La montre connectée de Fitbit pour la fin de l'année

Mickaël Bazoge |

Vous verrez qu’à force de l’annoncer, elle finira par sortir cette montre connectée de Fitbit. Durant la conférence audio de ses résultats trimestriels, le constructeur de bracelets sportifs a donné de plus amples précisions sur ce produit qui devait sortir au printemps et qui finalement, attendra la fin de l’année. James Park, le CEO de l’entreprise, a décliné une partie des fonctions de la montre : un GPS, la résistance à l’eau jusqu’à 50 mètres de profondeur, une compatibilité multi-plateformes (iOS et Android, donc), ainsi qu’une autonomie de « plusieurs jours ».

Ceci pourrait être la future montre de FitbitCliquer pour agrandir

Le produit serait capable de mesurer l’apnée du sommeil, a révélé le PDG. Plus globalement, cette montre aura « beaucoup d’attributs qui la différencieront de la concurrence », en se concentrant tout particulièrement sur le fitness et le sport. Le tout à un prix « attractif », quelque part dans la fourchette de prix de l’Apple Watch Series 1 sans doute (entre 269 et 369 $).

Si la fenêtre de lancement n’a pas été précisément donnée, le patron de Fitbit a indiqué que les revenus du troisième trimestre seront générés par des produits existants. Fitbit doit faire le dos rond en attendant le lancement de sa montre connectée ; si le chiffre d’affaires du deuxième trimestre a été meilleur que prévu (353 millions de dollars alors que le consensus des analystes était de 341 millions), le constructeur a aussi vendu moins d’appareils : 3,4 millions de traqueurs d’activité, soit 2,3 millions de moins qu’au même trimestre l’an dernier.

Lire les commentaires →

Le yoga en plus du ski dans l'app Exercices de l'Apple Watch ?

Mickaël Bazoge |

Après la découverte de l'exercice « Ski », qui pourrait donc être disponible dans une prochaine version de watchOS (dès la finale à la rentrée ?), une autre activité a fait son apparition dans le code du firmware du HomePod, qu'Apple a gentiment mis en ligne par accident. Il s'agit du yoga dont il est fait référence à une trentaine de reprises dans un fichier qui liste d'autres exercices associés à l'Apple Watch.

Une grande partie de ces mentions font référence à des sites web. Mais le yoga apparait également dans les types d'activités sportives, au milieu d'autres exercices qui ne sont pas non plus présents dans l'app Exercices comme le waterpolo et la lutte. La prudence est donc de mise, ce d'autant que le yoga est une activité particulièrement difficile à quantifier. Il existe en effet peu de bracelets qui prennent en charge cet exercice, si ce n'est chez Fitbit et encore, selon un processus un peu obscur.

Jeu de main.

Avant le lancement de l'Apple Watch, le constructeur avait demandé à l'ex mannequin Christy Turlington de raconter ses palpitantes aventures avec la montre connectée. Une séquence concernait justement le yoga (lire : C'est ça la vie de Christy), et malgré l'absence de prise en charge de cet exercice, l'Apple Watch calculait tout de même le nombre de calories brûlées durant l'activité (on peut en effet sélectionner l'option Autre dans l'app Exercices).

Lire les commentaires →

Les ventes d’Apple Watch augmentent de 50 %

Anthony Nelzin-Santos |

« Les ventes d’Apple Watch ont progressé de 50 % », selon Tim Cook, qui se garde bien de donner un chiffre absolu. « C’est la montre connectée la plus vendue dans le monde », assure le CEO d’Apple, « et de loin ». Des propos largement confirmés par les analystes.

Image Apple.
Image Apple.

Le chiffre d’affaires de la catégorie des « Autres produits », qui comprend notamment l’Apple Watch, a progressé de 23,3 % ce trimestre, pour atteindre 2,74 milliards de dollars. Difficile d’en tirer directement une estimation des ventes : ce montant recouvre les revenus issus des ventes des AirPods, des casques Beats, des iPod, et de l’Apple TV.

La plupart des analystes s’accordent toutefois pour dire qu’Apple a vendu entre 2 et 3 millions de montres ce trimestre, peu ou prou autant qu’au deuxième trimestre. C’est encore dix fois moins que l’industrie horlogère suisse — mais en revenus, Apple n’a de rival que Rolex.

Lire les commentaires →

La réalité augmentée n’est pas virtuelle pour Tim Cook

Mickaël Bazoge |

Apple a raflé le marché de la tablette, du moins sur le segment à plus de 200 $ : personne, ou pas grand monde, n’irait acheter autre chose qu’un iPad. C’est encore mieux sur le marché des montres connectées où aucun constructeur n’est capable de rivaliser avec l’Apple Watch. Le constructeur est en train de préparer sa prochaine razzia : le marché de la réalité augmentée.

Comme toujours, Apple a pris son temps. Pas question de se précipiter, la Pomme aime peaufiner ses produits et ses services, quitte à laisser passer un train ou deux. Sur le marché naissant de la réalité augmentée, Apple joue sur du velours : son contrôle serré du matériel et du logiciel joue très clairement en sa faveur. Il faut non seulement maîtriser les moindres arcanes des capteurs et de l’appareil photo de l’iPhone, mais aussi fournir toutes les briques logicielles indispensables pour que les développeurs mettent au point des applications et des expériences de classe mondiale.

C’est très exactement ce qui va permettre à Apple de prendre la tête du secteur de la réalité augmentée : d’un côté, tous les appareils équipés d’une puce A9 ou plus pourront profiter des joies des apps AR lorsque iOS 11 sera disponible dans sa livrée finale. Sur les 1,2 milliard d’iPhone vendus depuis 2007, plusieurs centaines de millions seront donc compatibles (iPhone 6s/7 et iPhone 6s Plus/7 Plus, iPhone SE), sans oublier l’iPad (tous les iPad Pro et l’iPad 5).

De l’autre, il y a donc le logiciel et le fer de lance ici, c’est ARKit. « Une des annonces les plus enthousiasmantes et les plus prometteuses de la WWDC a été le lancement d’ARKit », a soutenu Tim Cook durant la conférence audio des résultats. « Nous en sommes encore à la période de bêta test, mais il est clair qu’ARKit fascine notre communauté de développeurs ». Les exemples sont en effet nombreux de l’utilisation innovante du framework (voir notre liste ici).

Nous pensons qu’ARKit va aider les esprits les plus créatifs de l’industrie impliqués dans les dernières technologies d’affichage à construire du contenu engageant. Nous pensons que la réalité augmentée peut avoir un intérêt dans les secteurs de l’éducation, du divertissement, des jeux interactifs, de l’entreprise, et dans des catégories que nous ignorons encore. Avec des centaines de millions de personnes qui utilisent l’iPhone et l’iPad aujourd’hui, iOS 11 va devenir la plus grande plateforme de réalité augmentée au monde.

Tim Cook a profité de la séance des questions/réponses avec les analystes pour approfondir sa réflexion sur la réalité augmentée. « Je pense que l’AR est importante et profonde et c’est une de ces grandes choses sur lesquelles nous nous retournerons et nous nous en émerveillerons (…) Je peux vous dire qu’il y a beaucoup d’enthousiasme [autour d’ARKit] ».

Il est vrai en tout cas qu’Apple s’investit sans compter. La technologie que le constructeur a mis au point n’a aucun équivalent sur le marché grand public. Google développe depuis plusieurs années son projet Tango, mais il se limite à une toute petite poignée de terminaux compatibles et l’éco-système logiciel est sans commune mesure avec la profusion d’expériences que l’on peut déjà voir avec ARKit.

Dans une interview pour CNBC, le patron d’Apple l’assure : « Avec la réalité augmentée, les smartphones vont devenir encore plus essentiels qu’ils ne le sont actuellement. Je sais que c’est dur à croire, mais je pense que ce sera le cas ».

Edit — Modification dans la traduction de la déclaration de Tim Cook sur CNBC.

Lire les commentaires →

Apple n’est toujours pas capable de satisfaire la demande pour les AirPods

Anthony Nelzin-Santos |

« L’enthousiasme pour les AirPods est incroyable », dit Tim Cook, qui se félicite que 98 % des clients sondés par Creative Strategy se disent satisfaits de leurs écouteurs. Mais Apple n’est toujours pas capable « de satisfaire la forte demande » pour les AirPods.

« Nous avons augmenté nos capacités de production », explique le CEO d’Apple, « et nous travaillons très dur à [les] livrer aussi vite que possible », mais le délai d’expédition reste bloqué à six semaines. Les AirPods sont souvent livrés plus rapidement que cela, et sont de plus en plus souvent disponibles en boutique, preuve que la situation s’améliore.

Reste qu’elle n’est toujours pas idéale, et que l’on ne peut toujours pas parler de « stocks » d’AirPods. Le chiffre d’affaires de la catégorie des « Autres produits » comprenant l’AirPods, mais aussi les casques Beats et l’Apple Watch, a augmenté de plus de 23 % ce trimestre.

Lire les commentaires →

Le ski devrait bientôt faire partie des exercices de l'Apple Watch

Mickaël Bazoge |

La course, le rameur, la marche, le vélo et le vélo d’intérieur, l’elliptique, le stepper, la nage en piscine, la nage en eau libre… watchOS 4 contient de quoi sérieusement s’épuiser en matière sportive, et on n’oublie l’ajout du mode fractionné pour pousser encore la machine. Mais Apple n’a sans doute pas dévoilé toutes ses cartes, puisque des références sur le ski sont apparues dans le firmware du HomePod, qu’Apple a négligemment mis en ligne avant de le retirer… mais trop tard.

Cliquer pour agrandir


Depuis, cette version d’iOS ne cesse de dévoiler des nouveautés sur le HomePod (ici) en lui-même bien sûr, mais aussi et surtout sur l’iPhone 8 (ici, et ). L’Apple Watch n’est donc pas oubliée, même si les trouvailles juteuses sont moins riches. Néanmoins, les fans de ski devraient trouver prochainement leur compte avec l’app Exercices d’une future version de watchOS.

Lire les commentaires →

Première démonstration publique d'un jailbreak de l'Apple Watch

Mickaël Bazoge |

Il fallait bien que cela arrive à un moment ou à un autre, mais cela a pris plus de temps qu’on ne l’avait imaginé : le bidouilleur Max Bazaliy a fait la démonstration, sur la scène du 25e DefCon qui se tient à Las Vegas, du jailbreak de l’Apple Watch ! Il y a eu des tentatives par le passé, et des forts en thème sont sans doute déjà parvenus à « casser » une montre d’Apple, mais c’est la première fois qu’une démonstration est réalisée en public.

Cliquer pour agrandir

Selon le hacker, ce jailbreak permet d’accéder à certaines des données les plus sensibles stockées sur l’Apple Watch : santé, historique des appels, e-mails, messages, agendas, données de localisation GPS, photos, Apple Pay… L’opération de déplombage donne un accès SSH, ouvrant la porte à un accès à distance aux fichiers et la possibilité de les bidouiller.

Il est par contre peu probable que Bazaliy rende publique sa découverte. On ignore également si ce jailbreak, qui concerne watchOS 3, fonctionne avec la prochaine version de l’OS.

Lire les commentaires →

Pages