Alexa pourrait lire les émotions humaines

Mickaël Bazoge |

Voilà une perspective bien effrayante enthousiasmante : Alexa pourrait être en mesure de reconnaitre les émotions humaines. Selon Bloomberg, Amazon a rapproché les équipes en charge de son assistant intelligent avec celles du Lab126, qui a conçu tous les appareils du géant du commerce en ligne. Cette reconnaissance des émotions passe par un bracelet ou une montre connectée intégrant des microphones ; l’application compagnon analyse la voix de l’utilisateur et ses variations pour discerner son état émotionnel du moment. Et, le cas échéant, lui répondre de la manière la plus appropriée.

Joaquin Phoenix, dans le film ‘Her’ (Spike Jonze).

Un des brevets déposés par Amazon donne l’exemple de l’assistant qui propose à son utilisatrice une recette de soupe au poulet, après avoir repéré qu’elle reniflait et toussait fréquemment — signe qu’elle a pris froid. Ce scénario pourrait être possible avec ce nouvel objet communicant baptisé « Dylan » en interne, dont le développement est en cours. Il semble même que des cobayes le testent à l’heure actuelle. L’objectif est de conseiller l’utilisateur dans ses interactions avec d’autres, selon les documents visés par Bloomberg. Pas sûr qu’on veuille se laisser mener le bout du nez par une machine, même si elle carbure à l’intelligence artificielle.

Pour le moment, rien ne dit qu’Amazon lancera la vente d’un tel produit. L’entreprise laisse en effet à ses équipes une grande souplesse pour expérimenter des produits, même s’il n’y a pas forcément de carrière commerciale derrière. Ce qui est certain en revanche, c’est qu’Amazon continue de bâtir l’écosystème d’Alexa, quitte à l’intégrer au forceps dans toutes sortes d’appareils. Le mois dernier, la rumeur annonçait aussi des écouteurs sans fil Alexa (lire : Amazon développerait ses propres AirPods équipés d’Alexa).

Tags
avatar Lu Canneberges | 

Ça fait peur...

avatar Bigdidou | 

@Lu Canneberges

« Ça fait peur... »

Oui.
Ce qui me fait surtout peur, c’est que ce système soit acceptable pour un certain nombre de gens.

Nous sommes dans les outils de 1984.
Pas avec la même finalité, mais c’est la même prétention : traquer les émotions des gens en permanence, jusque chez eux.
La, c’est pour leur vendre de la soupe au poulet, chez Orwell, c’est pour leur interdire d’en avoir (des émotions, pas de la soupe).

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« Ce qui me fait surtout peur, c’est que ce système soit acceptable pour un certain nombre de gens. »

Bof.
Honnêtement, où est le souci ? Tant que ça reste un assistant et que ça ne prend pas les décisions à ma place, je ne le vois pas. Je trouve même assez intéressant qu'il puisse me dire que je suis peut-être en train de tomber malade, car c'est typiquement le genre de choses que parfois on est trop occupé pour se rendre compte et on réalise trop tard qu'on aurait dû lever le pied.
Il y a un potentiel intéressant selon moi. Et jusqu'à preuve du contraire on peut très bien choisir de ne pas s'en servir si on n'est pas à l'aise avec ça. :-)

avatar Bigdidou | 

@webHAL1

« Et jusqu'à preuve du contraire on peut très bien choisir de ne pas s'en servir si on n'est pas à l'aise avec ça. :-) »

Eh bien moi, je ne suis pas à l’aise à l’idée que des gens s’en servent ;)

« Tant que ça reste un assistant et que ça ne prend pas les décisions à ma place »

Pas encore.
Mais tu dis toi-même que tu admets qu’il peut delà influencer tes décisions.
Penses-tu que cela se fera selon ton intérêt (que toi seul connais) ou celui d’Amazon ?
Ces intérêts ne sont pas nécessairement antagonistes, mais de la à ce qu’ils soient systématiquement synergiques ou simplement complémentaires, j’en doute.

Je suis authentiquement désespéré que les gens installe ces antennes des marchand multinationaux jusque dans leur chambre à coucher.
Vraiment.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« Penses-tu que cela se fera selon ton intérêt (que toi seul connais) ou celui d’Amazon ? »

Oui, mais je ne vois pas tellement la différence entre ça et faire une recherche sur Internet style "gorge qui gratte" et ensuite avoir des publicités qui s'affichent pour un médicament pour la gorge.
Et ce n'est pas parce qu'Amazon a un intérêt à me vendre un produit que ce produit ne m'est pas nécessaire / utile / agréable.
On en conserve pas moins notre capacité de discernement (enfin j'espère...).

Après, je trouverais clairement bien qu'Amazon propose "Alexa gratuite avec publicité" et "Alexa payante mais sans influence commerciale pernicieuse". ;-)

avatar Bigdidou | 

@webHAL1

« On en conserve pas moins notre capacité de discernement (enfin j'espère...). »

Moi aussi, je l’espère.
C’est pour cela que l’option Amazon, qui supprime le choix de l’action ou pas d’aller chercher des réponses, puis le choix de ces réponses est infiniment dérangeant.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou

Je ne suis pas d'accord. Le choix existe toujours. Amazon offre juste une possibilité supplémentaire.
Un peu comme ouvrir l'application MacG pour avoir les actualités Apple, ou aller les chercher ailleurs.

avatar Trumpenstein | 

@Bigdidou

« Je suis authentiquement désespéré que les gens installe ces antennes des marchand multinationaux jusque dans leur chambre à coucher.
Vraiment. »

Et les gens qui ont des télés dans leur chambre ça te choque aussi j’espère.

avatar Bigdidou | 

@Trumpenstein

« Et les gens qui ont des télés dans leur chambre ça te choque aussi j’espère. »

Je vois pas le rapport.
Enfin si, mais avec le pseudo.

avatar ysengrain | 

Soupe au poulet quand on a pris froid, donc minestrone en cas de septicémie ?

avatar Michaël. | 

Désormais nos conversations seront écoutées par des psychologues et non plus par des simples opérateurs ? ?

avatar Bigdidou | 

« l’assistant qui propose à son utilisatrice une recette de soupe au poulet, après avoir repéré qu’elle reniflait et toussait fréquemment — signe qu’elle a pris froid. »

Quand je renifle et que je tousse, c’est après un rail de coke.
Alexa va appeler les poulets sans faire de soupe ?

avatar horizon | 

C’est le thème d’envoyé spécial de ce soir

avatar Thegoldfinger | 

Alexa , ouvre la porte !

Désolée Dave, je ne peux pas faire ça.
(Vous allez prendre froid).

avatar pim | 

Mon gros chat tout doux sait lire mes émotions, et ce n'est pas flippant du tout. Et quand je tousse, il se sert plus fort contre moi pour me tenir chaud.

*** Revenons à la vraie vie, celle avec de la chaleur dedans ! ***

avatar IceWizard | 

@pim

Le jour où ton chat saura ouvrir les conserves tout seul, pas certain qu’il soit encore aussi affectueux !

CONNEXION UTILISATEUR