La Maison-Blanche bannit l’Apple Watch et même les traqueurs d'activité

Nicolas Furno |

La Maison-Blanche a adopté une nouvelle règle nettement plus stricte concernant les appareils électroniques. À partir du 16 janvier, le personnel ne pourra plus garder d’appareils connectés personnels dans les locaux du président des États-Unis et de son équipe. Cela concerne naturellement les smartphones et tablettes, mais on apprend aujourd'hui qu’elle est beaucoup plus large que cela.

Aux dernières nouvelles, le président Donald Trump a toujours un smartphone avec lui, mais uniquement pour tweeter. Cliquer pour agrandir

Tous les appareils équipés d’une connexion sans-fil, qu’il s’agisse d’une puce cellulaire, de Wi-Fi ou même de Bluetooth, seront bannis de l’aile présidentielle. Cela signifie que les Apple Watch et autres montres connectées seront interdites dans ces locaux. Et même les simples traqueurs d’activité qui transfèrent leurs données en Bluetooth devront être retirés avant d’entrer dans la Maison-Blanche. En fait, « tous les appareils portables qui émettent un signal électrique et qui n’ont pas été fournis » par l’institution sont bannis.

Officiellement, les raisons avancées par John Kelly, l’actuel chef de cabinet, concernent toute la sécurité des informations qui transitent par la Maison-Blanche. D’après le site de la chaîne ABC News qui rapporte l’information, il s’agit avant tout de limiter les fuites à la presse qui ont été courantes ces derniers mois.

Quoi qu’il en soit, on comprend aisément pourquoi la montre d’Apple se retrouve dans le lot. Une Apple Watch de dernière génération peut passer des appels et transmettre le contenu d’une conversation, par exemple, sans iPhone à proximité. L’interdiction est moins claire pour les traqueurs d’activité, mais bannir tous les appareils sans distinction était certainement la mesure la plus simple à prendre.

avatar apple.pierre | 

Une Apple Watch ne lui ferait pas de mal

avatar MacGruber | 

Aux problèmes complexes, les solutions simples.

Que c’est RÉDUCTUEUR ! Donc dangereux...

avatar fransik | 

@MacGruber

...les pipelettes existaient bien avant les appareils connectés, et existeront également sans.

Un simple dictaphone a souvent fait l’affaire, sans compter les modèles non destinés au grand public, ceux là qui nécessitent une fouille au corps pour être seulement détectés.

Bref entièrement d’accord avec MacGruber, une solution simpliste à un problème complexe est dangereux, ne serait-ce que parce que l’on évacue le problème sans le régler...

avatar MacGruber | 

@fransik

Thx 😊👍🏾

avatar lecureuil | 

C’est clair qu’il est impossible pour un employé de la Maison Blanche de contacter les médias en dehors du boulot 🙄

avatar stefann | 

@lecureuil

Si mais il ne peut pas enregistrer de conversation. Ou encore il peut pas involontairement faire rentrer un mouchard. (un équipement compromis par exemple)

avatar XiliX | 

Bah la meilleure solution pour éviter les fuites pour eux c'est encore de le bannir de Twitter :p

avatar ovea | 

Encore une injonction venue des États Unis sur le tout sécuritaire … qu'en penser après cet nième replie sur soit de la Maison Transparente ?

avatar pepe.felipe | 

@ovea

À mon avis, c’est pareil partout ailleurs, sauf que comme Trump n’y est pas président, personne ne trouve à y redire ... c’est même le cas dans pas mal d’entreprises lors des réunions sensibles.

avatar ovea | 

@pepe.felipe

Tout à fait d'accord, mais on y verra comme par exemple lors de la première guerre en direct live à la TV, quant à la source de ce communiqué … une intention de nuisance réelle ;)P

Pourquoi une entreprise irait communiquer à qui veut bien l'entendre, que ses réunionnites aiguës sont à ce point secrète ?

avatar lolodigital78 | 

L’Apple watch sera réintégrée à la Maison Blanche le jour où elle saura compter les pets de son président

avatar fte | 

Il va falloir aussi enlever le mini-bar bluetooth et le bouton Amazon pour recommander la gnôle quand elle vient à manquer de sous le bureau présidentiel ?

On peut commander sur Amazon par Twitter ? Cool, tout va bien alors.

avatar Dr. Kifelkloun | 

Doit-on être surpris ?
Est-ce-le seul endroit où ces objets sont interdits ? Peut-on entrer à l'Elysée ou au Kremlin avec des appareils portables capables d'enregistrer et/ou transmettre des données ? Autant je déteste la clique Trump, autant il me semble que ceci est du simple bon sens... La WH est un des endroits les plus secrets et protégés du monde et ça n'a pas commencé avec l'Orangé !

CONNEXION UTILISATEUR