Qualcomm veut faire taire les AirPods Pro avec sa nouvelle isolation active

Stéphane Moussie |

Qualcomm complète sa panoplie de technologies vendue aux fabricants d'écouteurs avec une nouvelle fonction de réduction de bruit active qui est adaptative. Cette nouveauté ajuste en temps réel l'isolation active en tenant compte du positionnement des écouteurs dans les oreilles.

Les AirPods Pro adaptent eux aussi en temps réel la réduction de bruit (au rythme de 200 fois par seconde pour être précis), mais cet ajustement ne concerne a priori pas tout à fait le même aspect. Apple parle d'analyse du bruit ambiant, quand Qualcomm insiste aujourd'hui sur le port des écouteurs (ses précédentes puces géraient déjà dynamiquement le bruit ambiant). Au bout du compte, l'objectif est le même : rendre la réduction active plus efficace.

Illustration de l’isolation active fournie par Apple.

Qualcomm explique que pour qu'elle fonctionne bien, l'isolation active demande que les écouteurs soient suffisamment enfoncés pour créer comme un joint étanche. Or, en bougeant la tête, cette étanchéité peut disparaître et l'isolation s'en retrouve affectée. C'est ce désagrément auquel sa nouvelle technologie doit répondre : même si les écouteurs ne sont pas bien en place, l'isolation active devrait être préservée, ou tout du moins pas trop pénalisée — il y aura forcément une perte.

Mieux encore, alors que les AirPods Pro disposent d'un petit test sonore pour sélectionner la bonne paire d'embouts, Qualcomm assure que sa technologie permet de s'affranchir de cet essai. Cela ressemble à une fausse bonne idée : mieux vaut que l'utilisateur soit invité à sélectionner les embouts qui collent le mieux à ses oreilles plutôt qu'une autre paire, la réduction de bruit n'en sera que meilleure.

Si Qualcomm propose cette nouvelle technologie à ses nombreux partenaires (Jabra, Sennheiser, Bang & Olufsen…), c'est parce que l'isolation active est un critère d'achat de plus en plus important. Selon une étude de la marque, il s'agit de la quatrième fonction la plus demandée dans des écouteurs.

Pour aller plus loin :
avatar bdemont | 

Est-ce que ces anti bruits diffusés n’abiment pas encore plus nos oreilles ? Je me suis toujours posé la question 😅

avatar feutus | 

@bdemont

QUOOOII ????

avatar curly bear | 

@bdemont
Honnêtement je me demande. Durant le confinement je les ai beaucoup porté et j’ai l’impression que ça a déclenché des acouphènes. Cependant, j’ai cherché sur le net et je n’ai vu personne rapporter un tel problème.

avatar David Finder | 

@curly bear

Tu as peut-être tout simplement trop écouté de musique avec tes écouteurs, réduction de bruit active ou non, ou peut-être mis le son trop fort, etc...

avatar hdam1959 | 

@bdemont

Il me semble que c’est l’exact contraire qui est vrai : la réduction active du bruit ambiant permet d’entendre correctement sans avoir à monter le volume d’écoute. Ça préserve donc nos oreilles.

avatar bdemont | 

@hdam1959

Cela m’intéresse si tu as des sources :)

avatar f3nr1l | 

@bdemont

Les anti bruits sont un néologisme du service marketing d’Apple.
Il n’existe rien de tel, de même que la clim n’injecte pas de l’anti chaleur dans la pièce.
En réalité, le principe est d’enregistrer le son extérieur (ET intérieur en ce qui concerne les ipod pros: respiration, déglutissement ) de l’inverser (pas dans le temps, mais plutôt en le « multipliant par -1 » ) et de le jouer de façon à ce que que les deux s’annulent.

Donc pas d’inquiétude à avoir, si on n’entend rien, c’est qu’il n’y a rien à entendre.

En réalité, aucun système n’étant parfait, -hormis oomu, mais ça va sans dire- il y a toujours un chtit décalage entre le bruit original et l’anti-bruit (le terme correct est « signal en opposition de phase », anti-bruit bien qu’incorrect a l’avantage d’être beaucoup plus intuitif).

Ce décalage est du au fait qu’entre le micro et le haut parleur, il y a environ 15 mm que nous allons arrondir à 17, parce que ça m’arrange.
Ces 17 mm, le son met 50 microsecondes à le parcourir, donc il faudrait que les écouteurs soient capables d’échantillonner, traiter, rejouer ce son en 50 microsecondes, sinon l’ « anti-bruit » sera en retard par rapport au bruit qu’il est censé neutraliser.

avatar mmmathieu | 

@f3nr1l

Très intéressant!

avatar oboulot | 

Vivement que Apple achète la licence et intègre enfin le APTX de qualcomm ( c’est un codec logiciel ) afin que l’on puisse enfin bénéficier de la meilleure qualité audio en Bluetooth.

avatar MacMamba | 

@oboulot

Le meilleur codec c’est le LDAC

avatar Baptiste_nv18 | 

@MacMamba

Je dirais plutôt LMCDM

avatar dodomu | 

@oboulot

De ce que j’ai cru lire les macs relativement récent intègrent déjà l’aptX.

avatar ibaba | 

Je viens d’acheter les AirPod pro et je dois avouer que je suis complètement bluffé. J’avais Beatx ça n’a rien à voir du tout !!! Au top

avatar malcolmZ07 | 

grand fan des intra à réduction de bruit. J'ai testé pas moins de 20 modèles différents et ma conclusion (avis personnel) Bose > all

avatar f3nr1l | 

Je confirme, la reduction de bruit permet de diminuer le volume. Je n’ai pas de sources, mais mon experience personnelle. A chaque fois que j’écoute de la musique avec la RB, mon premier réflexe est de diminuer le volume. Maintenant, ça vaut ce que ça vaut.

Autre chose, avec l’event de décompression des airpod pro, on n’a plus l’impression de s’être enfoncé des boules quiès dans les oreilles. Plus besoin de bailler pour équilibrer la pression.

Du coup j’ai l’impression de redécouvrir ma musique, on distingue beaucoup plus facilement les instruments les uns des autres, le son a quelque chose de...ciselé.

CONNEXION UTILISATEUR