L’app Capture modélise les objets en 3D avec la caméra TrueDepth

Mickaël Bazoge |

Le studio Standard Cyborg a mis au point une technologie 3D qui modélise un objet à partir d’une simple application mobile. Capture exploite l’appareil photo TrueDepth en façade de l’iPhone (X, XS/XS Max, XR) : celui-ci projette un nuage de points qui modélise le sujet.

Une fois l’opération effectuée, l’app génère un modèle en 3D autour duquel on peut tourner, que l’on peut placer quelque part chez soi, et même partager au format USDZ. Ce format d’archive développé par Apple et Pixar a été inauguré avec iOS 12 ; les images créées en USDZ peuvent ensuite s’intégrer dans son environnement, simplement depuis un navigateur web. Apple propose d’ailleurs une sélection d’objets à tester depuis Safari (lire : USDZ : un format d'archive pour partager les ressources 3D et AR).

L’application Capture donne des résultats… intéressants et un peu étranges. Pour obtenir un objet 3D à peu près propre, il faut éviter de bouger tout en tournant lentement autour du sujet pour capturer un maximum d’informations. Le problème c’est qu’il est très difficile de tourner autour d’un objet avec la caméra en façade de l’iPhone, puisqu’on n’a aucun moniteur pour contrôler la visée. Et réaliser une copie 3D de soi — la seule chose que l’on peut numériser sans trop de soucis — est un peu bizarre.

Quoi qu’il en soit, cette app est surtout un « proof of concept », une manière pour le studio de présenter sa technologie à des développeurs et des éditeurs qui seraient intéressés pour l’intégrer. Les possibilités sont nombreuses, que ce soit dans le domaine du design, de l’ameublement, voire de la médecine.

Tags
avatar DG33 | 

Il suffit de « se faire tirer le 3D » par un collègue qui va tenter de focaliser l’appareil sur le sujet et tourner plusieurs fois autour sous tous les angles, non ? Ou placer le sujet sur un plateau rotatif et l’iPhone sur un trépied ou bougeant verticalement lors de la rotation.

avatar DG33 | 

Pour ceux qui aiment lire les CGU/CGV/CLUF etc : Je m’inquiète du parcours et du destin du fichier 3D.
Est-il téléversé et mouliné sur un serveur ou en local ?
Est-il partagé avec l’éditeur ?
Ne pourra-t-il pas un jour de servir « contre » le possesseur de l’iPhone ?

avatar Amaczing | 

@DG33

Ça dépend si tu modélises ton sexe. Dans ce cas peut être :(

avatar thebarty | 

@Amaczing

Faut déjà être bon pour tourner autour avec l’iPhone...

avatar hogs | 

@Amaczing

Pour tromper la reconnaissance faciale par exemple ... À l’instar des bases de mots de passe que l’on trouve sur le web, à quand les bases de visages 3D!

avatar ya2nick | 

@hogs

Vu que les apps n’ont pas accès à autant de points de modélisation que le pure scanner truedepth, le risque est très limité.

Même en y allant très doucement, je n’ai pas réussi à scanner complètement un pot de pâte à tartiner. Vous arrivez à l’utiliser correctement cette app ?

avatar DG33 | 

@Amaczing

Maintenant que tu le dis, sur la modélisation que tu as postée tu ne semblais pas au meilleur de ta forme ??

avatar Thegoldfinger | 

Hélas il était au meilleur niveau de sa forme ????

avatar povpom | 

Cher Mickaël ,
SVP un retest avec :
- un vrai objet (à moins que votre concubine ne vous considère comme un homme objet ...?)
- téléphone fixé (trépied comme suggéré),
- et plateau tournant => un bon amateur de fromage aura un plateau dédié, ou à défaut une chaise de bureau peut-être.
Dank u !

CONNEXION UTILISATEUR