ARCore, la riposte de Google à ARKit

Stéphane Moussie |

Je suis, je suis, je suis : un kit de développement qui permet de créer des applications tirant parti de la réalité augmentée et compatibles avec des dizaines de millions d’appareils… non, il ne s’agit pas d’ARKit, mais d’ARCore, un nouveau projet de Google.

Google expérimente la réalité augmentée depuis 2014 avec Tango, une technologie fonctionnant avec des appareils spécifiques bardés de caméras et de capteurs, le dernier en date étant le smartphone ZenFone AR.

Anticipant certainement la déferlante ARKit qui se profile — tous les iPhone et iPad avec une puce A9 ou A10 deviendront des lucarnes de réalité augmentée sous iOS 11 —, Mountain View passe la seconde et adopte la même stratégie qu’Apple.

La plateforme ARCore n’a pas besoin de capteur spécial ni de double appareil photo pour fonctionner, elle apporte la réalité augmentée aux smartphones Android ordinaires.

Le Pixel et le Galaxy S8 sont les deux premiers terminaux compatibles annoncés, et Google espère qu’ARCore sera utilisé sur 100 millions d’appareils à la fin de sa phase de bêta. Un chiffre sans commune mesure avec le nombre de terminaux Tango en circulation, mais malgré tout inférieur aux 380 millions d’iPhone qui pourront bénéficier d’ARKit dès la sortie d’iOS 11.

ARCore, qui fonctionne avec les outils habituels des développeurs Android (Java/OpenGL, Unity et Unreal Engine), apporte trois nouvelles capacités aux smartphones :

  • motion tracking : ARCore détermine la position et l’orientation du téléphone pendant qu’on le manipule. Les objets virtuels restent ainsi en place.
  • compréhension de l’environnement : ARCore détecte les surfaces horizontales, comme les tables ou les sols, où placer les objets virtuels.
  • mesure de la lumière : ARCore mesure la lumière ambiante afin de permettre aux développeurs d’éclairer les objets virtuels d’une manière réaliste.

Ce qu’ARCore ne sait pas faire à l’inverse de Tango, c’est la mesure de la profondeur, cette opération demandant un composant spécial, comme un capteur de détection par mesure du temps de vol — dont l’iPhone 8 bénéficiera.

« [Tango] nous a beaucoup appris, il nous a aidé à repousser les limites des apps mobiles, mais nous allons vraiment nous concentrer sur ARCore », déclare Clay Bavor, le responsable de la division réalité augmentée/virtuelle de Google, dans une interview à Ars Technica. Autrement dit, Tango est abandonné, et tant pis pour le ZenFone AR qui vient à peine d’être lancé.

Pour démocratiser le plus possible ARCore, Google entend le rendre indépendant des versions majeures d’Android dont le déploiement est toujours contraint par le bon vouloir des fabricants et des opérateurs.

Google n’a annoncé pour l’heure aucune app maison tirant parti d’ARCore, mais l’entreprise a déjà des idées en tête. « Pour la géolocalisation, au lieu d’essayer de trouver où votre point bleu se situe, Maps pourrait juste vous dire “va par ici” », expose Clay Bavor.

« Nous sommes vraiment enthousiastes au sujet d’ARCore. C’était ce dont nous rêvions en investissant pendant des années dans Tango. Notre objectif maintenant est de rendre la réalité augmentée courante. » Apple voit sa concurrence d’un seul coup augmenter.

Tags
avatar juju1524 | 

"Le Pixel et le Galaxy S8 sont les deux premiers terminaux compatibles annoncés"
J'espère qu'il y en aura vite d'autres, actuellement, la liste des smartphones Android compatibles est encore plus restrictive que la liste des appareils à la pomme.

avatar FloMo | 

Cette blague. Google essaye d’être bon dernier.
Sauf qu’ils vont avoir un soucis majeur à gérer qui ne se voit pas dans les démos : l’autonomie.

avatar hexley | 

Très belle conclusion ???

avatar reborn | 

Donc Tango est "laissé de coté" ?

Et après ce sont les Apple users les beta testeurs ?

avatar Ginger bread | 

Dommage pour tous les autres smartphones android :/

avatar Vetsa | 

@Ginger bread

Pourquoi tu dis ça?! ARKit aussi ne sera pas compatible avec tous les iPhone disponibles ainsi qu'IOS 11.

Ça a toujours existé les incompatibilités matérielles volontaires ou non vis à vis.

avatar iPop | 

@Vetsa

J'imagine qu'Apple avait prévu le coup d'avance, au contraire de Google qui improvise.

avatar LeGrosJeanLou | 

@Vetsa

ARKit est aujourd'hui compatible avec 380 millions d'appareils. Et ce chiffre ne va faire qu'augmenter avec l'arrivée des nouveaux iPhones.

Les appareils compatibles avec Tango se comptent sur les doigts de la main alors que le projet est en développement annoncé depuis 2014.

Google espère que 100 millions d'appareils seront compatibles avec ARCore quand il sortira de Beta (C'est à se demander ce que Google a fait des développements de Tango...)

Maintenant, sachant qu'il y a 9 fois plus d'appareils tournant sous Android que sous iOS, on serait en droit de demander à Google que 3 milliards d'appareils soient compatibles avec ARCore...

Voilà pourquoi Ginger Bread met le doigt sur les téléphones Android laissés à l'abandon.

avatar Ginger bread | 

@Vetsa

Parce que dans le cas d'Apple y a aussi les ipads. Si Google continue de fragmenter ses OS alors qu il pourrait en reunir une enorme masse et les faire profiter ARcore. Dommage pour eux

avatar Doctomac | 

La copie, que de la copie, rien que de la copie.

avatar grigby | 

Le point fort de Google et aussi son pont faible... sa fragmentation et le nombre de terminaux tous pourris en activité va faire de ce projet un truc asse marginal comme souvent avec les bonnes idées de Google ...

avatar Colette | 

C'est du Google tout craché, ils lancent un projet/service/produit pour l'abandonner 3 mois plus tard. ?

avatar MightyMac | 

@Colette

Moonshot !

avatar LeGrosJeanLou | 

@Colette

En effet Google est spécialiste de l'effet d'annonce.

C'est comme ça qu'elle fait croire que c'est une entreprise innovante, alors qu'en réalité depuis Maps et Google Search elle n'a jamais su faire aboutir de projet perso (Android étant une réponse à iPhone OS)

avatar Lemmings | 

C'est globalement une excellente nouvelle. Offrir un équivalent était assez logique, cela va permettre aux développeurs de créer des expériences similaires sur les deux plateformes.

Après à savoir laquelle est la plus efficace tout ça... On verra bien sur la durée, je pense que Google a développé ça un peu dans l'urgence contrairement à Apple et du coup ça va s'en ressentir. Mais à terme ils vont toucher bien plus d'appareils.

Apple a été fort sur le coup mais c'est une technologie facile à "copier" si je puis dire.

Enfin à ce que j'en comprends, ARCore sera intégré aux API Google et non à Android directement, permettant un accès à cette techno même sans avoir à mettre à jour l'OS complet et donc potentiellement une quantité astronomique d'appareils.

avatar Mike Mac | 

Ah la la...

Pokemon Go a tracé une autoroute dans laquelle tout le monde s’engouffre !

Pour le moment, c'est utilité proche du zéro pointé pour le vulgum pecus. Mais attendons la suite.

avatar thebarty | 

@Sachouba: URGENCE !!! Il faut vite (très vite) venir défendre Google !
J'espère que tu n'es pas en vacances ou au repos, parce que là, il y a du boulot !

Allez, CM de 1ère classe, tu es attendu au front ! Au gaaaarrrddeeee àààà vvvooouuusss , bordel !!!!!!!!

avatar Ginger bread | 

Quand on voit que Polemon go fait de la AR avec une apps avec une camera, Apple et Google font de l obsolescence programmee.

avatar thebarty | 

@Ginger bread

J'étais pas mal de ton avis. Mais les démos d'ARKit visibles sur YouTube sont assez bluffantes. Si la réalité augmentée (avec ces kits) prend un nouvel (et meilleur) essor que ce que propose Pokémon, je ne dis pas non.

Mais ça n'est pas un argument suffisant pour changer de matos, pour moi.

avatar Adrienhb | 

La vidéo de présentation ne montre en rien l'intérêt de la réalité augmentée. Quel intérêt de juste faire apparaître un personnage virtuel à côté de soi?
Les exemples donnés par Apple sont bien plus convaincants.

avatar Crunch Crunch | 

Google me met en colère de plus en plus souvent, ces temps...
Que viens faire une "agence de pub" (car Google est une agence de pub) dans tout ces domaines... ?!?

avatar Hideyasu | 

@Crunch Crunch

À ton avis ? Des centaines de millions de gens vont filmer en permanence ce qui les entoures avec une technologie permettant de tout reconnaître. C'est du pain bénit pour google ?

avatar Thegoldfinger | 

J'ai presque pitié d'eux sur ce coup.
On sent le projet à la va vite.

Surtout ça veut dire quoi ce timing d'annonce.

Ce n'est ni la conférence développeurs de début d'année et donc les développeurs devront attendre printemps 2018 pour le tester, Et Oreo est sortie donc il faudra attendre au minimum Septembre 2018 pour le consommateur.

Pour moi c'est surtout pour sauver les meubles : ne vous inquiétez pas, on travaille dessus. :o

avatar en ballade | 

tu as raison ca rappelle la pseudo voiture autonome de Appl€

avatar bazino | 

Original le nom...

avatar en ballade | 

bref Appl€ et Google qui ont sorti les photocopieurs pour calquer MS et le hololens

CONNEXION UTILISATEUR