Shure se lance sur le marché des écouteurs Bluetooth

Nicolas Furno |

Shure est l’un des constructeurs les plus réputés en matière d’écouteurs intra-auriculaires, c'est-à-dire des écouteurs qui entrent dans le conduit auditif pour le boucher complètement. La promesse d’être parfaitement isolé du monde extérieur, mais aussi d’offrir une meilleure qualité audio que des écouteurs de taille similaire. Mais jusque-là, ce constructeur ne proposait rien en Bluetooth, alors que cette connexion sans fil devient la norme.

Cela change aujourd'hui avec plusieurs écouteurs Shure Bluetooth. Ce ne sont pas des écouteurs vraiment sans fil comme peuvent l’être les AirPods, il y a toujours un câble pour relier chaque écouteur et au moins un module central pour la batterie. Mais c’est un progrès indéniable pour qui veut utiliser ses Shure avec un iPhone dépourvu de prise jack ou même une Apple Watch.

La gamme d’écouteurs Bluetooth compte trois produits différents. En entrée de gamme, les SE112 Wireless sont affichés à 99 $ aux États-Unis. Ils ne sont disponibles qu’en noir et leur câble est fixe, ce qui veut dire que vous devrez tout changer en cas de problème. Pour information, les équivalents avec câble sont vendus actuellement 65 €.

Plus haut-de-gamme, les SE215 Wireless sont vendus à 149 $ et ils intègrent des écouteurs qui offrent une meilleure qualité audio. Et surtout, les câbles ne sont pas fixes, ce qui veut dire que vous n’aurez pas à tout remplacer en cas de casse. Là aussi, c’est l’équivalent d’écouteurs filaires disponibles actuellement à 130 €. La version Bluetooth sera disponible en quatre coloris.

SE215 Wireless bleu à gauche, SE112 Wireless à droite. Cliquer pour agrandir
SE215 Wireless bleu à gauche, SE112 Wireless à droite. Cliquer pour agrandir

Pour finir, Shure propose une solution plus générique avec le Bluetooth Accessory Cable qui, comme son nom le laisse entendre, n’est qu’un câble. Vendu 99 $ également, il fonctionne avec les autres écouteurs Shure de la gamme qui ont un câble amovible : SE215, SE315, SE425, SE535 ou SE846.

L’idée étant de proposer aux utilisateurs de ces modèles une solution pour passer au Bluetooth sans tout racheter. Ce qui est une bonne idée, quand on sait que les prix peuvent alors frôler les 1000 € pour les versions filaires. Et puisque les câbles peuvent être facilement retirés, rien n’empêchera les clients de passer du câble au Bluetooth en fonction de leurs besoins ou de leurs envies.

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

Sur les trois produits, on retrouve du Bluetooth 4, une autonomie annoncée de huit heures et une télécommande de contrôle. La connexion est maintenue avec deux appareils, ce qui simplifiera le passage de l’iPhone à l’Apple Watch, par exemple.

avatar

steph775

Très bonne idée ce câble universel incorporant un émetteur récepteur bluetooth. Cela permet d'utiliser ses intras en version sans fil
Maintenant, Shure est loin d'être le seul sur ce marché ultra concurrentiel : EARSONICS, Westone, AAW, 1964Ears, NuForce...
Et le bluetooth devient la norme pour les casque sans fil pour le grand public et les smartphones (et écouter du mp3), mais la qualité n'est pas au rdv. Ceux qui investissent au delà de 300€ dans une paire d'intras (jusqu'à des tarifs inavouables au delà de 1000€), ce n'est pas pour brider la qualité sonore par une connexion bluetooth qui réduit la bande passante par compression. Il serait temps que le business de l'audio arrête de nous pourrir les oreilles, et mette à notre disposition, vu les prix pratiqués pour le moindre casque ou écouteurs de qualité correcte, des produits et des technologies de vive qualité.

avatar

arowbase

J'attends impatiemment les premiers test des antipods de la marque Divacir qui ont été présenté au IFA 2017 :).

avatar

johndoo

Et on sera tous sourds à 50 ans! 👏🏻

avatar

steph775

@johndoo

Bah les études montrent qu'a 25 ans, un jeune sur deux a des problèmes auditifs.
Franchement, les intras (les vrais) associés à des mousses comply, permettent de réduire de manière drastique le niveau d'écoute, grâce à une isolation passive très importante (-23 à -26 dB).
Et au vu du nombre de personnes avec un casque ou des écouteurs sur les oreilles dans les transports (très bruyants), c'est plutôt une bonne chose.
Mais quel intérêt de balancer du son compressé ???
À part vendre de la musique au kilo...

avatar

pablo_altes

L'article ne parle pas du codec utilisé. Nos iPhones n'étant pas compatibles AptX, la meilleure qualité audio est obtenue par le stream AAC direct, or peu de casques le gèrent, ce qui "abîme" le son de certaines références, comme le Bose QC35 qui est affreux en Bluetooth.

avatar

iDanny

Are you shure ?

avatar

MightyMac

@iDanny

Nice 👏

avatar

Alies

Pour avoir des shure SE846 je ne conseille que le câble lightning de shure où l'on entend vraiment vraiment la différence avec une richesse du son que je n'ai que difficilement connu ailleurs.
J'ai essayé des câbles Bluetooth en direct de Chine et compatible : le constat est que le son n'est pas le même et surtout que de problèmes avec les batteries. Câble HS au bout de 4 mois. Et oui c'est bien pour le sport mais faut-il encore qu'ils résistent vraiment à la transpiration.
Au final le câble c'est bien ! 😉

avatar

occam

Ce qui est dingue, c'est que les SE112 Wireless coûtent autant, et les modèles plus haut de gamme sensiblement plus, que le micro Shure SM58 qui aura servi à enregistrer une bonne partie des classiques que l'on voudra faire transiter par ces bouche-oreilles à la dent bleue.

avatar

fte

@occam

C’est dommage qu’on ne puisse pas s’enfiler le micro dans les oreilles. Note, il en faudrait deux.

avatar

MarcMame

@occam

"le micro Shure SM58 qui aura servi à enregistrer une bonne partie des classiques"
------------
Des classiques en live...
Le SM58 est un micro dynamique qui a essentiellement été utilisé sur scène. Jamais en studio où l'on privilégie les micros statiques.

avatar

nicdee

@MarcMame

Heuu...non, absolument pas ! Mis à part le fait qu'il n'y a aucune règle, et que des dynamiques, il y en a plein les studios (le nombre d'instruments qu'on reprend avec un bon vieux SM57, déjà), et qu'il y a aussi les micros à ruban (techniquement plus proche du dynamique que du statique); pour enregistrer des voix, un des micros les plus utilisés est le Shure SM7, variante du 57/58 (même capsule, montage différent)...à commencer par un certain M.J., qui s'en est servi pour enregistrer l'album le plus vendu de tous les temps... Ou encore Sinatra (toutes les Capitol Sessions, c'est un Shure Unidyne 55), et j'en passe et des meilleurs, dans tous les styles (Van Halen I, deux 57 sur le pied, un mélange de 57 et 46 sur tous les fûts, et un SM7 sur la voix; quasiment que du 57 sur toute la batterie et du 58 pour la voix sur Outlandos D'Amour de Police, etc etc).
Et il y a un nombre incalculable d'albums majeurs sur lesquels la voix témoin, enregistrée au 58 ou au SM7 (ou au 57, les ricains les utilisent beaucoup pour les voix, malgré la sensibilité aux plosives) qui ont fini en prise définitive.

Enfin bref...non. C'est très bien les statiques, mais sur certaines voix, rien ne vaut un bon vieux dynamique. Et de toute façon, il n'y a qu'une seule règle, en son: il faut tester, et si ça fonctionne, on garde. Le reste (et surtout les grandes théories du type "il faut utiliser CA pour faire CA"), c'est de la connerie en barre, et ça a tendance à faire bien marrer les gens du métier...

Sinon, j'ai un set de SE425 (pour mon ear monitoring), et ça met une claque (niveau clarté et précision) à quasiment tout ce qu'il y a sur le marché grand public en matière d'intra auriculaires, donc pouvoir les utiliser en BT...miam !

avatar

fte

@nicdee

"SE425"

J’ai aussi des SE4xx. Il me semble que ce n’est pas 25 après cependant, je ne suis pas sûr.

Je ne sais pas si ça met une claque à tout, en tout cas à tous les autres IEM que j’ai essayé. Point important, ce sont les seuls qui sont confortables pour moi. J’ai une oreille qui contrarie la plupart des autres IEM, la droite, et ça isole mal quelque soit l’embout. Sauf les Shure, pile poil en place et confortables.

avatar

nicdee

@fte
Je voulais dire que ça met une claque à tous les produits grand public que j'ai eu entre les mains. Après, il y a mieux en gamme pro (chez Ultimate Ear, chez Earsonic -si on fait abstraction des problèmes de fiabilité- et autres), mais c'est vite très cher...

@MarcMame
Oui, le U87 est hyper utilisé pour certains genres, mais (même si mon métier est le live plus que le studio) pour tout ce qui est voix rock (masculines surtout), j'ai énormément vu de SM7, avec un bon preamp la plupart du temps c'est parfait...
Et des voix témoin au 58 en live room ou en control room qui finissent en prise définitive parce que la performance est parfaite (et est plus vivante que les prises au statique en cabine voix), j'en ai aussi vu un paquet ;)
Sinon oui, autant j'adore la gamme Shure dynamique (et leurs HFs mic et IEM), autant je ne suis pas fan de leur gamme statique (tu voulais dire SM86 je suppose ?). Le 87 est sympa, mais 99% du temps je préfère le Beta 58, dans le même esprit... Et le SM81...dur dur...

avatar

MarcMame

@nicdee

"tu voulais dire SM86 je suppose ?"
----------
Non non, je parlais bien du KM86i.

avatar

nicdee

Aaaah, le Neumann ! On parlait de Shure, du coup je n'ai pas fait le rapprochement.`

Donc oui, une caisse claire avec un KM, je suis d'accord, bof (dessus comme dessous d'ailleurs, à mon goût, mais j'ai déjà vu des gens repiquer le timbre avec un C414, donc bon...pas fan, perso).
Après, toujours pareil, ça dépend de ce qu'on veut et de l'application. Perso, si je m'écoutais, je ferai toutes mes batteries avec une paire de 414 ou de rubans en A/B très haut (ou en Glyn Johns), un RE20 sur le pied, éventuellement un 57 sous la CC, et basta. Mais bon, ça marche pas pour tout, ni dans toutes les pièces, ni pour tous les genres...

avatar

MarcMame

@nicdee

Tu as raison sur toute la ligne particulièrement sur le fait qu'il n'y a ni règles ni recettes. Enfin un peu quand même, je te défi d'essayer de faire la prise de son d'une caisse claire avec un KM86.
Bref...
Je me suis permis ce raccourci car même si on utilise des dynamiques en studio c'est rarement sur les voix def (sauf exceptions et je l'ai fait moi même avec Jonasz sur un titre) et que si on fait le compte, le U87 aura enregistré bien plus d'artistes que n'importe quel autre micro.
Ca ne veut pas dire que le SM58 est un mauvais micro mais que son affirmation est inexacte.

avatar

warmac33

Je vais m'en prendre,
je possède depuis une dizaine d'années des SE110, et en terme de confort et qualté audio, c'est quand même autre chose que beats, bose ou autre produit bling bling
ce n'est d'ailleurs pas pour rien que sur les plateaux ou les scènes de concert on trouve très très souvent des oreillettes et micros shure

avatar

naas

N'oubliez pas non plus etymotic dans la liste des écouteurs, c'est un des rares à fournir la courbe de réponse en dB.

avatar

SwissMac

Grâce à ces écouteurs dent bleue, les cancérologues vont déborder de travail d'ici 5 ans...

avatar

YAZombie

Ah oui, comme avec les mobiles depuis plus de 30 ans, ou le wifi depuis 20 ans… et oui, malgré les évidences on continue à lire ces sottises de première classe. C'est affligeant vraiment.

avatar

Shew

Je viens de regarder leur offre de casques pour le grand public, je trouve qu'ils ne sont pas chers du tout. Leur milieu de gamme de situe vers 200€. Vous avez des retours dessus ? Vu la qualité de leur matériel en général, les casques doivent être très bons aussi.

avatar

Bigdidou

Si suelqu’un sait ou trouver le cordon bt shure en France, je suis preneur !
Je ne l’ai en particulier vu ni sur Amazon France ni chez Son-Video…

avatar

steph775

Aux amateurs de bon son nomade, allez faire un tour chez Audio Garden ou Son-video pour essayer autre chose que des intras Shure. Oui les Shure sont compacts, légers et confortables, mais en terme de qualité sonore, y'a sinon mieux, au moins d'autres "voix" à essayer.
Mis à part les se846 qui jouent dans la cour des grands, les autres modèles sont bien chers pour le peu d'émotion(S) qu'ils véhiculent.
Mais il faut absolument les essayer avec un bon lecteur audio.
Si vous n'écoutez que du mp3 sur votre smartphone, inutile de commenter ce billet d'humeur 😁

avatar

fte

@steph775

Oui alors l’émotion, elle est supposée se trouver dans la musique, c’est ce que les amateurs de musique écoutent.

L’émotion des câbles c’est un truc d’audiophile. Un matériel "hifi" n’est pas supposé déformer le son, en ce sens les Shure font un plutôt bon travail de neutralité.

Après, si on apprécie certaines colorations, il y a en effet un vaste éventail d’équipements qui ne sont absolument pas neutres. Ce sont des colorations cependant, pas des émotions.

avatar

nicdee

@fte
merci !!! Oui, parler d'émotion pour décrire du matos d'écoute, c'est du délire d'audiophile (pour ne pas dire autre chose)...
...et pour couper court au sempiternel "Si vous n'écoutez que du mp3 sur votre smartphone blabla", je gagne ma vie en travaillant sur des consoles qui coûte le prix d'une belle voiture et des sonos qui coûtent le prix d'un petit appart' à Paris, donc le numéro de comique pseudo-élitiste, on s'en dispensera...

avatar

steph775

@nicdee

Effectivement on ne parle pas de la même chose. Mais traiter un problème de santé publique de délire d'audiophile c'est pas sérieux. Nos jeunes ont des problèmes d'audition et l'écoute de musique de mauvaise qualité en est directement responsable.
Si on faisait de la qualité avec du matériel bas de gamme ça se saurait. Maintenant il y a du bon matos pour un prix très correct, et c'est aussi une affaire d'éducation.
Chacun voit midi à sa porte et tous les avis de respectent.

avatar

fte

@steph775

La dangerosité de la musique moderne vient de la compression à outrance, le loudness war, et n'a rien à voir avec la qualité des écouteurs. Bons ou mauvais, colorés ou non, aucune différence de dangerosité.

avatar

steph775

@fte

Le problème c'est de cumuler les deux :
- musique compressée
- matériel de mauvaise qualité
Je ne te contredire pas sur le fait qu'il y a du matériel d'honorable qualité et des matériel vendu hors de prix sans que la qualité suive.
Et dans cette veine je regrette vivement qu'Apple ne prenne pas ce sujet a coeur à l'instar de Sony Aiwa Panasonic and co, qui dans les années 80/90 se sont tirées la bourre pour tirer vers le haut le matériel grand public nomade.
Apple et son iPod ont révolutionné le nomadisme audio numérique, mais pas vraiment sur le plan qualificatif. Désormais que le prix du stockage est devenu bon marché et que les réseaux mobiles sont à très haut débit, le format mp3 ne se justifie plus.
Allez Apple, mettez de l'audio de qualité dans vos iPhone à 800-1000 euros, et mettez dans la boîte des écouteurs de qualité

avatar

fte

@steph775

"Si on faisait de la qualité avec du matériel bas de gamme ça se saurait."

Justement. Ça se sait. Par exemple l'ampli Objective2 ou le DAC ODAC...

Après, il faut bien comprendre comment qualifier les choses. Bas de gamme, dans ce secteur, est synonyme de pas cher. Il y a d'excellents matériels pas chers. Et il y a un nombre incalculable de grosses merdes vendues à des tarifs astronomiques.

Le marketing très puissant des marques audiophiles est aussi influent et efficace qu'un tissu de conneries.

avatar

steph775

@fte

Le sujet n'est pas réduit aux câbles mais aux qualités sonores des intras.

avatar

fte

@steph775

Je ne limitais rien aux câbles. Je parlais de matériel hifi.

CONNEXION UTILISATEUR