Le « diable » Apple a tenté en vain d’acheter Leap Motion et ses technologies AR/VR

Mickaël Bazoge |

On aurait pu apprendre, à la fin du printemps, qu’Apple avait acheté Leap Motion… mais le deal a capoté quelques jours seulement avant la signature finale, raconte Business Insider. La personnalité excentrique des deux cofondateurs, Michael Buckwald et David Holz, ne serait pas pour rien dans cet échec.

David Holz et Michael Buckwald.

Leap Motion possède une centaine de brevets liés de près ou de loin aux réalités augmentée et virtuelle, et à l’interprétation des mouvements dans l’espace. Cette entreprise n’est pas une inconnue : on lui doit en effet un boîtier qui permettait de contrôler un ordinateur sans le toucher (lire : Aperçu du Leap Motion : le futur de l’informatique, avec des courbatures). Plus tard, la société s’est lancée dans les casques de réalité virtuelle.

Apple, qui a plus qu’un pied dans toutes ces technologies, souhaitait mettre à profit la matière grise des employés de Leap Motion pour ses propres produits. Ne parle-t-on pas d’une paire de lunettes ou d’un casque de réalité augmentée griffés Apple ? Difficile de savoir ce qui n’a pas marché dans cette acquisition avortée. Le créateur de l’iPhone proposait de 30 à 50 millions de dollars pour empocher Leap Motion, une somme qui n’a peut-être pas fait les affaires des proprios colorés de l’entreprise.

Le boîtier Leap Motion qui interprète les mouvements dans l’espace.

Apple avait tenté une première approche en vue d’acquérir Leap Motion. C’était en 2013 ; les deux cofondateurs ont rencontré des représentants de la Pomme pour discuter d’un éventuel achat. Mais David Holz ne portait pas le constructeur de Cupertino dans son cœur, c’est le moins qu’on puisse dire.

D’après les sources citées par Business Insider, le directeur financier de Leap Motion aurait affirmé que les technologies développées par Apple étaient « pourries », avant de chanter les louanges d’Android. « Je n’irais jamais travailler pour ces mecs, ils sont le diable », aurait aussi déclaré Holz.

Malgré tout, Apple a poursuivi ses tentatives de rapprochement avec Leap Motion. Fin 2013, la start-up était valorisée au-delà des 300 millions de dollars, mais ses deux fondateurs estimaient que leur entreprise valait au moins un milliard — ce qui en aurait fait une « licorne » dans le jargon des analystes financiers.

Mais voilà, l’argent collecté auprès des investisseurs a surtout servi à financer un train de vie dispendieux : des locaux situés dans un quartier chic de San Francisco, des meubles hors de prix… Sans oublier les rémunérations très élevées des ingénieurs. En 2017, Leap Motion a réalisé un nouveau tour de table consistant en un versement de 25 millions de dollars en cash, puis d’un autre du même montant mais soumis à la réalisation d’objectifs.

Au début de cette année, il s’est révélé que la société avait échoué à décrocher les objectifs assignés par les investisseurs. Tout cela aurait pu ne pas avoir de conséquences, mais les ventes des produits développés par la jeune pousse sont décevantes et en tout cas insuffisantes pour maintenir l’entreprise à flot.

Le constructeur cherche depuis quelques mois à faire des économies. Le « hub » de développement technologique de l’entreprise a déménagé dans des locaux mieux adaptés à ses moyens financiers, et des employés sont partis. Leap Motion cherche toujours à signer des accords avec des entreprises « stratégiques », mais on ne sait pas si Apple est toujours intéressée.

Tags
avatar FloMo | 

Leap Motion aurait mieux fait de ravaler sa fierté. 30 millions est une belle offre quand on connaît leur technologie. Ils ont juste une bonne capacité à reconnaître les mains au travers de faisceaux lasers. Ça fonctionne bien, mais ce n’est qu’un complément technologique.

avatar iPop | 

@FloMo

T’inquiète ils vont se débrouiller avec Face ID

avatar redchou | 

@FloMo
- Les employés de Leap Motion étaient limite déjà en train de fêter l’acquisition... Et c’est les deux co-fondateurs qui ont fait capoter le truc... Au dernier moment..
Apple n’était pas intéressée par le hardware de la boîte, mais par le savoir faire des employés..
- Ça explique peut-être la réaction. Genre Apple propose 50 millions, les mecs veulent plus, en vantant leur hardware, Apple les calme en disant; vos bricoles ne nous intéressent pas, on veut juste vos employés... Les mecs se vexent, critiquent la pomme, leur "hardware pourri" et glorifie Google...

avatar XiliX | 

@redchou

"- Les employés de Leap Motion étaient limite déjà en train de fêter l’acquisition... Et c’est les deux co-fondateurs qui ont fait capoter le truc... Au dernier moment..
Apple n’était pas intéressée par le hardware de la boîte, mais par le savoir faire des employés..
- Ça explique peut-être la réaction. Genre Apple propose 50 millions, les mecs veulent plus, en vantant leur hardware, Apple les calme en disant; vos bricoles ne nous intéressent pas, on veut juste vos employés... Les mecs se vexent, critiquent la pomme, leur "hardware pourri" et glorifie Google..."

Oui je pensais aussi à ça. Comme avec PA-Semi. Apple n’a utilisé finalement aucun de leurs produits, mais ces cerveaux ont fait naître certainement la meilleure puce mobile du moment.

avatar Brice21 | 

C’est de l’infrarouge non?

avatar FloMo | 

@Brice21

Oui, infrarouge.

avatar Alberto8 | 

Donc pour le mec Apple c’est le diable et Google des anges !!!! 😂

avatar Nicolas. | 

2013 c'est aussi l'année où Apple a racheté PrimeSense, du coup certainement à la place de Leap Motion...

avatar redchou | 

@Nicolas.
En 2013, c’était la première approche.
Apple a retenté sa chance cet année..

avatar monsieurg33K | 

Ce qui intéresse les acheteurs c’est le portefeuille de brevets, et pas vraiment le produit.

avatar julnaref | 

@monsieurg33K

Vous avez tout à fait raison.

avatar 0MiguelAnge0 | 

Et bien moi j’aime assez qu’une boîte ne se laisse pas faire!

Ce sont effectivement les brevêts. S’ils interessent Apple ils ne pourront sûrement pas les contourner.

Si toutes les start up avaient été avalées par des gros, l’innovation aurait pros un coup.

avatar LeSuisse | 

Ça empêchera pas les employés de se barrer chez Apple... Avant la plongée dans les bas fonds de la boîte.

En fait la marque ne vaut rien, leurs brevets pas grand chose, mais la matière grise des collaborateurs beaucoup.

avatar iPop | 

@LeSuisse
En fait la marque ne vaut rien, leurs brevets pas grand chose, mais la matière grise des collaborateurs beaucoup.

On peu dire cela pour quelque boite honnête mais on ne peut pas mieux en dire pour Google (motorola ) et Microsoft pour Nokia qui ont littéralement dilapidé ces entreprises. Motorola a eu plus de chance, s’est fait revendre pour une bouchée de pain.

avatar Nesus | 

Comme la boîte est incapable de créer quelque chose d’utile a part un concept, elle aura bientôt mis la clé sous la porte. À ce moment Apple rachètera ce qu’elle veut. C’est un gros manque de stratégie.

avatar Xalio | 

J’avais acheté leap motion (via kickstarter je crois...)
J’ai jamais utilisé à par la démo car ils ont jamais développé l’échosysteme via le sdk!

avatar Shralldam | 

C’est tout de même un comble de qualifier de « pourris » les produits d’une société bien installée et qui a fait ses preuves, quand on n’est pas soi-même capable de sortir quelque chose d’un tant soit peu finalisé. Encore plus quand on flambe avec l’argent récolté auprès des investisseurs. Pendant ce temps, on s’auréole de sainteté et on traite l’autre de « diable »… N’importe quoi.

avatar IceWizard | 

@Shralldam
"Encore plus quand on flambe avec l’argent récolté auprès des investisseurs."

Un grand classique dans les startups. Je me souviens il y a une dizaine d'année, qu'une de ces bébés entreprises de San Francisco avait organisée le mariage d'un des ingénieurs de la boîte, à Hawaii, en affrétant DEUX 727 pour le transport des invités (les gens de la boîte, les familles et quelques investisseurs). Tout gratuit pour tous le monde : voyages, hôtels, repas, etc .. C'était sensé être un remerciement au dévouement des employés à travailler 20 heures par jour sur le projet. Délirant ..

avatar Crkm | 

Haha, bien fait pour ces millionnaires arrogants.

CONNEXION UTILISATEUR