Ouvrir le menu principal

WatchGeneration

Recherche

Humane veut réinventer le smartphone, mais sans écran

Nicolas Furno

Friday 21 April 2023 à 14:36

Wearables

Humane fait parler d’elle depuis quelques années, à la fois parce que la start-up est composée principalement d’anciens employés d’Apple, et à la fois parce qu’elle n’a pas peur des mystères grandiloquents en promettant d’utiliser la technologie pour faire avancer l’humanité, rien que ça. Derrière ces beaux discours, il n’y avait jusque-là rien de concret, mais l’entreprise a enfin proposé un aperçu de ce qui devrait être son premier produit.

C’était à l’occasion d’une conférence TED Talk qui a eu lieu hier, jeudi 20 avril 2023, et qui n’a pas encore été diffusée. Néanmoins, la vidéo a pu être consultée par quelques journalistes, dont Raymond Wong qui dévoile sur Inverse les premiers détails sur cette nouveauté qui devrait être présentée plus en détails dans les prochains mois. Imran Chaudhri, co-fondateur de Humane après avoir travaillé pendant plus de 20 ans chez Apple, a présenté un prototype. Il n’a pas été question de prix ni de commercialisation, mais il a donné quelques exemples de ce que l’appareil pourrait faire.

L’appareil inventé par Humane est plus petit qu’un smartphone et il est pensé pour rester accroché en permanence sur un vêtement, comme ici dans la poche du présentateur.

On savait que Humane travaillait sur la réalité augmentée sans écran, mais aussi sans casque ou lunettes. Son premier produit n’est pas un smartphone non plus, c’est un appareil que l’on porte sur soi et qui peut servir d’assistant au quotidien. En attendant de voir l’appareil sous toutes ses coutures, on a pu apercevoir un petit module à garder sur soi, avec une partie visible pour filmer ce qui se passe. La présentation s’est faite depuis la poche d’une veste (façon Her), mais on peut imaginer qu’il sera possible de l’accrocher avec une pince, façon iPod nano 6G pour ceux qui s’en souviennent.

Cet appareil se veut indépendant, ce qui implique qu’il intègre tous les composants que l’on trouverait normalement dans un smartphone, sauf un majeur : il n’y a pas d’écran. Il dispose bien d’une caméra et de microphones pour capter son environnement. Il comprend aussi un haut-parleur pour répondre à vos questions et une sorte de vidéo-projecteur qui peut afficher des informations dans la paume de l’utilisateur. L’un des exemples donnés par Imran Chaudhri pendant sa présentation consiste à afficher le nom de la personne qui appelle dans la main, avec des boutons pour répondre ou décliner l’appel.

Les microphones peuvent être utilisés pour répondre à vos questions, comme un assistant vocal portable. Ils peuvent aussi servir à traduire ce que vous dites dans une autre langue, ce qui a aussi fait l’objet d’une démonstration. Le fondateur explique que la réponse repose sur une voix générée par une IA à partir de sa propre voix, mais alors soit l’enregistrement disponible est de très mauvaise qualité, soit on est encore loin du compte. L’accent québecois pour cette traduction est par ailleurs étonnant, mais on ne sait pas si c’est une démonstration du produit final ou un exemple créé pour les besoins de l’événement avec un employé de Humane.

Autre démonstration, cette fois impliquant la caméra : Imran Chaudhri place une barre de chocolat devant l’appareil et demande s’il peut la manger. La réponse, transmise par le biais du haut-parleur, indique qu’elle contient des ingrédients déconseillés et suggère qu’il est préférable de s’abstenir. On n’a pas encore les images, mais la présentation a donné d’autres exemples encore de ce que le produit imaginé par Humane pourrait faire, comme un résumé des événements intéressants.

Au cœur de cette expérience, Humane veut placer une intelligence dite artificielle, mais attention, pas n’importe laquelle. Celle de la start-up est « bonne » (contrairement aux autres ?) et elle se veut plus personnelle, en vous connaissant plus intimement. L’exemple de la barre de chocolat est intéressant à cet égard : l’appareil répond à la question en tenant compte des goûts ou problèmes alimentaires de l’utilisateur. Les traitements doivent par ailleurs être effectués au maximum en local, même si cet assistant aura forcément besoin d’internet pour répondre.

L’ensemble est intriguant, mais tout ce qu’Imran Chaudhri a présenté pouvait déjà être réalisé par n’importe quel smartphone. Certes, les apps de traduction n’utilisent pas nos propres voix, mais est-ce réellement utile, sachant que la traduction se fait de toute manière en différé ? De manière plus profonde, on peut se demander si Humane n’essaie pas de réinventer le smartphone en supprimant l’écran et si cet exercice de style n’est pas un peu vain. Est-ce vraiment préférable de projeter des informations dans une main ? Sachant que l’utilisateur devra tout autant lever le bras, que gagne-t-on réellement, à part quelques grammes de moins ?

Humane entend réinventer le smartphone, mais sans écran. À la place, l’appareil pourrait projeter des messages dans… la paume de votre main (photo @ZarifAli9).

Un appareil sans écran le prive d’un grand nombre d’usages pourtant courants sur nos smartphones, de la vidéo aux jeux vidéo, en passant par des milliers d’apps qui n’auraient plus aucun sens sans un affichage. En échange, on a un appareil que l’on porte toujours sur soi, mais cela existe aussi aujourd’hui : l’Apple Watch et les AirPods remplissent déjà largement le rôle du produit de Humane. Siri peut lui aussi répondre à tout moment, indiquer vocalement qui appelle et traduire du texte. Il leur manque une caméra, certes, mais le smartphone n’est pas loin pour cet usage.

Un smartphone qui a aussi le gros avantage de pouvoir être rangé quand on ne veut pas filmer en permanence une scène. Est-ce que le grand public acceptera de porter un appareil qui enregistre tout ? On ne sait pas si ce sera vraiment le cas, cela dit, car Humane n’a pas prévu de mode automatique pour parler avec son assistant en l’appelant par son nom. On peut le voir dans les démonstrations d’ailleurs, Imran Chaudhri appuie systématiquement sur l’appareil pour lui parler. C’est tant mieux en termes de respect de la vie privée, mais est-ce pratique au quotidien ?

Avant de condamner ce nouveau produit1, attendons la vidéo complète du TED Talk et même la présentation en bonne et due forme de l’appareil avec toutes ses caractéristiques et un prix de vente, tant qu’à faire. Le bref aperçu que l’on a eu jusque-là pose plus de questions qu’il n’apporte de réponses.


  1. Qui, me souffle Mickaël, ressemble fort au fameux combadge de Star Trek.  ↩︎

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner