Le projet Tango de Google joue sa dernière carte avec le ZenFone AR

Mickaël Bazoge |

Huit mois après sa présentation au CES, Asus lance finalement la commercialisation du ZenFone AR, dont le principal atout est d'être un des deux smartphones du marché compatibles avec la technologie Tango (l'autre étant le Phab 2 Pro de Lenovo). Il s'agit d'un projet développé par Google de plateforme de réalité augmentée : du côté matériel, cela s'incarne par la présence de capteurs supplémentaires dans le smartphone. Sur le versant logiciel, une boutique d'applications, Expériences Tango, est disponible mais avec sa trentaine d'apps, elle ressemble à une ville fantôme.

Cliquer pour agrandir

Le ZenFone AR est un smartphone équipé d'un écran Super AMOLED de 5,7 pouces (2 560 x 1 440), d'un Snapdragon 821, de 6 à 8 Go de RAM (respectivement 64 et 128 Go de stockage). La batterie est d'une capacité de 3 300 mAh. Au dos, on y trouve le système "Tricam" (trois appareils photo dont un de 23 mégapixels) couplé à un projecteur infrarouge qui permettent de créer un modèle 3D de l'environnement, et un capteur photo de 8 mégapixels à l'avant.

La technologie Tango permet de suivre les mouvements, de mesurer la profondeur de champ et d'obtenir des données sur l'environnement immédiat de l'utilisateur. Cliquer pour agrandir

En plus du support de Tango, l'appareil est aussi compatible Daydream, la plateforme de réalité virtuelle Google qui semble rencontrer un peu plus de succès. L'appareil est proposé à partir de 599 $. On ne donne pas très cher ni de ce smartphone, ni du projet Tango alors qu'Apple avec ARKit a frappé très fort : à la rentrée, iOS 11 deviendra la première plateforme de réalité augmentée et de loin, avec plusieurs centaines de millions d'appareils qui sauront faire fonctionner des apps très étonnantes.

Tags
avatar

Crunch Crunch

Attention à ne pas vendre la peau de l'ours avant...
Mais sinon oui, il semble qu'Apple soit sur la bonne voie. Mais je jamais sous-estimer son ennemi !!!

avatar

Pobla Picossa

@Crunch Crunch

Ce n'est pas un ennemi, c'est un concurrent, un compétiteur.
C'est la compétition qui fait faire des progrès.
Et en ce moment, les utilisateurs d'Apple on besoin de voir une concurrence sérieuse, parce que sinon on va se retrouver avec une marque sclérosée, bloquée par ses dogmes et hors de prix.

avatar

bonnepoire

Ce n'est pas avec ces deux acteurs que ce projet va sortir des limbes. Sans doute y aura-t-il un revival si Apple s'impose avec un succès. Comme toujours.

avatar

Brice21

Maintenant qu’Apple a montré la bonne approche avec SLAM (l’algorithme derrière ARkit), il est évident que Google va copier Apple comme depuis le début d’Android.

avatar

LeGrosJeanLou

Ce qui est fou c'est de voir ce qu'Apple est capable de faire juste avec un seul capteur photo, alors que cet appareil a l'air d'être bardé de capteurs juste pour le projet Tango. Je n'arrive pas à voir comment cette technologie pourrait se développer en l'état. Il faudrait rendre plus d'appareils compatibles.

CONNEXION UTILISATEUR