Bloomberg : le suivi du sommeil avec l’Apple Watch de 2020

Mickaël Bazoge |

L’Apple Watch pourrait être en mesure de surveiller le sommeil de son porteur d’ici 2020, croit savoir Mark Gurman de Bloomberg. Cette fonction de suivi du sommeil serait en phase de test dans de mystérieux sites secrets autour du campus de Cupertino. Si les résultats de ces expérimentations sont positifs, alors on pourrait bien voir la fonctionnalité apparaitre dans l’Apple Watch l’année prochaine.

L’app Sleep++ rappelle chaque soir qu’il est temps d’aller se coucher.

Apple va devoir trouver une solution pour épargner autant que possible l’autonomie du petit appareil : la publication évoque un mode d’économie d’énergie, mais il pourrait aussi être nécessaire de regarnir la batterie le matin. La montre peut tenir assez facilement une bonne journée.

Évidemment, l’idéal serait de tenir plusieurs jours comme les montres connectées de Fitbit (les bracelets traqueurs d’activité vont encore plus loin mais leurs fonctions sont plus limitées). Mais Apple n'est pas (encore) en mesure de plier les règles de la physique à sa volonté…

Bien sûr, il existe bon nombre d’applications tierces déjà capables de mesurer la qualité du sommeil. On trouve également des accessoires pour analyser plus finement nos nuits ; Apple n’est pas complètement absente de ce marché, le constructeur ayant acquis Beddit au printemps 2017. La nouvelle génération de ce capteur n’a malheureusement pas vraiment séduit.

Tags
avatar Snoopy007 | 

En 2020 une Apple Watch avec ... 1 journée d’autonomie... woohoo

avatar philiipe | 

J’ai ri !!! Nous serions le 01 avril ?

Faut il que la batterie tienne. Et pas qu’une nuit. Autant choisir une Fitbit qui tient 5/7 jours.

avatar Crunch Crunch | 

@philiipe

Riez riez ?
Pendant ce temps, l'AW est une tuerie ! Jamais plus je ne porterais d'autre montre (mécanique en tout cas) !

Le poignet est un endroit trop stratégique du corps, pour que je le laisse à un objet qui indique SEULEMENT l'heure !!!

avatar philiipe | 

@Crunch Crunch

Tout les goûts sont dans la nature ?

Mais l’intérêt d’une évaluation de la qualité du sommeil s’évanouie dès lors que l’on doit arbitrer entre porter la montre le jour ou la nuit.

La mauvaise fois n’est pas de mise ?

avatar Thizzface69 | 

@philiipe

La montre se charge en 30min, l'autonomie n'est pas un soucis,

Pour moi je la charge quand je me douche et hop c'est régler.

avatar Bruno de Malaisie | 

@philiipe

Quand on ne sait pas, on se tait et on ne répète pas des bêtises sans savoir.
Mon Watch se charge entre 8:30 et 9:45 du soir.
Je la porte ensuite la nuit.
Réveil à 4:30 pour une heure de fitness. Puis journée entière jusqu’à 8:30 du soir.
Recharge.
Pour ton info c’est une série 2.

avatar philiipe | 

@Bruno de Malaisie

Merci pour ta contribution.

avatar Bruno de Malaisie | 

@Crunch Crunch

Pas mieux!

avatar Dazoudaz | 

Après avoir testé à peu près tout ce qui existe, Autosleep est le meilleur moyen de suivre son sommeil. Si Apple peut faire mieux, je suis preneur.

avatar RedMak | 

@Dazoudaz

Moi c’est sleep++ que j’utilise mais parfois c’est pas assez précis, pouvez vous me dire si vous l’avez testé aussi ? Et dans se cas j’achèterais autosleep pour tester.
Merci

avatar Dazoudaz | 

@RedMak

Oui, j’ai testé aussi Sleep++ mais c’était pas très fiable. Autosleep est plus précis même pour les petites siestes et tout se fait tout seul. Il faut juste porter sa Watch. L’interface est vraiment classe et très complète mais perso, je me sers que de l’application Santé pour consulter mes données.
L’application est payante mais il est toujours possible de se faire rembourser en cas de déception. Je l’ai déjà fait deux fois et Apple m’a remboursé sans problème. D’ailleurs, je me suis fait rembourser l’application Autowake du même développeur car l’application est seulement en Anglais contrairement à Autosleep disponible en français.
Concernant la batterie, je met ma Watch à charger dès mon réveil et la batterie est à 100% pour partir travailler donc aucun souci de ce côté-là.

avatar RedMak | 

@Dazoudaz

Merci !

avatar Alberto8 | 

@Dazoudaz

Je fait tout pareil sauf pour l’application, j’utilise SleepMatic c’est la meilleure !

avatar Alberto8 | 

@RedMak

SleepMatic c’est le meilleur ( et j’en ai testés ) , sommaire mais très précis, et il est possible de l’utiliser en mode avion sur l’Apple Watch pour ne pas se griller le cerveau par le Bluetooth ou le wifi ?

avatar RedMak | 

@Alberto8

Merci !

avatar Bruno de Malaisie | 

@RedMak

J’ai les deux et AutoSleep est celle que j’utilise toutes les nuits.

avatar Sebulka | 

@RedMak

J’ai utilisé sleep++ puis utilisé pillow et je garde pillow car il donne plus d’info et pour avoir utilisé le 2 en même temps ils donnent temps de sommeil

avatar niclet | 

@Dazoudaz

Pareil! Je suis tout à fait d’accord. AutoSleep est une app complète avec une très bonne gestion du data. C’est d’ailleurs juste pour elle que je garde ma AW la nuit.

J’en profite aussi parce que ma S3 fait encore 2.5 jours facile avec une recharge.

avatar Wolf | 

@Dazoudaz Pas mieux, même si j'utilise aussi la writhing Go

avatar Snoopy007 | 

Ma polar avec suivi du sommeil tient quasi 7 jours

avatar Crunch Crunch | 

Vivement qu'Apple prenne la mesure du sommeil en main.
À ce jour, après avoir testé la majeure partie des app disponible (autosleep, etc…), aucune ne m'a convaincu.

De même, je n'aime PAS porter une montre pour dormir ! J'ai vraiment horreur de ça !

Peut-être qu'Apple va nous proposer un mini bracelet, qui transmettra les info, pendant que l'AppleWatch se recharge !

Ça serait top ?

avatar Mickaël Bazoge | 

@Crunch Crunch

Je suis assez d’accord que porter l’Apple Watch la nuit c’est pas génial. Ça accroche dans les draps, c’est encombrant... après est-ce que Apple peut encore affiner la montre sans sacrifier la batterie ?

avatar Zara2stra | 

« De même, je n’aime PAS porter une montre pour dormir ! J’ai vraiment horreur de ça ! »

On voit que tu n’as jamais subi une mesure sérieuse (= en milieu médical) de la qualité du sommeil.
Pour ma part, je dois en subir régulièrement, et chaque fois on m’équipe avec :
– EEG : 19 électrodes (cupule ou tampon, sur le crâne)
– EOG : 4 électrodes (aiguille, 2 par œil)
– EMG : 2 électrodes (cupule, menton)
– EMG : 4 électrodes (cupule ou aiguille, 2 par jambe)
– ECG : 4 électrodes (adhésives, torse)
– Respiration : 2 sangles (1 au niveau du thorax avec un capteur de position, et une au niveau de l’abdomen)
– Respiration (Nez) : 1 canule nasale (1 entrée dans chaque narine, mesure de la pression et de la température)
– pO2 : un oxymètre sur l’index de la main gauche.

Après il faut t’imaginer que tout cela est branché :
pO2 : le boîtier sur l’index est autonome, il transmet en BT.
EEG+EOG+2xEMG+ECG+Respiration : c’est relié à un boîtier qui est fixé en bandoulière et qui transmet en BT.
Respiration (Nez) : le tuyau flexible et la thermistance sont reliés à un petit boîtier qui est relié par un câble au boîtier en bandoulière.

Imagine-toi bien que cela fait un toron de 40 fils qui sont reliés au boîtier en bandoulière… Et l’hospitalisation dure 2,5 jours et 3 nuits : tu as droit au dispositif complet pendant 1,5 jour et 2 nuits, et le reste du temps tu as un dispositif un peu allégé.

Donc je t’assure que pendant ces 3 jours, je dirais bien que « j’aimerais porter juste une montre pour dormir, et rien d’autre ». Mais je crains que même la version de 2020 de l’AW ne me permette pas de remplacer tout l’attirail ci-dessus…

N.B. Lors des premiers examens, il y a 15 ans, on n’avait pas le BT donc tout était filaire et pour des questions de parasites les fils permettaient juste de bouger autour du lit… Du coup, on avait intérêt à ne pas oublier d’aller aux toilettes avant et l’on avait un urinoir, au cas où…
Puis, vers 2010, on a eu le BT qui a changé la vie, mais l’oxymètre était relié à une espèce de montre, et c’était un enregistrement local déconnecté du reste qui devait être synchronisé, alors que maintenant ils ont les informations sur la pO2 en live durant la nuit.
etc.

avatar warmac33 | 

En fait pour l'analyse du sommeil et de ses stades seuls 4 voies d'EEG, 2 d'EOG et 3 d'EMG au niveau du menton suffisent, mais c'est déjà assez contraignants et aucune montre connectée n'arrive à remplacer ça pour l'instant

avatar Zara2stra | 

Ce que tu décris (avec plus d'électrodes EEG, car ils n'en enlèvent pas durant l'hospitalisation) c'est la version "light" à partir de la 3e nuit.
Mais les deux premières nuits, je t'assure que j'ai bien les électrodes d'ECG, les EMG jambiers, les sangles thorax/abdomen, le pO2, la canule nasale...
Et quand tu passes du "full" au "light" déjà tu apprécies...

Si j'ai bien compris :
pO2 -> c'est pour l'importance des apnées du sommeil
canule -> c'est pour les apnées du sommeil
EMG jambier : pour les troubles du sommeil avec mouvement des jambes
ECG : pour synchroniser avec le mouvement cardiaque (genre artefact sur l'EEG) et pour checker que pas de pbs cardiaques en plus,
etc., car je ne me souviens pas de tout ce qu'on m'a expliqué (la pose de tout ce barnum prend ~2h).

Par contre ce qui est curieux c'est que les médecins aient besoin d'autant de signaux pour analyser le sommeil (EEG, EOG, EMG, ECG, pO2, etc.) et qu'avec une montre qui est juste en contact avec le poignet on arrive à faire la même chose...
Les médecins ont l'air d'avoir un wagon de retard.

avatar Bigdidou | 

@Zara2stra

« qu'avec une montre qui est juste en contact avec le poignet on arrive à faire la même chose... »

Précisément, elle n’y arrive pas, mais bon...

avatar warmac33 | 

@ Zara2stra
Je suis bien d'accord que pour une polysomnographie complète il faut la plupart des voies que tu décrits, mais pour avoir juste le tracé de ta nuit (temps et stades de sommeil = hypnogramme) ma description suffit.
Les médecins n'ont absolument pas un train de retard, ils évitent juste de te raconter n'importe quoi comme le font toutes les applis de sommeil aussi bien sur smartphone que sur bracelet connecté. Compare les résultats d'une AW et ceux d'une polysomnographie et tu comprendras pourquoi aucune unité de sommeil n'utilise ce genre de gadgets.
La question qu'on peut par contre se poser c'est quel genre d'unité de sommeil impose autant de nuits d'enregistrement... ?? A la rigueur deux nuits ou avec tests entre les 2 je peux comprendre mais trois nuits d'affilée ça sent le remplissage de lit...

avatar Zara2stra | 

@warmac33

Ben, le programme c’est :
1er jour (arrivée 17h)
- admission
- appareillage.
- PSG (réf.)
Lendemain :
- réveil @7h
- prise de sang pour cytogénétique moléculaire
- TILE (9h-17h)
- PSG ad libidum
Le surlendemain :
- réveil libre
- PL
- expérimentation clinique (14h-17h)
- PSG ad libidum
Le sur-surlendemain
- réveil libre
- sortie

La 3e nuit était justifiée par la 2e PSG ad libidum.
Normalement je n’en ai qu’une.
Idem le phénotypage postnatal c juste car on ne l’avait jamais fait, mais si j’ai bien compris ça se fait une fois et le résultat est valable à vie. Idem pour la PL (enfin, là c’est moi qui dit que j’en referais plus).

Bref, la pour différentes raison j’ai eu un programme « enrichi » par rapport aux précédents (mais tjs fait au même endroit).

avatar Zara2stra | 

@warmac33

Si je comprends ce que tu dis un hypnogramme c’est un morceau d’une psg ? Dans ce cas pourquoi faire une psg alors qu’on sait que la personne a un pb de sommeil, et que du coup un hypnogramme ca serait plus soft ? (Notamment avec BEAUCOUP moins d’electrodes sur le crane)

avatar warmac33 | 

@ Zara2stra
En effet la polysomnographie est l'enregistrement de l'ensemble des paramètres observables durant le sommeil. Ensuite tout dépend de ce que tu cherches : par exemple un enregistrement respiratoire simple (polygraphie) peut suffire en cas de forte suspicion d'apnées du sommeil.
Si tu veux seulement un hypnogramme seuls les voies que je t'ai citées tout à l'heure suffisent. Mais si l'hypnogramme est anormal en pratique à part dans le cas d'une narcolepsie ça sert pas à grand chose ce n'est ni un élément diagnostic ni un véritable outil de décision thérapeutique. C'est plus une aide pour le reste des explorations (apnées du sommeil, somnambulisme...).

Par contre à la relecture de ton programme d'exploration on dirait une recherche de narcolepsie et même dans ce cas je trouve qu'ils bien beaucoup de bordel pour une seule et même personne... CHU je suppose ?

avatar Zara2stra | 

@warmac33

Oui de type I, et rebelle.
CHU, centre de référence.
En fait ça permet de mesurer aussi les effets de certaines molecules, et de par exemple voir ce qu’elles devraient faire et ne font pas et reciproquement.
C’est la aussi ou j’ai vu que l on peut voir dans le sommeil si tu as pris des opioides avant, parce que que cela donne du « Alpha-Delta sleep » (ca par contre l’AW le verra jamais). par contre je ne suis pas sur que le Alpha Delta sleep ca modifie la structure du sommeil mais ca en altere la qualite si g bien compris

avatar warmac33 | 

Ok donc y a aussi une fonction de recherche je comprends mieux la multiplicité des examens ;-)
Opioïdes mais aussi somnifères altèrent en effet la structure du sommeil en gênant le ralentissement des ondes cérébrales (ondes alpha persistantes). D'où le fait que tout bon médecin te dira que les somnifères c'est de la merde à ne surtout pas prendre.
Bon courage avec ta narco, je pense que les outils d'examens vont vite progresser avec les traqueurs, c'est juste pas encore du tout au point

avatar Zara2stra | 

@warmac33

Pour la comparaison, je n’ai pas vu ce que donnes une AW mais pour les examens que j’ai fait, effectivement il y a des donnees... les courbes de pO2, de ecg, de eeg, de EMG ensemble, un autre truc sur les différents stades de sommeils avec le temps passé, des compte rendus écrits, et je parle pas du truc de cytogenetique moleculaire pour lequel j ai du signé des papiers.

Mais à l’arrivée le résultat synthétique il tient en une ligne : c’est le nom de la maladie. Si l’AW se contente juste de donner le nom de la maladie sans les kilos de papiers et de données intermédiaires ca me va aussi... (j’ai pas de AW donc je ne sais pas ce qu’elle donne)

avatar cosmoboy34 | 

@Crunch Crunch

Ça c’est une bonne idée oui ??

Sinon j’utilise ma watch 4 jour et nuit avec analyse du sommeil par une app tierce pendant facilement 2 jours avant de la recharger et c’est pas gênant à l’usage pour ma part. La journée elle me sert pas mal aussi. Bon j’ai réduit pas mal les notifications surtout dans un soucis pratique, c’est assez énervant d’avoir son poignet qui vibre toute les 2 minutes

avatar Dimemas | 

ou l'art de créer de nouveaux faux-besoin ... Tu es flippant mon pauvre...
achète toi une personnalité

avatar Alberto8 | 

@Crunch Crunch

SleepMatic c’est le meilleur ( et j’en ai testés ) , sommaire mais très précis, et il est possible de l’utiliser en mode avion sur l’Apple Watch pour ne pas se griller le cerveau par le Bluetooth ou le wifi ?.

avatar Yo83 | 

J’avoue à titre personnel que le suivi du sommeil est une fonction qui ne m’intéresse pas vraiment. Par contre je suis d’accord que l’autonomie de l’Apple watch bien qu’améliorée n’est pas encore satisfaisante pour partir 2/3 jours sereinement. Dommage. J’espère une amélioration à ce niveau là !

avatar Lonsparks23 | 

2020 c'est quand même l'année prochaine c'est loin ..

Pour le coup oui Autosleep fonctionne du tonnerre et l'application s'améliore de mois en mois. Apple Watch 3 avec une bonne autonomie, une recharge en rentrant du boulot et remise au poignet en allant au lit, ça roule sans souci.

Qui veut le faire peut déjà donc je comprends pas vraiment pourquoi autant de temps que l'année prochaine ? Amélioration de l'autonomie ? Ou killer feature...?

avatar HellXIoNS | 

J'utilise SleepWatch sur mon Apple Watch toute les nuits.
Ma routine est là suivante :
Le soir quand je rentre du boulot je fais une séance de sport chez moi avec l'application Seven (pour ceux qui ne connaissent pas c'est différents exercices à faire qui durent au total 7 minutes).
Ensuite, avant la douche je met la montre à charger (il reste généralement 50 % de batterie). En 90 minutes elle retrouve les 100%.
Je me couche généralement vers 23h00. Avant de dormir je passe la montre en mode "avion" et j'active la fonction "Théâtre" pour éviter que l'écran ne s'active la nuit quand je bouge.
Le matin au réveil (à 07h00 du matin) il reste entre 96 et 98% de batterie.
Mon Apple Watch est une série 2 acheté en novembre 2016.

avatar Namingway | 

Euh... ouais ? Ça fait plus de 2 ans que je suis mon sommeil avec ma Apple Watch mais bon (application Pillow, je les ai à peu près toutes testé et c’est de loin la meilleure) ! ?

Et pour répondre par avance aux trolls et leurs fameux « Olol uneuh apfle wach sa ti1 pa la journer ! », sachez que je tiens 2 journées complètes et une nuit sur une charge (reste environ 15% au moment de la brancher) y compris avec le suivi du sommeil activé pendant la nuit donc ?

avatar SebKyz | 

@Namingway

Tu ne fais pas de sport. Je me trompe ? Dans ce cas il est normal que l’autonomie soit meilleures que ceux qui pratique quotidiennement.

avatar SebKyz | 

Je rejoins les autres, il faut que l’autonomie s’améliore drastiquement alors.
Je dors avec ma montre pour le suivi du sommeil mais aussi pour le réveil, comme ça je ne dérange personne ça ne me réveille que moi.
Que ce soit Garmin, Fitbit, Withings ou encore Polar, tous le propose mais tous ont une bonne autonomie, eux.

avatar Rifilou | 

@SebKyz

Comment marche le réveil ?

avatar SebKyz | 

@Rifilou

La montre vibre. Assez fort pour me réveiller et ne pas déranger les autres.

avatar Rifilou | 

@SebKyz

Avec quelle app?

avatar SebKyz | 

@Rifilou

De base. J’ai une Withings sport et une Garmin Vivoactive 3 ?

avatar Rifilou | 

@SebKyet avec une Apple Watch?

avatar Rifilou | 

@SebKyz

Et avec une  Watch?

avatar SebKyz | 

@Rifilou

Je ne l’ai plus depuis longtemps, quand je parlais de montre c’était les 2 citées plus haut. Surtout la Garmin.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR