Minecraft Earth, un Pokémon GO au cube

Florian Innocente |

Microsoft a dévoilé Minecraft Earth, une version mobile, mâtinée de Pokémon GO, de son logiciel de construction aux 91 millions de joueurs, qui fête ses 10 ans. Il utilisera à fond la réalité augmentée sur iOS (version 10 minimum) et Android (7).

Les bêtas pour ces deux systèmes vont être distribuées cet été, l'inscription pour participer se fait ici. Pas de date encore pour une disponibilité générale et on ne sait pas si le lancement initial sera mondial ou pas (le jeu est prévu pour être largement traduit ceci étant).

Comme son modèle Pokémon GO, Minecraft Earth va forcer les joueurs à sortir de chez eux et chercher avec leur smartphone, dans les lieux publics, des objets et animaux tirés de l'univers cubique de Minecraft.

Microsoft parle d'un terrain de jeu à l'échelle de la planète. Il s'est appuyé sur les cartes d'OpenStreet Map pour déposer les éléments en tenant compte de la nature de l'endroit : pêcher près d'un lac ou abattre des arbres dans un parc… Les animaux de Minecraft seront là, il faudra en affronter certains, et des inédits vont être créés pour l'occasion. Que l'on veuille utiliser la Redstone, empiler les blocs, jouer avec des cochons ou jouer avec l'eau, on retrouvera des composants familiers de Minecraft.

Les objets collectés serviront à réaliser des constructions, avec le bonus de pouvoir travailler dessus à plusieurs, avec les personnes à coté de vous. À travers l'écran vous pourrez voir ce qu'ils ont en leur possession, les regarder assembler les blocs, voire leur en chaparder.

Les constructions obtenues pourront être partagées temporairement avec d'autres personnes qui pourront alors découvrir votre travail et l'afficher en réalité augmentée devant elles.

Microsoft a sérieusement en tête de permettre l'installation de telles réalisations, à demeure, n'importe où, ou presque. Des éléments virtuels, placés dans le paysage, que tout un chacun pourra voir à travers son smartphone, pour peu qu'il soit allé au bon endroit.

Cette possibilité ambitieuse viendra dans un second temps, car l'idée est aussi génératrice de plusieurs problématiques, ainsi que l'a expliqué Microsoft à The Verge. Comme de ne pas ouvrir la porte à tout et n'importe quoi dès lors que chacun peut construire absolument ce qu'il veut, où il le veut et à la vue de (presque) tous.

avatar alexis83 | 

Ça m’a l’air bien sympa tout ça ! J’ai fais une demande pour la bêta on verra bien ?
N’empêche que tout ces jeux seront bien plus pertinent le jour où l’on pourra avoir des lunettes...

avatar Kimaero | 

@alexis83

Tout ça pour voir des bites en cubes partout dans les rues... ?

avatar alexis83 | 

@Kimaero

Je suis curieux de voir comment Microsoft va contrer ça ?

avatar Kimaero | 

@alexis83

Un algorithme ou un système de signalement peut-être ?

avatar Vanton | 

@Kimaero

Ça sera toujours facile à contourner... Ne serait que parce qu’il est possible de faire du pixel art en 2D, de créer des volumes ou carrément de jouer sur un point de vue particulier qui permet de visualiser l’objet désiré alors qu’il est en réalité morcelé sur la carte, une anamorphose... Dans un jeu qui se destine aux créas, il faut attendre à d’innombrables détournements.

Et honnêtement je ne vois pas quel joueur irait signaler toutes les bites qu’il croiserait alors que clairement ça fera marrer tout le monde...

avatar Terragon | 

Ce sera clairement un gros succès selon moi.

avatar fiatclement320@gmail.com | 

J’ai hâte !

avatar koko256 | 

À voir si le monde virtuel sera partagé comme dans un MMO. Mais si c'est du pokemon go, on est virtuellement séparé (mais ensemble IRL d'ailleurs, c'est rigolo cette inversion)

CONNEXION UTILISATEUR