Oculus réduit les espaces de démonstration chez Best Buy

Mickaël Bazoge | | 11:45 |  10

Les constructeurs de produits VR sont confrontés à la même problématique qu’Apple avant 2001 et l’ouverture de ses premières boutiques : pour vendre des appareils, il faut que le grand public puisse les toucher et les tester. Facebook a donc noué un accord avec l’enseigne Best Buy pour présenter l’Oculus Rift à un maximum de consommateurs américains. L’opération a débuté en avril dernier, avec des points de vente présents dans 48 magasins. Un chiffre qui a rapidement grimpé à 500 magasins au mois d’août.

Faut-il y voir une baisse de l’intérêt des consommateurs pour la réalité virtuelle ? Toujours est-il que Facebook va fermer 200 de ses points de démonstration. D’après des vendeurs de Best Buy qui l’ont soufflé à Business Insider, il peut se passer plusieurs jours entre deux démonstrations, personne ne demandant à tester le dispositif. Des « performances » en berne, c’est l’explication glissée en interne par l’enseigne.

Mais ce n’est pas celle donnée par Oculus, qui confirme certes la fermeture de ces points de vente, mais sous couvert de « changements saisonniers ». Il reste possible de tester le casque VR dans des « centaines » de Best Buy en Amérique du Nord, soutient Facebook, qui estime (avec raison, sans doute) que « la meilleure manière d’en savoir plus sur la VR c’est au travers d’une démonstration ». Le réseau social compte bien saisir toutes les opportunités pour présenter son équipement VR au plus grand nombre, mais cela passera par des événements spéciaux et des échoppes éphémères.

Pendant la période des fêtes l’an dernier, les « ambassadeurs » Oculus vendaient bien quelques unités chaque semaine, mais le flux s’est tari depuis. Facebook ne pousse cependant pas les ventes, l’entreprise préférant faire connaitre sa solution au plus grand nombre. Durant le troisième trimestre, Best Buy avait annoncé que 300 000 démonstrations VR avaient eu lieu dans les magasins de l’enseigne, mais ce chiffre prend en compte non seulement l’Oculus Rift, mais aussi le PlayStation VR.

Catégorie : 
Tags : 

Les derniers dossiers sur WatchGeneration

Ailleurs sur le Web


10 Commentaires

avatar A884126 ven, 10/02/2017 - 12:04 via iGeneration pour iOS

J'ai fait la démo à la FNAC des Ternes. Rien de particulier. Les mouvements sont limités par le câble reliant le casque à l'ordinateur.

avatar xavoo ven, 10/02/2017 - 12:05 via iGeneration pour iOS

Présentation large d'un produit pour un public de niche ... déjà les google glass, qui permettaient de voir le monde réel pendant l'utilisation, ont fait un bide, ces casques qui coupent l'utilisateur de toute réalité ne peuvent trouver un public large ...

avatar reborn ven, 10/02/2017 - 12:31 via iGeneration pour iOS

C'est drôle 5 min

avatar bompi ven, 10/02/2017 - 13:31

"Baisse de l'intérêt des consommateurs" ?
Mais y a-t-il jamais eu un réel intérêt des consommateurs pour ces appareils ?

avatar ya2nick ven, 10/02/2017 - 14:17 via iGeneration pour iOS

Moi je viens de trouver un intérêt à la VR dans mon domaine pro, et je teste avec des Google cardboard et c'est largement suffisant pour l'utilisation que j'en ai.
Investir dans quelque chose de mieux ... je suis pas sûr que ce soit pertinent pour l'instant. Que ce soit pour ma petite entreprise ou pour de plus grosses.

avatar spece92 ven, 10/02/2017 - 15:21 via iGeneration pour iOS

Le prochain flop de la décennie

avatar bossdupad ven, 10/02/2017 - 15:24 via iGeneration pour iOS

C'est intéressant comme produit mais clairement pas pour tout les jours et le positionnement tarifaire est une erreur, c'est beaucoup beaucoup trop chers...

avatar narugi ven, 10/02/2017 - 15:32 via iGeneration pour iOS

C'est un produit gadget. Le prix n'est pas une fin en soit. Le problème, est plutôt lié au fait qu'aucun contenu et usage ne s'est dégagé pour démocratiser l'appareil.
Il faudrait un usage essentiel, chronique pour qu'on le place au même titre qu'un iphone.

avatar ovea ven, 10/02/2017 - 16:09 via iGeneration pour iOS

L'écueil insurmontable de ce type de casque VR est d'empêcher l'avénement de l'analyse du regard, préalable indispensable à des optimisations de calculs sur l'espace projectif.

On l'a déjà vu sur les appareils sensés modéliser les mains dans l'espace … les calculs pour atteindre le temps réel nécessaire à la transformation de la main en interface n'ont absolument pas été un préalable raisonnable pris en compte à la sortie de produits poubelles.

Pourquoi perdre sont temps à mettre sur le marché de vrais avancées, surtout quand le seul système de pots-de-vin admissibles est américains … autrement dit :

je n'en voudrais même pas si on me les donnait !

avatar Aleyc sam, 11/02/2017 - 09:35 via iGeneration pour iOS

Pour avoir tester le produit je trouve que la qualité d'image n'est pas au top et je suis persuadé que c'est voulu pour vendre la version suivante qui sera un peu meilleure. Donc mettre aussi cher dans un produit pas finalisé pour moi c'est non