Des utilisateurs d'un tapis de course Peloton forcés de payer un abonnement supplémentaire

Félix Cattafesta |

La marque d'équipements sportifs connectés Peloton force ses utilisateurs à souscrire à un abonnement de 39 $ par mois pour pouvoir se servir de leurs tapis de course. Vendus pour plus de 4 000$, le Tread+ s'est récemment retrouvé au milieu d'un scandale après la mort accidentelle d'un enfant de 6 ans aspiré sous les roues. Plus de 70 autres blessures ont été déclarées, forçant l'entreprise à effectuer un rappel des produits.

Un tapis Tread+. Image : Peloton

Mais l'entreprise a aussi promis d'améliorer la sécurité de ses appareils, grâce à une mise à jour incluant un code de déverrouillage obligatoire avant de pouvoir utiliser le tapis. Ce patch a bien été déployé... mais uniquement pour les abonnés au service tout-compris à 39 $ par mois. Pour les autres, il n'est simplement plus possible d'utiliser le tapis de course ! La firme s'en est justifiée par des limitations techniques, dans un communiqué au site Recode :

« Dans nos travaux pour que nos produits soient encore plus sûrs et dans le cadre de notre rappel de produit, nous avons déployé Tread Lock, un code d'accès à quatre chiffres pour sécuriser nos tapis de course contre un accès non autorisé. Malheureusement, en raison de limitations techniques, Tread Lock n'est pas encore disponible sans un abonnement Peloton ».

L'entreprise a confirmé travailler sur une manière de rendre ce système de code gratuit, mais n'a pas expliqué quand il sera disponible. En attendant, Peloton offre trois mois d'essais aux utilisateurs non abonnés qui peuvent ainsi continuer d'utiliser leur tapis de course. Mais passé ce délai, et si la firme n'a toujours pas déployé son correctif gratuit, ils seront obligés de payer un abonnement pour un produit dûment et chèrement acheté.

De nombreuses voix se sont immédiatement élevées, et notamment sur Twitter où plusieurs utilisateurs ont comparé les pratiques de Peloton à un rançongiciel. Cette histoire est une preuve de plus (s'il en fallait) que les objets connectés restent la propriété des constructeurs avant d'être celle de l'acheteur...


avatar Lukas Apple Fan | 

Abonnement par ci, abonnement par là

avatar Chrismen78 | 

@Lukas Apple Fan

+ 1 - Beaucoup trop d’abonnements pour tout et pour rien. Mais où va-t-on ?

avatar loupsolitaire97 | 

Aucun abonnement du coup, c’est évident qu’au bout de 3 mois, si pas de solution, l’offre sera prolonger.
C’est donc une tempête dans un verre d’eau…

avatar Sanid35 | 

@loupsolitaire97

Je pense aussi…

avatar moua | 

@loupsolitaire97

Et ceux sui ont déjà profité des 3 mois gratuits, et ne peuvent en bénéficier à nouveau ?

avatar armandgz123 | 

@moua

Oui

avatar oomu | 

@loupsolitaire97

ben alors, que le fabricant le dise.

avatar Adodane | 

L’abonnement c’est le futur du racket … j’ai moi même un abonnement pour travailler.

avatar shaba | 

Ils n’ont pas vraiment le choix, s’ils n’offrent pas cette possibilité ils vont se prendre un bon petit procès et ça sera bien mérité.

avatar lmouillart | 

"Cette histoire est une preuve de plus (s'il en fallait) que les objets connectés restent la propriété des constructeurs avant d'être celle de l'acheteur..." qui plus est avec un logiciel non libre. Mais ça ce n'est pas nouveau.

avatar r e m y | 

"Vous n'avez pas le choix, il faut nous verser une redevance pour utiliser notre materiel... mais c'est la seule façon de garantir la sécurité d'usage de cet appareil que vous nous avez acheté aussi cher !"

J'ai d'abord cru à un n-ieme article sur la politique commerciale d''Apple 🥴

avatar Xalio | 

Cet abonnement ne tiendra pas longtemps si il y a une action collective en justice. Faire payer la sécurité vitale de ses usagers 😨🤦‍♂️

avatar MKO | 

On ouvre la porte et hop on court dehors

avatar julien74 | 

S’ils veulent se faire une mauvaise pub à pas cher et des procès sur le dos, ils auraient pas pu mieux faire

J’imagine surtout les cretins en réunion, qui, a plusieurs, décident d’un truc comme cela…. certains n’ont pas réussi à faire entendre que c’était débile ?

avatar Sindanárië | 

Ceci dit, quelle entreprise de nazes… un mise à jour alors qu’il suffit de tirer la fiche d’alimentation…

…et des prises murales verrouillables pour que les mouflets n’y branchent aucun appareil ça existe aussi…

Pour les autres nazes, laisser ses minots sans surveillance… bah voilà, hein, fallait pas ! 😈
Laisse et muselière, y’a que ça de vrai

avatar jackly | 

@Sindanárië

Tu n’a rien oublier par le plus grand des hasards ?

avatar Sindanárië | 

@jackly

Est-ce qu'à un seul moment, j'aurais par mégarde donné le moindre signe de vouloir discuter avec vous ?

avatar Malik.H | 

@Sindanárië

🔫.

avatar oomu | 

"Cette histoire est une preuve de plus (s'il en fallait) que les objets connectés restent la propriété des constructeurs avant d'être celle de l'acheteur..."

on l'a dit et répété

Tout appareil (ou service) qui repose totalement sur un service en ligne est à proscrire: on ne possède pas son usage. on achète un cheval de Troie commercial.

-
je suis capitaliste et il est temps, je pense, de fusionner les produits IOT avec les GACHA ! Pour la Gloire de la Valorisation !
(si vous ne comprenez pas cette phrase, sachez que c'est une bonne chose pour vous ;) )

avatar Sindanárië | 

@oomu

"(si vous ne comprenez pas cette phrase, sachez que c'est une bonne chose pour vous ;) )"

Tout le monde comprend le klingon de nos jours… c’est bon arrête de te la jouer

avatar Puff32 | 

Dans la gueule la machine à 4000€ dollars 😂

avatar olivier9275 | 

Plutôt que se réjouir de bénéficier de 3 mois gratuits, les utilisateurs râlent. Comme toujours, on préfère ne voir que le mauvais côté des choses…

avatar AlexG | 

@olivier9275

T'es sérieux ? 😮

avatar olivier9275 | 

@AlexG

Bien sûr ! Une marque fait une connerie (erreur technique à laquelle elle n’avait pas pensé), et pour compenser offre 3 mois d’abonnement gratuits à son service premium, le temps de trouver une solution.

Les utilisateurs râlent, alors qu’ils pourraient tout aussi bien se réjouir de bénéficier du service premium pendant 3 mois !

Si à l’issue des 3 mois, le problème est toujours là et que la marque refusent de trouver une solution ou de prolonger l’abonnement gratuit, ils pourront râler. Mais en attendant, je ne vois pas trop le problème.

Faire une erreur en n’anticipant pas la conséquence technique de la mise en place de leur code de protection, ça peut arriver. Mais visiblement certains refusent de le comprendre.

avatar cosmoboy34 | 

Surtout une manière de récupérer ce qu’ils ont perdus avec le rappel des produits….

avatar nnay07 | 

@cosmoboy34

Sauf que pour l’instant c’est gratuit, si j’ai bien tout lu.
Vois criez au scandale face à ce qui pourrait arriver dans trois mois? C’est un procès d’intention?

avatar cosmoboy34 | 

@nnay07

Je crie pas au scandale ahaha ça me parais juste être une stratégie pour récupérer les pertes des retours produits.

Qu’on me fasse pas croire que techniquement c’est compliqué d’ajouter une fonction de sécurité sans un abonnement ça n’a aucun sens personne n’y croit à cette excuse…

Peut être que la raison est toute autre mais le timing paraît un peu douteux

avatar BebMac | 

Quelle honte !

avatar Pas-un-philosophe | 

Le futur : hacker ses propres produits pour pouvoir les utiliser

(enfin pour les fermiers et leur tracteurs John Deere outre atlantique c'est le présent)

CONNEXION UTILISATEUR