Ouvrir le menu principal

WatchGeneration

Recherche

Apple Watch Series 5 : l'heure de couper le cordon avec l'iPhone

Christophe Laporte

Wednesday 19 June 2019 à 16:00

Apple Watch

Les changements dans watchOS 6 dessinent un avenir de plus en plus autonome pour la montre d’Apple. La grande nouveauté cette année pour l’Apple Watch pourrait tout simplement être sa déclaration d’indépendance vis-à-vis de l’iPhone. Tout laisse en effet penser que la Pomme pourrait lancer à la rentrée un nouveau modèle n’ayant aucun besoin d’un smartphone pour fonctionner. Tout en réduisant la dépendance des précédentes Series avec l’iPhone.

L’App Store dans watchOS 6.
Le téléchargement d’une mise à jour de watchOS, sans connexion à l'iPhone.

Les petits cailloux semés par le constructeur dans la prochaine version de watchOS tracent le chemin d’une autonomie complète :

Sans oublier la présence d’applications comme Musique, Radio, Podcasts, Livres audio, Safari, Calculette, Dictaphone, ou encore d’un Siri qui gagne de nouveaux galons comme l’identification musicale avec Shazam et l’affichage de contenus provenant du web (lire : watchOS 6 : les autres nouveautés dont Apple n'a pas parlé). Des fonctionnalités pour certaines apparues dans de précédentes versions de watchOS, mais qui toutes représentent un morceau du puzzle.

L’Apple Watch devenant une véritable plateforme connectée à part entière, on peut se demander à quoi servira l’iPhone. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles le smartphone reste pertinent, notamment pour la consultation de données dans Santé et Activité. L’iPhone conserve l’avantage de l’écran plus grand ! Mais on est là dans le domaine du confort, rien n’empêche plus vraiment Apple de couper définitivement le cordon entre l’Apple Watch et l’iPhone.

Une Apple Watch (Series 5 ?) indépendante pourrait s’attirer les faveurs de tous ceux qui possèdent un smartphone Android et qui ne trouvent pas leur compte dans l’offre de montres connectées Tizen ou Wear OS. Un marché énorme à même de booster le chiffre d’affaires d’Apple, dans un contexte où le ralentissement des ventes d’iPhone est devenu une réalité en Chine comme en Europe.

Kevin Lynch, le grand manitou de watchOS.

Si la santé doit être « la plus grande contribution d’Apple à l’humanité », comme l’a énoncé Tim Cook en tout début d’année, une Apple Watch accessible au-delà du cercle des possesseurs d’iPhone trouvera nécessairement sa place au cœur de ce dispositif (lire : Apple, futur service de santé privé). Quitte à ce que le constructeur développe une version Android de Santé, après tout pourquoi pas.

En son temps, l’iPod était parvenu à s’échapper du jardin fermé du Mac. Il avait fallu attendre cinq ans pour que l’iPhone se débarrasse de la tutelle encombrante d’iTunes. Ces mouvements ont participé à la croissance de ces deux produits. Il est temps maintenant pour l’Apple Watch de tracer sa route seule.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner