Ouvrir le menu principal

WatchGeneration

Recherche

Sonos Ace : un premier casque à 500 € disponible en juin

Florian Innocente

Tuesday 21 May 2024 à 16:36

Audio

Sonos a dévoilé officiellement son premier casque, le Sonos Ace. Il sera disponible le 5 juin pour 499 €. Après maintes rumeurs et fuites, Sonos a ouvert une nouvelle section sur son site pour un « Casque audio ». C'est le tout premier produit dans cette catégorie pour ce spécialiste des enceintes et barres de son.

À certains égards, le Sonos Ace n'est pas sans rappeler quelques-uns de ses concurrents, mais il trace en même temps sa propre route. On a affaire à un casque Bluetooth capable d'une réduction active du bruit, d'un mode de transparence audio (Aware) et d'un suivi dynamique de la position de la tête. Il est compatible avec l'audio spatial ainsi qu'avec l'audio Lossless lorsqu'il est utilisé avec un smartphone Android compatible Snapdragon Sound AptX (ou par sa liaison USB-C). Il n'y a pas de prise mini-jack, mais un câble USB-C vers Jack 3,5 mm est inclus. L'autonomie peut atteindre les 30 heures — réduction active du bruit enclenchée — avec 3h d'écoute moyennant une recharge de 3 minutes.

Son design avait été largement éventé depuis quelques semaines. Mais il restait une poignée d'interrogations. Décliné en noir et en blanc, l'Ace présente des écouteurs en plastique à la finition mat, surplombés de tiges en acier. L'arceau paraît correctement rembourré, mais il ne se plie pas. Les coussinets, oui, et ils sont en similicuir. Hommage à l'astuce d'Apple sur son AirPods Max, ils sont tout aussi facilement démontables puisque tenus par des aimants… Sonos a ajouté une touche de couleur dans l'un des écouteurs pour les distinguer rapidement. Lorsqu'on veut les changer, il en coûtera 49 € la paire (Apple vend les siens 79 €). Un support pour le casque est aussi prévu, signé Sanus et vendu par Sonos à 49,99 €.

L'étui de transport fourni.

Extérieurement on ne peut pas dire qu'il ressemble à un casque en particulier. C'est plutôt une synthèse des particularités de ses principaux concurrents. Il pèse 312 grammes, ce n'est pas spécialement léger, mais il y a pire : l'AirPods Max fait 383,8 grammes là où le Sony WH-1000XM4 n'en fait que 254.

Pas de contrôle tactile sur le Sonos Ace, le fabricant a fait le choix de commandes physique en nombre limité. Un interrupteur métallique sur la tranche de l'un des écouteurs règle le volume selon qu'on le pousse vers le haut ou le bas. Une pression met la lecture en pause et une double pression change de morceau (triple pression pour sauter un morceau en arrière). Le bouton en plastique en dessous s'occupe de l'alimentation et de l'appairage Bluetooth (norme 5.4).

En l'appuyant longuement sur le bouton principal, on active le transfert du son entre le casque et une barre de son Sonos. Là, le fabricant fait jouer son écosystème. L'Ace récupère de la barre un mixage en audio spatial et utilise la liaison Wi-Fi pour cette connexion. Si le son d'origine est en stéréo, on entendra un mixage en audio spatial virtualisé (ce ne sera pas du Lossless mais une qualité 345 kbps). Ces artifices peuvent être désactivés dans les paramètres pour revenir sur une écoute en stéréo classique. Dans un premier temps, seule la barre haut de gamme Sonos Arc est gérée pour cette connexion. La compatibilité sera étendue aux Sonos Ray et Beam 1 et 2 dans le courant de l'année. Sonos ajoutera en sus une fonction TrueCinema qui analysera la pièce pour affiner le son surround dans le casque.

À 500 € Sonos a placé son casque au même niveau que le dernier Bose QuietComfort Ultra tandis que l'AirPods Max est à 579 €. Mais ce Bose, comme les Sony en dessous, sont régulièrement en promotion — ce que Sonos ne pratique guère — ou vendus à des tarifs bien inférieurs. Le fabricant pourra peut-être compter sur une clientèle déjà acquise à ses autres produits pour effectuer ses premiers pas dans ce domaine et se faire une notoriété. Le casque est en précommande, une réduction de 50 € est offerte pour l'achat de deux exemplaires.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner