Ouvrir le menu principal

WatchGeneration

Recherche

Apple détaille les contraintes liées à l’utilisation d’un Vision Pro hors des États-Unis

Nicolas Furno

Friday 19 January 2024 à 14:56 • 20

Apple Vision

Ça y est, les précommandes pour l’Apple Vision Pro ont débuté sur l’Apple Store, mais uniquement aux États-Unis. Comme prévu, l’appareil n’est pas commercialisé hors des frontières états-uniennes pour son lancement et sa sortie dans d’autres pays se fera ultérieurement, d’ici la fin de l’année pour les premiers chanceux, sans que l’on sache où et quand exactement. En attendant, vous pourriez avoir envie de faire venir un exemplaire dans votre pays. Apple en a bien conscience et le déconseille en détaillant les problèmes que vous pourrez rencontrer dans une foire aux questions.

En commandant un Apple Vision Pro aux États-Unis pour l’utiliser en France ou dans un autre pays, il faut s’attendre à une expérience dégradée sur plusieurs points. Tout d’abord, visionOS ne sera proposé dans un premier temps qu’en anglais (U.S.), à la fois pour sa propre interface et celle des apps d’Apple comme des apps tierces et à la fois pour le clavier, la dictée et Siri. Si vous ne parlez pas parfaitement anglais, vous aurez quelques difficultés au quotidien tant qu’une future mise à jour de visionOS ajoute d’autres langues.

Montage watchGeneration. Images de base : Apple, Pierre Blaché (CC0 1.0) et Anthony DELANOIX.

Plus embêtant peut-être, un compte Apple américain est nécessaire dans plusieurs cas. Le compte iCloud principal peut a priori être d’une autre nationalité, en revanche il faudra un Apple ID enregistré aux États-Unis pour télécharger des applications sur l’App Store, acheter ou louer des films dans l’app TV ou encore accéder à Apple Music. Sachez que vous pouvez relativement facilement ouvrir un compte américain uniquement pour les boutiques pommées, en saisissant une adresse postale dans le pays et en utilisant un moyen de paiement américain, ce qui peut être des cartes cadeaux App Store venues des États-Unis. On trouve aisément des codes à la vente sur internet, si vous souhaitez le faire.

Si vous avez des lunettes, vous ne pourrez pas les garder avec l’Apple Vision Pro. Le casque est pensé pour être plaqué sur le visage, ce qui vous empêchera de garder les lunettes sur le nez. À défaut, vous devrez commander des inserts optiques fabriqués par ZEISS et le processus ne peut pas être réalisé hors des États-Unis. Non seulement la livraison ne se fera que là bas, les ordonnances acceptées par Zeiss pour choisir les verres correcteurs adaptés à votre vue doivent être signées par un ophtalmologue local. Autant dire que si vous n’avez pas de lentilles correctrices, oubliez le casque jusqu’à sa sortie dans votre pays.

Batterie, coffret de voyage et verres correcteurs : les accessoires du Vision Pro

Batterie, coffret de voyage et verres correcteurs : les accessoires du Vision Pro

Enfin, le service après-vente d’Apple ne pourra pas vous aider hors des États-Unis. Si vous avez une question ou pire, si vous brisez votre casque à plus de 3 500 $, vous n’aurez aucun recours, sauf à prendre un avion pour vous rendre dans un Apple Store américain. Moins gênant, l’entreprise signale aussi que les apps, fonctionnalités et contenus mis en avant ne seront pas tous disponibles à l’étranger, à cause des accords de licence ou d’autres restrictions locales.

En bref, même s’il est techniquement possible de commander un Apple Vision Pro sans habiter aux États-Unis1, il faut accepter de faire quelques compromis. Rien d’insurmontable à en juger à la liste fournie par le constructeur, mais au vu de la somme demandée, autant en avoir conscience avant de sortir la carte bleue.


  1. Et on compte bien essayer le casque à la rédaction avant son arrivée officielle en France…  ↩︎

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner