ARKit 1.5 ouvre de nouvelles portes à la réalité augmentée sur iOS

Stéphane Moussie |

Parmi les nombreuses nouveautés d’iOS 11.3 actuellement en bêta, il y a ARKit 1.5, une mise à jour importante du framework de réalité augmentée mis à disposition des développeurs. Ceux-ci ne se sont pas fait attendre pour expérimenter les nouvelles possibilités du système.

Le studio Ubicolor s’est amusé avec la détection des plans verticaux en créant un trou artificiel dans un mur réel. Cela ouvre la voie à des jeux en réalité augmentée à la Portal.

Tim Field montre, lui, la détection des plans verticaux qui s’ajoute à la détection des plans horizontaux déjà possible. De quoi cartographier une pièce en 3D dorénavant, d’autant que la détection des surfaces irrégulières, comme les tables rondes, a été améliorée.

On peut aussi imaginer des jeux ou des expériences avec des éléments flottants de manière assez réaliste dans les airs, comme le montre l’exemple ci-dessous.

ARKit 1.5 apporte aussi une nouvelle fonction qui permet de localiser et d’identifier des images 2D, comme un livre (pour ensuite afficher son prix sur Amazon en réalité augmentée) ou un tableau (pour afficher des informations à son sujet).

ARKit 1.5 devrait être finalisé en même temps qu’iOS 11.3. Pour rappel, un iPhone 6s/SE ou un iPad 5e génération sont nécessaires au minimum pour profiter de cette technologie.

Tags
avatar Saussau083 | 

Portal ? Ça va faire des nez cassés tout ça 🤕

avatar vlsf1 | 

C’est bien mignon mais j’attends encore une application où on passerait plus de 3 minutes dessus...

La VR est un flop, l’AR n’a pas d’intérêt... le seul intérêt de l’AR serait sur des lunettes connectées, pour ajouter des infos dans le monde réel. Mais le flop de Google Glass fait penser que les gens ne veulent pas un truc aussi intrusif.

J’ai l’impression que le monde de la tech cherche le « next big thing » sans y parvenir. On a eu les montres connectées, qui restent un marché de niche. Maintenant ce sont les enceintes connectées. Je trouve pas pratique de devoir gueuler dans tout mon appart le nom des chansons que je veux entendre, je préfère le faire depuis mon téléphone (où j’ai plus d’infos comme les playlist). Et je vois pas non plus l’intérêt de sortir Siri ou Google Assistant de mon téléphone vu que je les ai déjà dedans...

Bref on ne réinvente pas la roue toutes les trois semaines !

avatar harisson | 

@vlsf1

Il faut être patient, les technos sont encore émergentes. Et puis si ça ne prend pas pour le grand public (on me sort souvent la question du prix), il y aura toujours les applications business/pro.

avatar vlsf1 | 

@harisson

Mais lesquelles ? J’ai bien du mal à voir une application concrete et utile

avatar harisson | 

@vlsf1

Pour la VR, par exemple, il y a de plus en plus d'applications médicales (gestion du stress post-opératoire, traitement sur le mal des transports, simulation d'opérations, etc), ou dans la formation, etc.
Pour l'AR/MR, il y a plein de use-cases dans l'industrie (dans le nucléaire, la construction navale, etc), pour les "musées" (exemple de Timescope sur Paris).

Concernant les Google Glass, je suis aussi déçu de son flop pour le GP (peut-être trop en avance sur son temps avec un design peu avenant), mais elles s'ancrent encore dans des applications pro.

avatar vlsf1 | 

@harisson

Mais est-ce que les gens voudront des technologies si intrusives ? Et est-ce que des applications destinées à des marchés de niche ont leur sens sur des smartphones destinés au grand public ?

Je ne dis pas que ces technologies ne servent à personne, mais il faut des applications grand public pour que ça ait sa place sur un smartphone.

On n’ajoute pas une pelle en acier à une Twingo sous prétexte que certains métiers ont besoin d’un tractopelle...

avatar harisson | 

@vlsf1

Ça a du sens pour les professionnels à cause du prix (un samsung s8 + gear vr, ça n'excède pas 1000€).

Est-ce qu'un smartphone à 1300€ est un smartphone grand public ? Perso, je vois plus, actuellement, une convergence GP/Semi-Pro. Après, hormis les jeux vidéos, que définirais-tu comme applications grand public ?

Pour les technologies intrusives, chacun est libre de les accepter ou non, même si il est vrai que le changement de paradigme sociétal induit par les réseaux sociaux (avec l'IA et l'exploitation des big data posent questions) s'impose au plus grand nombre.

Si on veut faire une analogie avec les voitures (qui, de mon point de vue, n'est jamais bonne en ce qui concernent la technologie), je dirais que les flagships de smartphone (s8/s9, iPhone X, etc) ne sont plus des Twingos.

avatar vlsf1 | 

@harisson

ARkit marche sur les anciens modèles, jusqu’au 6S je crois

avatar harisson | 

@vlsf1

Ok, j'imagine qu'une utilisation future "confortable" se fera à partir de l'A11.
Si tu es sur Paris, il y aura le salon Virtuality la semaine prochaine.

avatar Benoît42 | 

@vlsf1
Oui, l’AR sur iOS actuel, ça ne va pas très loin. Mais il faut bien défricher la techno.
A mon sens il s’agit pour le moment de proposer à tout le monde le moyen d’expérimenter la chose et d’imaginer de futur services.

avatar ovea | 

@Benoît42

Non mais d'accord pour le défrichage et l'expérimentation … sauf, que c'est pas du tout le rayon d'Appel !

Pour preuve : X-Windows, ou l'interface graphique RÉSEAU ! D'où Appel sort son Interface graphique, sinon d'une machine unique et non de machines en réseaux ?
L'idée, rappelons le est de retrouver son environnement de travail quelque soit la machine utilisée, et de déporter sur certaines machines des ressources spécifiques pour le bien de l'utilisateur.

Seulement pour l'AR, car il est inutile de s'immerger totalement dans la VR quand rien ne permet au minimum de bien détecter le regard et encore moins les mains … Appel est dans l'impossibilité de proposer LA technologie qu'on lui demande.
Appel est LA société de la surdité face aux récriminations tout à fait légitimes des utilisateurs qui n'ont eu qu'une bien bonne interface souris/clavier, puis plus rien d'autre que ce qui est devenue une blague. Car iOS est bien un échec de ce point de vu de défricheur.

Qu'on ne dise pas que 99% de ses utilisateurs n'abuse que de 9% des capacités d'un système Appel, si cela correspond dans les faits à des besoins différents ! Ce qui faisait l'intérêt du traitement de l'information, c'était bien de prouver qu'il est possible de faire la même chose de différentes façons.

Mais alors là, Appel c'est du passé : monolithe brutalist, bunker de l'absurdité technologique, une société avec laquelle il ne faut dévoiler que le dos comme elle sait si bien le faire avec ses utilisateurs.

;)P

avatar Bigdidou | 

@ovea

« Appel est LA société de la surdité »

C’est ballot, effectivement.

avatar pat3 | 

@ovea

« Appel est LA société de la surdité face aux récriminations tout à fait légitimes des utilisateurs »
Pour ce qui est de la légitimité des récriminations des utilisateurs, laisse moi avoir quelques doutes… ou bien ce site n’est pas représentatif, ou bien s’il fallait écouter les recriminations qu’on lit dans les commentaires, on aurait un iphonandroidios sans surcouche avec écran 4K devant et e-ink derrière, 1 mois d’autonomie et 4 cameras avant, 2 arrière, une commande vocale le tout dans 4 pouces extensible à 6, hypersecurisé sans mot de passe , le tout pour 150€ et fabriqué en France par des migrants diplômés et reconnaissants.
Non, les recriminations des condo-utilisateurs ne sont pas toutes tout à fait légitimes.

« qui n'ont eu qu'une bien bonne interface souris/clavier »

Inventée par Xerox, oui, on sait, intégré à un ordi mal vendu qui a fait un flop, et dont les dirigeants ne savaient tellement que faire qu’ils l’ont venu à Apple pour une bouchée de pain… mais Jobs avait tout de suite compris quoi en faire, et les bases jetées par Apple sont toujours d’actualité « puis plus rien d'autre que ce qui est devenue une blague. »

Que je sache, l’interface tactile multipoint mise au point pour le premier iphone et sa grammaire gestuelle inédite reste la seule nouvelle interface créée depuis l’interface graphique.
Une paille…

Mais tu as sans doute dans tes placards une interface du futur, cohérente, ergonomique et révolutionnaire à nous proposer…
Ou bien tu fais partie de ceux qui prône le retour à une informatique pure et dure pour informaticiens

avatar ovea | 

@pat3

«sa grammaire gestuelle inédite»

Non ! Ce qui revient à Appel est bien pauvre,

c'étaient déjà présent sur MacBook avec un clavier de remplacement entre autre, chez FingerWorks (1998).
Et toute cette excellente grammaire — car il y en avait réellement une, a totalement disparu après leur rachat par «tu sais qui».

C'est comme si Appel rachetait Gallotta (1985) et qu'on ai plus accès à cette chorégraphie des gestes du quotidien …

avatar PiRMeZuR | 

Vraiment cool ! Des produits comme les Google Glass deviendraient beaucoup plus attractifs maintenant que la technologie commence à être mature et que des applications émergent.

Pour ceux qui doutent, il y a déjà plusieurs années que les grosses entreprises industrielles investissent dans des projets de réalité augmentée/virtuelle pour assister des ouvriers/techniciens dans leur travail en leur fournissant des informations contextualisées tout en ayant les mains libres. Voyez ça comme une évolution de la commande vocale qui avait choqué dans le Cash Investigation de l’automne dernier sur Lidl.

avatar pat3 | 

@PiRMeZuR

"Vraiment cool ! Des produits comme les Google Glass deviendraient beaucoup plus attractifs maintenant que la technologie commence à être mature et que des applications émergent."

Euh… non, toujours pas. Ce serait Black Mirror en live…

CONNEXION UTILISATEUR