Qualcomm lance de nouvelles puces plus puissantes pour les montres Wear OS

Mickaël Bazoge |

Deux ans après le Snapdragon 3100, Qualcomm dévoile la nouvelle génération de sa plateforme pour montres connectées Wear OS. Elle se décline en deux puces : Snapdragon 4100 et Snapdragon 4100 Plus. La grande nouveauté de ces nouvelles puces, c'est qu'elles intègrent un processeur à quatre cœurs A53 (1,7 GHz) gravé en 12 nm. Beaucoup plus petit que le processeur 28 nm (quatre cœurs A7 à 1,1 GHz) du Snapdragon 3100. Qui était d'ailleurs aussi celui au cœur du Snapdragon 2100 remontant à 2016 !

Autant dire que les performances devraient connaitre un sérieux coup de turbo. Qualcomm annonce ainsi 85% de vélocité en plus. Le GPU du système-sur-puce est un Adreno A504, deux fois et demi plus rapide que celui du 3100, et la mémoire est aussi plus rapide. Qualcomm propose aux constructeurs deux modèles : la version Plus intègre en plus un co-processeur QCC1110 qui gère les fonctions « always on » : affichage de l'heure en tout temps, avec en plus le support de 64 000 couleurs (contre 16 auparavant), la prise en charge du compteur de pas et du cardiofréquencemètre, des alarmes et rappels, des retours haptiques, et de l'indicateur de batterie.

Les fabricants de montres connectées qui ne voudront pas de ces fonctions pourront se contenter du Snapdragon 4100 tout court. Qualcomm promet enfin une autonomie 25% meilleure qu'auparavant. Après avoir proposé quatre ans durant le même processeur, le fondeur donne l'impression de prendre le marché des montres connectées un peu plus au sérieux, bien que la plateforme Wear OS traîne de l'arrière par rapport à l'Apple Watch et aux montres Gear de Samsung. Peut-être que Google pourrait donner un coup de fouet à ce marché en lançant sa propre montre Pixel ? La rumeur court depuis des années mais rien n'est jamais sorti.

Mobvoi (les montres TicWatch) et Xiaotiancai (montres pour enfants) font partie des premiers constructeurs qui sortiront des montres avec le nouveau SoC, dans les prochains mois.

avatar monsieurg33K | 

C’est une bonne nouvelle pour le marché, et Google a besoin que Qualcomm s’investisse pour continuer à developer Wear OS, l’un de va pas sans l’autre.

CONNEXION UTILISATEUR