Motorola arrête les montres connectées… pour le moment

Mickaël Bazoge |

Avec la Moto 360, Motorola a durablement marqué les esprits : avec le design soigné de son écran circulaire et le fonctionnement sous Android Wear, cette montre connectée a sans doute été le meilleur représentant — et la meilleure vente — de la plateforme vestimentaire de Google.

Mais après un début en fanfare où tous les constructeurs se devaient d’avoir leur propre montre connectée, le marché s’est rapidement structuré autour de l’Apple Watch d’une part, et des montres sous Tizen de Samsung de l’autre. Quant à Android Wear, le soufflé est largement retombé, et encore plus depuis la décision de Google de repousser le lancement de la version 2.0 (lire : Prévu pour cet automne, Android Wear 2.0 attendra 2017).

Est-ce ce tassement du marché qui a poussé Motorola à ne pas sortir de nouvelles montres en cette fin d’année ? Ça n’a rien d’impossible, et c’est d’ailleurs le chemin emprunté par les concurrents LG et Huawei (lire à ce propos : Les montres d'Apple et Samsung sans vraie concurrence à Noël).

Mais Motorola, propriété de Lenovo depuis 2014, ne montre guère plus d’appétit pour Android Wear 2.0. Un responsable du constructeur a indiqué à The Verge qu’il n’avait pas l’intention de lancer de nouvelles montres connectées pour accompagner le lancement de la nouvelle plateforme. Ni même plus tard d’ailleurs : les produits comme les smartwatchs ne présentent pas suffisamment d’intérêt pour l’entreprise, c’est pourquoi il n’y en a aucun sur sa feuille de route pour le moment.

La deuxième génération de la Moto 360 lancée en septembre 2015 — Cliquer pour agrandir

Motorola ne ferme pas complètement la porte, pour la société le poignet a « toujours de la valeur », mais il ne faudra pas s’attendre à quelque chose de nouveau dans les mois à venir. Cette annonce intervient à un moment où le marché est en pleine phase de consolidation. On a ainsi appris aujourd’hui que Fitbit allait sans doute avaler Pebble, le pionnier de la montre connectée.

Pour aller plus loin :
avatar debione | 

Quand on pense au foin fait lors de la sortie de l'Apple watch autour du futur indispensable qu'allait représenter les montres connectées...

Cela rejoins l'analyse faite par un des boss de la haute horlogerie Suisse ce week-end et qui disait que le soufflé de la montre connectée était en train de retomber, que cela allait sans doute bouffer le bas de gamme (-de 400.-), mais que passé les milliards en marketing dépensé, l'objet en lui-même n'intéressait que très peu de monde...
Et cela va plus loin que cela... La plupart (pour ne pas dire tous) des gens de mon entourage qui avaient une montre connectée ou même un bracelet, l'ont finalement relégué au fond d'un tiroir... C'est rigolo de savoir combien de pas par jour tu fais, rigolo un mois, après on s'en fout... Un genre de truc à la Siri, c'est rigolo, ça plait à quelques uns qui trouvent cela indispensable, mais pour la plupart des gens, passé la découverte, on cherche à désinstaller ce truc...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR