L'Apple Watch à la force du poignet de l'équipe australienne de cricket

Stéphane Moussie |

L’équipe féminine australienne de cricket, un cousin du baseball très populaire sur l’île, a depuis quelque temps un nouvel atout : l’Apple Watch. Dans un communiqué de presse, Apple indique que pour améliorer leurs performances, les joueuses enregistrent leur activité par le biais d’une app conçue par l’Australian Institute of Sport, un département de l’agence sportive officielle du pays.

Image Apple

Le staff technique dispose d’un tableau de bord mis à jour en temps réel comprenant les statistiques des entraînements, la fréquence cardiaque, l’humeur et les données de sommeil des joueuses.

« L’Apple Watch fournit des données extrêmement précises et instantanées, ce qui nous permet de surmonter les précédentes difficultés où les données des joueuses nous parvenaient trop tard pour être exploitées. Nous pouvons maintenant analyser les données de joueuses en temps réel et faire le nécessaire pour gérer leur fatigue et diminuer les risques de blessure », déclare David Bailey, le préparateur physique de l’équipe.

Image Apple

« Les données ne sont pas seulement une source de motivation personnelle, elles peuvent également créer un avantage concurrentiel, selon la capitaine Meg Lanning. Utiliser un appareil personnel comme l’Apple Watch a permis à chaque membre de l’équipe de mieux communiquer et de prendre en main sa préparation, en permettant de comprendre clairement ce que l'on fait et pourquoi on le fait. C’est brillant. »

Rien n’est dit en revanche sur la confidentialité. Les joueuses peuvent-elles arrêter le suivi de leur activité lors de leurs jours de repos ? Le staff a-t-il accès à plus d’informations personnelles que par le passé ? Interrogé par nos soins, David Bailey nous a répondu que les joueuses étaient impliquées dans le processus et comprennent pourquoi le staff veut un enregistrement de données cohérent tout au long de l’année.

David Bailey et des joueuses de l’équipe. Image Apple

« La montre nous permet de collecter plus de données et surtout de les interpréter plus rapidement. Les joueuses sont au courant de toutes les données que nous collectons », nous a précisé le préparateur physique.

Tags
avatar iDanny | 

Dites rien à voir, mais vous avez vu ça à la rédac ? 😮

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/07/04/facetime-apple-peut-don...

avatar Stéphane Moussie | 
@iDanny : oui, depuis hier on essaye cette fonction, sans succès. Un article est prévu pour tout à l'heure.
avatar thierry37 | 

Est ce qu'elles jouent en match avec l'AW?
C'est autorisé ?

avatar Stéphane Moussie | 
@thierry37 : c'est pour les entraînements (et en dehors, puisqu'il est question de suivi du sommeil), mais pas pendant les matchs.
avatar Fanoo | 

Ah bon... l’Apple watch enregistre l’humeur ?
Mais comment donc ?
Et pourquoi pas leurs règles, tant qu’on y est?

avatar reborn | 

@Fanoo

C’est prévu dans watchOS 6 il me semble

avatar Bigdidou | 

@Fanoo
« Ah bon... l’Apple watch enregistre l’humeur ? »
« Et pourquoi pas leurs règles, tant qu’on y est? »

Autocensure.

En principe, l’un se déduit de l’autre.

Ah, merde, l’autocensure a pas fonctionné. Bizarre, ce bug.

CONNEXION UTILISATEUR