Ouvrir le menu principal

WatchGeneration

Recherche

Peloton baisse les prix sur ses équipements, mais les augmente sur son abonnement

Mickaël Bazoge

Thursday 14 April 2022 à 22:30 • 12

Sport

Peloton cherche à écouler le trop plein d'équipements sportifs produits durant la pandémie et que le constructeur a toujours sur les bras, provoquant ainsi une crise au sein de l'entreprise. Et quoi de mieux que de baisser les prix ? Peloton partageant avec Apple l'amour des marges confortables, les appareils du fabricant ont toujours été chers. Ils le sont toujours, mais un peu moins.

Le vélo stationnaire Bike coûte désormais 1 145 $ au lieu de 1 745 $, la version Plus est facturée 1 995 $ (contre 2 495 $ auparavant), tandis que le tapis de course Tread revient à 2 695 $ au lieu de 2 845 $. Ces nouveaux tarifs comprennent les frais de livraison qui oscillent entre 250 et 350 $. On verra ce que donnent les nouveaux tarifs en euros, Peloton distribuant ses produits en Allemagne, mais la baisse sera sûrement équivalente.

Alors évidemment, ces équipements ne sont pas destinés à monsieur tout-le-monde, qui gagnera probablement à se rendre dans une salle de sport. Néanmoins, c'est un geste significatif pour Peloton qui mise davantage sur le service : dans le même temps, l'entreprise va en effet augmenter le prix de son abonnement aux États-Unis et au Canada. La formule donnant accès à tous les cours en vidéo coûtera désormais 44 $ par mois, soit 5 $ de plus, à partir du 1er juin. Les autres pays ne sont pas concernés par cette hausse de tarif.

Peloton cherche à réduire la barrière d'entrée à ses produits, après avoir lancé le mois dernier le test d'un service de location sur abonnement pour son vélo Bike. Ces initiatives ont lieu dans un contexte agité pour le constructeur qui a engagé des licenciements et un plan d'économies.

Peloton change de tête et licencie pour retrouver la forme

Peloton change de tête et licencie pour retrouver la forme

Peloton peut-il échapper au carnet de chèque d'un plus gros que lui ? La rumeur a annoncé qu'Amazon et Nike avaient étudié le dossier, sans aller plus loin pour le moment. Bien sûr, le nom d'Apple revient aussi assez souvent, mais une acquisition par la Pomme semble peu probable : Apple a tout ce qu'il faut en interne pour concevoir ses propres équipements sportifs, et avec Fitness+, elle a mis en place une structure qui peut se passer de la plateforme de Peloton.

Le vélo Bike+ est compatible GymKit.

Mais qui sait, il y a peut-être des synergies à aller chercher. Les investisseurs de Blackwells Capital ont en tout cas fait pression une fois de plus sur la direction de Peloton pour vendre l'entreprise au mieux offrant. Et Apple pourrait toujours être un bon parti.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner