Ouvrir le menu principal

WatchGeneration

Recherche

watchOS 6 : l’Apple Watch prend son indépendance

Anthony Nelzin-Santos

Thursday 06 June 2019 à 10:45

Apple Watch

L’Apple Watch continue sa longue marche vers l’indépendance. Avec watchOS 6, les développeurs pourront créer des applications pour l’Apple Watch « indépendantes » d’un compagnon pour iPhone. Ce qui implique que l’Apple Watch possède désormais son propre App Store.

Notifications push, création de compte, accès aux données CloudKit, App Store… Avec watchOS 6, l’Apple Watch prend son indépendance.

À partir de watchOS 6, les applications pour Apple Watch se sépareront en deux groupes. Les applications « dépendantes », d’abord, qui ne peuvent fonctionner sans l’appui d’un compagnon pour iPhone. L’installation de l’application iOS entrainera celle de l’application watchOS, la désinstallation de l’application iOS entraine celle de l’application watchOS. Les applications « indépendantes », ensuite, qui peuvent fonctionner en toute autonomie.

Il est d’autant plus facile de créer une application indépendante que watchOS 6 permet aux applications d’accéder aux données des capteurs, de tourner plus longuement en arrière-plan, ou encore d’accéder directement au réseau pour diffuser de l’audio en continu. Une application indépendante n’est pas nécessairement une application exclusive à l’Apple Watch : elle peut être accompagnée d’une application iOS, mais peut fonctionner sans.

Ainsi donc, l’installation de l’application watchOS n’entraine pas celle de l’application iOS, et la désinstallation de l’application iOS n’entraine pas celle de l’application watchOS. Que l’application soit indépendante ou pas, elle est téléchargée directement depuis l’App Store. Plus besoin d’attendre que l’iPhone daigne transférer l’application watchOS sur la montre, chaque appareil télécharge sa propre application. Bien sûr, le lancement d’une application dépendante sera bloqué jusqu’à l’installation de l’application iOS.

L’App Store sur l’Apple Watch, dans watchOS 6.

Autrement dit : les applications watchOS ne sont plus des extensions des applications iOS, mais de vraies applications capables de révéler le potentiel des composants de l’Apple Watch, et de faire progresser la plateforme sur son propre chemin. Ces applications sont vraiment indépendantes : elles peuvent accéder aux données de localisation, aller chercher un mot de passe dans le Trousseau, et même créer un compte avec « Sign in with Apple ».

Surtout, elles peuvent enfin recevoir des notifications directement, sans que l’iPhone doive faire le relai. Les applications watchOS pouvaient déjà programmer des notifications locales, mais ne pouvaient pas recevoir des notifications directement depuis les serveurs d’Apple. Voilà qui explique pourquoi votre Apple Watch Series 4, pourtant dotée d’un modem cellulaire, ne recevait pas certaines notifications si vous aviez laissé votre iPhone en mode avion à la maison.

Autre preuve d'indépendance : l'Apple Watch peut désormais recevoir les codes nécessaires à la double authentification (2FA).

L’Apple Watch est maintenant traitée comme n’importe quel autre appareil par le service de notifications push d’Apple. De la même manière, les données CloudKit seront envoyées directement à l’Apple Watch, sans passer par l’iPhone au préalable. Les applications watchOS seront d’autant plus rapides, car elles n’auront plus à attendre qu’un iPhone veuille bien leur transmettre des données, mais les récupèreront directement depuis le nuage.

Bref, watchOS devient une plateforme à part entière. Ne manque plus que l’on puisse activer une Apple Watch depuis son poignet, sans passer par l’iPhone. L’iPhone avait dû attendre cinq ans avant d’être considéré comme un appareil indépendant, et non plus un simple accessoire du Mac. Et vous savez quoi ? L’Apple Watch fêtera son cinquième anniversaire au printemps prochain.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner