AirPods : comment des copies imitent les vrais

Florian Innocente |

30 € contre 229 €, qui dit mieux pour des AirPods 2 avec boitier de charge sans fil ? Des AirPods d'Apple, ces écouteurs vendus à vil prix sur Aliexpress reprennent tous les codes et plusieurs des caractéristiques.

Avec eux vous pourrez vous fondre dans la troupe toujours plus grande des utilisateurs d'AirPods, sans crainte d'être démasqué parce que vos bâtonnets sont décidément bien gros, vos écouteurs un peu trop carrés ou parce qu'une diode bleue clignote bien fort.

Réussis de loin…

Ces "AirPods" sont évidemment des contrefaçons, réussies sur la forme mais grossières sur le fond. Si elles ne résisteront pas à l'observation d'un habitué, il faut reconnaître l'effort qui a été consenti pour coller à l'original, jusqu'au jumelage à l'iPhone qui déclenche l'assistant de connexion des vrais AirPods.

Ces "i800 TWS" (pour "True Wireless Stereo") imitent presque parfaitement les vrais, le boitier comme les écouteurs. Si ce n'était le gros autocollant descriptif et un carton de moindre qualité que celui d'Apple, même l'emballage pourrait faire illusion (un câble Lightning copie de ceux d'Apple est aussi inclus).

Le boîtier de rangement est pareil au gramme près tandis que les écouteurs sonnent plus creux, et pour cause ils sont plus légers : 6,8 grammes contre 7,9. Ça paraît rien mais ça se sent. Les économies ont probablement porté aussi sur la qualité du plastique qui se fendille sur les bâtons et sur la surface bombée de l'un des écouteurs.

Faux à gauche

Dans le registre des petits détails il y a ces sérigraphies L et R au pied des écouteurs qu'Apple ne juge pas utile de mettre sur les siens (nb: à partir des AirPods 2 et sur les Pro elles y sont). Même la couleur des grilles des écouteurs (plus claire) montre que, là-aussi, il y a eu matière à s'éloigner de l'original. Mais reconnaissons qu'en dépit de ces défauts de fabrication c'est plutôt bien fait.

Les deux sont faux dans l'image de gauche et sur celle de droite, le faux est à gauche

La supercherie est plus évidente dès qu'on manipule le boîtier. Il fait parfaitement illusion de prime abord, jusqu'à ce qu'une cascade de détails trahissent ses véritables origines.

La diode verte en façade est vive au point qu'elle éclaire l'intérieur des logements, là où celle d'Apple est discrète. C'est surtout avec la charnière et le guidage des écouteurs que ça tangue. Jonathan Ive avait raconté à quel point ces petites choses et le plaisir d'utilisation qui en découle sont compliquées à mettre au point. La charnière de ces i800 TWS brinqueballe comme la porte d'une voiture sans permis.

Faux à gauche

Les aimants disposés dans le boitier des vrais AirPods aspirent les écouteurs pour les forcer à se ranger correctement et rester bien en place. Ça n'a rien de sensationnel dit comme ça mais c'est extrêmement bien fait et plus encore lorsqu'on compare avec l'autre boitier. Ses aimants, placés différemment (certains plus haut) font presque la même chose, mais en moins bien.

Ouvrez le capuchon et retournez le boitier pour saisir les écouteurs : avec le vrai le capuchon reste ouvert, alors que le faux s'obstine à vouloir se refermer tout seul, vous obligeant à le bloquer d'un doigt.

Faux à gauche

C'est toujours la même rengaine en somme, on est presque au niveau de l'original, mais tout est dans ce presque. Apple ne se lasse jamais de dire qu'elle a un souci maladif du détail. On trouvera toujours des exemples où cette philosophie peut être prise en défaut, mais il faut reconnaitre que les AirPods sont une bonne illustration de cette quête permanente.

A priori, rien ne semble compliqué ou particulièrement difficile à copier dans le design de ces écouteurs et de leur boitier. Ce n'est que quelques grammes de plastique moulé, une pincée de pièces métalliques et un peu d'assemblage. Les 10 ou 20 % qui manquent à ces faux AirPods pour en faire des copies parfaites pèsent finalement bien plus lourd dans la balance. Ce qui parait facile ne l'est pas tant que ça et cette qualité doit être maintenue à raison de millions d'unités.

La volonté d'émulation ne s'arrête pas là. Comme les vrais AirPods, les faux peuvent se recharger en posant leur boitier sur une base Qi. Les informations de charge apparaissent dans la carte d'iOS et dans le widget Batterie.

Ensuite, ces écouteurs embarquent ce qui semble être une copie, certes imparfaite mais pas tout à fait mauvaise, de la puce d'Apple. Lorsque vous approchez les i800 TWS de votre iPhone, l'assistant de connexion s'affiche sans rechigner et joue ses animations. Il les désigne comme des "AirPods" et montre les différents niveaux de batteries.

La première connexion est rigoureusement identique, les faux AirPods se font passer pour des vrais à l'entrée d'iOS (testé avec un iPhone 11 Pro et iOS 13). Voilà vos écouteurs Bluetooth à 30 € enregistrés comme des AirPods, sans vous casser la tête. La fête s'arrête là cependant, car rapidement les limites de ce plagiat se révèlent.

D'abord l'enregistrement de ces écouteurs n'est pas synchronisé avec iCloud, ils n'apparaissent pas dans le menu Bluetooth de votre Mac. Il faut les y ajouter manuellement, ce qui a pour effet de supprimer le précédent jumelage avec l'iPhone. Sur Mac toujours, l'écoute de la musique ne marchait plus qu'avec un seul écouteur, en outre le fonctionnement des taps devenait aléatoire (constaté parfois aussi avec l'iPhone).

Ensuite, sur iOS, il n'y a aucun réglage proposé pour définir des actions en fonction des taps sur les écouteurs. La vue d'information est basique, on ne peut que choisir de les oublier temporairement ou de les déconnecter.

Les "AirPods" sont les faux (on ne peut changer leur nom). Au centre, la vue des réglages pour les vrais AirPods, à droite celle qui apparaît pour les faux

Vous disposez tout de même d'un contrôle complet sur la lecture, avec des actions imposées mais qui ont le mérite d'être logiques : 2 taps à gauche pour Siri ou 3 taps pour revenir au début ou au morceau précédent ; 2 taps à droite pour la pause/lecture et 3 taps pour le morceau suivant.

Retirer un écouteur des oreilles le mettra en pause, comme on s'y attend. Ça marche le plus souvent avec parfois tout de même des ratés, tout comme la bonne interception des taps. Et lorsque vous montez le volume, la jauge n'affiche pas l'icône aux deux écouteurs, juste le logo générique du Bluetooth.

Enfin vient la question de leur qualité sonore. Elle est à l'image de tout le reste. On est loin du médiocre — c'est même mieux que ce que le prix de ces écouteurs pourrait laisser penser — mais on n'est pas au niveau des AirPods. Encore heureux pour Apple et nos 179 voire 229 € !

Vous pouvez écouter votre musique, regarder vos séries sans vous détruire les oreilles et sans avoir l'envie d'arracher ces écouteurs au bout de quelques minutes seulement… tout comme vous pouvez vous désaltérer d'une bière sans alcool. Évidemment, une fois que l'on reprend ses AirPods on retrouve des basses et un son qui enveloppe davantage, un peu plus d'ivresse…

Loin d'être réussis

Les défauts physiques constatés d'emblée sur les deux branches donnent une indication sur la manière dont peuvent vieillir ces écouteurs. Il faut reconnaître néanmoins aux fabricants de ces i800 TWS un certain talent. Un œil non exercé ou un utilisateur peu habitué aux produits d'Apple pourra se faire berner, quand bien même le prix demandé, rien que lui, devrait faire retentir plusieurs dizaines de sirènes.

C'est également la démonstration que le prix qu'en réclame Apple, devenu une norme pour ce genre d'écouteurs (lire Test des écouteurs Sony WF-1000XM3 et Libratone Track Air+), ne s'explique pas qu'en termes comptables. On ne s'inquiète pas de la rentabilité des AirPods, qui doit aller en s'améliorant au fil des mois et de volumes de ventes toujours croissants…

Ces faux clones démontrent qu'un bon produit, réussi, est la somme de petites choses : matériel, matériaux, logiciel, assemblage, finition, intégration système… Ce sont elles qui une fois mises bout à bout créent une bonne et solide expérience utilisateur. Pour 30 € seulement d'aucuns diront qu'on en a pour son argent — et on n'a même pas parlé du peu de cas qui est fait de la propriété intellectuelle d'Apple ! — mais on n'a certainement pas des AirPods.


Pierre, l'un de nos lecteurs qui nous a envoyé ces écouteurs, s'est pris d'intérêt pour ces copies dont il s'amuse à voir à quel point elles imitent les AirPods :

« Je n’ai pas testé tous les modèles existants, seulement des i10, i30, i60, i100, i500, i800, i1000, i5000 et i10000 pour le moment (ce qui témoigne déjà de la vigueur de ce marché, ndlr).

Du point de vue design, il n’y a quasiment aucune différence entre ces modèles, parfois la branche est un peu plus épaisse mais c’est tout. Les derniers modèles proposent le rechargement du boîtier en sans-fil.

Les différences sont surtout du côté audio. Mise à part les i10, les premiers modèles n’avaient presque pas de basses, d’autres modèles accentuaient plus les aiguës. Le volume sonore est également assez fort sur certains modèle (i5000 par exemple), même au minimum.

La plus grosse différence se situe au niveau de l’autonomie des écouteurs. Les premiers modèles tenaient environ 1h15 en écoute avec un volume faible. Les derniers que je teste ont une autonomie d’environ 3h30.

Pour ce qui est du Bluetooth, plusieurs modèles affichent la compatibilité Bluetooth 5 afin d’améliorer la portée et la consommation. Dans les faits quelques versions testées avaient une portée similaire aux véritables AirPods, mais la majorité a une portée bien inférieure. Parfois le simple fait de porter un bonnet coupait le signal Bluetooth entre les écouteurs.

Les dernières différences notables se situent au niveau des fonctionnalités. À partir des i800, il est possible d’utiliser seulement l’écouteur gauche ou droit, comme les vrais AirPods. Sur les précédents modèles, l’écouteur gauche était systématiquement subordonné au droit. Il était donc impossible de l’utiliser seul.

Enfin, de mémoire, depuis les i60, la connexion à l’iPhone se fait avec la même interface que les véritables AirPods grâce à la copie de puce W1. Avant cela, il fallait aller dans les réglages Bluetooth et connecter manuellement les écouteurs. »

Vous avez aimé cet article ? Produire du contenu original demande du temps, des compétences, et des connaissances.
Soutenez notre équipe de journalistes, rejoignez le Club iGen depuis notre nouvelle boutique.

Tags
avatar NathanRDN | 

J’ai eu un collègue qui a acheté des faux AirPods et ce qui m’avait choqué c’était le fait qu’ils aient la puce Apple. C’était détecté comme des AirPods juste hallucinant. Et dans la fiche produit y’a bien marqué « avec Puce H1 » je serais curieux de savoir comment il se la procure.

avatar mapiolca | 

@NathanRDN

Et niveau qualité ? Ça donne quoi ?

avatar armandgz123 | 

@mapiolca

Niveau son, c’est exactement pareil

avatar macbook60 | 

@NathanRDN

Ça ne doit pas être la même.

avatar en chanson | 

@NathanRDN

Moi ce qui me choque c'est le prix des 'vrais' en tout cas un collègue les a acheté en Chine et au niveau de l'écoute aucun différence

avatar pim | 

J’adore ces articles parsemés d’expressions bien senties ! Ça donnerait presqu’envie de tester ces fameux faux AirPods. Et comme ils donnent parfaitement illusions, à quoi bon payer plus cher ?! En revanche, on pourrait critiquer le service douanes...

avatar Malouin | 

@pim

Ah !? Acheter pour faire illusion. Comme une faux bracelet Hermès !? Vivre le paraitre plutôt que l’être... C’est pathétique.

avatar pim | 

@Malouin

Je pense que c’est le courant de pensée dominant ! Effectivement c’est hautement critiquable.

avatar Biking Dutch Man | 

@Malouin

“Ah !? Acheter pour faire illusion. Comme une faux bracelet Hermès !? Vivre le paraitre plutôt que l’être... C’est pathétique.”

Je pense que la 1ère erreur est de penser que l’on est par ce que l’on consomme, Hermès ou non. À mon avis on est par ce que l’on fait et peut-être aussi par ce que l’on ne consomme pas.

avatar Boboss29 | 

Ce qui est hallucinant c'est que ces copies quasi parfaites sont vendus 30 €, du coup qu'est-ce qui justifie les 200
€ que demande Apple ? Pour de simples écouteurs.

avatar WWII | 

@Boboss29

Exactement

avatar krully37 | 

@Boboss29

Les centaines d’employés payés à développer le produit et le commercialiser, le marketing, la jolie marge, les dividendes.

avatar Vanton | 

@krully37

La très très jolie marge en effet... Parce que le développement (de la puce W1 notamment) a pu coûter un bras, les finitions peuvent être meilleures, les matériaux également... et tout ça a forcément un coût. Mais quand on passe de 30 à 229€, il semble évident que le coût réel du développement et des meilleures prestations ne peut pas être aussi important.

avatar razerblade | 

@Boboss29

Le fait de faire du pognon facile, c’est tout. Les AirPods ne valent absolument pas ce prix de 200€.

avatar Boboss29 | 

@razerblade

Apparemment non car des copies quasi parfaites sont produites. Après il faudrait comparer le son et l'usage au quotidien.

avatar L.Fire | 

@razerblade

Commencez par créer votre marque et inventer un produit, après on en reparle.

avatar Malouin | 

@L.Fire

+10

avatar macbook60 | 

@razerblade

Pour moi le prix est justifié donc chacun y voit son intérêt.

avatar pacou | 

@Boboss29

Il faut lire l’article : les détails.
Je n’ai ni les uns ni les autres, mais les AirPods sont plus mieux que les autres, apparemment, donc 200€ de plus à cause des détails qui sont plus cher.

malgré tout, il me semble quand même étonnant qu’à moins de 30€, transport compris, il soit vraiment possible de construire des bidules comme cela, ou alors vraiment les robots et les humains sont gratos en chine pour les chinois.

avatar armandgz123 | 

@pacou

Ils ne sont pas vraiment beaucoup mieux, pour en avoir des vrais et des faux...
(J’ai perdu une oreillette des vrais...😢)

avatar Depret Lucas | 

@Boboss29

Euh les gars, les chinois n’ont pas du réfléchir que tout ça, ils ont juste copiés. Pour le prix des vrais, R&D, tous les employés à payer, matériaux, détails, commercialisation, marketing,....

avatar Depret Lucas | 

@Boboss29

Euh les gars, les chinois n’ont pas du réfléchir que tout ça, ils ont juste copiés. Pour le prix des vrais, R&D, tous les employés à payer, matériaux, détails, commercialisation, marketing,....

avatar Malouin | 

@Depret Lucas

CQFD...

avatar 0MiguelAnge0 | 

@Depret Lucas

J’aimerais bien savoir ce que des Français arriverait à faire en ayant les originaux dans les mains!!!
Je ne pense pas que quelqu’un qui va faire son shopping sur Aliexpress et qui s’achète des imachin à 30€ se fasse plumer. Il n’y a pas d’erreur sur la marchandise....

avatar Moumou92 | 

@Boboss29

Euh... vous n’avez pas compris l’article qui démontre que tout est dans les détails et qu’à ce prix on obtient de la m....

Oui une coccinelle ressemble de loin à une Lamborghini (4 roues et un volant). Cela vous permet il de dire que la Lamborghini ne vaut pas son prix?

avatar Boboss29 | 

@Moumou92

Non j'ai surtout compris que la marge est énorme. Le matériel est présent, avec des limites, mais d'après ce que j'ai compris l'utilisation qui n'est pas optimale. Donc en grande partie software j'imagine. Je n'achète jamais de contrefaçons de matériel numérique, je m'interroge juste sur l'écart de prix entre les 2 produits. J'ai par exemple eu la même réflexion avec les bracelets de l'apple watch, j'ai acheté pour tester un milanais à 10€ et des bracelets à 7€, le milanais est vraiment beau, on voit bien qu'il pourrait s'ecailler en le grattant, je n'ai pas vu celui d'Apple, mais idem, le prix refroidi. Pour les autres bracelets, pour en avoir original Apple, hormis une mauvaise odeur de plastique quand on les reçoit, ça fait correctement le job. Donc 60€ contre 8... Ceux d'Apple sont plus beau certes, plus lisse, mais l'écart de prix est hallucinant...

D'autant qu'en lisant les retours utilisateurs, les airpods tombent aussi en panne, ce n'est pas non plus des écouteurs exceptionnels. Ils sont juste un marqueur social actuel, en 2019, d'ailleurs Apple les vends en tant qu'accessoires sur son site.

Ton exemple ferrari coccinelle ne tient pas, le airpod n'est pas la Ferrari de l'écouteur, loin de là... Et les arguments d'une Ferrari comparé à une coccinelle sont autre qu'un airpod comparé à une copie de lui même...

avatar pagaupa | 

@Boboss29

« Ils sont juste un marqueur social actuel »
+1...👍 et encore...juste un marqueur pour une pougnée de fans!

avatar Moumou92 | 

@Boboss29

"J'ai par exemple eu la même réflexion avec les bracelets de l'apple watch, j'ai acheté pour tester un milanais à 10€ et des bracelets à 7€, le milanais est vraiment beau, on voit bien qu'il pourrait s'ecailler en le grattant, je n'ai pas vu celui d'Apple, mais idem, le prix refroidi. "

C’est justement la différence... si la copie est faite avec une peinture rapide à quelques centimes, l’original est revêtu d’un DLC qui coûte à lui seul plusieurs euros à déposer (probablement entre 8 et 12 euros).

Encore une fois, le diable se cache dans les détails... ces produits ne sont pas vendus au même prix car ce ne sont tout simplement pas les memes... si la copie te suffit pas de soucis, mais tu n’achètes pas du tout la même chose...

avatar Boboss29 | 

@Moumou92

Effectivement, après je suis assez relou avec la qualité du son, donc je n'irai pas sur ce type d'écouteurs. Il y a aussi la marque qui fait beaucoup. J'avais discuté par exemple avec un patron d'une enseigne de vente de matelas, il me disais que les modèles étaient fabriqués parfois avec le même cahier des charges, et ensuite déclinés entre différentes marques. ils y avait des modèle générique pas cher (au nom du magasin) et des modèles avec l'étiquette de la grande marque. Mais au final peut de différences physiques entre les 2 produits. Après c'est le prestige de la marque et les services autours, on est d'accord.

avatar bbibas | 

@Boboss29

Vous racontez n'importe quoi ! comment pouvez-vous comparer un produit qui a été réfléchi de À à Z avec un produit copié sans recherche développement marketing !! J'hallucine !!!

avatar Boboss29 | 

@bbibas

Libre à toi de te rassurer d'avoir dépenser de l'argent dans tes écouteurs qui seront en panne dans 2 ans Maxi. Deja de conception, ils auraient du prévoir de pouvoir changer la batterie, car même Apple ne peut pas le faire, c'est remplacement directe.

avatar Sindanárië | 

@Moumou92

Toujours la comparaison automobile employée à tort et à travers ! Vous n’avez rien de moins simpliste comme valeur de référence ?
Rien de plus comparable ?

avatar tchek | 

@Boboss29

« Ce qui est hallucinant c'est que ces copies quasi parfaites sont vendus 30 €, du coup qu'est-ce qui justifie les 200
€ que demande Apple ? Pour de simples écouteurs. »

Vous n’avez visiblement pas lu l’article.

Le sens du détail qui fait toute la difference de confort de durabilité et d’intelligence se paie a l’utilisation quotidienne. Le travail bien fait c’est respectable.

avatar macfredx | 

@tchek

"Le travail bien fait c’est respectable." Et ça se paie.

avatar iftwst | 

@Boboss29

Non pas du tout hallucinant.

Les chinois ont zéro R&D zéro ingénierie.
Juste une photocopieuse industrielle.
C’est facile et pas cher qd tout est déjà prêt.

Innover cela se fait gratuitement ? 🙄

Qd tu vois combien une boîte doit investir pour sortir le moindre truc un peu qualitatif.

A ceux qui parlent des marges et des dividendes ... créer votre boite les gars.
On verra si vous faites mieux !

avatar romainB84 | 

@Boboss29

L’autonomie principalement.
Je n’ai pas les AirPods donc je me base juste sur les tests qui annoncent 4-5h d’autonomie la ou mes i800 tiennent environ 1h-1h20 (en fonction de la puissance). Après pour mon usage (2x20mn de transport par jours) ça ne me pose aucun pb

avatar Malouin | 

@Boboss29

Quasi parfaite !? Et la R&D ? Nous n’avons pas du lire le même article.

avatar Boboss29 | 

@Malouin

Bah d'après l'article, l'illusion à l'air d'être là... Hormis les indications L et R en plus sur les copies.

avatar kinon | 

@Boboss29
"Bah d'après l'article, l'illusion à l'air d'être là... Hormis les indications L et R en plus sur les copies."

Le plastique déjà craquelé, les finitions du boitier le son plus creux et j'en passe...

avatar iPop | 

@Boboss29

On peut voir ça comme ça mais je te parie qu’elles arrêtent de fonctionner 6 mois plus tard.
Tout ce qui est électronique a tendance à s’abîmer et selon la qualité du métal, il dure.
Je ne parle même pas de la qualité du son, l’intégration logicielle, etc.

avatar Boboss29 | 

@iPop

Ha mais aucun doute, et j'espère même, que la qualité doit être moins bonne ! Mais si une petite boîte peu sortir ça, à petite échelle, ça revient à moins cher à une grosse compagnie qui produit à une grande échelle. Nul besoin de me parler de R&D etc, je suis au courant, j'ai acheté une apple watch série 5 la semaine dernière, j'ai tout Apple chez moi, mais parfois je m'interroge sur l'intérêt de payer aussi cher certaines technos. Et quand on voit ce que peut sortir une petite marque à bas prix, on peut se dire que finalement on accepte quand-même de payer le prix fort pour peu de différence. Je n'ai pas tester ces écouteurs, je me pose la question juste ☺️

avatar Maitre muqueux | 

´Les 10 ou 20 % qui manquent à ces faux AirPods pour en faire des copies parfaites ‘
Dommage qu’Apple les factures 600 % plus cher

avatar Boboss29 | 

@Maitre muqueux

Oui après il y a toutes les commandent qui ne fonctionnent pas aussi bien, mais c'est la partie software que ne doivent sûrement pas maîtriser les imitateurs. Mais sinon le reste... Après moi je n'irais pas acheter ces copies, mais je n'irais pas mettre ce prix dans une paire d'airpods non plus. Je préfère un bon casque. Mais c'est un choix personnel.

avatar Hideyasu | 

@Boboss29

Enfin ils sont bien fait de loin. Tu les reçois le plastique est déjà fissuré, vraiment pas top.
Les finitions c’est souvent le plus cher

avatar Moumou92 | 

@Maitre muqueux

Vous n’avez pas l’air de bien connaître l’ingénierie... les 80% de débits sont en général faciles... puis cela devient asymptotiques et les derniers détails sont toujours les plus coûteux... le coût n’est pas linéaire et chaque « pour-cent » d’amélioration coûte de plus en plus chère... rien de neuf sous le soleil, c’est tout à fait normal...

avatar pagaupa | 

@Moumou92

On croirait que tu parles d’une merveille du son!
Restons raisonnable! Des airpods ne sont que des airpods! Dont la pièce maitresse est la puce.
Bref! Vive le vrai son! Et on en est loin...

avatar Seb42 | 

@pagaupa

Je partage plus l’avis de Moumou92 que le tiens.
Ils font de la marge c’est clair, tu en connais des boites qui font des produits et surtout ne veulent pas de marge.
Il est bien plus simple de « pomper » ce qui existe et ne pas avoir à supporter de coût RetD.
Car n’oublions pas que le RetD c’est zéro rentré donc il faut bien les payer ces gens.
Ensuite la forme peut être la même mais la qualité de finition et matériaux se payent.
Oui cela reste des AirPods avec un son équivalent à la taille de l’engin

avatar fte | 

@Moumou92

"puis cela devient asymptotiques et les derniers détails sont toujours les plus coûteux..."

C’est probablement pour cette raison qu’ils ont laissé les détails audio de côté, ça aurait multiplié le prix encore pas deux. D’un autre côté, pour des écouteurs, faire l’impasse sur le son, c’est un peu dommage.

Dans la rue ou les transports, ce n’est pas si important finalement.

avatar Macmania | 

@Maitre muqueux

J'adore cette analyse qui résume assez bien le problème finalement‼️ 🤑😂

avatar tbr | 

Au Cora où je vais parfois, il y avait en vitrine fermée les vrais juste à côté des faux. En vitrine, signifie (du moins si l’on en croit la logique des vendeurs) « un truc cher donc il faut l’enfermer pour le protéger des vols » (même si on voit des consoles de jeux encore plus chères en rayon) et donc si c’est le cas, je peux vous parier que des clients ont dû se faire avoir par cette arn... astuce.
J’ai moi-même failli croire que les deux étaient les bons jusqu’à ce qu’en regarde plus près, je vois le truc.
Bref, pas cool...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR