Apple testerait un capteur médical de mesure de la glycémie pour l'Apple Watch

Mickaël Bazoge | | 07:00 |  26

Dans un labo discret de Palo Alto, à quelques kilomètres de Cupertino, une équipe Apple d’une trentaine d’ingénieurs et de forts en thème développerait dans le plus grand secret une technologie qui devrait changer la vie de millions de diabétiques.

CNBC dévoile, sur la base de témoignages de trois sources, une initiative « super secrète » qui consiste à mettre au point des capteurs pouvant mesurer en continu, et de manière non invasive, le taux de sucre dans le sang. Avec un objectif : mieux traiter le diabète et améliorer la vie des malades.

OneDrop, un kit compatible HealthKit qui permet de mesurer le taux de sucre.

C’est Steve Jobs qui avait voulu investir dans cette idée, selon les sources. Il imaginait des terminaux à porter sur soi — comme une montre connectée — sachant mesurer des signes vitaux comme le niveau d’oxygène dans le sang, le pouls, ou encore… la glycémie.

L’opportunité est en fait née en 2010, lorsqu'Apple acquiert, en toute discrétion, une jeune pousse appelée Cor. Son CEO, Bob Messerschmidt, avait envoyé un mail au patron de la Pomme à propos des technologies de mesure et de capteurs pour la santé et le bien-être. Le cardiofréquencemètre de l’Apple Watch a d’ailleurs été conçu par les équipes de Messerschmidt. Ce dernier avait raconté son expérience chez Apple l'an dernier (lire : Les enseignements tirés sur Apple d'un ancien responsable de l'Apple Watch).

Bob Messerschmidt.

Le développement d’un capteur capable de mesurer le taux de sucre dans le sang a commencé il y a au moins cinq ans, rapporte le site. Et visiblement, les choses ont bien avancé : Apple conduirait actuellement des tests de faisabilité dans des cliniques de la Baie de San Francisco.

Le constructeur aurait également embauché des consultants pour l’aider à franchir les barrières réglementaires ; pour vendre un appareil médical, il faut impérativement obtenir le feu vert de la FDA (lire : iWatch : Apple dans « l'obligation morale » d'en faire plus pour la santé).

Le groupe d’ingénieurs biomédicaux embauchés par Apple au sein de sociétés comme Vital Connect, Masimo Corp, Sano, Medtronic ou encore C8 Medisensors, serait supervisé par Johny Srouji, le vice-président en charge des technologies matérielles. C’est lui qui est le « chef d’orchestre » des processeurs d’Apple.

L’équipe aurait auparavant été gérée par Michael D. Hillman, qui a quitté Apple fin 2015 pour rejoindre Oculus comme patron du matériel. Sur sa page LinkedIn, on peut lire qu’il a joué un « rôle confidentiel » dans les technologies matérielles d’Apple…

Les diabétiques ont un besoin vital de mesurer régulièrement leur taux de glycémie, afin de l’ajuster dès que nécessaire. Cela passe par l’analyse du sang, généralement recueillie via une piqûre sur le doigt. Apple voudrait éviter aux malades d’en passer par cette opération pénible et contraignante avec un capteur optique dont la lumière passe à travers la peau pour mesurer le glucose.

Cette technologie, c’est le Graal de toute une industrie médicale. Devant la difficulté pour la développer, des entreprises ont mis au point des systèmes perfectionnés mais qui impliquent toujours une prise de sang. Les laboratoires Abbott ont par exemple mis au point un glucomètre, le FreeStyle Libre, qui s’installe sur le bras et qui n’en bouge pas pendant 14 jours.

Le Freestyle Libre — Cliquer pour agrandir

Il perce la peau avec l’aide d’une petite aiguille ; il suffit d’approcher un smartphone équipé de l’app compagnon pour connaitre son taux de sucre dans le sang. Le tout avec des résultats très convaincants. Google, de son côté, planche avec Verily sur des lentilles capables de mesurer la glycémie. Le capteur que développe Apple supprime la nécessité de porter des lentilles ou d’aller piquer la peau pour prélever du sang.

C’est donc un challenge dont le développement représente des centaines de millions de dollars… et peut-être plus encore. Le constructeur a les poches profondes et au vu des implications qu’une telle technologie aurait sur le marché de la médecine, le jeu en vaut certainement la chandelle.

Tim Cook avait déjà indiqué son intérêt pour ce secteur, sans en dire plus. Ce n’est pas la première fois que l’on entend parler d’un outil de mesure de la glycémie pour l’Apple Watch : avant le lancement de la montre, la rumeur avait évoqué cette possibilité.

Équipée d’un tel capteur, l’Apple Watch pourrait ainsi devenir un appareil véritablement indispensable pour de nombreux diabétiques. Un marché extrêmement prometteur qui ouvrirait de formidables perspectives pour Apple et sa montre connectée.

Catégorie : 

Les derniers dossiers sur WatchGeneration

Ailleurs sur le Web


26 Commentaires

avatar enzodubai jeu, 13/04/2017 - 07:18 via iGeneration pour iOS

Excellente nouvelle.
Enfin un nouveau produit qui peut changer mon quotidien.
J'utilise depuis plusieurs années l'IBGstar pour sa taille et sa compatibilité iPhone. Mais depuis le changement de port en lightning, et malgré l'adaptateur, le laboratoire ne met plus vraiment à jour l'application.
J'ai maintenant décidé d'utilisé le freestyle Libre malgré le patch collé sur la peau. Pas sure que ca me plaise mais à voir...

J'attend depuis longtemps une solution qui pourrait se greffer sur un montre ou un bracelet afin de faciliter les mesure de glycémie. J'espère que ce produit aboutira.

avatar tigre2010 jeu, 13/04/2017 - 16:43 via iGeneration pour iOS

@enzodubai

Pour le freestyle, ça change vraiment la vie! Y'a plus besoin de piquer chaque jour, et c'est plus agréable! Avant les doigts étaient totalement défoncés à force, maintenant, non; pour un enfant c'est moins traumatisant!
Par contre, c'est cher 60€ le capteur pour 2 semaines, ça augmente vite le budget

avatar lukar jeu, 13/04/2017 - 23:22 via iGeneration pour iOS

@enzodubai

Pour info il existe depuis mars Mystar Plus qui se connecte en bluetooth sur l'iphone et qui dispose d'une app Mystar Plus.
Le lecteur est super compact. L'app est intuitive.
C'est remboursé par la sécu.

avatar iAïeaïe jeu, 13/04/2017 - 07:19 via iGeneration pour iOS

Plus tout à fait "super secrète" comme initiative mais très beau projet en tout cas!

avatar paurent75012 jeu, 13/04/2017 - 07:28 via iGeneration pour iOS

Moi aussi ça changerait mon quotidien!! Diabétique de type 1 depuis 3 ans. Mes doigts en seraient très reconnaissant 😂
Affaire à suivre, c'est un secteur en plein "développement" car il y a de plus en plus de diabétique auto-immune.

avatar Fennec72 jeu, 13/04/2017 - 07:41 via iGeneration pour iOS

Je suis diabétique et je serais ravi si un jour cette technologie fonctionne.
Par contre, ne rêvons pas, la sécu ne remboursera pas une éventuelle Apple Watch avec mesure de glycémie, même partiellement, contrairement aux modèles de glucomètres qu'elle rembourse actuellement à 100%.

avatar DG33 jeu, 13/04/2017 - 08:09 via iGeneration pour iOS (edité)

@Fennec72
Pourquoi pas ?
La Sécu a commencé à bouger sur le terrain de la prévention et de l'accompagnement patients (remboursement de séances de sport, suivi thérapeutique, etc).
Si Apple présente à la Sécu l'Apple Watch, ses capteurs, ses programmes de suivi et de remontée d'infos aux professionnels de santé cela peut être un vrai "coach santé" et donc considéré comme dispositif médical à part entière (et en plus qui donne l'heure 😄).
Quitte à ce qu'il y ait un reste à charge, que les mutuelles n'hésiteront pas à combler en contrepartie du partage de données (souhaitons alors l'anonymisation).

avatar Fennec72 jeu, 13/04/2017 - 08:20 via iGeneration pour iOS

@DG33

Souhaitons que tu aies raison !

avatar Pomme2Poule jeu, 13/04/2017 - 08:36 via iGeneration pour iOS

@DG33

Haha, ce serait vraiment énorme ! Enfin j'en ris mais si ça fait sens dans un contexte médical ce serait absolument formidable.

avatar Eltigrou jeu, 13/04/2017 - 11:37 via iGeneration pour iOS

@DG33

Comme ça ceux qui ne veulent pas partager leurs données payerons plus cher ?
Drôle de système de santé....

avatar YAZombie jeu, 13/04/2017 - 14:23

@Eltigrou:
"Drôle de système de santé"
Pour le moment le seul à avoir imaginé un partage contre finances, c'est toi. Tu devrais donc t'interroger sur ton propre cynisme 😛️

avatar Eltigrou jeu, 13/04/2017 - 16:01 via iGeneration pour iOS

@YAZombie

Soit attentif dans tes lectures, je n'ai rien imaginé, il suffit de lire la phrase pleine de vérité écrite par @DG33 :
"Quitte à ce qu'il y ait un reste à charge, que les mutuelles n'hésiteront pas à combler en contrepartie du partage de données"...

Ta phrase ( je te cite : "Pour le moment le seul à avoir imaginé un partage contre finances, c'est toi. Tu devrais donc t'interroger sur ton propre cynisme") est donc particulièrement déplacée.

Pour plus d'informations je t'invite à fermer tous tes trucs connectés pendant quelques heures et à lire (entre autres) ce bouquin très instructif : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/L'Homme_nu._La_dictature_invisible_du_numérique

Après on pourra reparler du sujet quand tu veux.

avatar ddrmysti sam, 15/04/2017 - 21:09 (edité)

Je ne sais pas combien coûtent les équipement, ni combien coûtent les consommables, et encore moins la part qui revient à la sécu, à la mutuelle et au patient, mais je pense que vu le coté pratique du système, pas mal de personne seraient prête à payer une montre à 400€ tous les deux ou trois ans pour ne plus avoir à se piquer.

De plus, connaissant apple, je les vois bien se lancer dans des partenariats avec des mutuelles et démarcher agressivement les organismes de santé pour tenter d'imposer leur produit au vu de l'économie général que ça pourrait représenter sur le long terme.

avatar Ielvin lun, 17/04/2017 - 08:35 via iGeneration pour iOS

@ddrmysti

Le diabète de type 1 est reconnu comme une affection longue durée (ald sur les arrets maladies). A ce titre la prise en charge est à 100% concernant les insulines, les auto piqueurs et les consommables.
Enfin ceux reconnus par la secu.

Freestyle libre n'est - à ma connaissance - pas pris en charge avec une recharge a 60€, alors une Apple watch..

avatar reborn jeu, 13/04/2017 - 08:37 via iGeneration pour iOS

Toujours utile de rappeler que Jobs voulait un device santé.

Bon sachant ça, samsung va réactiver son super projet de montre, annulé car celui d'Apple fut moins ambitieux que prévu

avatar rolmeyer jeu, 13/04/2017 - 09:21 via iGeneration pour iOS

Quand on connaît le nombre de diabétiques américains, on comprend pourquoi ils font ça.

avatar Moumou92 jeu, 13/04/2017 - 09:42 via iGeneration pour iOS

@rolmeyer

En france on est aussi tres bien loti en nombre de diabétiques tu serais surpris...

avatar rolmeyer jeu, 13/04/2017 - 14:35 via iGeneration pour iOS

@Moumou92

Non non je suis hélas bien au courant par mon métier.

avatar iQuentin jeu, 13/04/2017 - 14:14

Surtout que contrairement à ce que la majorité des gens pensent, la mauvaise alimentation n'est pas la seule responsable du diabète.

avatar fransik jeu, 13/04/2017 - 10:27 via iGeneration pour iOS

...comme outil de prévention du diabète, tout particulièrement si La fonction devait être intégrée dans l'Apple Watch, ce secret un extraordinaire effet Kiss Cool.
A mon humble avis.
Pour la pomme des autres et la mienne, mais aussi pour Apple qui pourrait commercialiser sa technologie (par exemple) en deux produits (au pire), l'un validé par les autorités sanitaires, l'autre pour marger en volume.

avatar concretebubbles jeu, 13/04/2017 - 12:46 via iGeneration pour iOS

Je ne suis pas diabétique mais ce serait formidable pour ceux qui le sont. Il n'y a je pense qu'en multipliant les capteurs santé sur sa montre qu'Apple peut réellement percer dans le marché de la montre connectée. C'est là la vraie valeur ajoutée par rapport à un smartphone.

avatar YAZombie jeu, 13/04/2017 - 14:28 (edité)

Je me demande quel usage d'une telle mesure les non-diabétiques pourraient faire? Je pense par exemple aux sportifs, ou aux personnes qui veulent surveiller et maîtriser de près leurs besoins alimentaires: quelqu'un sait-il si cela pourrait être utilisé dans ces cadres?

avatar DrStrange jeu, 13/04/2017 - 14:42 via iGeneration pour iOS

@YAZombie

Je ne vois pas trop comment.

Le seul intérêt de la mesure de la glycémie (qui doit dit en passant varie pas mal dans la journée en fonction des prises alimentaires et de l'activité physique) est de surveiller les hyperglycémies (chez les diabétiques principalement) et les hypoglycémies (chez les diabétiques et éventuellement les sportifs).

A l'état actuel des connaissances la mesure de la glycémie peut également être utilisée de façon ponctuelle (tous les ans à tous les trois ans) chez les personnes qui sont à risque de diabète pour évaluer ce risque.

avatar Pas-un-philosophe jeu, 13/04/2017 - 14:38

Depuis le Touch ID, là je me dis wouah...
Cela fait depuis longtemps qu'un techno ne m'a pas autant impressionné ! (bien que cela reste un prototype)

avatar jerry75 jeu, 13/04/2017 - 15:35 via iGeneration pour iOS

C'est une excellente nouvelle.
En revanche il faudra que cela fonctionne à 100% contrairement au cardio qui lui raconte parfois n'importe quoi !

avatar Rez2a jeu, 13/04/2017 - 21:02 via iGeneration pour iOS

C'est très bien comme projet, je pense qu'une Watch à orientation santé ferait un vrai carton.

Dans le même style, je me souviens de rumeurs il y a quelques années qui disaient qu'Apple était en train de plancher sur un système qui pourrait prévenir d'une crise cardiaque quelques minutes avant qu'elle ne se produise, avec un capteur capable d'écouter le bruit de la circulation du sang ou un truc du style...

En tout cas c'est vraiment prometteur. L'orientation "activité sportive" de la Watch ne m'a jamais convaincu, mais je pense que c'était la seule qu'ils pouvaient lui donner faute de capteurs au point. Mais à terme j'ai aucun doute sur le fait que ça sera un tracker orienté santé.