Ouvrir le menu principal

WatchGeneration

Recherche

Le Rift 2 annulé, le cofondateur d’Oculus claque la porte de Facebook [màj]

Mickaël Bazoge

Monday 22 October 2018 à 21:22

Réalité virtuelle

Facebook veut démocratiser la réalité virtuelle et promouvoir les casques VR sans fil et autonomes (sans connexion avec un PC), plus faciles à vendre. Une volonté qui provoque le départ de Brendan Iribe, cofondateur et ancien CEO d’Oculus. Selon TechCrunch, il avait l’impression que Facebook ne mettait pas suffisamment l’accent sur les performances. L’Oculus Rift 2, en préparation depuis un moment, ne fait plus partie des projets de l’entreprise.

Pour vendre la réalité virtuelle auprès du grand public, il faut proposer des appareils abordables, ce qui n’est pas forcément compatibles avec des composants haut de gamme. À cet égard, l’Oculus Go est l’exemple parfait de ce vers quoi Facebook veut tendre : un produit de bonne facture offrant une expérience virtuelle satisfaisante, le tout à un prix accessible.

Cela n’empêche pas Facebook de plancher sur des produits plus performants pour les joueurs, comme l’Oculus Quest qui sortira l’année prochaine. Insuffisant manifestement pour Iribe, qui claque donc la porte du réseau social.

Un porte-parole de Facebook indique toutefois que les casques branchés sur des PC faisaient toujours partie de la feuille de route d’Oculus, et que les technologies développées par Iribe et son équipe vont s’intégrer dans de futurs produits. Mais pas dans le Rift 2, donc…

En mars 2017, Facebook montrait la porte de sortie à Palmer Luckey, l’autre cofondateur d’Oculus, pour des raisons politiques cette fois

Mise à jour — Oculus précise qu’une nouvelle version du Rift est toujours dans les tuyaux. Ce ne sera pas cette année, mais Oculus nous assure de son engagement envers la réalité virtuelle depuis un PC.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner