Les bracelets fitness s'essoufflent derrière les montres connectées

Florian Innocente |

Une transition est en train de s'opérer sur le marché entre, d'un côté, les simples bracelets santé et, de l'autre, les montres connectées pourvues d'apps téléchargeables, observe IDC. Les ventes de bracelets ont vu pour la première fois leur croissance annuelle virer au rouge (-0,9 %) au dernier trimestre, alors que celle des montres avec apps progresse à toute berzingue avec + 60,9 %.

L'annonce récente par Fitbit de sa nouvelle montre Ionic s'inscrit dans cette tendance. Alors que la marque voit ses ventes dévisser et espère rebondir après son acquisition de Pebble en décembre.

Fitbit Ionic

Les dernières génération de montres sont étanches, capables de suivre de plus en plus d'activités sportives, le GPS y devient presque monnaie courante (41,5 % en sont équipées contre 24,5 % il y a un an) et elles peuvent utiliser des apps à même de répondre à certains besoins du quotidien. Ce qu'un bracelet faisait très bien, une montre peut le faire maintenant aussi bien et proposer même plus sans pour autant coûter une fortune. Apple, en annonçant pour watchOS 4 la capacité de connecter sa montre aux équipements des salles de sports, renforce par exemple l'attrait de sa watch pour tous les férus de gym, une clientèle importante.

Sur le second trimestre de cette année, l'Apple Watch a ainsi vu ses ventes augmenter de presque 50 % sur un an (3,4 millions d'unités écoulées), donnant à Apple la deuxième place du classement mondial. Elle talonne Xiaomi (3,5 millions de ventes) qui propose des bracelets à prix très abordables. Apple se retrouve à égalité avec Fitbit mais pour celui-ci c'est une vraie glissade, avec des ventes en baisse de pratiquement 41 % sur un an.

Xiaomi Mi Band 2

Sur le long terme, le marché de la santé peut devenir un élément différenciateur, poursuit IDC : « L'industrie médicale nourrit un intérêt croissant pour les wearables et les attentes des consommateurs vont en augmentant. C'est là que des sociétés comme Apple et Fitbit ont moyen, potentiellement, de conserver leur avance. Leurs développements dans le suivi d'activité et, peut-être, dans la détection de problèmes de santé seront un élément différenciateur important vis-à-vis de leurs rivaux à bas coût » (lire aussi Apple mouline dur pour améliorer les fonctions sportives de l'Apple Watch).

Contrairement à beaucoup de ses concurrents, Apple a l'avantage de pouvoir inscrire sa montre dans son écosystème : avec l'iPhone, avec Siri, avec des accessoires comme les AirPods et avec son App Store. Aucun autre acteur ne peut rivaliser sur ce point.

watchOS 4 va connecter les Apple Watch avec de nombreux matériels de salles de sport

De même, contrairement à Android Wear, le développement de watchOS ne souffre d'aucun répit. Chaque année amène imperturbablement sa grande révision système, ainsi que des mises à jour matérielles sur les montres et des collections saisonnières pour les bracelets. Une évolution réglée comme du papier à musique qui s'avère importante lorsqu'il s'agit d'installer une nouvelle plateforme sur de bonnes fondations et de fidéliser ses clients.

Cliquer pour agrandir
avatar jojo5757 | 

Moi qui aime bien les montres mécaniques je n'ai aucun besoin (ni envie) d'une Apple Watch, mais j'aimerais assez un bracelet pour justement le sport. Et ça permet de porter éventuellement sa montre à gauche et le bracelet à droite par ex. Mais qu'en est il des bracelets (fiabilité du capteur cardiaque par ex) par rapport aux montres ? Le (pas cher) mi band de xiaomi par ex ? Ou une Garmin (pas trop onéreuse non plus) que je ne porterai que pour le sport ?

avatar warmac33 | 

+ 1
je suis un fan de vraies montres mécaniques, portées au poignet gche
et au droit j'ai un fitbit alta HR qui est parfait pour mes besoins : suivi et stimulation au sport notamment quand je fais du running en complément de mon appli jabra sport, et petit coup d’œil à mes temps de sommeil (l'explo du sommeil ça reste pas terrible sur tous ces appareils, mais ça donne bien conscience du manque de temps que je consacre à mes nuits et ça d'un point de vue hygiène de vie c'est top et motivant).

avatar fransik | 

@jojo5757

...Xiaomi Mi Band 2 pour ce qui me concerne, et j'en suis très satisfait avec un 6+, depuis ±1 an maintenant.
Essentiellement parce que je ne me voyais pas dépenser ±300-500€ dans une montre (Pebble n'étant plus), ni encore remiser mes tocantes classiques.
Ceci dit, je commence à m'en séparer, justement pour passer à (très probablement) une Apple Watch series 3 ou 2, parce que je me rend compte que l'un des deux appareils est régulièrement de trop, et que le bracelet (par nature) est très limité, trop à mon goût.
Et le marché devenant réellement mature, les bracelets vont forcément moins se vendre, et/ ou se rapprocher du tarif d'un Mi Band 2, ±30€ sans GPS mais avec cardio fréquencemètre...

avatar Malum | 

Voici donc le flop annoncé par nos amis. Dans un marché en progression de 10 % l'Apple Watch progresse de 50 %. Toujours aussi fins analystes et grands visionnaires, nos amis. Devant il y a Xiaomi. Et donc à quel prix maximal trouve-t-on leurs montres ? 170 € ce qui donne une idée du succès d'Apple. Au niveau CA Apple a forcément la première place avec un CA peut-être du double au moins de Xiaomi. N'oublions pas qu'ils nous prédisent que Pebble allait atomiser Apple.

Des flops comme ça on aimerait avoir une entreprise qui le fait. Il est vrai que pour nos amis faire environ 1 milliard de dollars avec un seul produit dans un trimestre c'est si misérable.

avatar Malouin | 

Je partage tout à fait l'analyse de Malum. De plus, il faut laisser du temps au temps. Pour ma part, je trouvais l'utilité de l'Apple Watch discutable jusqu'à en posséder une et à l'adapter à mon quotidien. Aujourd'hui elle est (presque) aussi indispensable que mon iPhone !

avatar Terragon | 

L' Watch est indéniablement un succès. Je vois de plus en plus autour de moi des gens en porter. Je crois que la montre est un pari à long terme. Un jour, lorsqu'elle aura acquis un suivi médical accru elle sera à tous les poignets. Entre-temps, elle fait lentement sont chemin et son succès est indéniable. Même si les ventes ne sont pas à la hauteur du iPhone, cela demeure une opération largement rentable pour Apple. Le iPhone demeurera probablement toujours une catégorie à part en terme de vente.

avatar spece92 | 

LOL avant ils comparaient sans vergogne ces bracelets à l'Apple Watch.

avatar Nico S | 

L'Apple Watch ne peut pas être un succès. C1truc nous l'a répété encore et encore : ils n'en ont pas vendu 3 milliards dans les premières 24 heures donc c'est un flop. Le long terme, créer un marché et un besoin, tout ça, ça n'existe pas. De plus, sa Grandeur nous l'a aussi dit : il n'en a pas besoin donc ça ne peut être qu'un échec.

avatar bbtom007 | 

@Nico S

Suite a ses commentaires je me suis coupé les deux poignets pour être sûr de pas en porter une. Maintenant j'ai plus de main et je tape avec les pieds

avatar thebarty | 

@bbtom007

Tu dois pouvoir la porter à la cheville...

avatar Billytyper2 | 

@thebarty

Il a déjà un autre bracelet…ça équilibrera 😜

avatar bbtom007 | 

@Billytyper2

😂🤣 trop bon

avatar stemou75 | 

"A toute berzingue" : j'ai du aller chercher sur Google pour apprendre que c'était de l'argot picard 😂😂😂

avatar stemou75 | 

Pour moi l'Apple Watch chez Apple c'est un produit qui a pris la suite de l'iPod Nano; un iPod Nano porté au poignet avec écran OLED et avec de nouvelles fonctions santé. L'iPod Nano faisait déjà montre et Nike+. Donc c'est sympa mais bon c'est pas non plus la révolution mode luxe présentée par Cook et Ive début 2015 avec boite en or etc....
D'ailleurs Apple a adopté un profile beaucoup plus modeste sur le sujet de l'Apple Watch. Je crois que c'est surtout cette attitude très arrogante au lancement qui explique le scepticisme de certains lecteurs. 😂

CONNEXION UTILISATEUR