique. Il suffit de les repositionner pour que le morceau reprenne comme si de rien n’était, sans avoir à cliquer sur le bouton de la télécommande. Dans les faits, cela a marché une fois sur deux environ. Un vrai problème, alors que cette fonction est parfaitement au point avec les AirPods ; avec les Rayz, on se demande toujours si cela va bien fonctionner et en bout de course, on finit par utiliser la télécommande ou on touche le bouton pause/lecture sur l’iPhone.

Les écouteurs Rayz Plus sont également censés détecter la requête « Dis Siri », mais en français, la fonction n’apparait pas dans les réglages de l’application. Et même lorsqu’on bascule Siri en anglais avec l’apprentissage de la voix dans la même langue, rien à faire, cette fonctionnalité pointe aux abonnés absents.

Des bonus plein les oreilles

La télécommande comporte quatre boutons, trois pour le volume et play/pause (et Siri), et un quatrième baptisé Smart Button. Ce dernier peut être personnalisé pour activer ou désactiver la suppression du bruit, pour le calibrage, pour passer le micro en silencieux, ou pour lancer une application comme Téléphone ou Musique (il n’est pas encore possible de choisir une app qui n’apparait pas dans la liste proposée, comme Spotify ou Deezer). On peut sélectionner jusqu’à trois raccourcis à valider d’un clic, d’une pression longue ou d’un double-clic. C’est très efficace au quotidien, même s’il existe le risque de se mélanger les pinceaux.

Cliquer pour agrandir

Le modèle Plus des écouteurs de Pioneer a un autre atout à faire valoir sur à peu près l’ensemble de la concurrence, et qui pourrait bien faire basculer la balance en sa faveur : un petit boîtier juste après la fiche Lightning permet d’y brancher le câble Lightning filant depuis son Mac. De fait, il est donc possible de recharger et/ou de synchroniser son iPhone et de continuer à écouter de la musique en même temps. Une fonction que l’iPhone 7 avait jeté au panier en raison de la disparition du port jack (à moins de posséder un casque ou des écouteurs sans fil).

Ces écouteurs étant avant tout… des écouteurs, évoquons ici la qualité audio des Rayz qui s’en sortent assez bien sur ce plan. La reproduction du son est solide mais elle manque un peu de punch et de basses. L’égaliseur de l’application permet de modifier les réglages audio assez finement, même s’il convient de ne pas trop en abuser et d’éviter de pousser trop haut les basses. Pour le prix demandé, on aurait pu espérer un peu mieux c’est certain, mais ce produit vaut aussi pour toutes les autres fonctions qu’il offre. Disons qu’en matière de rendu audio, on est un cran au dessus des EarPods, qui ne sont pas les si mauvais bougres que l’on dépeint parfois.

L’égaliseur et la présentation d’une future fonction — Cliquer pour agrandir

Polyvalents et complets, les écouteurs Rayz exploitent plutôt bien les possibilités du Lightning en tant que sortie numérique audio, un terrain que ni Apple ni Beats (ni aucun autre constructeur à notre connaissance) n’ont jusqu’à présent couvert. Dommage, car il y a clairement du potentiel que Pioneer laboure consciencieusement : des mises à jour logicielles, apportant de nouvelles fonctions, sont ainsi en préparation à l’instar de l’isolation de la voix des bruits environnants pour améliorer encore la qualité des appels.

En revanche, pour qui a goûté aux joies des AirPods comme votre serviteur, il est bien difficile de revenir au filaire. C’est encore plus le cas avec les Rayz Plus, où le câble est plus lourd et plus encombrant que celui des EarPods. Ces écouteurs s’orientent plutôt vers un usage sédentaire ou gentiment mobile, mais pour le sport, ils se révèlent non seulement encombrants mais aussi bruyants avec le câble qui frotte sur les vêtements ; il y a bien une pince pour accrocher le haut du câble au t-shirt, mais ce n’est pas la panacée durant un jogging. Par contre, cela conviendra pour marcher tranquillement dans la rue.

Pour conclure

Indéniablement, les Rayz Plus sont des écouteurs qui présentent beaucoup d’intérêt. Ce sont les seuls à profiter ainsi du Lightning alors qu’Apple semble avoir abandonné ce terrain au profit du tout sans-fil. Non seulement on obtient l’isolation active et toutes les fonctions liées, mais aussi la possibilité de recharger l’iPhone pendant l’écoute, une qualité audio somme toute très honorable, et une télécommande bien pratique. Sans oublier les futures nouveautés que fait miroiter Pioneer via de simples mises à jour de l’application.

Cliquer pour agrandir

Il reste le problème du câble un peu encombrant et le frottement de ce dernier sur les vêtements qui peut gêner l’écoute et l’utilisation des écouteurs. Mais ce sont là des soucis qui ne sont pas propres à ce produit. Les Rayz Plus sont donc assez uniques en leur genre, et tout dépendra de vos besoins et de vos envies finalement. Car pour le même prix, on peut obtenir des AirPods qui eux aussi ont de solides arguments à faire valoir dans un genre très différent.

Note

  • Des fonctions en lien avec le Lightning
  • Isolation active sans batterie supplémentaire
  • Recharge et écoute en même temps
  • Télécommande maligne
  • Qualité audio très correcte
  • Nombreuses fonctionnalités inédites

  • Des fonctions parfois gadget ou inopérantes
  • Un câble encombrant
8
10

Prix :

avatar

armandgz123

Ça va vraiment mais vraiment m'embêter cet abandon de la prise jack... je vais garder mon 6 longtemps je sens 🙄

avatar

hallucinogen_1024

@armandgz123

+1.

Question. Quelqu'un connaît un bon petit casque Lightning autour de 80/100€?

Je fais partie de ceux qui retardent l'achat de l'iPhone 7 faute d'avoir trouvé une solution satisfaisante à un tarif correct.

avatar

kogaratsu

@armandgz123

Idem. Si un jour je devrais être obligé de changer mon 6s, je partirai chez la concurrence si le retour du jack ne se fait pas.

avatar

NEWIPHONE76

@kogaratsu

Le retour du jack ne se fera sans doute pas

avatar

Xap

Ma copine en est très contente de cez Rayz. Seul problème: impossible de les connecter au Mac.

avatar

benooo8888

@Xap

Adaptateur sortie lightning/entrée jack ? 😜 (je sais même pas si ça existe...)

avatar

Mickaël Bazoge

Ah ! Ça c'est effectivement un vrai problème en effet.
avatar

loloeroket

Le passage aux AirPods ont réglé ce problème. Apple devrait les fournir en standard. Ça baissera les coûts de production en même temps. 😃😃😃

avatar

bbtom007

@loloeroket

EarPods dans la boite des 7s et AirPods dans celle des 8 ca serait 😎 même si ca fracasserait le marché des casque écouteurs 🎧 Bluetooth

avatar

roccoyop

Sur la capture d'écran "Pause automatique" grosse faute dans la phrase d'en dessous. Ils ne vérifient pas les textes ?

avatar

Gueven

Les AirPods intégrés à la boite : non merci.
Ça augmenterai le prix.
Je ne suis pas fan de la qualité des écouteurs made by Apple.

avatar

bbtom007

@Gueven

L'iPhone 8 va a priori coûté une blinde donc je préfèrerais des AirPods a la place des EarPods. De toute manière je l'achèterai pas 😝trop cher pour moi et je suis devenu raisonnable

avatar

arnaud1808

"les modèles de Pioneer sont les seuls à exploiter le Lightning"

Il y a également les écouteurs Libratone Q-adapt in ear, qu'on peut trouver autour de 120-130€.

avatar

Mickaël Bazoge

Oui, mais pas avec le petit bidule en plus qui permet la recharge et l'écoute. Mais les Libratone sont intéressants aussi.
avatar

steph775

"Rayz exploitent plutôt bien les possibilités du Lightning en tant que sortie numérique audio, un terrain que ni Apple ni Beats (ni aucun autre constructeur à notre connaissance) n’ont jusqu’à présent couvert"

Voir ici pour Capri chez AAW :
https://www.aaw.me/products/capri-balanced-lightning-earphone-cable-with...

Ça marche très bien, notamment pour des bons intras. Ça permet aussi d'ajouter le kit main libre et donc de prendre des appels avec vous intras préférés.
Le constructeur annonce 2% de la batterie en consommation, dans la réalité on sent la différence quand même.

avatar

danglik

Bonjour,
Je viens de lire vos commentaires sur les nouveaux Rayz Plus et j'ai vu que Hallucinogen cherchait des écouteurs avec un branchement lightning, j'ai acheté il y a environ 2 mois un Dodocool lightning avec une bonne écoute et également un bouton pour les basses, €79, sur un site chinois.
Salut

avatar

0MiguelAnge0

Autant, les conducteurs se font matraquer sur l'autel de la sécuruté routière, mais faire du velo avec un casque, qui plus est, actif, tout le monde s'en tape. Isoler de tout et aussi de la circulation autour de soi...

avatar

jerry75

@0MiguelAnge0

Ben oui mais en vélo, à pied ou en skate, l'état a vachement plus de mal a te voler ! Beaucoup plus facile quand on est tenu avec un permis a point ...
sinon je pense qu'ils aimeraient bien !

avatar

stemou75

Produit très intéressant mais l'intérêt principal du lightning par rapport au sans fil (de Bose par exemple) ce n'est pas plutôt d'avoir du son non compressé et même la possibilité d'avoir du son HD qu'Apple ne permettait pas avec le jack ?

Parce que sinon, le sans fil est bien plus pratique, même s'il faut recharger.

avatar

ecatomb

@stemou75

Tout à fait, le son en Bluetooth est compressé, donc ça revient à écouter des mp3 (ok avec une qualité correcte) même si tu as des fichiers de très bonne qualité.
Vivement que le Bluetooth soit de meilleure qualité et qu'on ait plein d'écouteurs de style AirPods avec la réduction de bruit active

avatar

Espcustom

Ces satanés intra!! Ou plutot cette satanée mode des intras, tout le monde s'y met, et c'est dur de ne pas trouver de nouveautés qui ne soient pas in-ear.

À part ça ils ont l'air sympa ces écouteurs.

avatar

steph775

@Espcustom

L'intérêt des intras, au delà de la légèreté et du faible encombrement, c'est l'isolation acoustique passive phénoménale. J'en utilise depuis 20 ans, impossible de m'en passer. Je recommande les Earsonics SEM9 avec un lecteur nomade HD, mais il y a des modèles moins onéreux plus en phase avec une utilisation sur smartphone, et avec l'adaptateur lightning Capri commercialisé par AAW, on bénéficie exploite ainsi mieux nos fichiers audio HD (via l'application Onkyo HF par exemple).
SI on peut les supporter, ce n'est pas le cas de tout le monde, l'écoute est très précise et on peut baisser le volume de manière très importante, c'est d'autant mieux pour l'audition.
Défaut principal, on se coupe du monde et en terme de sécurité ce n'est pas idéal.
Utilisation à adapter en fonction du contexte.

avatar

Bigdidou

@steph775

« Je recommande les Earsonics SEM9 »

A mon avis pour le même prix le Weston 80 est meilleur sur le plan sonore.
Il isole de plus bien mieux est est incomparable sur le plan du confort car il est beaucoup plus petit.

avatar

steph775

@Bigdidou

Alors ça, c'est hyper discutable et c'est normal 😂
Il y a pour ces discussions de spécialistes le forum tellementnomade pour nous etendre dans tous les sens sur le sujet.
J'avais des S-EM6 auparavant, très creux et très criticables, avec ce nouveau S-EM9 Earsonics se rapproche de la concurrence, et c'est qualitativement bien meilleur. Mais dans le domaine, on pourrait passer des heures à comparer tel modèle avec tel autre, c'est affaire de goût personnel, et perso j'aime bien échanger, c'est passionnant.
Pour tout dire j'étais parti sur une autre marque américaine et en custom, mais in fine j'ai fait le choix d'acheter français, car c'est un bon produit et si on ne soutien pas l'industrie française, faut pas s'étonner qu'elle s'écroule. C'est un choix hyper personnel, archi criticable, mais j'assume 😁

avatar

Bigdidou

@steph775

J’ai les deux, l’em9 depuis un an, et le w80 depuis 2 mois.
Alors, certes, il y a le gout personnel, m’enfin quand un rendu sonore est plus large, beaucoup plus précis sur les aigus, que des détails ressortent avec l’un, qui n’existent même pas avec l’autre, c’est plus trop une affaire de gout.
Dans les forums de passionnés nous sommes peu à utiliser ou avoir utilisé régulièrement les deux casques pendant longtemps.
Pour moi, y a pas photo : le w80 écrase l’em9, sur tous les plans.
Çe ne fait pas de l’em9 un mauvais casque, il est très bon.
Ça fait du w80 un truc juste exceptionnel, crois moi.

avatar

steph775

@Bigdidou

Je veux bien te croire sur parole. Mais que veux tu ? Cocorico french made sur ce coup là 🇫🇷

avatar

pocketalex

"Lorsque vous enlever vos écouteurs" 😱

ouch

avatar

steph775

@pocketalex

Oui effectivement, faut pas croiser un ami dans le métro : le bruit saute littéralement aux ou oreilles !

avatar

steph775

@pocketalex

Je relis pas toujours et je laisse faire le clavier Google en swipe plus correction auto de Apple 😂😂😂

CONNEXION UTILISATEUR