Les chaussures connectées font du pied aux wearables

Mickaël Bazoge |

L’informatique vestimentaire se décline en plusieurs accessoires dont aucun n’est réellement indispensable, quand on y pense : personne n’a besoin de porter de montre et il existe des substituts pour les lunettes. Et si finalement le wearable ultime, c’était… la chaussure ?

Ce début d’année marque un nouvel engouement des équipementiers sportifs pour les technologies connectées. Nike a lancé ses Adapt BB, suivi dans la foulée par Puma avec sa technologie Fi. Les deux fabricants veulent optimiser le serrage des chaussures autour du pied de l’utilisateur en fonction de son utilisation (activité sportive plus ou moins intense, casual…).

Au-delà de la technicité de ces chaussures — et elle est remarquable —, ces produits ont aussi la particularité de communiquer avec un smartphone. Ce qui peut d’ailleurs se révéler une complication, comme Nike le constate avec la version Android du firmware des Adapt BB qui « brique » une chaussure sur deux.

La technologie fait partie intégrante de l’ADN des équipementiers sportifs. À l’image de nos gadgets électroniques, c’est l’innovation qui fait vendre des baskets. En 2017, Nike était le 99e plus important détenteur américain de brevets (Apple était 12e, IBM premier).

Les fabricants de chaussures ont une place centrale à prendre dans un futur dominé par l’informatique vestimentaire. Si on peut se passer de l’Apple Watch et de lunettes connectées, en revanche il est impossible de sortir sans pompes aux pieds. Et les chaussures ont tout à gagner à marcher main dans la main avec le smartphone au cœur de nos vies connectées.

Le précédent Nike+iPod

Les chaussures connectées ne datent pas de ce début d’année, ni même de l’ère iPhone. En fait, la liaison suivie entre Apple et Nike remonte à 2006 avec le kit Nike+iPod. Le dispositif se composait d’un émetteur à glisser dans la chaussure et d’un récepteur à brancher sur le connecteur 30 broches des iPod de l’époque (dès 2008, l’iPod touch était en mesure de récupérer les données du caillou sans module supplémentaire).

Nike+iPod était indéniablement une bonne idée qui a marqué une étape importante dans la collaboration entre Apple et Nike. Et, au passage, ce kit a durablement installé dans les esprits que l’iPod (et plus tard l’iPhone) se posait comme un indispensable de l’équipement du sportif !

Mais aussi amusant et abordable qu’il soit (le kit était vendu 29 €, moitié moins cher que le moins cher des bracelets Apple Watch !), cette solution de suivi de running était limitée : calcul de la distance parcourue, du temps de course, du rythme et des calories brûlées. Ni GPS, ni fréquence cardiaque, ni analyse de la foulée… Bref, on était encore dans les balbutiements du suivi de l’activité physique.

Les chaussures connectées prennent la route

Depuis ces temps glorieux, plusieurs fabricants ont emboîté le pas. Depuis 2014, le français Digitsole met au point des semelles connectées spécialisées : il existe un modèle pour cycliste, un autre pour les coureurs, et un dernier pour… réchauffer les pieds froids ! Ce n’est pas la plus mauvaise des idées.

La semelle de course est, sur le papier, particulièrement intéressante : elle se propose en effet d’analyser la foulée en prenant en compte la position des pieds dans l’espace. L’analyse qui ressort de cette mesure permet d’éviter les mauvais gestes et les blessures. Par ailleurs, on y trouve un tracker de mouvements qui relève la vitesse, la distance parcourue, les calories brûlées et les temps de course.

Au CES 2015, Altra Running présentait sa chaussure connectée HALO, une technologie développée par iFit. En plus d’une connexion avec les smartphones et les montres connectées de l’époque (l’Apple Watch n’était pas encore sortie), cette basket intégrait une semelle bardée de capteurs permettant de mesurer la pression exercée par le pied sur le sol à chaque foulée.

Un modèle IQ avec son capteur intégré à la semelle.

En relevant en temps réel la cadence et l’impact de la foulée ainsi que les zones d’appuis, cette basket promettait d’améliorer la manière de courir en modélisant la foulée du coureur. Une belle idée sur le papier, qui s’est poursuivie et affinée deux ans plus tard avec la gamme IQ, qui ajoute au lot un coach vocal pour la motivation en course. L’app relève les zones d’impact et donne des conseils pour améliorer la foulée.

Cette paire de chaussures est commercialisée à 200 $. Il y a une boutique en ligne aux États-Unis, mais pas en Europe. Il faudra fureter dans les bons vieux magasins de running en dur.

Autre exemple technologiquement moins complexe mais plus abordable : il y a un an presque jour pour jour, Under Armour dévoilait sa nouvelle gamme de chaussures de course HOVR dont la conception des semelles promet résistance et souplesse. Les modèles de cette famille — Phantom, Sonic, Guardian et le tout récent Infinite — se déclinent en version connectée.

La puce qui communique avec l’application Record est logée sous le logo UA.

L’éventail des informations recueillies par le capteur, placé dans le talon des chaussures UA, reste assez limité : allure, longueur de la foulée, distance parcourue et nombre de pas. Mais ces pompes ont ceci d’intéressant qu’elles sont relativement abordables, de 130 à 150 €.

Les chaussures connectées ont donc bien évolué depuis le kit Nike+iPod ! Malgré tout, cela reste un marché de niche. En dehors des baskets sportives, on ne trouve pas de chaussures de ville connectées par exemple. Plusieurs obstacles sont sur la route, à commencer par la gestion des batteries.

Le support de recharge des Adapt BB. @Cnet.

Il faut brancher un câble à la semelle de Digitsole pour la recharger. La paire d’Adapt BB de Nike doit régulièrement reposer sur sa base de charge par induction. Pas de recharge pour la batterie du capteur des chaussures IQ d’Altra, dont l’autonomie est de 80 à 100 heures. Il faudra remplacer le composant quand ce dernier rendra l’âme.

Et Apple dans tout ça ?

En concentrant de plus en plus de ressources sur le suivi des activités sportives et de la santé, il ne serait pas étonnant de découvrir un jour ou l’autre qu’Apple planche aussi sur des chaussures connectées. Un brevet déposé en février 2017 par le constructeur décrit certes un capteur à glisser dans une chaussure… mais il s’agit d’en déterminer l’usure !

Peut-être que dans le secret de son laboratoire clandestin, Apple développe quelque chose d’un peu plus consistant. En tout cas, le secteur devrait franchir un nouveau cap si d’aventure Verily parvenait à ses fins. La filiale d’Alphabet, maison-mère de Google, cherche des partenaires pour développer des chaussures capables non seulement de peser l’utilisateur, mais aussi d’en mesurer les mouvements et, le cas échéant, de détecter les chutes.

Des baskets aux couleurs d’Apple avaient été produites dans les années 90. Sans aucune technologie à l’intérieur… Depuis, elles se revendent très cher sur eBay !

Selon CNBC, un prototype aurait été présenté il y a quelques mois lors de réunions discrètes. Ce projet recèle un potentiel qui va au-delà des sportifs, et qui marche sur les platebandes d’Apple en matière de santé.

La détection des chutes est une des nouveautés de l’Apple Watch Series 4. Quant au suivi du poids, c’est un élément déterminant dans le suivi global de la santé. Pourtant, Apple n’a rien à proposer dans ce domaine, préférant se reposer sur les balances connectées de constructeurs tiers. Apple a-t-elle réellement envie que Verily lui donne le coup de pied de l’âne alors que le constructeur était en avance sur son temps avec le kit Nike+iPod ?

avatar occam | 

La question concluant l’article pourrait être formulée de manière générique.
Ces temps-ci, la réponse semblerait à chaque fois être : oui.

avatar reborn | 

@occam

En avance et pas en accord avec les autorité sanitaire ça conduit à la balance body cardio de Nokia/Withings et du retrait de la fonction de mesure de l’onde pouls..
En ce qui concerne la santé Apple est extrêmement prudente.

Donc c’est parti ! On va bouffer du la chaussure connectée d’Apple est en retard pendant quelques années...

avatar occam | 

@reborn

Donc : oui.
Il ne s’agissait que de cela.

avatar totoguile | 

J’ai passé il y a quelques année un entretien pour bosser sur les balances connectées : le marché est surchargé de produits fiables et low-cost (Bluetooth ou wifi). Xiaomi a par exemple une très bonne balance connectée à moins de 40€. Pas sûr que d’inclure une balance dans les chaussures est un intérêt.

Pour le reste, on va voir de plus en plus de vêtements / chaussures connectées, d’autant plus que l’énergie harvesting s’applique bien à ces produits pour alimenter les puces inclus.

avatar Malvik2 | 

Quel cinéma tous ces capteurs dans les pompes, un bon joggeur saura très bien optimiser toutes ses petites convenances grâce à un objet magique: son cerveau.

Dans cette société qui tend à infantilisé de plus en plus l'homme, je propose le chiotte connecté: détection du trop plein de matière grasse fessiers grâce aux capteurs dans la lunette des toilettes, caméra dans le bloc wc avec capteur x ou y pour détecter un éventuel problème sur votre anus, et enfin soyons fou, une notifications du chiotte lorsque vous n'aurez pas assez enlevé le nutella.

Rigolez pas, je suis sûr que certains bossent là dessus.

avatar reborn | 

@Malvik2

internetofuselessthings.io

Le throne master ;)

avatar alfatech | 

@Malvik2

"Quel cinéma tous ces capteurs dans les pompes, un bon joggeur saura très bien optimiser toutes ses petites convenances grâce à un objet magique: son cerveau."

Je suis tout à fait d'accord avec toi pour les personnes lambda......Pour le sportif de haut niveau où la seconde,le kilogramme près compte par exemple ça peut prendre tout son sens.

avatar shaba | 

Vu l’usure des godasses, surtout celles de sport, je passe mon tour !

avatar aspartame | 

et toujours aucune IA pour le PQ ...

pourtant quand t'es sur la dernière feuille , tu te dis qu'on devrait faire qqe chose!

lotus SmartRoll peut-être ?

avatar AirForceTwo | 

Amazon Dash Button.

avatar aspartame | 

non car il faut appuyer pour commander, et quand je vais appuyer , c'est qu'il ne restera plus qu'une feuille ou deux ...

un PQ intelligent anticipe : il commande à partir de moins de 50 feuilles dans le rouleau sans que j'ai besoin d'intervenir !

avatar breizh691 | 

Pour info les chaussures connectées avec détection de chute existent aussi fabriquées en France, elles sont notamment destinés aux travailleurs isolés

avatar ForzaDesmo | 

C'est Nathalie (Josiane) qui va être contente quand elle va enfin pouvoir enlever ses chaussures de ski pour aller se coucher ?
Quoique... avec la technologie quand ça veut pas, ça veut pas. Aller tant pis elle restera avec ses chaussures de ski pour aller dormir ?

Par contre des palmes qui s'allongent et se raccourcissent électroniquement, ça ça serait bien pratique.

avatar 7X | 

N'oublions pas que la fonction première d'un tracker, c'est de nous traquer. Il y a toujours un prix à payer aux fonctions offertes. À commencer par la mise à jour régulière des anti-virus/anti-spam/firewall de notre garde-robe connectée. J'espère qu'il y aura une app' pour gérer la sécurité de notre penderie.

avatar Carre | 

@7X

bipbip bipbip ALERTE - Votre slip connecté n’est plus à jour.

TingTing ALERTE - Piratage de vos boutons de manchettes détecté.

avatar marc_os | 

« c’est l’innovation qui fait vendre des baskets »

Mais oui bien sûr.
Ce n'est pas le nom de la marque, son logo ni la mode ou la publicité qui font vendre des baskets, mais l'innovation, qu'on se le dise.

avatar Xander | 

Je n’aime pas du tout le design - et le prix - des Nike Adapt BB mais je trouve que la technologie est vraiment prometteuse pour un premier modèle réellement commercialisable auprès du grand public.

A 180€ avec une forme de Air Max 1 je dirai banco direct.

Ça semble peut-être encore un peu brouillon aujourd’hui mais si l’on imagine le résultat d’ici 5 ans...on peut facilement se laisser aller à penser que les lacets - sur les sneakers j’entends - vont devenir une relique d’un autre temps.

avatar Kol | 

Nike+iPod est toujours disponible en inde https://www.apple.com/in/ipod/nike/

avatar breizh691 | 

Lien vers une info sur les chaussures connectées françaises
https://www.europe1.fr/emissions/la-france-bouge-avec-raphaelle-duchemin...

CONNEXION UTILISATEUR