L'Apple Watch Sport n'est plus résistante aux chocs au Royaume-Uni

Stéphane Moussie |

Sachez-le, l'Apple Watch Sport est moins résistante au Royaume-Uni que dans le reste du monde. Apple ne commercialise pas une version cheap outre-Manche, mais a été obligée de revoir la description de son produit à la suite d'un procès perdu.

Gareth Cross, un gallois de 32 ans, a attaqué l'entreprise en justice pour ne pas avoir voulu prendre en charge la réparation de son Apple Watch Sport. Seulement 10 jours après son achat, il avait constaté une fissure sur le verre de l'écran.

L'Apple Watch Sport en question. Crédits : SWNS.com

« J'ai acheté la version sport parce qu'il m'arrive de me cogner un peu et il était écrit qu'elle était résistante aux chocs, a-t-il expliqué à la BBC. Je n'ai rien fait de brutal avec, je m'en suis juste servi en regardant la télévision. La fissure est devenue de plus en plus grosse et c'est alors que j'ai appelé Apple pour la faire réparer. »

Gareth Cross a déclaré qu'il ne s'attendait pas à ce que cette affaire, qui aura duré six mois, soit si stressante : « Je ne comprenais pas pourquoi [Apple] voulait régler cette affaire au tribunal, mais je voulais faire respecter mes droits de consommateur. [...] Je me suis retrouvé à plaider ma cause contre l'une des entreprises les plus riches au monde. »

La justice a finalement donné raison au gallois. Apple a été condamnée à lui rembourser la montre et à verser 429 £ de frais. La BBC indique que le constructeur a également retiré la mention de la résistance aux chocs, mais ne précise pas où.

La mention de la résistance aux chocs est toujours présente sur le site d'Apple - Cliquer pour agrandir

Sur le site britannique d'Apple figure toujours la phrase suivante : « The display is protected by a lightweight aluminosilicate glass that’s especially resistant to scratches and impact » (« L’écran est protégé par un verre aluminosilicate léger qui résiste particulièrement aux éraflures et aux chocs »).

image de une : Phil Dokas CC

Lire les commentaires →

Magic Leap reçoit beaucoup d'argent pour sa "réalité cinématique"

Mickaël Bazoge |

Malgré sa très grande discrétion, Magic Leap attise l’appétit des investisseurs. La start-up a levé près de 800 millions de dollars (793,5 millions, pour être précis) auprès de Google, Warner Bros. et Alibaba afin de poursuivre le développement de sa technologie dite « réalité cinématique ». Cela ressemble beaucoup à la réalité augmentée telle que la pratique Microsoft avec son HoloLens, ou Google avec Glass… Magic Leap explique qu’avec son dispositif, les objets virtuels prennent en compte la profondeur de champ, ce qui aide le cerveau à croire qu’ils font « partie du monde réel ». Mêler le monde réel et le monde virtuel, en quelque sorte.

Ces images sont des rendus conçus par Magic Leap — Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Ils sont pourtant bien peu nombreux à avoir réellement testé la technologie de Magic Leap. L’entreprise, dirigée par Rony Abovitz, a mis en ligne en octobre dernier une vidéo de démonstration réalisée « sans effets spéciaux » ni compositing (lire : Magic Leap lève un coin du voile sur sa technologie de réalité augmentée) :

Pour donner vie à sa technologie, Magic Leap fait appel à des créatifs versés dans la réalisation, la musique et l’art en général. « Comment raconte-t-on une histoire ? Comment développer des interfaces fluides et naturelles ? », expose Abovitz avec l’air de celui qui a déjà trouvé les réponses.

Ces 800 millions de dollars — qui valorisent l’entreprise à 4,5 milliards ! — vont permettre aux quelques 500 employés de la jeune pousse de lancer la phase de production « de masse » du produit mystérieux. On ignore en revanche quand l’appareil sera disponible.

Lire les commentaires →

20 ans après, Nintendo s’intéresse de nouveau à la réalité virtuelle

Mickaël Bazoge |

Pour Tim Cook, la réalité virtuelle « n’est pas une niche ». Et pour Tatsumi Kimishima, son homologue de Nintendo, c’est « une technologie intéressante ». L’éditeur et constructeur pourrait bien remettre au pot de la VR, vingt ans après s’être planté avec le Virtual Boy sorti en 1995.

Il s’agissait d’un casque de réalité virtuelle autonome avec affichage stéréoscopique, mais avec des graphismes uniquement en noir et rouge. On ne portait pas l’appareil sur le crâne, mais il était posé sur la table avec un pied. L’effet 3D était mal géré et provoquait de sérieux maux de tête.

Peu pratique et proposant une ludothèque limité, Nintendo en a vendu moins d’un million d’unités durant la petite année de commercialisation de ce produit. Si les casques VR d’aujourd’hui sont toujours susceptibles de provoquer des malaises, la technologie a évidemment fait un pas de géant.

Les deux concurrents de Nintendo sur le marché des consoles, Microsoft et Sony, ont tous deux mis au point leurs propres casques : si l’HoloLens se positionne plus sur le marché de l’entreprise et des professionnels, le PlayStation VR vise évidemment le marché du jeu vidéo. Le créateur de Mario a-t-il dans ses cartons un casque en complément de sa future console NX ?

Lire les commentaires →

Une Apple Watch S plus puissante au menu du special event ?

Mickaël Bazoge |

C’est le 15 mars qu’Apple lèvera sans doute le voile sur ses nouveautés printanières. On s’attend à voir apparaître un iPad Air 3, un iPhone 5se, et des petites nouveautés pour l’Apple Watch, notamment des bracelets et pourquoi pas, des modèles en nylon pour l’été. Mais au-delà de ces frivolités, le constructeur pourrait être tenté de dévoiler un rafraîchissement matériel de sa gamme de montres connectées.

C’est du moins ce que pense Gene Munster dans une note envoyée à ses clients. L’analyste de Piper Jaffray est sympathique, c’est une tête connue dans le milieu Apple, mais ses prédictions tombent à côté deux fois sur trois ; sa plus célèbre bourde aura été d’annoncer pendant des années un téléviseur Apple qui ne vint jamais. Autant dire qu’on prendra cette nouvelle prophétie avec tout le recul qui convient !

iFixitCliquer pour agrandir

D’après sa boule de cristal, cette Apple Watch "S" (comme sont baptisés les iPhone entre deux générations) se verrait offrir un processeur plus puissant et une plus grosse batterie. Deux composants qu’Apple serait bien avisée d’améliorer effectivement, en particulier le processeur pour accélérer le lancement des apps tierces… En revanche, Munster ne pense pas qu’Apple va intégrer de puce réseau cellulaire, qui permettrait de couper le cordon avec l’iPhone. Et le design ne devrait pas changer.

Si Apple lançait cette déclinaison S, le constructeur respecterait son calendrier de renouvellement annuel, qui est aussi celui de l’iPhone (la première génération a été lancée en avril dernier). Toutefois, des rumeurs provenant de sources plus crédibles ont annoncé la toute nouvelle montre en septembre (lire : À l’heure du futur : Apple Watch 2, nouveaux bracelets, watchOS)

Lire les commentaires →

Samsung : une caméra VR en plus du Galaxy S7 ?

Mickaël Bazoge |

C’est le 21 février que Samsung lèvera le voile sur ses nouveautés pour le début de cette année. On s’attend évidemment au Galaxy S7, mais le constructeur misera aussi sur la réalité virtuelle. Samsung a déjà un casque au catalogue (le Gear VR), et il aurait l’intention de boucler la boucle en proposant aussi une caméra 360°. Les informations recueillies par le site SamMobile pointent vers le lancement de la Gear 360, une caméra compacte sphérique intégrant deux lentilles fisheye de 180°.

Le boîtier s’appaire en Bluetooth avec un smartphone avec l’application Gear 360 Connect ; le Galaxy S7 fera partie des mobiles compatibles, mais il est probable que d’autres haut de gamme Galaxy soient aussi de la partie. L’appareil intègre sa propre batterie ainsi qu’un espace de stockage non spécifié. Il devrait être possible d’enregistrer de la vidéo avec un seul capteur (définition maximale de 1 920 x 1 920), ou les deux (3 840 x 1 920).

L’application permettra d’activer des réglages HDR et ISO, ainsi que la balance des blancs et l’exposition. Plusieurs types de vues seront aussi disponibles : panoramique, timelapse, boucle… Il devrait être possible de consulter un flux en direct en streaming depuis un smartphone, mais le site ne dit pas si d’autres appareils (comme un téléviseur) pourront y accéder. Ce serait en tout cas assez logique.

Lire les commentaires →

Apple participe au laboratoire de réalité virtuelle de Stanford

Mickaël Bazoge |

Le laboratoire Virtual Human Interaction de l’université de Stanford est l’objet de fréquentes visites par des auditeurs d’Apple. Ce labo, fondé en 2003, n’avait jamais connu un tel intérêt de la part du constructeur de Cupertino, raconte le fondateur et directeur de l’établissement Jeremy Bailenson au Wall Street Journal. Or, ces trois derniers mois, il a pu constater trois visites des gens d’Apple : « Ils viennent et ils ne disent pas un mot ».

Les représentants de la Pomme ont notamment participé à un atelier, Empathy at Scale, qui plonge les participants dans un monde virtuel où ils ont une autre apparence et doivent endurer les préjugés liés à cette apparence (un homme devient une femme, par exemple). D’autres expériences visent à améliorer les comportements responsables. On est loin du « simple » jeu vidéo (même si la réalité virtuelle offre aussi dans ce cadre une grande immersion).

Cet intérêt d’Apple pour la réalité virtuelle coïncide avec la rumeur voulant que des « centaines de personnes » travaillent dans le plus grand secret à Cupertino sur des solutions VR et réalité augmentée. Des prototypes de casques auraient ainsi été mis au point.

Lire les commentaires →

Pages