La réalité augmentée n’est pas virtuelle pour Tim Cook

Mickaël Bazoge |

Apple a raflé le marché de la tablette, du moins sur le segment à plus de 200 $ : personne, ou pas grand monde, n’irait acheter autre chose qu’un iPad. C’est encore mieux sur le marché des montres connectées où aucun constructeur n’est capable de rivaliser avec l’Apple Watch. Le constructeur est en train de préparer sa prochaine razzia : le marché de la réalité augmentée.

Comme toujours, Apple a pris son temps. Pas question de se précipiter, la Pomme aime peaufiner ses produits et ses services, quitte à laisser passer un train ou deux. Sur le marché naissant de la réalité augmentée, Apple joue sur du velours : son contrôle serré du matériel et du logiciel joue très clairement en sa faveur. Il faut non seulement maîtriser les moindres arcanes des capteurs et de l’appareil photo de l’iPhone, mais aussi fournir toutes les briques logicielles indispensables pour que les développeurs mettent au point des applications et des expériences de classe mondiale.

C’est très exactement ce qui va permettre à Apple de prendre la tête du secteur de la réalité augmentée : d’un côté, tous les appareils équipés d’une puce A9 ou plus pourront profiter des joies des apps AR lorsque iOS 11 sera disponible dans sa livrée finale. Sur les 1,2 milliard d’iPhone vendus depuis 2007, plusieurs centaines de millions seront donc compatibles (iPhone 6s/7 et iPhone 6s Plus/7 Plus, iPhone SE), sans oublier l’iPad (tous les iPad Pro et l’iPad 5).

De l’autre, il y a donc le logiciel et le fer de lance ici, c’est ARKit. « Une des annonces les plus enthousiasmantes et les plus prometteuses de la WWDC a été le lancement d’ARKit », a soutenu Tim Cook durant la conférence audio des résultats. « Nous en sommes encore à la période de bêta test, mais il est clair qu’ARKit fascine notre communauté de développeurs ». Les exemples sont en effet nombreux de l’utilisation innovante du framework (voir notre liste ici).

Nous pensons qu’ARKit va aider les esprits les plus créatifs de l’industrie impliqués dans les dernières technologies d’affichage à construire du contenu engageant. Nous pensons que la réalité augmentée peut avoir un intérêt dans les secteurs de l’éducation, du divertissement, des jeux interactifs, de l’entreprise, et dans des catégories que nous ignorons encore. Avec des centaines de millions de personnes qui utilisent l’iPhone et l’iPad aujourd’hui, iOS 11 va devenir la plus grande plateforme de réalité augmentée au monde.

Tim Cook a profité de la séance des questions/réponses avec les analystes pour approfondir sa réflexion sur la réalité augmentée. « Je pense que l’AR est importante et profonde et c’est une de ces grandes choses sur lesquelles nous nous retournerons et nous nous en émerveillerons (…) Je peux vous dire qu’il y a beaucoup d’enthousiasme [autour d’ARKit] ».

Il est vrai en tout cas qu’Apple s’investit sans compter. La technologie que le constructeur a mis au point n’a aucun équivalent sur le marché grand public. Google développe depuis plusieurs années son projet Tango, mais il se limite à une toute petite poignée de terminaux compatibles et l’éco-système logiciel est sans commune mesure avec la profusion d’expériences que l’on peut déjà voir avec ARKit.

Dans une interview pour CNBC, le patron d’Apple l’assure : « Avec la réalité augmentée, les smartphones vont devenir encore plus essentiels qu’ils ne le sont actuellement. Je sais que c’est dur à croire, mais je pense que ce sera le cas ».

Edit — Modification dans la traduction de la déclaration de Tim Cook sur CNBC.

avatar

CaptainBinouz

"Le patron d’Apple l’assure : « Je pense que la réalité augmentée va devenir encore plus essentielle qu’elle ne l’est actuellement. Je sais que c’est dur à croire, mais je pense que ce sera le cas »."

Parce que la réalité augmentée est essentielle actuellement ?? Je ne suis pas sûr de bien comprendre ce qu'il veut dire 🤔

avatar

reborn

@CaptainBinouz

Sur une échelle de 1 à 100. Si l'AR aujourd'hui a un niveau d'importance de 0.5 peu être que demain cela sera 20.

Donc oui essentiel, mais pas au même niveau quoi.

avatar

Aldwyr

@CaptainBinouz

Très utilisé pour snapchat/Instagram ou Pokémon Go actuellement.
Dans un futur voulu :

Les magasins de vêtement en rêve aussi pour pouvoir montrer au client dans les magasins comment serai les vêtements sur eux sans nécessaire les laisser aller essayer. Un camera et un grand écran et pouf.
De même pour l'a navigations avec une projection directement sur le par brise du chemin à prendre.

Enfin, pour des mesures ou bien placer des meuble à un endroit. J'ai entendu parler qu'un magasin proposait à ses client de voir qu'est-ce que donnerai leur produit directement dans la maison avec la AR.
De même pour la mécanique. Faire un modèle 1:1 sans devoir se faire chier à tout monter et voir le résultat facilement (Avec le casque de Microsoft d'où je tire cette exemple). Et démonter en éclatant le produit pour voir la mécanique.

Tu as aussi des beaux exemples d'utilisation avec ce que fait Microsoft actuellement et son casque à 3000€.

Bref, l'AR est largement plus sollicité que la VR. En terme d'utiliser à court terme et de puissance de calcule nécessaire.

avatar

CaptainBinouz

@Aldwyr

Je ne remets pas en question son potentiel (le magasin de meubles dont tu parles est IKEA et c'est une fonction plutôt plaisante), mais de là à considérer qu'elle est "essentielle actuellement", alors que je la qualifierais plutôt de confidentielle aujourd'hui...

Dire "la réalité augmentée sera ENCORE PLUS ESSENTIELLE qu'elle ne l'est déjà" donne l'impression que Tim Cook vit sur une autre planète ou dans le futur.

Aujourd'hui, sur iPhone, la 3G (ou 4G) est devenue essentielle, le signal GPS et Touch ID aussi. Mais la AR...??

avatar

macnewbie007

@CaptainBinouz

Qui, il y a 15 ans aurait imaginé la place prise aujourd'hui par les smartphones ?

avatar

Kestar11

@CaptainBinouz

On en reparlera d’ici quelques années

avatar

CaptainBinouz

@Kestar11

Je crois que tu ne comprends pas ce que j'ai dis. Dans quelques années ce sera sans doute le cas. Mais le mot "actuellement" (car c'est celui qu'à employé Tim Cook), ne veut justement pas dire "dans quelques années".

avatar

berrald

La phrase n'a pas de sens car ce n'est tout simplement pas ce qu'a dit Tim Cook…
Mauvaise interprétation / traduction en français.
"The smart phone is becoming even more important to people because it's going across so much of your life and you can tell by some of the things we did at WWDC that that will only continue," Cook told CNBC's Josh Lipton. "And with things like AR… I think it becomes even more essential than it currently is. I know it's hard to believe, but I think that's the case."
Le “it” dans “I think it becomes” fait référence au smartphone et non à l'AR !
Donc : avec l'AR le smartphone va devenir encore plus essentiel qu'il ne l'est actuellement.

avatar

CaptainBinouz

@berrald

Ceci explique cela. Merci pour cette précision.

avatar

fkdev

Par rapport à 2010, cela peut marcher car beaucoup de gens ont les yeux tournés plus souvent sur leur écran que sur la réalité elle-même. "Regarder la réalité en face", c'était déjà pas évident.

avatar

elitelazor

Ils préparent la future Killer feature. Je vois déjà les futurs pub à l'image de "il y a une app pour ça" avec les exemples en tout genre des possibilités de l'AR ça va rendre la fonctionnalité "irrésistible" et certainement redonner un coup de fouet aux ventes d'iPhone venant de switch

avatar

reborn

@elitelazor

Pas sur, aussi sympa que soit l'AR il faut tenir son iDevice à bout de bras pour l'instant. Mais la partie logiciel est déjà top, manque plus qu'un appareil à se mettre devant les yeux 😬

avatar

youpla77

Dommage que les iPad les plus légers ne supportent pas ARKit : iPad Air 2 et iPad mini.

avatar

XiliX

@reborn

On fait comment aujourd'hui pour jouer sur les tablettes ?

Je n'ai pas de tablettes, mais quand il m'arrive de jouer sur mon iPhone, je trouve que la position est la même que si l'image est projetée sur une surface.
La seule différence est que actuellement si je suis posé sur le canapé, c'est la scène qui bouge. Avec AR, c'est à moi de tourner "éventuellement" autour de la scène...

(ok mon cas n'est pas une généralité...)

avatar

sachouba

J'ai vraiment du mal à imaginer des usages essentiels pour la réalité augmentée sur un smartphone...
On n'achète pas de meubles et on ne mesure pas son salon tous les jours. Et pour s'en servir pour d'autres usages (GPS...), ça consomme énormément de batterie et de ressources pour un résultat qui n'apporte pas plus d'informations.

À la limite, pour le jeu vidéo, avec un casque, mais je préfère de la réalité virtuelle à de la réalité augmentée pour ça, car elle permet de faire entrer l'utilisateur dans des univers bien plus variés.
Alors sans casque...

Vivement des usages utiles !

Au fait : "Apple a raflé le marché de la tablette, du moins sur le segment à plus de 200 $ : personne, ou pas grand monde, n’irait acheter autre chose qu’un iPad"
Euh... Apple ne représente "que" 25% de parts de marché des tablettes. Ça laisse 75% des gens qui choisissent autre chose parce qu'ils ont d'autres besoins : un écran de bien meilleure qualité avec les Galaxy Tab S, plus de puissance et de polyvalence avec les Surface, autre chose avec les Huawei, Lenovo... à plus de 200€.

avatar

LeGrosJeanLou

@sachouba

"J'ai vraiment du mal à imaginer des usages essentiels pour la réalité augmentée sur un smartphone..."

Moi aussi. Les vidéos montrent des expériences intéressantes parce qu'on a tendance à penser qu'elles sont vues devant les yeux, alors qu'elles sont vues au travers de la petite lucarne du smartphone qu'il faut tenir à bout de bras devant soi. C'est tout de suite beaucoup moins intéressant.

L'expérience sera différente quand on aura l'image devant les yeux. On peut imaginer un casque MFI qui ne couvre pas le capteur photo pour avoir une expérience plus immersion mais là encore ce n'est pas parfait, sans compter le poids de l'appareil. Il faut donc faire avec les caractéristiques de la réalité, notamment la profondeur de champ, essentielle (si je regarde derrière l'objet virtuel, l'objet virtuel doit aussi devenir flou comme un objet réel). Des solutions existent déjà dans ce sens :

https://www.theverge.com/2017/8/1/16070188/avegant-light-field-display-a...

"Vivement des usages utiles !"

Il manque le casque ou les lunettes qui feront oublier la technologie, qui rendront l'AR naturelle. Là on pourra projeter son écran virtuel 27 pouces devant soi et on aura plus besoin de laptop. On pourra apprendre à jouer d'un instrument, à cuisiner, à faire tout un tas de trucs directement etc... dans le monde réel.

Le jeu vidéo c'est chouette, mais ça ne parle pas à tout le monde. Et puis il faut beaucoup plus de puissance pour une expérience agréable (beaucoup plus de textures et de polygones à afficher). Mais imagine un jeu qui se superpose à ton espace. Ta maison redécorée en mode apocalypse zombie, ta ville redécorée en mode Blade Runner... Il faut de l'AR pour ça, et ce sera magique.

PS : Regarde quand même les chiffres de vente des constructeurs de tablettes Android de plus de 200$... Quant à l'écran "de bien meilleure qualité avec les Galaxy Tab S" ça me laisse quand même dubitatif. Je regarde les tests tout de suite.

avatar

Hideyasu

@sachouba

Perso je vois surtout des utilisations professionnelles à l'AR.
Un conducteur de travaux sera bien content tout les jours de faire des mesures rapidement avec son telephone.
Je parle même pas du médical ou de pleins d'autres secteurs.

Et même pour les jeux, ca représente des centaines de millions de personnes qui passent des heures à jouer sur leur telephone chaque jour. Si tu traduis ça en ventes supplémentaires, c'est pas rien.

CONNEXION UTILISATEUR